La langue française

Analyste

Définitions du mot « analyste »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANALYSTE, subst.

A.− Personne chez qui prédomine le goût de l'analyse :
1. Le bâton, c'est votre volonté, droite, ferme et inébranlable; les fleurs, c'est la promenade de votre fantaisie autour de votre volonté; c'est l'élément féminin exécutant autour du mâle ses prestigieuses pirouettes. Ligne droite et ligne arabesque, intention et expression, roideur de la volonté, sinuosité du verbe, unité du but, variété des moyens, amalgame tout-puissant et indivisible du génie, quel analyste aura le détestable courage de vous diviser et de vous séparer? Ch. Baudelaire, Petits poèmes en prose,Le Thyrse, 1867, p. 165.
Emploi adj., rare :
2. Trois autres, au moins aussi supérieurs que ces quatre amis peints de profil, devaient succomber par intervalles : Meyraux d'abord, qui mourut après avoir ému la célèbre dispute entre Cuvier et Geoffroy-Saint-Hilaire, grande question qui devait partager le monde scientifique entre ces deux génies égaux, quelques mois avant la mort de celui qui tenait pour une science étroite et analyste contre le panthéiste qui vit encore et que l'Allemagne révère. H. de Balzac, Les Illusions perdues,1843, p. 237.
B.− Personne qui pratique l'analyse dans les domaines mathématique, chimique, psychologique... :
3. On sait que les mathématiciens se distribuent en deux écoles très distinctes : les analystes et les géomètres. P. Bourget, Essais de psychologie contemporaine,1883, p. 31.
4. C'est la nature même de leur esprit qui les fait logiciens ou intuitifs, et ils ne peuvent la dépouiller quand ils abordent un sujet nouveau. Ce n'est pas non plus l'éducation qui a développé en eux l'une des deux tendances et qui a étouffé l'autre. On naît mathématicien, on ne le devient pas, et il semble aussi qu'on naît géomètre, ou qu'on naît analyste. H. Poincaré, La Valeur de la science,1905, p. 12.
5. Oui, tout à l'heure, avant l'arrivée de Françoise, j'avais cru que je n'aimais plus Albertine, j'avais cru ne rien laisser de côté, en exact analyste; j'avais cru bien connaître le fond de mon cœur. Mais notre intelligence, si lucide soit-elle, ne peut apercevoir les éléments qui le composent et qui restent insoupçonnés tant que, de l'état volatil où ils subsistent la plupart du temps, un phénomène capable de les isoler ne leur a pas fait subir un commencement de solidification. M. Proust, À la recherche du temps perdu,La Fugitive, 1922, p. 420.
En partic.
1. DOCUM. Personne chargée des travaux d'analyse documentaire et plus spécialement de l'indexation (cf. Cros-Gardin 1964).
2. ÉCON., FIN.
a) Spécialiste de l'étude des relations entre une unité de productions et ses environnements (cf. F. Perroux, L'Économie du XXesiècle, 1964, p. 209).
b) Analyste financier. Technicien employé au service des banques, des sociétés financières ou des particuliers, chargé de l'étude des documents financiers émanant des entreprises de façon à en tirer des conclusions quant à la solvabilité de celles-ci, à leurs perspectives et au mouvement de leurs titres en Bourse (cf. Baudhuin 1968).
3. INFORMAT. Analyste (programmeur). Spécialiste qui sélectionne les méthodes à utiliser pour résoudre un problème sur un ensemble électronique (cf. Baudhuin 1968 et Lar. encyclop. Suppl. 1968) :
6. La comparaison détaillée des méthodes à employer permettra à l'analyste de choisir l'algorithme en tenant compte des impératifs économiques... La Science contemporaine, Paris, Larousse, t. 2, 1965, p. 229.
4. PSYCHANAL. Synon. de psychanalyste :
7. ... pour devenir analyste, j'ai dû me faire analyser; on m'a trouvé un complexe d'Œdipe assez prononcé qui explique mon mariage avec un homme de vingt ans plus âgé que moi, une nette agressivité par rapport à ma mère, quelques tendances homosexuelles qui se sont convenablement liquidées. Je dois à mon éducation catholique un sur-moi fortement développé : c'est là la raison de mon puritanisme et de la déficience de mon narcissisme. S. de Beauvoir, Les Mandarins,1954, p. 31.
Prononc. − 1. Forme phon. : [analist]. 2. Homon. : annaliste (écrivain d'annales).
Étymol. ET HIST. − 1. 1638 « mathématicien versé dans l'analyse » (Descartes, Lettres à Mersenne, 1ermars 1638, Pl., p. 999 ds Fr. mod., t. 37, p. 348 : Vos analystes n'entendent rien en ma géométrie, et je me moque de tout ce qu'ils disent); 2. 1780 « qui est doué pour l'analyse » (Condillac, Logique, II, 1 ds Fr. mod., t. 37, p. 348 : Les enfants sont déterminés par leurs besoins à être observateurs et analystes). Dér. de analyse*; suff. -iste* avec suppression de l'une des deux syllabes homophones (Nyrop t. 3 1936).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 152.
BBG. − Baudhuin 1968. − Cros-Gardin 1964. − Électron. 1959. − Foulq.-St-Jean 1962. − Guilh. 1969. − Lafon 1969. − March. 1970. − Martzloff (C.). L'Analyste-programmeur. Informat. et gestion. 1970, no23, p. 48. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Moor 1966. − Pil. 1969. − Rolland-Coul. 1969. − Spr. 1967. − Tez. 1968.

Wiktionnaire

Nom commun

analyste masculin et féminin identiques \a.na.list\

  1. Celui ou celle qui est versé dans l’analyse mathématique.
    • Nous avons déjà dit que les analystes ne sont parvenus jusqu'à présent qu'à la résolution des équations générales du troisième et du quatrième degrés. — (Louis Bourdon, Élémens d'algèbre, Paris : Bachelier & Bruxelles : Librairie Parisienne, 1828, p.447)
  2. Celui ou celle qui s’occupe d’analyses chimiques.
    • Ainsi, la dispersion des données des figures 2-1 et 2-3 est directement liée à l'accumulation de petites incertitudes aléatoires. Notez que sur la figure 2-3 l'erreur aléatoire des résultats des analystes 2 et 4 est plus grande que celle des résultats des analystes 1 et 3. — (Douglas A. Skoog, ‎Donald M. West & ‎F. James Holler, Chimie analytique, De Boeck Supérieur, 1997, p.21)
  3. Celui ou celle qui fait des analyses financières ou politiques.
    • L’analyste financier peut ainsi rencontrer des difficultés liées à l'obtention d'information, au temps imparti pour réaliser son travail de valorisation ainsi qu'aux pressions exercées par d'autres acteurs dans l'exercice de son jugement. — (Pascal Barneto, ‎Isabelle Chambost & ‎Georges Gregorio, DSCG 2 Finance : Cas pratiques, Dunod, 2009, 1re éd., p.93)
    • Pourquoi l’analyste politique n’aurait-il pas comme fonction d’accomplir un service public, comme l’administrateur qu’on appelle aussi « fonctionnaire » ? Avec cette distinction, toute fondamentale toutefois, que l’analyste n’a pas à réclamer […] un statut d’immunité. — (Gérard Bergeron, Syndrome québécois et mal canadien, Presses de l’Université Laval, Québec (QC), 1981, p. 2)
  4. Celui ou celle qui fait des analyses psychanalytiques.
    • Le patient, exposé à ces jugements sans appel, par le biais de l’analyste ou à travers ses lectures, ne saurait, sans trahir son allégeance à la psychanalyse, créditer suffisamment ces pratiques pour aller à leur rencontre. — (Nathan Stern, La fiction psychanalytique, 1999)
    • Cela n'empêche pas l’analyste que je suis, d'imaginer que dans le saisissement et l'effroi de la violence vécue, la recherche du corps du frère ou de la sœur peut faire penser à des retrouvailles régressives avec le corps de la mère. — (Blandine Faoro-Kreit, « Le fraternel dans la pensée psychanalytique, ses divers destins en cas d'alcoolisme parental » , dans Les enfants et l'alcoolisme parental, sous la direction de B. Faoro-Kreit, Toulouse : éd. Eres, 2013)
    • Cher Monsieur, désolée, mais je n'ai pas le temps. Revenez dans six mois ! Si possible quand vous serez guéri... ou crevé !
      Et merdre! comme disait le bon Roi Ubu !
      Si les analystes jungiens, c'est ça ! Crève d'abord et je te prends après !
      — (Marciniak, Cuba mi amor, Éditions Publibook, 2010, p. 37)
  5. (Renseignement) Personne traitant des informations issues de différentes sources afin de produire du renseignement stratégique, tactique ou opérationnel.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ANALYSTE. n. m.
Celui qui est versé dans l'analyse mathématique. Il se dit aussi de Celui qui s'occupe d'analyses chimiques. C'est un habile analyste.

Littré (1872-1877)

ANALYSTE (a-na-li-st') s. m.
  • Celui qui est versé dans l'analyse mathématique.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ANALYSTE. Ajoutez :

2Chimiste qui fait des analyses. La rémunération allouée aux analystes chargés de constater la nature et la quantité des denrées et drogues, Journ. offic. 23 fév. 1875, p. 1371, 1re col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ANALYSTE, en Mathématique, s. m. se dit d’une personne versée dans l’Analyse mathématique. Voyez Analyse.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « analyste »

→ voir analyser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « analyste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
analyste analist

Évolution historique de l’usage du mot « analyste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « analyste »

  • Un psychiatre ? Des analystes tourmentés qui se cherchent souvent eux-mêmes à travers leurs patients. De Julie Stanton / Ma fille comme une amante
  • Les chiffres sont aux analystes ce que les lampadaires sont aux ivrognes : ils fournissent bien plus un appui qu'un éclairage. De Jean Dion / Le Devoir - 4 juin 1997
  • L'analyste évoque par ailleurs des spéculations évoquant un prix de cession 'dans le haut des attentes' pour sa division de petites annonces, appelée à être vendue. Boursorama, eBay : le titre profite d'une note d'analyste favorable - Boursorama
  • Le prix du Bitcoin pourrait-il dépasser les 10500 $, une résistance technique qu’il n’a pas réussi à rompre à plusieurs reprises depuis septembre 2019? L’analyste de Bloomberg, Mike McGlone, le pense. Actu Crypto.info : Site d'information sur le Bitcoin et les cryptomonnaies, Un analyste de Bloomberg voit le Bitcoin à 13 000 $ malgré des indices de panne profonde - Actu Crypto.info : Site d'information sur le Bitcoin et les cryptomonnaies
  • Bac S en poche, reçu au concours d’entrée de la Win sport school de Lille (école de management dans les métiers liés au sport), Charles Deblonde, 18 ans, a profité du confinement pour développer son projet : piloter une structure d’analyste vidéo dans le milieu du foot amateur. Une fonction pointue, désormais incontournable dans le monde professionnel. Moins sophistiquée mais de plus en plus prisée par les staffs techniques dans quelques clubs de niveau inférieur. Aujourd’hui sur les bancs des équipes de ligue comme en district, il n’est pas rare de compter le coach, un adjoint, l’entraîneur des... La Voix du Nord, Charles Deblonde crée sa structure d’analyste vidéo pour le football amateur

Traductions du mot « analyste »

Langue Traduction
Anglais analyst
Espagnol analista
Italien analista
Allemand analytiker
Portugais analista
Source : Google Translate API

Synonymes de « analyste »

Source : synonymes de analyste sur lebonsynonyme.fr

Analyste

Retour au sommaire ➦

Partager