La langue française

Amouracher

Sommaire

  • Définitions du mot amouracher
  • Étymologie de « amouracher »
  • Phonétique de « amouracher »
  • Évolution historique de l’usage du mot « amouracher »
  • Citations contenant le mot « amouracher »
  • Images d'illustration du mot « amouracher »
  • Traductions du mot « amouracher »
  • Synonymes de « amouracher »

Définitions du mot « amouracher »

Trésor de la Langue Française informatisé

AMOURACHER, verbe trans.

I.− Emploi trans., vieilli. Conduire quelqu'un à éprouver une grande passion, souvent déraisonnable. Je ne sais qui a pu l'amouracher de cette sotte (Ac. 1835-1932) :
1. − Mon cher enfant, dit madame Granson à son fils (...) Si les filles voulaient dire la vérité, mon Dieu, mon enfant, tu serais bien étonné de savoir ce qui les amourache. H. de Balzac, La Vieille fille,1836, p. 296.
Rem. Attesté comme fam. ds Ac. 1835 et 1878, Besch. 1845, Guérin 1892.
II.− Emploi pronom., gén. péj. [Le suj. désigne une pers. ou, parfois, un coll.; l'obj., s'il est exprimé, est introduit par la prép. de]
A.− [L'obj. désigne une pers.] Être saisi d'une passion, souvent temporaire, pour quelqu'un; en particulier, pour une femme ne jouissant pas d'une grande considération. S'amouracher de qqn :
2. [la duchesse] : − Dans notre pays, il se voit d'étranges choses, monsieur! Vendramin vit d'opium, celui-ci vit d'amour, celui-là s'enfonce dans la science, la plupart des jeunes gens riches s'amourachent d'une danseuse, les gens sages thésaurisent; nous nous faisons tous un bonheur ou une ivresse. H. de Balzac, Massimilla Doni,1839, p. 414.
3. − Ce n'est pas tout! poursuivit le chevalier fumant d'indignation, monsieur mon fils s'est laissé enjôler par les Laheyrard, qui l'ont attiré chez eux, et il s'est sottement amouraché de la fille, qui est une écervelée... A. Theuriet, Le Mariage de Gérard,1875, p. 116.
4. Comme camarade, donc, j'eus, j'ai encore Claire (...) qui a passé son temps d'école à s'amouracher tous les huit jours (oh! platoniquement) d'un nouveau garçon, et qui, maintenant encore, ne demande qu'à s'éprendre du premier imbécile, sous-maître ou agent voyer, en veine de déclarations « poétiques ». Colette, Claudine à l'école,1900, p. 13.
5. Alors le vieux éclata tout d'un coup : − Me prends-tu pour un imbécile et crois-tu que je ne sache pas ce que parler veut dire? Comme si ton manège n'a pas trop duré. Les premiers temps, je n'ai trop rien dit; il faut bien que jeunesse se passe : mon coq est lâché, gardez vos poules. Mais voilà que tu t'amouraches d'une gueuse et que tu veux la suivre, comme si un honnête garçon n'avait pas de honte à s'encanailler pareillement! É. Moselly, Terres lorraines,1907, p. 263.
6. Cette petite ne s'amourachera sûrement pas de moi, au sens grave du mot, si je laisse notre aventure se développer dans la facilité souriante, si je ne commets pas moi-même la sottise de placer les choses sur un plan inaccoutumé et solennel. J. Romains, Les Hommes de bonne volonté,La Douceur de la vie, 1939, p. 88.
7. Que les Saint-Cyriens avec leurs gants blancs Que les Saint-Cyriens se montrent galants Ils offriront aux dames du champagne Chacune est un peu pour eux Cendrillon Tous ces fils de roi d'elles s'amourachent Si jeunes qu'ils n'ont barbe ni moustache Mais tout finira par un cotillon. L. Aragon, Le Roman inachevé,1956, p. 32.
Emploi abs., rare. Il est sujet à s'amouracher (Ac. 1835, 1878) :
8. Pasithée, Anna, Circélyre, Lise au front mollement courbé, Palmyre en pleurs, Berthe en délire, S'amourachent par A plus B. Leurs instincts ne sont point volages. Les mains ouvertes, en rêvant, Toutes contemplent des feuillages De bank-notes, tremblant au vent. V. Hugo, Les Chansons des rues et des bois,1865, p. 63.
Rem. Attesté comme fam. ds Ac. 1835 et 1878, Guérin 1892, Quillet 1965.
B.− Au fig.
1. [L'obj. désigne une pers. représentant certaines valeurs] :
9. Monsieur Armand de Montriveau se trouvait en ce moment, sans le savoir, l'objet d'une curiosité générale, et le méritait plus qu'aucune de ces idoles passagères dont Paris a besoin et dont il s'amourache pour quelques jours, afin de satisfaire cette passion d'engouement et d'enthousiasme factice dont il est périodiquement travaillé. H. de Balzac, La Duchesse de Langeais,1834, p. 237.
10. Est-ce assez horrible, ce caprice-là! S'amouracher du père Duchêne, faire les yeux doux à la guillotine, chanter des romances et jouer de la guitare sous le balcon de 93, c'est à cracher sur tous ces jeunes gens-là, tant ils sont bêtes! V. Hugo, Les Misérables,t. 1, 1862, p. 828.
2. [L'obj. désigne un être animé autre que l'homme] :
11. ... l'herboriseur s'éprend et s'amourache De foin de pissenlit, de chiendent, de bourrache. A. Pommier, Crâneries et dettes de cœur,1842, p. 123.
3. [L'obj. est un inanimé abstr.] Il s'est amouraché des sciences occultes (Ac. 1835-1932) :
12. Que peuvent les autres contre l'agitation de votre vie, contre vos désirs qui se croisent, contre votre besoin d'une situation brillante, dont vous vous amourachez, parce que vous n'en voyez que les dehors, contre votre coquetterie qui a peur de la vieillesse, contre votre vanité qui veut se faire remarquer, tandis que votre caractère n'est pas assez fort pour braver les ennemis qu'on provoque toujours en se faisant remarquer? B. Constant, Journaux intimes,1804, p. 99.
Rem. On rencontre chez M. Proust un équivalent local, tiré de l'adj. amoureux. S'amouroser de qqn, de qqc. :
13. ... à la vue des mêmes souffrances dont la description l'avait fait pleurer, elle n'eut plus que des ronchonnements de mauvaise humeur, même d'affreux sarcasmes, disant, quand elle crut que nous étions partis et ne pouvions plus l'entendre : « Elle n'avait qu'à ne pas faire ce qu'il faut pour ça! Ça lui a fait plaisir! Qu'elle ne fasse pas de manières maintenant! Faut-il tout de même qu'un garçon ait été abandonné du Bon Dieu pour aller avec ça [la fille de cuisine enceinte]. Ah! C'est bien comme on disait dans le patois de ma pauvre mère : Qui du cul d'un chien s'amourose, Il lui paraît une rose. » M. Proust, À la recherche du temps perdu,Du côté de chez Swann, 1913, p. 123.
Prononc. : (s') [amuʀaʃe], (je m') [amuʀaʃ].
Étymol. ET HIST. − 1530 trans. amourescher « courtiser, rechercher en mariage » (Palsgrave, Eclaircis. de la Lang. Fr., p. 784 : Tu n'es qu'ung fol de l'amourescher, or de la prier d'amours, elle n'est pas pour toy); 1558-59 pronom. amourescher (s') « s'éprendre d'un amour peu justifié de qqn ou de qqc. » (Marg. d'Ang., Hept., VI ds Gdf. Compl. : Sa femme s'estoit amouraschee d'un jeune homme); 1558 amouracher (s') « id. » (J. de Coras, Alterc., p. 256, ibid. : Ce jeune Athenien qui s'amouracha si follement d'une statue colloquée au Pritanee d'Athenes); et seulement pronom. dep. Rich. t. 1 1680. De même que les subst. amouracherie « démonstration d'amour » (1414, L. de Premierf., Decam, Bibl. nat. 129, fo215 vods Gdf. : D'autre part je ne suis pas pucelle a qui bien appartiennent telles amouracheries) et amourachement « amour léger, rapidement conçu » (1542, N. de Bris, Institut., fo62 vods Gdf. Compl.; 1556, Le Maçon, Décaméron, VIII, 2 ds Hug. : Je delibere de vous raconter un amourachement de village; trad. de Boccace, Dec., 8-2 ds Batt. t. 1 1961 : io intendo raccontarvi uno amorazzo contadino; dans plusieurs autres trad., Hug.), amouracher est formé d'apr. l'ital. amorazzo, amoraccio « amour déréglé » forme péj. de amore « amour » attesté dep. la 1remoitié du xives. (amorazzo), Boccaccio, supra, dep. 1548 (amoraccio), Berni ds Tomm.-Bell. 1929. Les étymons ital. amoracciare (Nyrop, I p. 62; Kohlm. 1901, p. 14; Sar. 1920, p. 55; Wind 1928, p. 190; Bl.-W.5; Dauzat 1968), amorazzare (EWFS2) font difficulté étant donné que ces deux verbes ne sont pas attestés, dans les dict. ital. (notamment Tomm.-Bell 1929, Batt.), voir Tracc. 1907, pp. 104-105.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 26.
BBG. − Bailly (R.) 1969 [1946]. − Bar 1960. − Bénac 1956. − Bruant 1901. − Fér. 1768. − Goug. Lang. pop. 1929, p. 22. − Le Roux 1752. − Sar. 1920, p. 55.

Wiktionnaire

Verbe

amouracher \a.mu.ʁa.ʃe\ pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’amouracher)

  1. (Pronominal) Engager dans un amour peu justifié.
    • Alors Nozdriov étala devant eux ses pipes en bois, en terre, en écume […], une blague brodée par une comtesse, qui s’était amourachée de lui dans un relai. — (Nicolas Gogol, Les âmes mortes, 1842 ; traduction de Henri Mongault, 1949)
    • Sapho qui aime les cheveux frisés, s’amourache de Gaussin, garçon insipide et nul. — (Paul Lafargue, Sapho, paru dans Le Socialiste, 2 janvier 1886)
    • Moi je suis trop Normande pour m’amouracher de tout ce qui vient de l’étranger, et surtout de l’Angleterre. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AMOURACHER. v. tr.
Engager dans un amour peu justifié. Je ne sais qui a pu l'amouracher de cette sotte. On l'emploie surtout à la forme pronominale. Il s'amourache de la première venue. Il s'est amouraché des sciences occultes.

Littré (1872-1877)

AMOURACHER (a-mou-ra-ché)
  • 1 V. a. Engager dans un amour peu justifié. Quelques œillades l'amourachèrent de cette comédienne.
  • 2S'amouracher, v. réfl. S'éprendre d'un amour peu justifié. Un jeune fou dont elle s'amourache, Molière, Éc. des f. IV, 1. Des Alleurs s'amouracha à Strasbourg, où il était employé, les hivers, de Mlle de Lutzbourg, Saint-Simon, 50, 94. Elle s'est amourachée d'un grand benêt de vingt-cinq ans, Sévigné, 143.

    Fig. Il s'est amouraché des sciences occultes.

HISTORIQUE

XVIe s. Tu n'es qu'un fol de l'amourescher, elle n'est pas pour toy, Palsgrave, p. 784.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « amouracher »

Ital. amoraccio, amour déréglé ; de amore (voy. AMOUR). L'ancien français disait amourer, mais sans aucun sens défavorable.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1530) Apparaît sous la forme amourescher (« courtiser, rechercher en mariage »). Comme amouracherie (« démonstration d'amour » attesté en 1414) et amourachement (« amour léger, rapidement conçu » attesté en 1542), formé d’après l’italien amorazzo, amoraccio, formes péjoratives de amore (« amour ») attestées depuis la première moitié du quatorzième siècle chez Boccace.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « amouracher »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
amouracher amuraʃe

Évolution historique de l’usage du mot « amouracher »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « amouracher »

  • Tomas Tatar vaut minimalement un premier choix. Le contrat qu’il va commander en 2021 à 31 ans ne pourra jamais être rentabilisé par l’équipe. Il devient impératif de vendre en hausse plutôt que de s’amouracher et souffrir de sa baisse éventuelle.  Le Journal de Montréal, Et alors, le Canadien achète ou il vend? | JDM
  • Ray, un pompier de Los Angeles, traverse une période difficile depuis que sa femme Emma l’a quitté pour s’amouracher d’un patron milliardaire sévissant dans l’immobilier. Mais un événement dramatique va occasionner un rapprochement. En effet, le professeur Lawrence Hays, créateur d’un système capable de prévenir les tremblements de terre, fait savoir qu’un gigantesque séisme se prépare dans la région. Le pays n’a pas le temps de s’organiser qu’une secousse d’une violence inouïe frappe le Nevada. Un tremblement de terre qui s’apprête aussi à meurtrir San Francisco et Los Angeles. Ray doit tout faire pour sauver sa femme, prisonnière d’une tour menaçant de s’écrouler, alors que sa fille Blake pourrait être victime d’un tsunami à des centaines de kilomètres. Toutelatele, San Andreas (TF1) : quel séisme meurtrier a inspiré Dwayne Johnson et Carla Gugino ? | Toutelatele
  • Sentant sa vie lui échapper, Adam Whistler est au bord de la déprime. Lassé d’une vie en couple sans saveur, celui-ci, dont la carrière de réalisateur tarde à décoller, va quitter sa femme pour s’amouracher de cette mystérieuse brune dénommée Clara. Souffrant de trouble dissociatif de l’identité, cette femme, extrêmement furtive, a pour caractéristique de laisser des cadavres dans son sillage… Pour Adam, le tumulte ne fait que commencer… Benzine Magazine, Tumulte : espionnage et poupées russes - Benzine Magazine
  • J’avais plusieurs endroits de prédilection, dont un bar assez miteux où les prétendants ne manquaient pas. Je m’y rendais déjà bien alcoolisée, sur un 31 quand j’y repense bien relatif. Je portais souvent des leggings, des hauts courts, du doré. J’étais sûre de dénicher la bonne affaire, souvent le même genre de profils, des types plus âgés que moi dont je finissais par m’amouracher avant de passer au suivant. Je n’étais pas une habituée des coups d’un soir mais plutôt des micro relations insignifiantes. Pourtant ce soir-là, je m’étais mis en tête de consommer sur place plutôt qu’à emporter. Les Inrockuptibles, “Comment je n’ai cessé de recroiser mon coup d'un soir gênant”
  • Léa passe voir le docteur Riva pour vérifier que tout se passe bien. Le mari de Thomas est victime d’un burn out à cause du surmenage. Patrick, lui, a bossé une partie de la nuit sur ses dossiers. Au petit matin, Babeth fait remarquer à sa fille et à son mari qu’ils en font trop et qu’ils risquent de finir comme Gabriel à ce rythme. Nebout tend l’oreille et décide de souffler un coup. Au bureau, il annule une opération et prétexte des tâches administratives. Dans le même temps, Ariane n’entend pas s’éloigner d’Alex, le psychologue dont elle est en train de s’amouracher. Elle finit par lui avouer qu’elle a passé la nuit dans sa voiture à surveiller les lieux par une initiative personnelle. Mieux encore, elle tambourine à la porte d’Alex pour lui proposer une garde rapprochée en dormant chez lui. Toutelatele, Plus belle la vie (spoiler) : résumé en avance de l’épisode du mardi 3 mars 2020 sur France 3 | Toutelatele
  • Tout comme le Golden, le Labrador retriever est doté d’une gentillesse exceptionnelle. Comme ce chien est particulièrement affectueux, il va s’amouracher rapidement des enfants, en étant sensible et généreux à leur égard. Le Labrador est facile à dresser, il va donc s’adapter tout naturellement au rythme de la famille. Si ce chien n’hésite pas à donner de l’amour à ses maîtres, il s'attend à en recevoir en retour!  Salut Bonjour, Les 10 races de chiens les plus affectueux | Salut Bonjour

Images d'illustration du mot « amouracher »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « amouracher »

Langue Traduction
Anglais be crazy
Espagnol enamorarse
Portugais apaixonar por
Source : Google Translate API

Synonymes de « amouracher »

Source : synonymes de amouracher sur lebonsynonyme.fr
Partager