La langue française

Alvéole

Définitions du mot « alvéole »

Trésor de la Langue Française informatisé

ALVÉOLE, subst. masc.

Cavité de petite dimension.
A.− Domaines techn.
1. ANATOMIE
a) Cavité maxillaire où s'implante la dent. Alvéole dentaire :
1. Dans les premiers mois du fœtus, les cloisons qui doivent séparer les alvéoles ne sont pas encore ossifiées, et ils représentent dans le squelette un sillon continu; petit à petit ces cloisons se forment, et ne laissent qu'une cavité pour chaque dent. Les alvéoles qui doivent contenir les dents les plus voisines du fond de la bouche n'étoient pas visibles d'abord. Ils ne se creusent dans les os que long-temps après. G. Cuvier, Leçons d'anatomie comparée,t. 3, 1805, p. 114.
b) P. ext. Vésicule terminale de la bronchiole. Alvéole pulmonaire :
2. Notre température a une tendance à s'élever dès que celle de l'atmosphère augmente, ou quand les échanges chimiques, pendant la fièvre, par exemple, deviennent plus actifs. Alors la circulation pulmonaire et les mouvements respiratoires s'accélèrent. Une plus grande quantité d'eau se vaporise dans les alvéoles pulmonaires. A. Carrel, L'Homme, cet inconnu,1935, p. 254.
2. APIC., ENTOMOL. Cellule, généralement hexagonale, construite par certains insectes (notamment abeilles, guêpes) :
3. Les alvéoles sont généralement l'été des berceaux, l'hiver des réservoirs de pollen et de miel, un grenier d'abondance pour la république. Chacun de ces vases est clos et scellé de son couvercle de cire. Clôture religieusement respectée de tout le peuple, qui ne prend pour sa subsistance qu'à un seul rayon ouvert. J. Michelet, L'Insecte,1857, p. 333.
3. BOT. Loge où s'insère un organe, dans certaines plantes :
4. Les colonnes, largement creusées par en bas de cannelures convexes, lisses et rondes au milieu, terminées par des chapiteaux qui figurent d'énormes boutons de lotus s'échappant de l'alvéole, fortes, trapues et comme indestructibles, se massent en plusieurs groupes, parmi lesquels grouillent les ménages des fellahs. M. Du Camp, Le Nil, Égypte et Nubie,1854, p. 213.
4. GÉOL. Dépression à la surface de certaines roches :
5. Quelques oiseaux, réveillés subitement, s'envolaient en poussant de petits cris, et les fugitifs frémissaient quand une pierre, détachée de son alvéole, roulait avec bruit jusqu'au bas de la montagne. J. Verne, Les Enfants du capitaine Grant,t. 3, 1868, p. 149.
5. TECHNOLOGIE
a) ARTILL., vx. ,,Encastrement dans lequel sont fixées les ailettes de certains projectiles oblongs.`` (Littré).
Rem. Attesté également ds Lar. 19eSuppl. 1878, Nouv. Lar. ill. et Guérin 1892.
b) ÉLECTR. Pièce électrique qui reçoit une broche.
Rem. Attesté ds Lar. encyclop., Quillet 1965.
B.− P. anal. (surtout avec les accept. A 1, A 2), domaine littér.
1. Cavité où s'encastre une chose :
6. ...Marius n'eut qu'à forcer un peu un des barreaux de la grille décrépite qui vacillait dans son alvéole rouillé, à la manière des dents des vieilles gens. V. Hugo, Les Misérables,t. 2, 1862, p. 214.
2. Excavation, réduit où se tient une personne :
7. Ah! Comme cet homme me tenait à sa merci, mieux, certes, que par son fameux « magnétisme » ... mes épaules étaient incrustées au creux du fauteuil comme l'âme du prisonnier dans l'alvéole de maçonnerie de la prison. R. Abellio, Heureux les pacifiques,1946, p. 73.
Rem. Quoique Ac. le donne comme masc., alvéole est considéré comme fém. ds Besch. 1845, Lar. 19e-Nouv. Lar. ill., Dub. et par de nombreux auteurs.
Prononc. : [alveɔl].
Étymol. ET HIST. − 1519 alveolle « petite cavité » (Guill. Michel, Géogr. de Virgile, 63 vo, éd. 1540 d'apr. Delboulle ds R. Hist. litt. Fr., t. 2, p. 109 : Pour bien former les petites alveolles, Prendre convient escorces assez molles); spéc. a) xvies. anat. alveole « cavité où chaque dent est enchâssée » (Paré, IV, 2 ds Gdf. Compl. : Cavites appelees alveoles); b) 1690 apic. (Fur. : Alveole. qui se dit des trous qui se font dans les rayons ou gateaux des mouches à miel); c) 1690 bot. (ibid. : En botanique Alveole signifie ces petits trous ou creux où sont enchassez les bouts de certains fruits ou fleurs comme celuy des tuyaux des œüillets, du gland, des noisettes). Empr. au lat. alveolus « petit baquet, petit panier » (Varron, Ling., 5, 54 ds TLL s.v., 1788, 63 : ibi inventi Romulus et Remus, quo aqua hiberna Tiberis eos detulerat in alveolo expositos).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 165.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Baulig 1956. − Bél. 1957. − Bénac 1956. − Biol. t. 1 1970. − Bouillet 1859. − Brard 1838. − Fér. 1768. − Hanse 1949. − Husson 1970. − Lar. méd. 1970. − Littré-Robin 1865. − Nysten 1814-20. − Poignon 1967. − Prév. 1755. − Séguy 1967. − Siz. 1968. − Thomas 1956.

Wiktionnaire

Nom commun

alvéole \al.ve.ɔl\ féminin ou masculin (l’usage hésite)

  1. Petit creux ou cavité plus ou moins fermée.
    • On range les œufs dans un carton formé d’alvéoles.
    • Ces hardis lurons se mettaient à desceller une grosse pierre juste au-dessus de lui. Les dents et les pattes faisaient merveille, et le bloc de granit, glissant soudain hors de son alvéole, tombait sur le chat, ou si près de lui qu’il en sentait le vent. — (Léonce Bourliaguet, Les aventures du petit rat Justin, Société universitaire d’Éditions et de Librairie, 1935, page 7)
    • La terre trembla sous leurs pieds. Toutes les bouteilles vides de la cave se mirent à frémir dans leurs alvéoles, avec de brusques sursauts désordonnés, comme si elles faisaient effort pour sortir de leur logement. — (Robert Merle, Week-end à Zuydcoote, 1949, réédition Le Livre de Poche, page 201)
  2. (En particulier) :
    1. Cellule de forme hexagonale où les abeilles déposent leurs œufs, leur miel, du pollen.
      • Chaque abeille a son alvéole.
      • Cet amas d’habitations bourgeoises, pressées comme les alvéoles dans la ruche, avait sa beauté. — (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, 1831)
    2. (Anatomie) Cavité de l’os maxillaire ou de la mandibule dans laquelle chaque dent est enchâssée (syn: alvéole dentaire).
      • L’alvéole d’une dent.
    3. (Anatomie) Très petite cavité du poumon → voir alvéole pulmonaire.
      • Les bronches se ramifient en une multitude de branches de plus en plus petites, comme celles d’un buisson, jusqu’à devenir invisibles à l’œil nu. Chacune des ramifications les plus fines se termine par une alvéole minuscule qui se remplit d’air lorsque l’animal inspire. Ces alvéoles sont entourées de vaisseaux sanguins très fins. Le sang qui passe autour de ces sacs absorbe l’oxygène de l’air. — (Bill Forse, Christian Meyer, et al., Que faire sans vétérinaire ?, Cirad / CTA / Kathala, 2002, page 37)
    4. (Géologie) Petite cavité que l’on observe dans certaines roches.
      • On observe des alvéoles dans certains grès.
    5. (Botanique) Loge formée par les carpelles soudés du pistil de certaines plantes.
    6. (Architecture) Cellule dans un bâtiment.
      • Au-dessus, de chaque côté d’un long corridor, sont rangées, comme les alvéoles d’une ruche d’abeilles, les cellules désertes des moines disparus ; elles sont exactement pareilles les unes aux autres, et toutes crépies à la chaux. Cette blancheur diminue beaucoup l’impression poétique en empêchant les terreurs et les chimères de se blottir dans les coins obscurs. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)
      • Ce grand bâtiment de style néo-classique imitait le Panthéon de Rome mais se trouvait rétréci sur toute sa circonférence intérieure par des alvéoles dont chacun prenait jour par une grande fenêtre et n’avait pour tout meuble qu’une table et deux fauteuils. — (Julien Green, « Moïra », 1950, réédition Le Livre de Poche, page 52)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ALVÉOLE. n. m.
Petite cellule où les abeilles déposent leurs œufs et leur miel. Chaque abeille a son petit alvéole. Il se dit aussi, en termes d'Anatomie, des Cavités de l'os maxillaire dans lesquelles les dents sont enchâssées. L'alvéole d'une dent.

Littré (1872-1877)

ALVÉOLE (al vé-o-l') s. m.
  • 1Petite cellule où l'abeille dépose ses œufs et son miel. Les unes de leurs toits font sortir leur jeunesse Aux rayons du soleil et dans les champs fleuris, Épaississent le miel, ou dans leurs alvéoles De ce nectar si doux amassent les trésors, Malfilâtre, Génie de Virg.
  • 2Cavité dans laquelle les dents sont enchâssées.

REMARQUE

Buffon, par une faute assez commune, a fait alvéole du féminin : Les mouches construisent tel nombre d'alvéoles plus grandes que les premières, Buffon, Abeilles.

HISTORIQUE

XVIe s. Les dents sont fichées dans les mandibules en certaines cavités appellées alveoles, comme un pau fiché en terre, Paré, IV, 2. À fin de reduire et rassembler l'alveole qui aura esté eslargi, et quelques fois rompu en tirant la dent, Paré, XV, 28.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ALVÉOLE. Ajoutez :

3 Terme d'artillerie. Encastrement dans lequel sont fixées les ailettes de certains projectiles oblongs.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « alvéole »

1519 alveolle « petite cavité ». Du latin alveolus, diminutif de alveus (« cavité, loge »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Alveolus, diminutif d'alveus, qui signifie lit d'un fleuve, auge, vase, vaisseau, etc. (voy. AUGE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « alvéole »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
alvéole alveɔl

Citations contenant le mot « alvéole »

  • En Inde, un architecte s'inspire des alvéoles des ruches pour créer un climatiseur écologique. France Inter, Un climatiseur inspiré des techniques de l'Egypte antique
  • Étaler la pâte, graisser les moules à muffins et les fariner. Garnir chaque alvéole de pâte. Remplir de farce et couvrir d’un disque de pâte. Creuser une petite cheminée au centre de chaque disque pour laisser échapper la vapeur. Badigeonner de jaune d’œuf. Cuire à 180º C environ une heure. SillonBelge.be, La recette de la semaine: avec des moules à muffins - SillonBelge.be
  • Ce mardi matin sur l'autoroute A89, un poids lourd a percuté un camion citerne par l'arrière. Le chauffeur du second poids lourd est légèrement blessé et une alvéole de gasoil est percée. France Bleu, A89 en Dordogne : deux poids lourds se percutent, une cuve de 8000 litres de gasoil percée

Traductions du mot « alvéole »

Langue Traduction
Anglais alveolus
Espagnol alvéolo
Italien alveolo
Allemand alveole
Chinois 肺泡
Arabe الحويصلة الهوائية
Portugais alvéolo
Russe альвеола
Japonais 歯槽
Basque albeoloa
Corse alveolu
Source : Google Translate API

Alvéole

Retour au sommaire ➦

Partager