La langue française

Altitude

Sommaire

  • Définitions du mot altitude
  • Étymologie de « altitude »
  • Phonétique de « altitude »
  • Évolution historique de l’usage du mot « altitude »
  • Citations contenant le mot « altitude »
  • Images d'illustration du mot « altitude »
  • Traductions du mot « altitude »
  • Synonymes de « altitude »

Définitions du mot altitude

Trésor de la Langue Française informatisé

ALTITUDE, subst. fém.

Hauteur d'un lieu ou d'un engin (avion, vaisseau spatial...) mesurée par rapport au niveau de la mer :
1. Le brusque changement d'altitude m'avait pu tromper un instant, mais, dès que nous eûmes quitté les rives abritées des lacs, Bellagio, Côme où nous nous attardâmes quelques jours, nous retrouvâmes l'hiver et la pluie. A. Gide, L'Immoraliste,1902, p. 459.
2. L'an dernier, je me trouvais en Suisse dans une station d'altitude voisine de Genève. J'avais comme compagnon un officier français, jadis camarade de Dreyfus. M. Barrès, Mes cahiers,t. 3, avr. 1903-janv. 1904, p. 156.
3. Lorsque l'on gagne de l'altitude, la végétation se raréfie... H. Bordeaux, Les Derniers jours du fort de Vaux,1916, p. 50.
4. L'homme s'acclimate à une haute altitude par des modifications de son sang et des systèmes circulatoire, respiratoire, squelettique et musculaire. A. Carrel, L'Homme, cet inconnu,1935, p. 259.
Rem. Syntagmes à haute altitude, à basse altitude, une altitude de 1 500 m, atteindre une altitude de 800 m, perdre de l'altitude, gagner de l'altitude, prendre de l'altitude, en altitude, par 300 m d'altitude.
Au plur. Les hautes altitudes, l'air des altitudes :
5. De fait, il venait de la Bigorre, et berger de la montagne, il ne pouvait oublier les hautes altitudes... J. de Pesquidoux, Le Livre de raison,t. 1, 1925, p. 209.
P. ext., littér., rare. Synon. hauteur :
6. Il [cet ancien château] arborait une altitude d'au moins cinq étages, bien qu'il n'eût en réalité qu'un rez-de-chaussée et un premier, mais à en juger par l'élévation inattendue des fenêtres, les pièces devaient se plafonner à des hauteurs démesurées d'église... J.-K. Huysmans, En route,t. 2, 1895, pp. 56-57.
Fig., rare. Hauteur, élévation d'esprit, de sentiment. Planer à de telles altitudes que... :
7. Les répons de ténèbres de Vittoria ne sont-ils pas d'une inspiration similaire, d'une altitude égale à celles du chef-d'œuvre de Quentin Metsys, l'Ensevelissement du Christ? J.-K. Huysmans, Ibid.,t. 1, 1895, p. 12.
8. ... ce n'était pas d'un goût très délicat, mais il faut bien que jeunesse se passe. Et les hautes altitudes morales sont d'autant plus agréables qu'on a pris pied à terre quelquefois. H. de Montherlant, Pitié pour les femmes,1936, p. 1137.
DÉR.
Altitudinaire, adj.,vx. Relatif à l'altitude (cf. G. de Saporta, Revue des Deux Mondes, 1 juill. 1870, p. 210 [Littré]; attesté également ds Guérin 1892, Nouv. Lar. ill.-Lar. encyclop.).
Altitudinal, ale, aux, adj.Même sens : Relatif à l'altitude. (cf. J.-M. Pérès, La Vie dans l'océan, 1966, p. 90; attesté ds Lar. 19e).
Prononc. : [altityd]. Passy 1914 note pour la voyelle de syllabe finale une demi-longueur. Dér. Altitudinaire. Dernière transcription ds Littré : al-ti-tu-di-nê-r'.
Étymol. ET HIST. I.− Altitude, 1485 fig. « hauteur, grandeur » (Myst. du Vieil Testam., ii, p. 28, var. ds DG : altitude de science), surtout au fig.-fin xvies. (Marg. de Nav., Les Marguerites, Le Miroir de l'Ame pecheresse, I, 66 ds Hug.). Réapparaît comme terme de géogr. au xixes. (Ac. Compl. 1842). II.− Altitudinaire, 1. 1550 « haut » (Catalogue J. de Rothschild, 211 d'apr. Vaganay ds Z. rom. Philol., t. 28, p. 582 : La quatrième et derniere station de l'altitudinaire firmament), attest. isolée; 2. 1870 « qui appartient à l'altitude » (Saporta ds Littré). III.− Altitudinal, 1866 (Lar. 19e: Qui appartient, qui a rapport à l'altitude). I empr. au lat. altitudo, inis « hauteur » au propre (Caton, Agr., 22, 2 ds TLL s.v., 1765, 27 : eo altitudinem temperato); fig. (Charisius, I, 126, 25, ibid., 1767, 63 : in pingendo ascendere non potuit ad Euphranoris altitudinem). II, III dér. du rad. du lat. altitudo-altitudinis; suff. -aire* et -al*.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 263. Fréq. rel. litt. : xixes. : a) 9, b) 79; xxes. : a) 219, b) 935.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Bailly (R.) 1969 [1946]. − Bar 1960. − Baulig 1956. − Bénac 1956. − Boiss.8. − Bouillet 1859. − Cuisin 1969. − Delc. t. 1 1926. − Dup. 1961. − Fromh.-King 1968. − Galiana Astronaut. 1963. − Galiana Déc. sc. 1968. − Garnier-Del. 1961 [1958]. − Gautrat 1970. − Goug. Mots t. 2 1966, p. 82. − Guilb. Astronaut. 1967. − Guilb. Aviat. 1965. − Jal 1848. − Lar. méd. 1970. − Lew. 1960, p. 182. − Littré-Robin 1865. − Piéron 1963. − Plais.-Caill. 1958. − Porot 1960. − Uv.-Chapman 1956.

Wiktionnaire

Nom commun

altitude \al.ti.tyd\ féminin

  1. (Géographie) Hauteur d’un lieu par rapport au niveau de la mer.
    • À de grandes altitudes planaient les frégates et les phaétons, qui tombaient souvent avec une rapidité vertigineuse pour arracher en l’air leur proie aux oiseaux de mer plongeurs. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Puisqu’au ras de l’eau il n’y avait pas de passage libre, nous avons pensé en trouver en altitude. — (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
    • L’érosion et la sédimentation glaciaires avaient laissé de nombreux points tourbeux parfois à des altitudes assez basses. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 58)
    • Épinal! — Nous descendons. À 425 kilomètres de Paris — 326 mètres d'altitude, nous apprend la plaque bleue aux lettres blanches apposée dans la gare. — (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1895, éd. 1923)
    • Cette bande qui s’étend sur les villages de Brotte, Ailloncourt, Éhuns, Citers, etc., est représentée par des collines ou des croupes mollement ondulées de 300 mètres d’altitude moyenne. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises, les associations végétales de la vallée de La Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 13)
    • L’organosol insaturé, constitué d'un hydromor à sphaignes, repose sur un pergélisol d'environ 15 mètres d'épaisseur, et ceci à une altitude de 1100 mètres seulement! — (Jean-Michel Gobat, ‎Michel Aragno & ‎Willy Matthey, Le sol vivant: bases de pédologie, biologie des sols, Lausanne : PPUR Presses polytechniques romandes, 2010, page 192)
    • (Par analogie)Nous venions de repartir et de regagner un peu d’altitude, quand on vint m’avertir qu’une chaîne de montagnes était signalée dans notre ouaiche. Je me rendis immédiatement au poste de cartographie, dans la tourelle arrière. — (L’Esprit nouveau, N°7 à 9, 1968, page 795)
  2. (Par extension) (Rare) (Littéraire) Hauteur.
  3. (Par extension) Qualifie les lieux situés à haute altitude.
    • Le séisme a été enregistré à environ 109 kilomètres à l’ouest de la ville d’altitude de Mourgab située dans la partie orientale de la région tadjike du Pamir, à une profondeur de 28 kilomètres, précise l’USGS.— (Séisme au Tadjikistan, Le Monde le 7 décembre 2015)
  4. (Cartographie) (COORD. & PROJECTIONS) Distance verticale d'un lieu à une surface de référence[1].

Nom commun

altitude \Prononciation ?\

  1. (Géographie) Altitude.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ALTITUDE. n. f.
T. didactique. Élévation d'un lieu au-dessus du niveau de la mer. L'altitude d'une montagne, d'une localité. Il se dit aussi des Endroits plus ou moins élevés au-dessus du niveau de la mer et s'emploie particulièrement en termes de Médecine. Le choix de telle ou telle altitude pour un malade dépend du degré de son affection.

Littré (1872-1877)

ALTITUDE (al-ti-tu-d') s. f.
  • Terme de géographie. Hauteur par rapport au niveau de la mer. Les altitudes de plusieurs localités et de diverses montagnes.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « altitude »

Du latin altitudo.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Altitudo, hauteur, de altus, haut (voy. HAUT).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « altitude »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
altitude altityd

Évolution historique de l’usage du mot « altitude »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « altitude »

  • Les ovaires dans une hiérarchie, c’est comme l’oxygène : ça se raréfie avec l’altitude. De Anonyme
  • Aux grands hommes, il faut toujours de l'altitude. De Serge Losique / De Z à A
  • Votre attitude et non vos aptitudes vous donne de l’altitude. De Anonyme
  • Il suffit de faire grandir la distance pour que les pires horreurs s'effacent. Cette distance historique s'apparente un peu à l'innocence de celui qui lâche une bombe à 10000 mètres d'altitude. De Marc Augé / Le Monde de l'éducation - Avril 2001
  • Les histoires d'amour sont et seront toujours les mêmes, quelles que soient les époques et les altitudes. Elles commencent bien et finissent mal... ou vice-versa. De André Ber / Ségoldiah !
  • Le Lhassa Chengtou, premier et seul club de football professionnel du Tibet, va mettre la clé sous la porte à la suite d'une série de polémiques sur la tenue de ses matches dans l'une des villes les plus hautes du monde, à 3.650 mètres d'altitude. Les Echos, Au Tibet, l'altitude asphyxie le seul club pro, condamné à fermer | Les Echos
  • «Il se trouvait qu'il n'était pas impossible que l'altitude soit plutôt un gage de protection.» , VIDÉO - L’altitude freine-t-elle la transmission du coronavirus? - Heidi.news
  • D’après la start-up, il est question de “petites sorties” à 30 km d’altitude dans la cabine pressurisée d’un ballon gonflé à l’hydrogène baptisé Neptune. À l’intérieur, jusqu’à huit personnes pourront notamment profiter d’un bar, de toilettes et surtout d’une vue imprenable grâce à de grandes fenêtres. Taber MacCallum, fondateur de Space Perspective, semble enthousiaste à l’idée d’organiser de cette manière des mariages ou encore des événements professionnels. Sciencepost, Cette société propose de voyager dans la stratosphère à l'aide d'un "ballon de haute altitude" !
  • La crise du coronavirus a détourné l'attention des feux de forêt qui ont ravagé l'Australie il y a quelques mois. Mais les chercheurs continuent à en étudier les conséquences. Ils ont découvert que les fumées qu'ils ont émises ont parfois atteint des altitudes records dans notre atmosphère. Avec, peut-être, des conséquences pour notre couche d'ozone. Futura, Les fumées des méga-incendies en Australie ont atteint une altitude record !
  • L’écoute des boîtes noires suggère d’ailleurs que les pilotes n’étaient pas concentrés et discutaient du coronavirus pendant la procédure d’approche. Malgré les alarmes qui se sont déclenchées pour les avertir que les trains n’étaient pas sortis, les pilotes ont poursuivi la manœuvre. Les moteurs de l’Airbus ont heurté la piste à 400 km/h et les pilotes ont alors remis les gaz pour amorcer un nouveau décollage. L’avion a repris de l’altitude jusqu’à ce que l’un après l’autre, les moteurs endommagés de l’A320 cessent de fonctionner. Les trains d’atterrissage ont alors été sortis, mais faute de puissance dans les réacteurs et d’altitude suffisante, l’appareil a chuté à 270 km/h sur des immeubles de la ville de Karachi, à seulement 1300 m de l’aéroport. ladepeche.fr, Crash d’un Airbus A320 à Karachi : les pilotes ont oublié de sortir le train d'atterrissage - ladepeche.fr
  • Nul doute que l’Everest est et restera la plus haute montagne du monde. La seconde du classement, le K2, est presque 250 mètres plus basse. En revanche, la mesure exacte de l’altitude de l’Everest pourrait varier. Ces derniers jours, des scientifiques se sont hissés à son sommet pour préciser l’altitude actuelle. On considère généralement que l’altitude de 8.848 mètres est la bonne. Elle a été mesurée au milieu du XXème siècle mais les puristes peuvent discuter ce chiffre… Altitude News, L’altitude de l’Everest serait sur le point de changer !

Images d'illustration du mot « altitude »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « altitude »

Langue Traduction
Anglais altitude
Espagnol altitud
Italien altitudine
Allemand höhe
Portugais altitude
Source : Google Translate API

Synonymes de « altitude »

Source : synonymes de altitude sur lebonsynonyme.fr
Partager