La langue française

Alternation

Sommaire

  • Définitions du mot alternation
  • Étymologie de « alternation »
  • Phonétique de « alternation »
  • Évolution historique de l’usage du mot « alternation »
  • Citations contenant le mot « alternation »
  • Traductions du mot « alternation »
  • Synonymes de « alternation »

Définitions du mot alternation

Wiktionnaire

Nom commun

alternation \al.tɛʁ.na.sjɔ̃\ féminin

  1. (Vieilli) (Désuet) Faculté d'alterner.
    • La matière mise en délibération, il a esté unanimement arrêté qu'on diputerait auprès de l'Assemblée nationale un citoyen éclairé pour suivre le plan du comité chargé de la division du royaume et faire tous ses efforts pour obtenir que Montargis ait la conservation d'une cour souveraine dont elle jouit depuis 1638 avec l'alternation d'un chef-lieu de département. — (Réclamations de la ville de Montargis en 1789-1790 contre la formation du département du Loiret, publié par le baron de Girardot, sous-préfet)
  2. (Vieilli) (Désuet) Action d'alterner.
    • L'examen microscopique de la tige pilaire indique l'alternation périodique de renflements fusiformes d'environ 1 mm de long séparés par des zones de rétrécissement où siègent les fractures. — (J. Ferrando, article Monilethrix, site Orphanet, 2003)
  3. (Sociologie) Fait de devenir un autre, de changer de culture, de religion, de parti ou de croyances, et donc d’identité. [1]
    • Le prototype historique de l’alternation est la conversion religieuse. — (Peter Berger, Thomas Luckmann, trad. Pierre Taminiaux et Danilo Martuccelli, La Construction sociale de la réalité, Armand Colin, coll. « Individu et Société », Malakoff, 2018, page 251)

Nom commun

alternation

  1. Alternance.
    • It is not intended to relate in detail the progress and incidents of that ghastly contest — a contest without vicissitudes, its alternations only different degrees of despair. — (Ambrose Bierce, The Affair at Coulter’s Notch, 1891, éd. 2008, ISBN 978-0-141-03881-0)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ALTERNATION (al-tèr-na-sion) s. f.
  • Action d'alterner. L'ondulation, quoi qu'en dise M. Dodart, ne consiste pas dans un balancement très léger du même son, mais dans l'alternation plus ou moins fréquente de deux sons très voisins, Rousseau, Dict. de mus. Voix.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ALTERNATION, s. f. se dit quelquefois pour exprimer le changement d’ordre qu’on peut donner à plusieurs choses ou à plusieurs personnes, en les plaçant successivement, les unes auprès des autres, ou les unes après les autres. Ainsi trois lettres a, b, c, peuvent subir une alternation en six façons différentes ; abc, acb, bac, bca, cba, cab.

L’alternation est une des différentes especes de combinaisons. V. Combinaison. En voici la regle. Pour trouver toutes les alternations possibles d’un nombre de choses donné, par exemple de cinq choses, (comme de cinq lettres, de cinq personnes, &c.) prenez tous les nombres depuis l’unité jusqu’à cinq, & multipliez-les successivement les uns par les autres, 1 par 2, puis par 3, puis par 4, puis par 5, le produit 120 sera le nombre d’alternations cherché.

La raison de cette pratique est bien simple. Prenons par exemple deux lettres a & b, il est évident qu’il n’y a que deux alternations possibles, ab, ba ; prenons une troisieme lettre c, il est évident que cette troisieme lettre peut être disposée de trois manieres différentes dans chacune des deux alternations précédentes ; savoir, ou à la tête, ou au milieu, ou à la fin. Voilà donc pour trois lettres deux fois trois alternations ou six. Prenons une quatrieme lettre, elle pourra de même occuper quatre places différentes dans chacune des six alternations de trois lettres, ce qui fait six fois 4 ou 24 ; de même cinq lettres feront vingt-quatre fois 5 ou 120, & ainsi de suite. (O)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « alternation »

Du latin alternatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(1611) [1]. Du français alternation ; du latin alternatio [1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « alternation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
alternation altɛrnasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « alternation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « alternation »

  • « On a identifié la solitude sociale depuis longtemps, mais avec cette dépendance au virtuel, quelque chose est en train de s'aggraver », témoigne Fatma Bouvet. Gestion de l’image, du nombre d’abonnés, alternation entre publications professionnelles et privées, les smartphones addicts ont leurs habitudes et leurs stratégies… Qui prennent parfois le pas sur leurs liens amicaux et amoureux. Un sondage Vodafone, repéré par l'Obs, démontre qu’une Européenne sur 5 consulte son téléphone pendant l’amour. Pire encore, 36% des Britanniques se disent prêts à répondre aux appels pendant l’acte. Et oui, le smartphone s’est désormais incrusté dans les lits.   Madame Figaro, Le phubbing : quand le smartphone devient un handicap - Madame Figaro

Traductions du mot « alternation »

Langue Traduction
Anglais alternation
Espagnol alternancia
Italien alternanza
Allemand wechsel
Chinois 交替
Arabe التناوب
Portugais alternância
Russe чередование
Japonais 交互
Basque txandakatzen
Corse alternanza
Source : Google Translate API

Synonymes de « alternation »

Source : synonymes de alternation sur lebonsynonyme.fr
Partager