La langue française

Alluvionnement

Sommaire

  • Définitions du mot alluvionnement
  • Étymologie de « alluvionnement »
  • Phonétique de « alluvionnement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « alluvionnement »
  • Citations contenant le mot « alluvionnement »
  • Traductions du mot « alluvionnement »
  • Synonymes de « alluvionnement »

Définitions du mot alluvionnement

Trésor de la Langue Française informatisé

ALLUVIONNEMENT, subst. masc.

GÉOL. ,,Déplacement de matériaux d'alluvions par les eaux; formation d'alluvions.`` (Nouv. Lar. ill.) :
... l'activité humaine n'a pas suffisamment veillé à assurer le libre écoulement des eaux par une lutte incessante contre l'alluvionnement. A. de Lapparent, Abrégé de géologie,1886, p. 35.
Prononc. : [al(l)yvjɔnmɑ ̃].
Étymol. ET HIST. − 1877 géol. (Belgrand, Acad. des sc. Comptes rend., t. 70, p. 1082 ds Littré Suppl. : Couches dues à des phénomènes d'alluvionnement.) Dér. de alluvion*; suff. -ment1*.
BBG. − Bél. 1957. − Darm. 1877, p. 96. − Plais.-Caill. 1958.

Wiktionnaire

Nom commun

alluvionnement \a(l).ly.vjɔn.mɑ̃\ masculin

  1. (Géologie) Accumulation ou apport d’alluvions.
    • […] la phase de Thérophytes a une durée beaucoup plus courte en raison du développement rapide de Petasites dont les larges feuilles réduisent l’éclairement et favorisent conjointement avec les rhizomes de la plante, un alluvionnement propice à l’installation de la Saulaie. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 42)
    • Si les cordons se sont maintenus, cʼest que le rythme de lʼalluvionnement était suffisant pour permettre au niveau supérieur de colmatage de sʼajuster à un rythme nécessairement modéré de subsidence. — (Éric Fouache, Alluvionnement historique en Grèce occidentale et au Péloponnèse, 1999)
    • (Par analogie)Le principe du rhéolaveur correspond à un alluvionnement dans un couloir incliné dont le fond est pourvu d'orifices à section aisément et rapidement réglable pour l'évacuation des produits denses que l'on doit séparer. — (Ch. Berthelot, Épuration, séchage, agglomération et broyage du charbon, Paris : chez Dunod, 1938, p. 66)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ALLUVIONNEMENT (al-lu-vio-ne-man) s. m.
  • Formation d'alluvions. Couches dues à des phénomènes d'alluvionnement, Belgrand, Acad. des sc. Comptes rend. t. LXX, p. 1082.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « alluvionnement »

(1877) Dérivé de alluvionner avec le suffixe nominal -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « alluvionnement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
alluvionnement allyvjɔnmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « alluvionnement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « alluvionnement »

  • La précédente randonnée avait rendu visite au Pont du Vert ou Pontd’Albert bien connu sous l’appellation "Pont Romain" (photo). La tradition orale attribue aux romains l’édification de cet ouvrage d’art qui se trouverait sur le tracé de l’itinéraire qui reliait Cahors (Divona) à Toulouse (Tolosa). Cependant en l’état actuel des recherches aucune information fiable ne permet d’accréditer une origine si lointaine. Sans entrer dans les détails du mémoire de la Société archéologique du Midi de la France rédigé par Christian Darles, on peut distinguer trois états de construction au fil des siècles. En effet, trois niveaux d’arcades sont bien définis. On distingue bien une première arche détruite à 1 mètre du niveau de l’étiage actuel du Petit Lambous. Elle daterait de 1180. Une deuxième arche, elle aussi détruite, plus étroite que la précédente s’élève, elle, à 3,5 m de l’étiage du ruisseau. Le pont visible aujourd’hui datant du XVIIe siècle et correspondant au troisième niveau comprenait cinq arches, l’arche 4 ayant été détruite lors de la violente crue de 1993. Les surélévations successives sont dues à l’alluvionnement de la vallée et la remontée du niveau du ruisseau. ladepeche.fr, Molières. Randonnée samedi - ladepeche.fr
  • Et d'ajouter que la ville d'Al Hoceima et les régions avoisinantes sont alimentées en eau des nappes aquifères de Ghiss et Nekor, et du barrage Mohamed Abdelkrim El Khattabi, notant que ces deux retenues principales sont devenues insuffisantes pour subvenir aux besoins de la ville, en raison de la régression des ressources hydriques et l'alluvionnement du barrage Mohamed Ben Abdelkrim Al Khattabi. fr.le360.ma, Al Hoceima: le problème de l'alimentation en eau potable sera réglé "définitivement" | www.le360.ma
  • Tel est l'exemple que consignent nombre de dictionnaires, qui n'omettent que rarement cependant d'évoquer l'«alluvionnement causé par les crues». Hélas, point besoin d'alluvionnement dans les villes traversées par les fleuves en crue! En vérité en matière de «crue», il n'y en a qu'une seule qui soit appelée des vœux de tous les Parents: «la crue des enfants», formule encore en usage au XVIIe et qui démarquait sa croissance heureuse. Le Figaro.fr, D'où vient la «crue» ?

Traductions du mot « alluvionnement »

Langue Traduction
Anglais aggradation
Source : Google Translate API

Synonymes de « alluvionnement »

Source : synonymes de alluvionnement sur lebonsynonyme.fr
Partager