La langue française

Aliénataire

Définitions du mot « aliénataire »

Trésor de la Langue Française informatisé

ALIÉNATAIRE, subst.

DR. Celui, celle en faveur de qui se fait une aliénation. Anton. aliénateur :
Il sera pourvu à l'indemnité des « aliénataires » ou concessionnaires de ceux des droits engagés ou concédés. Proc.-Verb. Com. Agr. et Comm.,t. 1, p. 262 (Brunot t. 10, 1943).
Rem. Attesté ds de nombreux dict., Ac. Compl. 1842, Littré, etc., comme subst. uniquement. Donné comme adj. et subst. ds Ac. 1798 Suppl. 1835.
Prononc. : [aljenatε:ʀ].
Étymol. ET HIST. − 1509 dr. coutumier « personne en faveur de qui se fait une aliénation » (Coustumes d'Arras, 48 ds Nouv. Coustumier Gén., t. 1, p. 279 : Si aucunes rentes foncieres ayans cours sur aucuns heritages, sont vendues ou aliénées, l'acheteur ou aliénataire est tenu de signifier la vendition, ou aliénation aux possesseurs desdits heritages chargez desdites rentes). Dér. de aliéner* étymol. 1; suff. -aire* élargi sur le modèle de divers termes jur. du type donataire.
BBG. − Bél. 1957.

Wiktionnaire

Nom commun

aliénataire \a.lje.na.tɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Celui ou celle en faveur de qui on aliène.
    • La négociabilité renvoie à la transmissibilité d’un titre par livraison de main à main du titre, si son aliénataire en est désigné être le porteur ou par livraison et endossement s’il est désigné à l’ordre d'une personne identifiée. — (Normand Leclerc, L’argent en monnaie, un lexique, 2008)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ALIÉNATAIRE (a-lié-na-tê-r') s. m.
  • Celui, celle en faveur de qui on aliène.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « aliénataire »

Dérivé de aliéner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « aliénataire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aliénataire alienatɛr

Évolution historique de l’usage du mot « aliénataire »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aliénataire »

  • Dans le cas où le propriétaire du bien résilie le contrat aliéné, il ne peut dès lors plus se prévaloir des anciennes garanties souscrites dans le contrat transféré. Lors de l’aliénation d’un contrat d’assurance portant sur un bien immobilier, l’aliénataire doit vérifier qu’il respecte bien les conditions fixées par le contrat. Tous les guides assurance, Qu’est-ce que l’aliénation d’un contrat d’assurance et quelles sont ses limites ? | Guide | LesFurets
  • Le mot "aliénation" désigne le résultat d'une opération juridique qui a pour conséquence de faire sortir un bien ou un droit du patrimoine de celui qui en est l'actuel propriétaire ou l'actuel titulaire. Dans cette acception, il est synonyme de "vendre", de "céder", de "léguer", de "donner". On dit "aliéner une propriété". Le résultat de la vente est "une aliénation". Celui qui vend, peut être désigné sous le vocable d'"aliénateur" et celui qui est bénéficiaire de l'opération, est l'"aliénataire". Et pour exprimer qu'un bien est cessible on peut dire qu'il est "aliénable" et dans le cas contraire, qu'il est "inaliénable" (exemple : le nom patronymique est inaliénable). , Liberapay, plate‐forme libre de dons récurrents - LinuxFr.org

Traductions du mot « aliénataire »

Langue Traduction
Italien cessionaria
Source : Google Translate API

Synonymes de « aliénataire »

Source : synonymes de aliénataire sur lebonsynonyme.fr

Aliénataire

Retour au sommaire ➦

Partager