La langue française

Alguazil

Sommaire

  • Définitions du mot alguazil
  • Étymologie de « alguazil »
  • Phonétique de « alguazil »
  • Évolution historique de l’usage du mot « alguazil »
  • Citations contenant le mot « alguazil »
  • Traductions du mot « alguazil »
  • Synonymes de « alguazil »

Définitions du mot alguazil

Trésor de la Langue Française informatisé

ALGUAZIL, subst. masc.

ADMIN. ESP. Fonctionnaire subalterne de justice ou de police :
1. don salluste. − (...) Regardez son manteau, s'il vous plaît. Vous trouverez Salluste écrit sous le collet. C'est un manteau qu'il vient de me voler. Les alguazils arrachent le manteau, l'alcade l'examine. V. Hugo, Ruy Blas,1838, IV, 8, p. 441.
2. − Ah ça, lui dit-il, d'où sors-tu et où t'étais-tu donc caché? − Je vais le dire à votre excellence, répondit Zampa, si toutefois elle veut me faire le serment de ne pas me livrer. − Oh! certes, répondit Don José, je ne suis pas alguazil, et les choses de la justice ne me regardent pas. Si personne autre que moi ne te restitue au bourreau, tu vivras cent années. P.-A. Ponson du Terrail, Rocambole,t. 4, Les Exploits de Rocambole, 1859, pp. 193-194.
P. ext. et empl. ironiquement. Tout agent de la Justice ou de la police chargé de procéder à des arrestations ou d'effectuer des surveillances :
3. Le sieur Boucher d'Argis, (...), s'assura de soixante grenadiers et chasseurs, qui jurèrent de m'avoir mort ou vif, mit à leur tête un huissier et des alguazils de robe courte, et les envoya fondre sur mon asile au milieu de la nuit. Marat, Les Pamphlets,Appel à la Nation, 1790, p. 140.
Rem. 1. Se dit p. compar. ,,Il a une vraie figure d'alguazil. On le prendrait pour un alguazil.`` (Lar. 19e). 2. Ce dict. le mentionne en outre comme nom d'une espèce d'araignée :
4. Par allusion au sens ironique d'alguazil, on a donné ce nom à une espèce d'araignée particulièrement habile à saisir les mouches : c'est celle qui est de couleur cendrée, et qui a le dos marqué de cinq taches noires. La Châtre t. 1 1865.
Prononc. : [algwazil]. Pour la prononc. du groupe [gu] suivi d'une voyelle par [gw] dans certains mots d'orig. étrangère comme alguazil, cf. Kamm. 1964, p. 75, § 2 (cf. aussi aiguade).
Étymol. ET HIST. − 1555 fr. des anc. Pays-Bas alguacil « agent de police » (Cart. cons. Espagne, I, p. 324 ds Herb. 1961, pp. 51-52 : Michel Nebro, alguacil et sergeant du Serenissime Roy Dangleterre, Prince Dhispaigne); 1556 id. forme alguazille (Ordonn. Ph. II, p. 129, ibid., p. 52 : et, en cas que iceluy alcalde et prévost ou leurs alguazilles et sergans prinssent aucun autre non estant espaignol ou courtisan); 1581 fr. alguazille « huissier, officier de justice » (C. Guichard, Des Funérailles, 553 ds Delboulle, Matériaux inédits, Bibl. Sorbonne ds Quem. t. 1 1959 : Les alguazilles et greffiers); 1690 alguazil « agent de police » (Fur. : Alguazil. C'est un mot Espagnol qui est connu depuis quelque temps en France pour signifier un Sergent ou Exempt... On a mis à ce criminel des Alguazils en queuë pour le prendre). Empr. à l'esp. alguazil, -cil, d'abord « gouverneur d'une ville », attesté dep. 1075 (sous la forme aluacil; alguazil en 1115, d'apr. Cor. t. 1 1954; le sens « officier subalterne de justice, agent de police » passé en fr. est attesté dep. 1256-63, Alfonso el Sabio, Opusc. leg., éd. Ac. Hist., t. 2, p. 255, d'apr. Al. 1958, s.v.), de l'ar. al wāzir « ministre », dér. de la racine w − z − r « supporter un poids » (voir Brunot t. 6, p. 1240; Nyrop t. 1, p. 63; Rupp. 1915, p. 79; Schmidt 1914, p. 96; voir aussi argousin).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 41.
BBG. − Bél. 1957. − Boiss.8. − Saint-Edme t. 1 1824 (s.v. alguasil).Goug. Lang. pop. 1929, p. 56.

Wiktionnaire

Nom commun

alguazil \al.ɡwa.zil\ masculin

  1. (Vieilli) Agent de police qui remplissait à la fois les fonctions d’huissier, de sergent de ville et de gendarme, en Espagne.
    • On respecte beaucoup les alguazils en Espagne, presque autant que les constables en Angleterre. En maltraiter un est un cas pendable. — (Prosper Mérimée, Lettres d’Espagne, 1832, rééd. Éditions Complexe, 1989, pages 62-63)
    • Si ce ne sont, répondit un muletier, des alguazils du village de Cienfugos en tournée, ce sont des voleurs qu’aura envoyés à la découverte l’infernal Gil Pueblo, leur capitaine. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Comme toujours en pareille circonstance, le juez de letras – juge criminel flanqué d’une nuée d’alguazils déguenillés – arriva sur le lieu du meurtre lorsqu’il était trop tard. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Les autorités douanières de Panama me traitèrent avec la plus grande courtoisie et me firent escorter d’un alguazil pour constater que ma grand'voile embarquait bien à bord du Firecrest. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  2. (Tauromachie) Officier de corrida.
    • A un signal donné par le président de la course, un alguazil mayor, accompagné de deux alguazils en costume de Crispin, tous les trois à cheval, et suivis d’une compagnie de cavalerie, font évacuer l’arène et le corridor étroit qui la sépare des gradins. Quand ils se sont retirés avec leur suite, un héraut, escorté d’un notaire et d’autres alguazils à pied, vient lire au milieu de la place un ban qui défend de rien jeter dans l’arène, de troubler les combattants par des cris ou des signes, etc. — (Prosper Mérimée, Lettres d’Espagne, 1832, réédition Éditions Complexe, 1989, page 38)
    • La garde nationale à cheval, qui est fort bien montée et fort bien habillée, faisait le tour de l’arène, précédée de deux alguazils en costume, panache et chapeau à la Henri IV, justaucorps et manteau noirs, bottes à l’écuyère, et chassait devant elle quelques aficionados obstinés et quelques chiens retardataires. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
  3. (Par extension) (Ironique) Toutes sortes d’agents de police.
    • La police a mis tous ses alguazils à ses trousses.
    • Comment, disaient-ils, / Avec nos nacelles / Fuir les alguazils? — (Victor Hugo, Guitare)
    • Nous descendîmes l’escalier, le malheureux appuyé à mon bras et suivi par le chef et ses deux alguazils. Arrivés dans la cour, un des deux agents courut au fiacre et en ouvrit la portière. — (Alexandre Dumas, Gabriel Lambert, le bagnard de l’opéra, 1844)

Nom commun

alguazil \Prononciation ?\ masculin

  1. Alguazil.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ALGUAZIL. (GUA se prononce GOUA.) n. m.
Agent de police, en Espagne. Par extension et ironiquement, il se dit de Toute sorte d'agents de police. La police a mis tous ses alguazils à ses trousses.

Littré (1872-1877)

ALGUAZIL (al-goua-zil) s. m.
  • 1Officier de police en Espagne.
  • 2 Par extension, tout agent de la justice ou de la police. On rira des erreurs des grands, On chansonnera leurs agents, Sans voir arriver l'alguazil, Béranger, Ainsi-soit-il. J'aurais pu rester longtemps dans les griffes des alguazils, si on n'eût pas parlé de moi, Courier, Lett. II, 73.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ALGUAZIL, s. m. (Hist. mod.) en Espagne, est le nom de bas Officiers de Justice, faits pour procurer l’exécution des ordonnances du Magistrat ou Juge. Alguazil répond assez à ce que nous appellons ici Sergent ou Exemt. Ce nom est originairement arabe, comme plusieurs autres, que les Espagnols ont conservé des Sarrasins ou Mores, qui ont long-tems régné dans leur pays. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « alguazil »

De l’espagnol alguacil lui-même issu de l’arabe الوزير, al wazir (« vizir »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De l’arabe الوزير, al wazir (« le vizir »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Portug. alguazil, alvacil, alvacir ; espagn. alguacil, alvacil ; basse latinité, algatzarius, algatzerius, algozirius, alguazirus ; de l'arabe al, le, et de vazir, vizir (voy. VIZIR).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « alguazil »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
alguazil algazil

Évolution historique de l’usage du mot « alguazil »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « alguazil »

  • Yannick Boutet, emblématique alguazil de Dax, est en train de passer le relais à son fils, Volodia. Une transmission teintée d’exigence, de fierté, d’amour mais surtout d’une certaine idée de la beauté SudOuest.fr, Feria de Dax 2019 : alguazil de père en fils
  • Yannick Boutet fête trente ans de paseo à Dax comme alguazil, le « policier » des arènes chargé de faire appliquer le règlement taurin pendant les corridas . SudOuest.fr, Feria de Dax : Yannick, alguazil dans son « jardin de roses »
  • Rares doivent être les petites filles qui rêvent de devenir alguazil. Pas plus Dominique Chantrel que les autres, et pourtant c’est bien elle qui a conduit dimanche dernier son premier paseo sur la piste de Lachepaillet et va récidiver tout au long de la féria qui s’ouvre aujourd’hui. « Même si, effectivement, je n’ai jamais imaginé pouvoir me retrouver un jour dans le costume de l’alguazil, je dois avouer que, dans mes lectures de jeunesse notamment, j’ai toujours été attirée par le monde de la corridan » confie la dame, cavalière professionnelle qui partage donc désormais la vie de l’autre alguazil de Bayonne, Cristobal Bardey, tant à la maison que dans l’arène. SudOuest.fr, Dites Madame l’alguazil

Traductions du mot « alguazil »

Langue Traduction
Espagnol alguacil
Source : Google Translate API

Synonymes de « alguazil »

Source : synonymes de alguazil sur lebonsynonyme.fr
Partager