La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « vizir »

Vizir

Variantes Singulier Pluriel
Masculin vizir vizirs

Définitions de « vizir »

Trésor de la Langue Française informatisé

VIZIR, subst. masc.

HISTOIRE
A. − [Dans les pays musulmans]
1. Conseiller principal du calife. [Le calife] voulut que les frères du visir vécussent dans une extrême opulence (Genlis, Chev. Cygne, t. 2, 1795, p. 198).V. infra vizirat ex.
2. Haut dignitaire, et plus partic., ministre, premier ministre de l'empire ottoman. Là aussi s'étendent les vastes lignes de plusieurs palais du sultan ou de ses vizirs (Lamart., Voy. Orient, t. 2, 1835, p. 378).
Grand vizir. Personnage le plus important de l'empire ottoman après le sultan, premier ministre. Mehmed Sokoli, qui fut un grand vizir du Sultan Suleïman le Magnifique, édifia notre mosquée (Farrère, Homme qui assass., 1907, p. 260).
B. − Personnage le plus important de l'Égypte ancienne après le pharaon, ayant des fonctions très étendues. L'esclave Joseph, devenu le vizir du Pharaon et le dispensateur des richesses de l'Égypte (Vogüé, Morts, 1899, p. 34).
Prononc. et Orth.: [vizi:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1718; Ac. 1740: ,,Plusieurs écrivent visir``. Attest. de visir encore ds Hugo, Légende, t. 6, 1883, p. 274. Étymol. et Hist. 1. 1457 visir « ministre, dans l'Empire ottoman » (Bertrandon de La Broquière, Le Voyage d'Outremer, éd. Ch. Schefer, p. 183: il a IIII hommes que l'en nomme bascha ou visirs [...] visirz, c'est à dire conseilliers); 1579 vizir (Négociations de la France dans le Levant, éd. E. Charrière, t. 3, p. 849: le beglierbey de la Grèce [...] a esté faict bassa vizir); 1579 premier vizir « premier ministre, dans l'Empire ottoman » (ibid., p. 835); déb. xviies. grand visir (D'Aubigné, Hist. univ., t. IX, p. 208, Soc. Hist. de Fr. ds Gdf. Compl.); 2. 1740-55 fig. « homme hautain, despotique » (Saint-Simon, Mém., chap. 484, p. 10 ds Littré). Empr. au turcvezir « vizir, ministre », et celui-ci à l'ar. wazīr, mêmes sens. Fréq. abs. littér.: (vizir) 100; (visir) 21.
DÉR.
Vizirat, subst. masc.,hist. Dignité, charge de vizir; durée des fonctions d'un vizir. L'ancien vizir égyptien Châwer, chassé par son compétiteur Dirghâm, se réfugia en Syrie musulmane et implora du puissant atâbeg l'envoi d'un corps expéditionnaire pour le restaurer dans le vizirat (Grousset, Croisades, 1939, p. 195). [viziʀa]. Ac. 1762: vizirat; 1798-1878: -rat, -riat; 1935: -rat. Prop. Catach-Golf. Orth. Lexicogr. 1971, p. 314: visir, visirat. 1resattest. a) 1664 « temps pendant lequel un vizir exerce ses fonctions » (J. de Thévenot, Rel. d'un voyage fait au Levant, p. 154 ds Mél. Dauzat (A.), p. 32: ... mourut le 48. iour de son Vizirat), b) 1684 « dignité, fonction de vizir » (Mém. du Sr. de la Croix, t. 1, p. 71 ds Z. rom. Philol. t. 60, p. 383: sa promotion au Viziriat), 1697 (D'Herbelot, Bibl. orientale, p. 388 ds Fonds Barbier: soins du vizirat); de vizir, suff. -at*.

Wiktionnaire

Nom commun - français

vizir \vi.ziʁ\ masculin

  1. (Noblesse) Ministre d’un prince musulman.
    • Les vizirs, les pachas, les généraux, tous les fonctionnaires, toutes les autorités, en grand costume tous, et chamarrés de dorures, étaient parqués sur la grande place de Top-Kapou. — (Pierre Loti, Aziyadé, 1879)
    • Les caïds et les chefs religieux qui se rendent dans une Benika du Makhzen doivent y trouver le Vizir entouré de ses secrétaires, travaillant assis en cercle sur des tapis selon l’ancienne coutume. — (Conférences franco-marocaines, volume 1 : L’Œuvre du Protectorat, Plon-Nourrit, 1916, page 92)
    • À l’est de l’afrag s’étendait une sorte d’esplanade, le mechouar, bordé de tentes faisant office de benikas ou bureaux où les vizirs et leurs secrétaires venaient expédier les affaires de leur département. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, page 50)
    • Mais l’état de grâce est bref. En juillet 1912, sous la pression d’un groupe d’officiers antiunionistes stambouliotes en liaison avec des antiunionistes macédoniens, le sultan appelle au pouvoir un nouveau vizir qui forme un gouvernement d’où sont exclus tous les unionistes. — (Vincent Lemire (directeur), Guillemette Crouzet, François Dumasy et Matthieu Rey, Le Moyen-Orient de 1876 à 1980, Capes-Agrégation d’Histoire-Géographie, Armand Colin, 2016, chapitre 2.7)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

VIZIR. n. m.
Ministre d'un prince musulman. Grand vizir, Premier ministre du sultan de l'empire ottoman.

Littré (1872-1877)

VIZIR (vi-zir) s. m.
  • Nom des principaux officiers du conseil du Grand Seigneur. Les janissaires ont été souvent dangereux aux sultans ; mais il n'y a pas un exemple d'un seul vizir qui n'ait été aisément sacrifié sur un ordre de son maître, Voltaire, Russie, II, 1.

    Grand vizir ou vizir azem, le premier ministre de l'empire turc, qui, en recevant le sceau impérial pour marque de son emploi, est revêtu de tout le pouvoir de l'empereur et jouit d'une autorité presque absolue. Dans le gouvernement despotique, le pouvoir passe tout entier dans les mains de celui à qui on le confie ; le vizir est le despote lui-même, et chaque officier particulier est le vizir, Montesquieu, Esp. v, 16. La place de sultan est quelquefois la plus oisive de la terre, et celle du grand vizir la plus laborieuse ; il est à la fois connétable, chancelier et premier président, Voltaire, Mœurs, 93.

    Fig. et familièrement. C'est un vizir, un homme absolu, impérieux. Saint-Pierre appela les secrétaires d'État [sous le dernier règne] des vizirs, et leurs départements des vizirats, Saint-Simon, 484, 10.

    On dit de même : il parle en vizir.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

VIZIR. Ajoutez :
2 Sorte de tabac à fumer, Réponses aux questions de l'enquête sur le monopole des tabacs et des poudres, p. 230, Paris, 1874.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « vizir »

Arabe, ouazîr, vizir, proprement porteur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Du turc vezir (« ministre »), lui-même issu du persan وزير, vazīr[1].
Ce mot provient du moyen perse wcyl, vičīr, wizīr et de l’avestique 𐬬𐬍𐬗𐬌𐬭𐬀, vīcira qui signifient « arbitre, juge », voire « décision » ou « jugement ». Ce même mot possède une racine commune avec l’arménien վճիռ, včiṙ et le persan وچر, vačar. Pourtant, selon une étymologie populaire présentée dans le Lisân al-'arab, le mot وزير, wazîr a la même racine que le verbe arabe وزر, wazara qui signifie « porter ce qui alourdit son dos ». Dans cette hypothèse, on appelle le vizir du sultan vazîr parce qu’il porte pour le sultan les charges qui lui ont été assignées dans la gestion du royaume. Mais il est bien évident que la raison pour laquelle on nomme un ministre vazîr est parce qu’il s’agit du sens originel du mot : « arbitre, juge qui aide le roi dans ses décisions ». Référence nécessaire
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « vizir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vizir vizir

Citations contenant le mot « vizir »

  • Un vizir aux sultans fait toujours quelque ombrage. Jean Racine, Bajazet, I, 1, Acomat
  • « Iznogoud vizir de Vitry, triste comédie », « Fiasco électoral », « Ma voix ne compte pas pour du beurre ». Pancartes brandies à bout de bras, les militants envisagent d'entrer dans la salle du conseil. leparisien.fr, Vitry : le maire putschiste mis sous pression par les camarades - Le Parisien
  • Ryana-cirer du virus, le vizir irlandais... lindependant.fr, Coronavirus : Ryanair ne réduira pas ses vols entre le Royaume-Uni et l'Espagne - lindependant.fr
  • En fait, dès le départ il y a eu maldonne. Le vrai héros de la série c’était le brave calife Haroun El Poussah, pas son grand vizir Iznogoud qui ne rêve que d’être calife à la place du calife. La galerie Napoléon rappelle que, dans un document de travail inédit, René Goscinny présentait « Les aventures du Calife Haroun el Poussah », qui deviendront par la suite « Les aventures d’Iznogoud », en décrivant précisément à quoi devait ressembler Iznogoud et quels étaient ses traits de caractère. Ligne Claire, Les Tabary exposent Iznogoud à la galerie Napoléon à Paris
  • Dans une mythique Bagdad gouvernée par un puissant Calife vivait un jeune Vizir. En bonne santé, il semblait avoir toute la vie devant lui. Un jour, le Vizir se rend sur le marché de la ville. Au beau milieu des étalages, il rencontre une femme d'une extrême maigreur, aux yeux vides et d’une grande pâleur. La femme se retourne sur son passage et tend le bras vers lui. Le vizir, en homme averti, reconnaît la Mort. Et cette rencontre le fait frémir tout le long du chemin qui le ramène au palais. SUN, L'instant Nuage - Rendez-vous à Samarcande - Conte persan | SUN
  • Ce n’est pas la première fois que ce vizir de la macronie agit de façon décomplexée au Togo. Il y a quelques mois, il conduisit lui-même le directeur de la Brasserie de Lomé à la Haac pour porter plainte contre un journal ayant écrit un article mettant en cause la qualité des produits de ladite brasserie. Le Temps, Le Togo, cette p... de l'ambassadeur Marc Vizy... le vizir - Le Temps
  • Hamed Bakayoko se trouve être le plus ancien dans le grade le plus élevé mais à un âge (il a eu 55 ans le 8 mars 2020) qui lui permet d’espérer. D’espérer mais aussi de patienter. Il a compris, depuis longtemps, qu’il fallait exploiter les situations anachroniques (1993, 1999, 2002, 2010-2011, 2020) avec pragmatisme et, surtout, retenue. Sans précipitation (ce qui n’a pas été le cas de Soro). Aujourd’hui, plutôt que « vizir à la place du vizir » (ou « calife à la place du calife » !), il entend être la figure de proue de cette « nouvelle génération » à laquelle Alassane D. Ouattara pourra transmettre le pouvoir « dans des conditions idoines ». , Hamed Bakayoko : Ce qui est légal et ce qui est légitime - leFaso.net, l'actualité au Burkina Faso

Traductions du mot « vizir »

Langue Traduction
Anglais vizier
Espagnol visir
Italien visir
Allemand wesir
Chinois 维齐尔
Arabe الوزير
Portugais vizir
Russe визирь
Japonais ビジエ
Basque vizier
Corse visir
Source : Google Translate API

Vizir

Retour au sommaire ➦

Partager