La langue française

Agrier

Définitions du mot « agrier »

Trésor de la Langue Française informatisé

AGRIER1, subst. masc.

DR. FÉOD. Droit payable en nature, appelé aussi, suivant les régions champart ou terrage, et qui consistait à prélever une partie de la récolte :
Le tenure acquittait les redevances réelles : le cens recognitif de la propriété éminente; une rente ou une portion de la récolte qu'on appelait en France le champart, le terrage ou l'agrier; un droit de mutation dit lods et vente. G. Lefebvre, La Révolution française,1963, p. 59.
Rem. Ac. Compl. 1842 renvoie de agrier à agéier, sous lequel il traite ce mot. Littré enregistre outre agrier la var. agrière, subst. fém.
Prononc. ET ORTH. − Dernière transcription ds Littré : a-gri-é. − Rem. Ac. Compl. 1842, s.v. agrier, renvoie à agéier.
Étymol. ET HIST. − 1283 dr. médiév. « certaine quotité du produit d'un champ levée comme impôt » (Fontaine-Le-Comte, Gr. Gaut., fo125 vo, A. Vienne ds Gdf. Compl. : Encore li heussons doné les agriers en celuy mas). Empr. au b. lat. agrarium (Constit. Chlotarii ann. 560 ds Du Cange 1, p. 146 c, s.v. : agraria, pascuaria, vel decimas, porcorum Ecclesiae pro fidei nostrae devotione concedimus).
BBG. − Plais.-Caill. 1958.

AGRIER2, subst. masc.

Variété de raisin noir.
Rem. Attesté ds Besch. 1845 et Lar. 19e.
Étymol. ET HIST. − Pas d'étymol. claire. Peut-être ell. de *raisin agrier, non attesté, qui pourrait avoir signifié « raisin des champs »; cf. lat. médiév. agrarius « qui habite la campagne » (Du Cange). On pourrait aussi penser à un dér. du rad. agr- de acris « aigre », prov. mod. agras « verjus », agrumel « raisin blanc » (Alib. 1966, s.v. agre et FEW t. 1 et 24, s.v. acer). Pour la couleur, cf. ibid. agrenan « prunelle », agret, agré « groseille rouge », griole « petite prune noire », et le fr. griotte.

Wiktionnaire

Nom commun 1

agrier \a.ɡʁi.e\ masculin

  1. (Vieilli) (Désuet) Redevance agricole sur la récolte payable en nature au seigneur des lieux.
    • Par un contrat de 1719, le Comte de Bourdeille donne à rente une pièce de terre pour planter en vigne, à la charge par le preneur de payer le neuvième des fruits pour droit de terrage et d’agrier, requèrable par le seigneur, qui étoit tenu de faire mener au pas de la vigne ses vaisseaux vinaires, pour recevoir son droit d’agrier. Dans d’autres baux, ce droits étoit payable au pas de la recette, c’est-à-dire, au château du seigneur. — (Jean-Baptiste-Bonaventure de Roquefort, Glossaire de la langue romane, 1808, p719)

Nom commun 2

agrier \a.ɡʁi.e\ masculin

  1. (Œnologie) Cépages de raisin qui croît dans la Corrèze.
    • Dans la Corrèze qui ne produite que très peu de vin, on cultive le Petit Piquat et le Chabrillou ou Agrier qui donnent un vin très coloré, spiritueux et de bonne garde. C’est avec son fruit qu’on prépare la moutarde violette de Brives. — (Joseph Daurel, Éléments de viticulture, avec description des cépages les plus répandus, 1889, page 19)
    • Agrier noir. — (Cépages et Vignobles de France, Vol. 3)
    • Agrier blanc. — (Cépages et Vignobles de France, Vol. 3)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

AGRIER (a-gri-é ou a-gri-êr') s. m. ou s. f.
  • Terme de droit ancien. Certaine quotité du produit d'un champ levée comme impôt. Des rentes seigneuriales, les unes sont fixées en argent, en grain, en volailles, etc. et c'est à proprement parler ce qu'on appelle rentes seigneuriales ; les autres se lèvent en espèces lors de la récolte, à une certaine quotité, plus ou moins, selon la quantité des gerbes que la terre donne, et c'est ce qu'on appelle champart ou agrier, Vauban, Dîme, 71.

HISTORIQUE

XVe s. Ilz avoient prins sept quinteaulz de gerbes par droit d'agrier ou teraige, Du Cange, agrarium.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

AGRIER, s. m. terme de Coûtume, est un droit ou redevance seigneuriale, qu’on appelle en d’autres coûtumes terrage. Voyez Terrage. (H)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « agrier »

(Nom 1) (1283) Du bas latin agrarius (« de la campagne, des champs »).
(Nom 2) Nous disposons de trois hypothèses selon le TLFi[1] :
  1. C’est peut-être une apocope de *raisin agrier, qui n’est pas attesté mais qui pourrait signifier « raisin des champs ». Il viendrait alors du latin agrarius (« qui habite la campagne »).
  2. Il est possible aussi que ce soit un dérivé du radical *agr- du latin acer (« aigre »), par l’occitan agras (« verjus ») ou l’occitan agrumel (« raisin blanc »).
  3. Enfin, il est possible que ce soit par analogie de couleur : de l’occitan agrenan, (« prunelle »), agret, agré, (« groseille rouge »), ou encore griole, (« petite prune noire »), ou bien du français griotte.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. agreira ; bas-lat. agrerium, agreria, agrarium ; de agrarius (voy. AGRAIRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « agrier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
agrier agrie

Évolution historique de l’usage du mot « agrier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « agrier »

  • D'autre part, son pouvoir de ban lui permet de percevoir le cens, l'agrier*. Le cens est payé en numéraire ou en nature. Une génile bonne et suffisante pour une maison habitée. lindependant.fr, Notre village et son histoire (1) - lindependant.fr

Traductions du mot « agrier »

Langue Traduction
Anglais agrier
Espagnol agrier
Italien agrier
Allemand agrier
Chinois 愤怒的
Arabe أجير
Portugais agrier
Russe agrier
Japonais より農業
Basque agrier
Corse agrier
Source : Google Translate API

Synonymes de « agrier »

Source : synonymes de agrier sur lebonsynonyme.fr

Agrier

Retour au sommaire ➦

Partager