La langue française

Accusable

Sommaire

  • Définitions du mot accusable
  • Étymologie de « accusable »
  • Phonétique de « accusable »
  • Évolution historique de l’usage du mot « accusable »
  • Citations contenant le mot « accusable »
  • Traductions du mot « accusable »
  • Synonymes de « accusable »

Définitions du mot accusable

Trésor de la Langue Française informatisé

ACCUSABLE, adj.

[Qualifie un animé ou un inanimé] Qui peut, qui est susceptible d'être accusé :
1. Il ne faut pas accuser sa furie d'absorption [celle de l'insecte]. Qui songe à accuser la flamme? La flamme n'est accusable que quand elle ne brûle pas. Et de même, ce feu vivant, l'insecte, est fait pour dévorer. J. Michelet, L'Insecte,1857, p. 134.
2. La princesse jugea cependant la situation difficile. la jeune fille en jugea de même et, quoique, dans cette affaire, elle ne fût nullement accusable pour les avances imprudentes et prématurées qu'un autre avait faites, elle offrit de pacifier le cœur ému de la princesse et de se sacrifier. J. Michelet, Journal,append., 1849-1860, p. 585.
Prononc. : [akyzabl̥].
Étymol. ET HIST. I.− D'un animé, 1549 accusable de « à qui l'on peut reprocher (un acte) » (J. Bouchet, Epistres morales du Traverseur I, 11 ds Hug. : Du non pouvoir vous serez excusables, Et du reffus seriez accusables); 1555 emploi abstr. « qui peut être accusé » (E. Pasquier, Le Monophile, L II, II 767, ibid. : Moins, à mon avis, se rendroit la veufve accusable en cest habit immodeste, que la fille ou la femme). II.− D'un inanimé « qui peut entraîner une accusation » (emploi actif) 1589 (P. Mathieu, Aman, I, ibid. : Et, discret, j'ay ouy l'accusable secret). Dér. de accuser* au sens de « faire grief à qqn de qqc. »; suff. -able*.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 2.

Wiktionnaire

Adjectif

accusable \a.ky.zabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui peut être accusé.
    • On voit que, grâce à ces moyens, l'agent de la côte est le seul accusable de traite, ainsi que le capitaine de l'équipage du négrier. — (Georges Deherme, L'Afrique occidentale française, 1908)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ACCUSABLE. adj. des deux genres
. Qui peut être accusé.

Littré (1872-1877)

ACCUSABLE (a-ku-za-bl') adj.
  • Qui mérite d'être accusé, qui peut être accusé. Suis-je accusable encor du meurtre de Gustave ? Piron, Gust. Wasa, IV, 6.

HISTORIQUE

XVIe s. Les troisiemes sont accusables et punissables, Charron, Sagesse, I, 15.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « accusable »

Accusabilis, de accusare, accuser (voy. ce mot).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin accusabilis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « accusable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
accusable akkysabl

Évolution historique de l’usage du mot « accusable »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « accusable »

  • On le sait maintenant : dès le lendemain du 11-Septembre, Dick Cheney a convaincu George W. Bush, hésitant, d'attaquer l'Irak. Pays sans aucune responsabilité dans le 11-Septembre, mais cible idéale : régime détestable, indéfendable, accusable sans preuve des pires choses, assez fort apparemment pour que sa défaite lève l'humiliation américaine, pas assez pour ne pas pouvoir être facilement écrasé. Le Monde.fr, "Un pic de tension spectaculaire dans un monde déjà en mutation"
  • Il est d’ailleurs intéressant de constater qu’à la suite de cette étude réalisée par un service de l’État et donc difficilement accusable de biais idéologique évident, il n’y a eu aucune réaction de la Sécurité Routière Officielle de l’État Qui Veut Votre Bien De Force. Et c’est logique : les chiffres sont connus, les observations de bon sens aussi ; la diminution du nombre de morts depuis 2003 sur les routes françaises ne laisse aucun doute et l’introduction des radars après 2003 n’a en rien modifié la tendance générale. Lorsqu’on regarde les chiffres, la période avant et la période après l’introduction des radars, l’impact de ces derniers est pour le moins délicat à évaluer. Contrepoints, Plus de doute : les radars automatiques ne sont bien que des tirelires | Contrepoints

Traductions du mot « accusable »

Langue Traduction
Anglais chargeable
Source : Google Translate API

Synonymes de « accusable »

Source : synonymes de accusable sur lebonsynonyme.fr
Partager