La langue française

Accortise

Définitions du mot « accortise »

Trésor de la Langue Française informatisé

ACCORTISE, subst. fém.

Vx, rare. Amabilité, gentillesse :
1. ... au détour de la sombre et majestueuse cathédrale de Saint-Jean, j'aperçus une jeune fille qui se hâtait, je crus reconnaître son erre, je m'approchai, c'était Dina! (...), je l'abordai tremblant : − noble damoiselle, vous rappelez-vous, lui dis-je, ce jeune homme qui à Avignon sur le rempart, un soir de sérénade, adressa la parole à messire votre père et que vous remerciâtes de son accortise? P. Borel, Champavert,Dina, la belle juive, 1833, p. 126.
2. ... article aimable et rempli d'accortise... A. Pommier, Crâneries et dettes de cœur,1842, p. 165.
Rem. Ac. Compl. 1842 et Besch. 1845 mentionnent encore accortesse; mais selon le 1ercette forme appartient au vx lang., et le second indique qu'on emploie de préférence accortise.
Prononc. : [akɔ ʀti:z].
Étymol. ET HIST. − 1578 [sans indication de sens] (H. Estienne, Deux dialogues du nouveau langage françois italianisé, I, 129 ds Hug. : Je sçay aussi fort mauvais gré à ceux qui ne se contentent d'user de quelques mots italiens, qui en la fin en ont été rendus familiers au langage François : mais de ceux-la font venir d'autres, qui lui sont aussi estranges, comme ceux-la luy sont familiers. Pour exemple, ceux qui ne se contentent pas de dire Accort et Accortement, mais disent aussi Accortise et Accortesse); 1. Nicot 1606 s.v. Accortesse : (...) on dit aussi accortise ... subtilité d'esprit, solertia, acumen ingenii; 1611 « id. » Cotgr.; semble disparu jusqu'à 1860 Dochez, Nouv. dict. lang. fr. ds Journet-Petit t. 1 1966 : accortise (...) adresse; 2. 1619 « manières courtoises, amabilité » (Chapelain, Gueux ds Hunter, Lex. Chapelain, s.v. : Son accortise est affeterie) qualifié de vieilli et de peu d'usage ds Rich. 1680, Ac. 1718. Encore début xviiies. Saint-Simon ds Littré, et par recherche, appliqué à un Italien; 1751, Voltaire, Siècle de Louis XIV, éd. Ch. Louandres, chap. XXVII, 506 : Mais, lorsque tout était en feu pour savoir si les cinq propositions étaient ou n'étaient pas dans Jansénius, Rospigliosi, devenu pape sous le nom de Clément IX, pacifia tout pour quelque temps... l'accortise italienne calma la vivacité française. Contrairement à l'affirmation de Nodier rapportée ds Besch. 1845, cet emploi par Voltaire n'a en rien renouvelé le terme, toujours qualifié de vieux ds Trév. 1771, Ac. 1878, 1932, Lar. encyclop., Rob.; de familier ds Ac. 1798, 1835, Besch. 1845. Même évolution sém. que pour accort*. Formé à partir de accortesse par substitution de suff. − Vidos ds Arch. rom. XIV, 139; Tracc. 1907, 99, 100. Accortesse (dep. av. 1574 « qualité de ce qui est accort : habileté, sagacité », Jodelle, Les Amours, chanson, II, 78 ds Œuvres, éd. La Mothe ds Hug. : Si est-ce que vivre ainsi, Ce leur semble, c'est d'ici [à la cour] La vertu seule, l'honneur, L'accortesse et le bonheur), prob. dér. de accort* (suff. -esse*), mais fréquemment rapproché de l'ital. accortezza (dér. de accorto « avisé, habile »), au sens de « sagacité, habileté » dep. xiiie-xives. (Bartolomeo da S. Concordio [1262-1347] ds Batt. t. 1 1961), cf. 1559 « id. », Bartolomeo Cavalcanti, La Retorica, 2, 122 ibid. : La quale similitudine sì l'accortezza, sì la diligente osservazione ci farà scorgere.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 1.
BBG. − Breslin (M. S.). The Old French abstract suffix -ise. Studies in its rise, internal diffusion, external spread and retrenchment. Rom. Philol. 1969, t. 22. no4, p. 418. − Mots rares 1965. − Tracc. 1907, pp. 99-100.

Wiktionnaire

Nom commun

accortise \a.kɔʁ.tiz\ féminin

  1. (Vieilli) Humeur accorte, affabilité, aménité, complaisance.
    • Sa prompte et gaillarde accortise, sa taille déjà ronde et à la Silène, je ne sais quel air satyresque qui relevait son propos, tout cela réussissait à merveille auprès des vendangeurs, des moissonneurs, des jeunes filles qui allaient puiser l’eau aux fontaines de Tivoli comme du temps d’Horace. — (Stendhal, De l’Amour, 1822, Garnier frères, 1906, p. 22)
    • Noble damoiselle, vous rappelez-vous, lui dis-je, ce jeune homme qui, à Avignon sur le rempart, un soir de sérénade, adressa la parole à messire votre père et que vous remerciâtes de son accortise ? — (Pétrus Borel, Dina, la belle Juive dans Champavert, E. Renduel, 1833, p. 232)
    • Les fermiers, dont les femmes étaient accortes, payaient généralement avec la seule accortise de leurs femmes, manière charmante autant que peu rémunératrice pour le propriétaire. — (Alphonse Allais, « Plaisanterie posthume », Le Chat Noir, Paris, 1888)
    • Une prudence aiguë, dissimulée sous les formes d’un élégant détachement, une vertu adroite, une longue patience, telles sont les parties principales de l’accortise. — (Gabriel Hanotaux, La France en 1614, 1913)
    • Martin admire l’accortise du marchand de berlingots, du juif qui débite de la galette rekaka et des ronds à l'anis, du rôtisseur qui fait fumer sur brasier, dans une caisse de tôle, des brochettes de foie ou des merguez, saucisses à la viande de mouton. — (Robert Randau, Le professeur Martin: petit bourgeois d'Alger, Éditions Baconnier frères, 1930, page 169)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ACCORTISE. n. f.
Humeur accorte. Il a vieilli.

Littré (1872-1877)

ACCORTISE (a-kor-ti-ze) s. f.
  • Humeur accorte. L'accortise italienne calma la vivacité française, Voltaire, Louis XIV, 37. Ses souplesses [d'Orry] et son accortise l'avaient attaché et lié avec M. de Luxembourg et ses amis, Saint-Simon, 131, 196. Mme d'Espinoy n'était qu'une mortelle qui vivait avec Mme de Soubise dans l'accortise et la subordination de sa beauté et de sa faveur, Saint-Simon, 59, 245.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « accortise »

Accort.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de accort avec le suffixe -ise.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « accortise »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
accortise akkɔrtis

Évolution historique de l’usage du mot « accortise »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « accortise »

  • Journaliste sportif et homme de théâtre, Gérard Holtz était l'invité du samedi lors de ces 4 Jours 2018. Il s'est rendu disponible pour le public qui a apprécié son accortise. , Gérard Holtz aux 4 Jours de L'Aigle. « Le Tour m'a fait découvrir toute la beauté et la richesse de la France » | Le Réveil Normand

Traductions du mot « accortise »

Langue Traduction
Anglais accortise
Espagnol accortise
Italien accortise
Allemand akkreditieren
Chinois 准予
Arabe اكورتيز
Portugais acortizar
Russe accortise
Japonais 認める
Basque accortise
Corse accorta
Source : Google Translate API

Synonymes de « accortise »

Source : synonymes de accortise sur lebonsynonyme.fr

Accortise

Retour au sommaire ➦

Partager