La langue française

Accueil > Orthographe > Quoique ou quoi que ? - orthographe

Quoique ou quoi que ? - orthographe

Sommaire

  • On écrit « quoique » ou « quoi que » ?
  • Exemples d'usage de « quoique » et « quoi que » dans la littérature
  • Quiz : « quoique » ou « quoi que » ?

"Quoiqu'on l'ait mis à l'écart, il s'attire des ennuis. Quoi qu'on fasse, il a toujours des problèmes."

La différence entre « quoique » et « quoi que » en français est subtile. On fait souvent l'erreur entre les deux mots alors qu'ils n'ont pas tout à fait le même sens. Voici dans cet article quelques astuces pour ne plus confondre quoi que et quoique. Bonne lecture !

On écrit « quoique » ou « quoi que » ?

Règle 1 : "quoique" est une conjonction de subordination signifiant "bien que". On l'écrit toujours en un seul mot. "Quoique" n'a aucune fonction par rapport à un autre terme de la phrase. Astuce : si on peut remplacer "quoique" par "bien que" sans modifier le sens de la phrase, alors il faut l'écrire en un seul mot.

Exemple : quoiqu'on ait mangé, nous avons toujours faim (on peut dire : bien qu'on ait mangé...).

Règle 2 : "quoi que" est un pronom signifiant "quelle que soit la chose qui, quelle que soit la chose que". On l'écrit toujours en deux mots et il a toujours une fonction dans la phrase. Astuce : si on ne peut pas remplacer "quoi que" par "bien que" sans changer le sens de la phrase, alors il faut l'écrire en deux mots.

Exemple : quoi que nous mangeons, nous ne grossissons pas (si on dit "bien que nous mangeons, nous ne grossissons pas", alors le sens de la phrase change, ce n'est plus "quelle que soit la chose que nous mangeons, nous ne grossissons pas" mais "malgré le fait que nous mangeons, nous ne grossissons pas").

Toujours un doute ? Voici deux vidéos récapitulatives :



Exemples d'usage de « quoique » et « quoi que » dans la littérature

Il se fit un instant de silence, et une voix dit en bon français, quoique avec un accent étranger « Vous êtes le bienvenu chez moi, monsieur, et vous pouvez ôter votre mouchoira. »

Alexandre Dumas, Le Comte de Monte-Cristo

Entre le neveu de Rameau et les « conquérants du xxe siècle, Byron et Shelley se battent déjà, quoique ostensiblement, pour la liberté.

Albert Camus, L'Homme révolté

La société des châteaux est ce qu'on trouve un peu partout en France. Peu de vieille noblesse, quoique tout le monde croie en être, parfois sincèrement.

Marguerite Yourcenar, Quoi ? L'Éternité

Quoi que je fasse, je n'empêcherai pas que dans l'esprit de la totalité des hommes, il y a l'image du cadavre de Robinson.

Michel Tournier, Vendredi ou Les limbes du Pacifique

Quoi que fassent ceux qui règnent chez eux par la violence et hors de chez eux par la menace, quoi que fassent ceux qui se croient les maîtres des peuples et qui ne sont que les tyrans des consciences, l'homme qui lutte pour la justice et la vérité trouvera toujours le moyen d'accomplir son devoir tout entier.

Victor Hugo, Les Châtiments

Quiz : « quoique » ou « quoi que » ?

[wpViralQuiz id=9667]

Vous savez désormais distinguer "quoique" et "quoi que", une subtilité du français en moins à connaître ! Envie d'en savoir plus ? Découvrez sans attendre d'autres règles d'orthographe : les 40 règles de base de l'orthographe française.

N'hésitez pas non plus à laisser un commentaire si l'article vous a aidé.

S'inscrire à notre lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir tous les nouveaux articles de lalanguefrancaise.com, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Commentaires

amara sahbi

merci de vos explications pourriez vous me donner le distinction entre le passé simple et le passé composé avec ses valeurs et le temps utilisé après quoique

Répondre
Godefroy

Merci, excellent ces exercices après les exemples, ils contribuent à facilité la compréhension.

Répondre
Ange Floriane

Merci pour la bonne compréhension

Répondre
brioua

Merci d avoir nous expliqueons

Répondre
Mijo

Explications très claires et enrichissantes. Merci de cette aide précieuse.

Répondre
kamel U malou

Il n’est pas inintéressant de préciser :
-« quoique » + subjonctif
-« quoi que » + indicatif

Répondre
ahim

votre règle 2 a une tendance vers la contradiction

Répondre
David

L’exemple : « quoiqu’on ait mangé, nous avons toujours faim » me semble mal choisi. Il est également possible de dire « peu importe ce que l’on a mangé », non ?

Répondre

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire
Partager