La langue française

Accueil > Linguistique > La synecdoque - Figure de style [définition et exemples]

La synecdoque - Figure de style [définition et exemples]

Définition de la synecdoque

La synecdoque est une figure de style qui consiste à donner à un mot ou une expression un sens plus large ou plus restreint que sa propre signification. On distingue les synecdoques généralisantes, croissantes ou expansives où le tout est utilisé pour désigner quelque chose de plus précis (la partie), visant généralement un effet d'abstraction, aux synecdoques particularisantes, décroissantes ou restrictives où le tout est désigné par la partie pour créer un effet pittoresque. Voici deux exemples :

  • Son vélo a crevé. Ici, « vélo » désigne le pneu, le tout désigne la partie (synecdoque généralisante).
  • Après plusieurs mois de recherche, il a enfin trouvé un toit. Ici, le « toit » est la partie qui désigne le tout (la maison), c'est donc une synecdoque particularisante.

Pierre Fontanier, grammairien français, classe dans Les Figures du discours la synecdoque dans les « tropes par connexion ». Il livre la définition suivante de cette figure de style :

Synecdoque, en grec Συνεκδοχη [sunekdokhê], compréhension, conception, de συν [sun], avec, ensemble, et de εκδεχομαι [ekdekhomai] prendre, concevoir : prendre ensemble, avec, cum ; et conséquemment, comprendre, d’où compréhension. La Synecdoque comprend deux objets sous le nom d’un seul, ou énonce un objet au lieu d’un autre qui, se trouvant avec celui-là dans le rapport du tout à la partie, ou de la partie au tout, y tient une intime connexion physique ou métaphysique (p. 261-262, il souligne).

Fontanier, P. [1821-1827] 1977. Les figures du discours. Paris. Flammarion.

À noter qu'il inclut l'antonomase dans la définition de la synecdoque, et précise « que l’Antonomase offre, le plus souvent, une métaphore ; qu’elle est assez souvent allusive, et même parfois mythologique. » (p. 97, il souligne). Il distingue ainsi huit types de synecdoques :

Fontanier synecdoque 1
Fontanier synecdoque 2
Fontanier synecdoque 3
Clarisse Chabernaud pour La langue française

Différence entre la synecdoque et la métonymie

Comme mentionné dans notre article consacré à la métonymie, « une synecdoque est un type particulier de métonymie. Si la métonymie est généralement quantitative et remplace un concept par un autre, la synecdoque est qualitative et va introduire une relation entre le tout et la partie. »

Le grammairien et philosophe français Du Marsais ajoute dans son ouvrage Des tropes :

La synecdoque est donc une espèce de métonymie, par laquelle on donne une signification particulière à un mot (qui dans le sens propre a une signification plus générale ou plus particulière). En un mot, dans la métonymie, je prends un nom pour un autre, au lieu que dans la synecdoque, je prends le plus pour le moins, ou le moins pour le plus.

Du Marsais, Des tropes

Exemples de synecdoques

Enfermé dans mon sépulcre blanc, j’ignore où vous en êtes, si vous allez trouver votre amie à la campagne, si la personne que vous me disiez devoir être nommée et déclarée, si les avocats se sont remis à plaider, si le Châtelet continue à faire ses fonctions, si l’Opéra-Comique attire toujours tout Paris.

Voltaire, Lettre à Madame la marquise du Deffand

Ils oublient qu'à l'abri des bombes
Les Français criaient, 'Vive Pétain'
Qu'ils étaient bien planqués à Londres
Qu'y avait pas beaucoup d'Jean Moulin

Renaud, Hexagone

Le fer ne connaîtra ni le sexe ni l'âge

Jean Racine, Esther, I, 3

Dans l'exemple suivant, on utilise un nombre déterminé pour signifier l'indétermination du nombre exact de fois qu'on doit mettre son ouvrage sur le métier (synecdoque particularisante) :

Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage,
Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,
Polissez-le sans cesse, et le repolissez,
Ajoutez quelquefois, et souvent effacez.

Nicolas Boileau, L'Art poétique

L'exemple suivant possède deux synecdoques, « les Bleus » (synecdoque particularisante) qui prend la couleur des maillots des joueurs pour désigner l'équipe, et le « Portugal » qui est une synecdoque généralisante pour désigner l'équipe de football du Portugal :

Déjà qualifiés en 8e de finale, en quête de la première place du groupe F qui les propulserait dans un tableau a priori plus favorable, les Bleus ont aussi besoin de remettre quelques points sur les « i » et d’améliorer leur animation offensive ce mercredi face au Portugal.

Ouest-France, Euro 2021. France - Portugal : les Bleus ont un chemin à baliser

Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j'arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

Victor Hugo, Les Contemplations, 3 septembre 1847

Les proues d’acier et d’argent —
Battent l’écume

Arthur Rimbaud, Illuminations, Marine

Vous voulez en savoir plus sur les figures de style ?
Consultez notre guide des figures de style en français.

Sujets :  figure de style

S'inscrire à notre lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir tous les nouveaux articles de lalanguefrancaise.com, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Commentaires

Taz
Bonjour, une question qui me taraude: quand le mot "coeur" est utilisé pour exprimer l'amour ou les sentiments, est-ce une métonymie ou une synecdoque? Dans l'article du site "métonymie", l'exemple suivant est donné: Rodrigue, as-tu du coeur... Mais dans cet article sur la synecdoque, le tableau mentionne: "le coeur" pour la partie Et comme on dit que le coeur est le siège des sentiments, je me demande si, en fait, les expressions où "le coeur" est en relation avec les sentiments amoureux ne seraient pas des synecdoques. Merci pour vos réponses!
Répondre
La langue française premium
Bonjour, en effet la synecdoque est considérée comme un type de métonymie. Dans le cas de l'exemple de Rodrigue, le « cœur » est la partie qui désigne un concept philosophique plus large : la capacité à aimer. On peut dire que cet exemple est à la fois une synecdoque et une métonymie. Nicolas.
Répondre

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire

Retour au sommaire ➦

Partager