La langue française

Zélote

Sommaire

  • Définitions du mot zélote
  • Étymologie de « zélote »
  • Phonétique de « zélote »
  • Citations contenant le mot « zélote »
  • Traductions du mot « zélote »
  • Synonymes de « zélote »

Définitions du mot zélote

Trésor de la Langue Française informatisé

ZÉLOTE, subst.

A. − HIST. JUIVE, subst. masc., gén. au plur. Membre d'une secte juive du iers. de notre ère, qui prônait la résistance à outrance à la domination étrangère et qui était prête à punir de mort ceux qui ne partageaient pas ses vues. Les Zélotes (...) étaient des patriotes très ardents qui joignaient à un profond amour de leur pays le culte de la Torah (I. Epstein, Le Judaïsme, trad. par L. Jospin, Paris, Payot, 1962, p. 98).V. sicaire ex. de Renan.
B. − P. ext., subst. Celui, celle qui fait preuve d'un zèle excessif dans ses activités ou ses idées. Un Claudel qui ne serait plus un zélote et un fanatique ne serait plus Claudel (Claudel, Corresp.[avec Gide], 1905, p. 55).
Prononc.: [zelɔt]. Étymol. et Hist. 1606 (Nicot). Empr. au lat. chrét.zelotes « zélé; du parti des zélés », transcrivant le gr. ζ η λ ω τ η ́ ς « admirateur zélé », usité comme épit. pour Simon le Cananéen (v. Liddell-Scott et Blaise Lat. chrét.).

Wiktionnaire

Nom commun 1

zélote \ze.lɔt\ masculin et féminin identiques

  1. (Bible) (Histoire) Membre d’une secte juive du Ier siècle de notre ère qui combattait le pouvoir romain les armes à la main et pratiquait le terrorisme.
    • – Il faut rendre à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. Je ne suis pas un chef de guerre. Mon Royaume n’a rien à voir avec le sien.
      Cela avait soulagé Pilate, mais m’avait aliéné définitivement les zélotes, les partisans de Barabbas, qui n’auraient pas dédaigné de m’utiliser pour soulever la Palestine contre l’occupant romain.
      — (Éric-Emmanuel Schmitt, L’Évangile selon Pilate, Albin Michel, 2000, collection Le Livre de Poche, page 73.)
  2. Fanatique, personne qui fait preuve d'un zèle excessif dans ses activités ou ses idées.
    • Un Claudel qui ne serait plus un zélote et un fanatique ne serait plus Claudel. — (Claudel, Corresp.[avec Gide], 1905, page 55)
    • A la vision de la fin de l’Histoire, démentie par les attentats du 11 septembre, l’Etat islamique et autres calamités, s’en ajoute une seconde : la « politique de l’éternité ». Ses zélotes évoquent sans cesse un passé mythique. — (Sébastien Le Fol, L’Histoire, boussole des démocrates, Le Point n° 2353, 12 octobre 2017)

Nom commun 2

zélote \ze.lɔt\ masculin

  1. (Zoologie) Araignée aranéomorphe de la famille des Gnaphosidae.

Adjectif

zélote \ze.lɔt\ masculin et féminin identiques

  1. (Histoire) Des zélotes, relatif aux zélotes.
    • Les Romains étaient comme hantés par l’agitation zélote qui s’organisait de plus en plus. Ils flairaient le zélotisme partout. — (Oscar Cullmann, Jésus et les révolutionnaires de son temps, Delachaux & Niestlé Éditeurs, Neuchâtel, 1970, 1971)
  2. Qui fait partie du mouvement des zélotes.
    • De nos jours, où l’on parle de la « théologie de la révolution », il est compréhensible que la tentation soit grande d’aller plus loin dans la voie du rabbin juif et faire de Jésus purement et simplement un résistant zélote. — (Oscar Cullmann, Jésus et les révolutionnaires de son temps, Delachaux & Niestlé Éditeurs, Neuchâtel, 1970, 1971)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ZÉLOTE (zé-lo-t') s. m.
  • 1Surnom donné à l'un des douze disciples de Jésus, appelé tour à tour dans le Nouveau Testament (Math. X, 4 ; Marc, III, 18 ; Luc, VI, 15 ; Act. I, 13) Simon le Zélote ou le Cananite (de l'hébreu chaldéen kannai, zélateur). On nomme aussi parmi les disciples un Simon le Zélote, peut-être disciple de Juda le Gualonite, Renan, Vie de Jésus, IX.
  • 2Nom donné, en général, dans le Nouveau Testament, aux sectateurs ardents de la loi mosaïque et des traditions des pères (Gal. I, 14). Que nous sommes loin avec ce zélote fougueux [Pseudo-Esdras] d'un Josèphe traitant de scélérats les défenseurs de Jérusalem ! E. Renan, Rev. des Deux-Mondes, 1er mars 1875, p. 144.
  • 3Nom donné aux Juifs qui, sous la domination romaine, voulaient tout tenter pour secouer le joug étranger ; ce fut ce parti (d'après Josèphe, Guerre des Juifs) radical et fanatique qui, parmi les pharisiens patriotes, décida une guerre d'extermination contre les Romains, et qui, à l'époque du siége par Titus et de la destruction finale de Jérusalem, devint intransigeant et terroriste.
  • 4Aujourd'hui, dénomination appliquée, d'une manière générale, aux hommes emportés par un zèle religieux excessif et touchant au fanatisme. La papauté condamne ces zélotes qui, de leur côté, déclarent que l'Église de Rome, avec ses ambitions de puissance séculière et de richesses terrestres, était déchue du Christ, Ch. Berthoud, François d'Assise, d'après K. Hase, ch. XIV, Paris, 1864.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « zélote »

(Nom 1, adjectif) (1606) Emprunté au latin zelotes (« jaloux »), du grec ancien ζηλωτής, zêlôtḗs (« zélateur »). Le sens chrétien est proprement « admirateur zélé », usité comme épithète pour Simon le Zélote, apôtre de Jésus-Christ. Il traduit un terme hébreu קנאים dérivé de קנאה, kin'á (« jalousie ») dérivé de קנא et apparenté à Caïn.
(Nom 2) (1848) Du latin scientifique Zelotes.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ζηλωτὴς, celui qui a du zèle, de ζῆλος, zèle (voy. ZÈLE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « zélote »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
zélote zelɔt

Citations contenant le mot « zélote »

  • Je pourrais continuer cette liste et souligner combien l’adjectif « zélote » est totalement infondé. Comment ne pas être très surpris de l’ignorance de tous ces faits par Thomas Legrand ? La Croix, Cardinal Suhard
  • En voyant s’élever, majestueuse ou grotesque, la croix de Lorraine, érigée en 1972 après une souscription nationale, et même internationale, on pourrait se dire que de Gaulle était un moine soldat… Mais non. Sa première « apparition » mythique aux Français, c’était à Notre-Dame, le 26 août 1945… Il refuse la présence de l’archevêque de Paris Mgr Suhard, soutien zélote du maréchal Pétain. Aucune intonation religieuse dans cette déclaration patriotique et victorieuse… Il prit possession politique de ces lieux symboliques. Jamais il n’invoqua Dieu, la religion, pour justifier ses guerres, ses engagements, ses choix. La Croix, Charles de Gaulle, le catholique
  • Longtemps diabolisé par les démocrates comme un faucon zélote de l’extrême droite, John Bolton passe aujourd’hui pour un “héraut de la vérité” qui pourrait, par son témoignage, faire basculer le procès en destitution de Donald Trump. L’analyse de Foreign Policy.  Courrier international, Impeachment : la drôle de mue de John Bolton
  • Banlieue de Tunis, peu avant les élections présidentielle et législatives. La candidate Abir Moussi, présidente du PDL, ex-zélote de Ben Ali, organise une conférence de presse. Elle récite son évangile programmatique : retour de l'ordre, le vrai, et mise sous les verrous de tout ce qui ressemble de près où de loin à un barbu. À ses côtés se tient tranquillement l'ambassadeur des Émirats arabes unis. Le social-démocrate Mohamed Abbou, futur ministre de la Lutte contre la corruption, s'étrangle alors de constater pareille ingérence. Le Point, Comment les Émirats veulent imposer leur ordre au Maghreb - Le Point
  • Les zélotes et zélateurs du MRC ont transformé le Pr Maurice Kamo en un leader providentiel digne du Fuhrung sur la base d’un fanatisme largement colonise par le culte de la personnalité. Ils le posent en fondateur absolu de cette formation, en prenant quelques libertés avec la vérité historique. Actu Cameroun, Le Pr Owona Nguini raconte comment Maurice Kamto est devenu le leader du Mrc

Traductions du mot « zélote »

Langue Traduction
Anglais zealot
Espagnol fanático
Italien fanatico
Allemand eiferer
Chinois 狂热者
Arabe متعصب
Portugais fanático
Russe фанатик
Japonais 熱心な
Basque zealot
Corse zelot
Source : Google Translate API

Synonymes de « zélote »

Source : synonymes de zélote sur lebonsynonyme.fr
Partager