La langue française

Vitrier

Sommaire

  • Définitions du mot vitrier
  • Étymologie de « vitrier »
  • Phonétique de « vitrier »
  • Citations contenant le mot « vitrier »
  • Traductions du mot « vitrier »
  • Synonymes de « vitrier »

Définitions du mot vitrier

Trésor de la Langue Française informatisé

VITRIER, subst. masc.

A. −
1. Fabricant, marchand de verre à vitre. Boutique de vitrier. La femme du vitrier lui offrit un siège. Elle était morose et se plaignait des affaires qui allaient mal, quoiqu'on eût dit que la Révolution, en cassant les carreaux, enrichissait les vitriers. La nuit tombait (...) Gamelin prit congé de la vitrière (A. France, Dieux ont soif, 1912, p. 44).
Au fém. Femme du vitrier. Supra ex.
2. Vx. Ouvrier qui peignait le verre. On passe beaucoup de bouteilles de vin dans une salle à manger, où vous regardent douze Césars peints par un vitrier (Goncourt, Journal, 1853, p. 101).
En appos. Bouffé (...) a été ici peintre vitrier (Maupass., Contes et nouv., t. 2, Rosier MmeHusson, 1887, p. 697).
B. −
1. Ouvrier poseur de vitres. Vitrier ambulant; couteau, diamant du vitrier. La bombe éclata avec un bruit terrible (...). - Toutes les vitres de la maison furent brisées. En somme, nous en fûmes quittes pour l'épouvante et pour faire venir le vitrier (G. Leroux, Roul. tsar, 1912, p. 26).
Loc. fam. [À l'adresse de qqn qui se trouve dans le champ visuel] Ton père n'est/n'était pas vitrier! Pousse-toi, tu n'es pas transparent (d'apr. Rey-Chantr. Expr. 1979).
2. En appos. Mastic vitrier. Synon. de mastic* de vitrier.En vitrerie, on emploie des quantités considérables de mastic vitrier (Coffignier, Coul. et peint., 1924, p. 725).
C. − Populaire
1. Autrefois, chasseur à pied. Autant que le vitrier, autant que le zouave, le dragon chérissait son arme (D'Esparbès, Ceux de l'an 14!1917, p. 121).
2. JEUX DE CARTES. Carte de carreau, par analogie avec les carreaux de vitre. Mes-Bottes, qui regardait son jeu, donnait un coup de poing triomphant sur la table. Il faisait quatre-vingt-treize.J'ai la révolution, cria-t-il. (...) Ensuite, tierce major dans les vitriers, vingt-trois (Zola, Assommoir, 1877, p. 627).
Prononc. et Orth.: [vitʀije]. Passy 1914, Barbeau-Rodhe 1930: [-tʀi(j)e]. Martinet-Walter 1973: [-tʀije] (17/17). Warn. 1987: [-tʀie]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. 1370 « celui qui vend, coupe et pose les vitres » (Joubert, Réparations faites à divers édifices du Mans de 1368 à 1374, p. 8); 2. 1859 « chasseur à pied » (d'apr. Esn.); 3. 1866 plur. jeux de cartes (ibid.). Dér. de vitre*; suff. -ier*. Fréq. abs. littér.: 48. Bbg. Goug. Mots. t. 1 1962, p. 244.

Wiktionnaire

Nom commun

vitrier \vit.ʁi.je\ masculin

  1. Celui qui fait le commerce du verre à vitres, qui pose des vitres aux fenêtres. Note : ne pas confondre avec verrier.
    • La boutique d’un vitrier.
    • Vitrier ambulant.
  2. (Histoire) (Militaire) Surnom donné aux chasseurs à pied de Vincennes, vraisemblablement, comme le souligne Édouard Bled (J'avais un an en 1900, Le Livre de Poche, p. 222), en raison du sac de cuir verni qu’ils portaient et qui montait très haut dans le dos, comme le châssis porté par les vitriers.
    • Puis défilent les dragons avec leurs lances, les fantassins en gants blancs précédés de leur musique ; leur succèdent les chasseurs à pied, entraînés dans leur pas rapide par l’air bien connu et leur clique :
      Pan Pan Larbi
      Les chacals sont par ici,
      Les chacals et les vitriers
      Encore un carreau d’cassé !
      V’là le vitrier qui passe,
      Encore un carreau d’cassé !
      V’là le vitrier passé ! — (Édouard Bled, J’avais un an en 1900, Fayard, 1987, Le Livre de Poche, page 222.)
    • Au fort de Vincennes, on voyait circuler des soldats de toutes armes dont les célèbres et populaires chasseurs à pied surnommés « les vitriers ». — (Michel Houellebecq, Sérotonine, Flammarion, 2019, page 28.)

Adjectif

vitrier masculin

  1. Relatif à Vitry-en-Charollais, commune française située dans le département de la Saône-et-Loire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

VITRIER. n. m.
Celui qui fait le commerce du verre à vitres, qui pose des vitres aux fenêtres. La boutique d'un vitrier. Vitrier ambulant.

Littré (1872-1877)

VITRIER (vi-tri-é ; l'r ne se le jamais ; au pluriel, l's se lie : des vi-tri-é-z habiles) s. m.
  • Artisan qui travaille en vitres, qui met des vitres aux fenêtres, aux châssis, etc. Je commande à des maçons, à des vitriers… qui m'obéissent assez exactement et me demandent de quoi boire, Racine, (surveillant les travaux du château de Luynes), Lett. 26 janv. 1661.

HISTORIQUE

XVe s. À Arnoul de la Poincte victrier, a esté paié sur la voirrerie de la chapelle de monseigneur, XXX livres. - à Geoffroy Masson, voirier, pour avoir victré deux croisées, De Laborde, Émaux, p. 543.

XVIe s. Les vitriers disent que la lune a ce fait, mais ils me pardonneront : car c'est l'humidité des pluyes, qui a fait dissoudre quelque partie du sel dudit verre, Palissy, 50.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

VITRIER, s. m. (Vitrerie.) ouvrier qui emploie le verre, le coupe & le dresse, pour en construire des panneaux, avec ou sans plomb, en garnir des chassis à carreaux, faire des lanternes & autres ouvrages, appartenans au métier de Vitrier. La communauté des maîtres Vitriers-peintres sur verre, de la ville de Paris, a reçû ses premiers statuts sous le regne de Louis XI. qui leur en fit expédier des patentes le 24 Juin 1467, enregistrées aux registres du châtelet le 26 Août de la même année. La Marre. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « vitrier »

Mot composé de « vitre » avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Vitre ; wallon. veultî.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « vitrier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vitrier vitrije

Citations contenant le mot « vitrier »

  • Ses idées ressemblent à des carreaux de vitres, entassées dans un panier de vitrier, claires une à une, et obscures toutes ensemble. De Jules Renard / Journal
  • Artisan vitrier installé dans le Parc d'Activités Économiques des 7 fonts à Agde, Patrick Molinier possède une longue expérience en fourniture et pose de tous produits verriers. www.herault-tribune.com, ACTUALITÉS : AGDE - Un artisan vitrier se mobilise contre le covid-19 et propose des parois en verre de protection sur mesure : Hérault Tribune
  • A Agde, l'entreprise Allo vitrier s'est immédiatement mobilisée afin de proposer des mesures de protection pour les commerces recevant du public. www.herault-tribune.com, ACTUALITÉS : MESURES PROTECTIONS - L'entreprise Allo vitrier propose un concept mobile pour les restaurants : Hérault Tribune
  • Le vitrier s’attendait à ce que la demande explose. «On a commandé du plexiglass de manière préventive et ensuite, on en a commandé beaucoup. On en a stocké», dit Sonia Saran en ajoutant que l’attente pour en recevoir oscille entre deux et quatre semaines. «On s’est reviré sur une pièce de 25 cents. On appelle ça de l’expérience et avoir un plan B», enchaîne-t-elle. Le Canada Français, Les panneaux en plexiglass en forte demande - Le Canada Français

Traductions du mot « vitrier »

Langue Traduction
Anglais glazier
Espagnol vidriero
Italien vetraio
Allemand glaser
Chinois 玻璃器
Arabe الزجاج
Portugais vidraceiro
Russe стекольщик
Japonais ガラス
Basque glazier
Corse ghiacciata
Source : Google Translate API

Synonymes de « vitrier »

Source : synonymes de vitrier sur lebonsynonyme.fr
Partager