La langue française

Vibrato

Définitions du mot « vibrato »

Trésor de la Langue Française informatisé

VIBRATO, subst. masc.

MUS. Technique d'interprétation destinée à rendre un son plus expressif en faisant varier très légèrement et très rapidement sa hauteur.
[Dans les instruments à cordes (pincées ou frottées) par une oscillation du doigt qui appuie sur la corde] Ce travail [d'archet] se fera dans une nuance uniforme et en supprimant tout vibrato de la main gauche (Capet, Techn. sup. archet, 1916, p. 17).
[Dans les instruments à vent, par une émission modulée du souffle ou une légère ouverture et fermeture d'un trou] Les artistes de jazz exécutent sur le saxophone un vibrato continuel; il est obtenu par le déplacement alternatif rapide de l'anche entre les lèvres et par une émission de vent plus ou moins discontinu (vibration du larynx) (Bouasse, Instrum. à vent, 1930, p. 84).
[Dans le chant, par une légère oscillation de la voix] L'école allemande préconise parfois l'absence de vibrato dans l'aigu, pour les cantatrices; inversement, c'est, par exemple, un vibrato large et lent dans l'aigu qui fut une des particularités de la voix de Maria Callas à certaines époques (R. Mancini, L'Art du chant, 1969, p. 20).
Prononc.: [vibʀato]. Étymol. et Hist. 1885 (Gevaert, Orchestr., p. 329). Terme de mus. ital. signifiant propr. « vibration », part. passé subst. de vibrare (vibrer*).

Trésor de la Langue Française informatisé

VIBRATO, subst. masc.

MUS. Technique d'interprétation destinée à rendre un son plus expressif en faisant varier très légèrement et très rapidement sa hauteur.
[Dans les instruments à cordes (pincées ou frottées) par une oscillation du doigt qui appuie sur la corde] Ce travail [d'archet] se fera dans une nuance uniforme et en supprimant tout vibrato de la main gauche (Capet, Techn. sup. archet, 1916, p. 17).
[Dans les instruments à vent, par une émission modulée du souffle ou une légère ouverture et fermeture d'un trou] Les artistes de jazz exécutent sur le saxophone un vibrato continuel; il est obtenu par le déplacement alternatif rapide de l'anche entre les lèvres et par une émission de vent plus ou moins discontinu (vibration du larynx) (Bouasse, Instrum. à vent, 1930, p. 84).
[Dans le chant, par une légère oscillation de la voix] L'école allemande préconise parfois l'absence de vibrato dans l'aigu, pour les cantatrices; inversement, c'est, par exemple, un vibrato large et lent dans l'aigu qui fut une des particularités de la voix de Maria Callas à certaines époques (R. Mancini, L'Art du chant, 1969, p. 20).
Prononc.: [vibʀato]. Étymol. et Hist. 1885 (Gevaert, Orchestr., p. 329). Terme de mus. ital. signifiant propr. « vibration », part. passé subst. de vibrare (vibrer*).

Wiktionnaire

Nom commun

vibrato \vib.ʁa.to\ masculin

  1. (Musique) Variation rapide de la hauteur d’un son autour de la fréquence. Ne pas confondre avec le trémolo.

Nom commun

vibrato \vɪ.ˈbɹɑː.toʊ\

  1. (Musique) Vibrato.

Nom commun

vibrato \Prononciation ?\ masculin

  1. (Musique) Vibrato.

Forme de verbe

vibrato \vi.ˈbra.to\ masculin singulier

  1. Participe passé du verbe vibrare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Encyclopédie, 1re édition (1751)

VIBRATO, (Géog. mod.) riviere d’Italie, au royaume de Naples, dans l’Abruzze ultérieure. Elle sort des environs d’Ascoli, & se jette dans le golphe de Venise. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « vibrato »

De l’italien vibrato, le participe passé de vibrare (« secouer, lancer »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « vibrato »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vibrato vibrato

Citations contenant le mot « vibrato »

  • Concert : No vibrato 2020-08-01 – 2020-08-01 Montpezat-sous-Bauzon Ardêche Unidivers, Concert : No vibrato Montpezat-sous-Bauzon samedi 1 août 2020
  • Bien qu’étant conçue par et pour Mattias Eklundh, on peut trouver des spécifies intéressantes à l’instrument comme le vibrato FU Tone avec bloc en laiton, les ressorts heavy-dut noiseless ou encore les blocs de rétention des cordes en titane. Le diapason est de vingt-sept pouces.  Audiofanzine, Un nouveau nouveau modèle signature Mattias Eklundh chez Caparison - Audiofanzine
  • Vladimir Stoyanov est un Francesco Foscari au timbre clair et qui ne fait pas son âge (théorique). La voix du baryton bulgare est affectée de temps à autres d’un peu trop de vibrato et de quelques graillons, mais l’aigu est brillant. L’interprétation est sensible et noble, réussissant à faire passer l’émotion. Lauréate d’Operalia en 2008, née en 1984, Maria Katzarava parait bien jeune et insuffisamment dotée pour ce rôle de grand drammatico d’agilita di forza (comme disent les spécialistes de la spécialité). Dès son entrée, elle doit offrir un saut de deux octaves entre le si aigu et le si grave (on pense bien sûr à l’Abigail de Nabucco). La vocalisation du soprano mexicain (d’origine ukrainienne) manque d’agilité, avec des trilles à peine esquissés voire esquivés. Avec peu de ressources dans le grave et le bas medium, la voix manque de largeur de timbre. L’aigu est tendu, et sa cabalette (avec quelques variations toutefois) la montre un peu à bout de souffle. Stefan Pop chante essentiellement en force. Le ténor roumain y met du cœur, mais ses problèmes de souffle et d’agilité sont trop criants. Il semble courir après un orchestre qui pourtant semble l’attendre. Dans un rôle peu doté, Giacomo Prestia est impeccable de style. A la tête d’une formation orchestrale en petite forme, Paolo Arrivabeni fait de son mieux pour insuffler un esprit de troupe à  cet assemblage hétéroclite et y parvient globalement. Les chœurs sont excellents et offrent les passages les plus réjouissants. Enregistrée sur le vif, la soirée existe également en DVD. , I Due Foscari - Verdi, Giuseppe - Dynamic - Critique CD | Forum Opéra
  • L'image respire cette beauté lisse et néanmoins chaleureuse de l'acajou ou de l'ébène. Chaque plan, chaque raccord paraît précisément ajusté dans un meuble fabriqué à la main. « Le Sel des larmes » explore pourtant les aspérités de cette humanité. Le scénario est hanté par ce sentiment terrible et familier que rien n'arrive jamais au bon moment. Il relate des trahisons ordinaires, des déceptions infligées à ceux ou celles que nous aimons ou que nous avons cru aimer.Ce monde, pourtant, n'est pas tout à fait réel. Dans ce XXIe siècle parallèle, les rues et les cafés paraissent étrangement vides et la jeunesse danse encore sur du Téléphone en boîte de nuit. Les réseaux sociaux n'existent pas et l'on s'écrit encore des lettres. Les personnages possèdent des portables, mais cet objet a perdu le rôle omniprésent qu'il occupe dans notre quotidien. Les dialogues, le phrasé de comédiens issus du conservatoire où le cinéaste enseigne, possèdent une grâce tombée d'ailleurs. Le film résonne ainsi d'un vibrato mélancolique unique. S'il existe, au coeur des violons, une toute petite pièce de bois que l'on appelle l'âme, plus qu'un film d'ébéniste, « Le Sel des larmes » est l'oeuvre d'un luthier. Les Echos, « Le Sel des larmes » : Garrel à l'âme | Les Echos
  • Le jeu de Martin Rummel impressionne par sa sonorité profonde et riche en couleurs, oscillant entre luminosité des aigus et profondeur des graves, charnus et charpentés. Le violoncelliste n’abuse pas du vibrato et attache de l’importance aux phrasés, toujours naturels, renvoyant au chant humain dans les cantilènes, comme dans Après un rêve de Gabriel Fauré arrangé par Pablo Casals. On est subjugué par le raffinement des contours autant que par l’expressivité qui alterne entre mélancolie et intimité. Parmi les moments les plus touchants : la Guitare de Moritz Moszkowski, le Cantabile de César Cui, le Salut d’amour d’Edward Elgar et la Sicilienne de Maria Theresia von Paradis, compositions dans lesquelles Rummel associe douceur et simplicité. , Le chant du violoncelle de Martin Rummel « À Emporter « ResMusica
  • Avant que l’humanité confinée ait à se projeter dans un monde d’après, la Britannique Laura Marling - précieux talent de la scène folk UK doté d’un vibrato terrassant à la Judee Sill - se piquait de préméditer son propre futur. Un temps à venir dans lequel elle serait la mère d’une fille, qu’elle aurait à «guider» dans un monde particulièrement impitoyable à l’endroit des femmes, et qui devait lui inspirer un sixième album peut-être plus lunaire, mais aussi plus inspiré. Elle a pris la décision d’en avancer la sortie de quelques semaines pour nous accompagner dans ce moment de vertige et on chérit son geste avec ferveur, tant on entrevoit, à l’écoute d’Only the Strong ou For You, que ces «étranges chuchotements» sont faits de la fibre qu’il nous faut pour tenir le coup - et regarder demain un peu plus paisiblement. Libération.fr, En guerre contre l’ennui: un campus comique, un vibrato et une sirène tatouée - Culture / Next

Traductions du mot « vibrato »

Langue Traduction
Anglais vibrato
Espagnol vibrato
Italien vibrato
Allemand vibrato
Chinois 颤音
Arabe اهتزاز
Portugais vibrato
Russe вибрато
Japonais ビブラート
Basque vibrato
Corse vibrato
Source : Google Translate API

Synonymes de « vibrato »

Source : synonymes de vibrato sur lebonsynonyme.fr

Vibrato

Retour au sommaire ➦

Partager