La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « vernier »

Vernier

Définitions de « vernier »

Trésor de la Langue Française informatisé

VERNIER, subst. masc.

A. − MÉTROL. Dispositif formé de deux règles graduées, l'une fixe, l'autre mobile le long de celle-ci, permettant la mesure précise des subdivisions d'une échelle. Synon. vieilli nonius.Vernier circulaire, rectiligne; vernier au dixième, au cinquantième; mesurer au vernier. La lecture des index est assurée, dans le premier cas, par des verniers, dans le second, par des microscopes micrométriques (Danjon, Cosmogr., 1948, p. 55).
B. − OPT., PHYSIOL. ,,Dispositif de mesure de l'acuité ou de la fusion binoculaire dans lequel le critère consiste à déceler le défaut d'alignement de deux traits verticaux`` (Mill. Vision 1981).
C. − ASTRON., en appos. Moteur vernier. ,,Moteur-fusée de faible poussée utilisé pour changer la direction du mouvement ou l'orientation d'un lanceur ou d'un véhicule spatial`` (GDEL).
Prononc.: [vε ʀnje]. Étymol. et Hist. 1796 (Journal des arts et manufactures, no5, thermidor an IV, p. 61). Empl. comme nom commun du nom de l'inventeur de l'instrument, le mathématicien fr. Pierre Vernier [1580-1637]. Bbg. Migl. Nome propr. 1968 [1927] p. 178. − Quem. DDL t. 41.

Wiktionnaire

Nom commun - français

vernier \vɛʁ.nje\ masculin

  1. Échelle de graduation secondaire d’un instrument de mesure, permettant par une lecture analogique d’améliorer la précision de la mesure.
    • Un vernier, disposé à l’extrémité de la règle de cuivre, indiquait exactement l’allongement relatif de ladite règle, ce qui permettait de déduire l’allongement absolu du platine. — (Jules Verne, Aventures de trois Russes et de trois Anglais, 1872)
    • À la fin du XVIIIe siècle, l’établissement du système métrique est l’occasion de recherches plus minutieuses. On se sert de verniers et de loupes. — (Gaston Bachelard, Essai sur la connaissance approchée, Librairie Philosophique J. Vrin, 1928, p. 60)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

VERNIER (vèr-nié) s. m.
  • Instrument employé pour évaluer les fractions des divisions d'une échelle graduée ; c'est un limbe ou une réglette mobile, sur laquelle une longueur, égale à un certain nombre des divisions de l'échelle donnée, a été subdivisée en un même nombre de parties égales augmenté d'une unité.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « vernier »

Ainsi nommé du nom de l'inventeur, Vernier, géomètre français.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du nom du mathématicien français Pierre Vernier inventeur du principe en 1631.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « vernier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vernier vɛrnje

Traductions du mot « vernier »

Langue Traduction
Anglais vernier
Espagnol vernier
Italien verniero
Allemand nonius
Chinois 游标
Arabe رنيه
Portugais vernier
Russe верньер
Japonais バーニア
Basque vernier
Corse vernier
Source : Google Translate API

Synonymes de « vernier »

Source : synonymes de vernier sur lebonsynonyme.fr

Vernier

Retour au sommaire ➦

Partager