La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « vermillon »

Vermillon

Variantes Singulier Pluriel
Masculin vermillon vermillons

Définitions de « vermillon »

Trésor de la Langue Française informatisé

VERMILLON, subst. masc.

A. −
1. TECHNOLOGIE
a) Poudre fine de cinabre, d'un rouge éclatant tirant plus ou moins sur l'orangé, employée notamment en peinture et pour la fabrication des fards. Fabriquer du vermillon; une livre de vermillon; vermillon d'Allemagne, de France. Prenons du cinabre; (...) quand il sera réduit en poudre impalpable, il offrira un rouge éclatant et deviendra du vermillon (Ch. Blanc, Gramm. arts dessin, 1876, p. 567).Le vermillon est broyé à faible vitesse pour éviter sa décomposition sous l'action de la chaleur dégagée par le broyage, cette décomposition provoquant un noircissement préjudiciable à la couleur du vermillon (Civilis. écr., 1939, p. 6-10).
Vermillon d'antimoine. Sulfure rouge d'antimoine. Le produit auquel je donne ici le nom de vermillon d'antimoine est le résultat d'une nouvelle modification du sulfure d'antimoine, que j'obtiens par la décomposition de l'hyposulfite de soude en présence du chlorure d'antimoine (E. Mathieu-Plessyds B. de la Sté industr. de Mulhouse, t. 26, 1854, p. 297).
b) Couleur d'un rouge éclatant plus ou moins orangé produite par le vermillon. [Les chaises] ressemblaient, tant par la couleur de la paille que par leur construction un peu cyclopéenne, à ces chaises où l'on s'assied, pour un sou, au Luxembourg et aux Tuileries: mais on avait eu soin de peindre les bâtons en vert-pomme et les pieds en vermillon (About, Grèce, 1854, p. 456).M. Pommerol:Pour l'étiquette, je m'inspire des caractères des assignats de la Révolution. (...) Sous le nom de la maison et le mot cognac, en vieux vermillon, simplement: 1840 (Chardonne, Dest. sent., I, 1934p. 309).
2.
a) BOT. Arbre au vermillon ou vermillon, subst. masc. Synon. de chêne kermès (v. kermès I B).Te rappelles-tu quand la grand-mère Renaud nous emmenait cueillir du vermillon du côté de Montmajour? je t'aimais déjà dans ce temps-là; et lorsqu'en fouillant les chênes nains, nos doigts se mêlaient sous les feuilles, je ne te disais rien, mais je me sentais frémir toute (A. Daudet, Arlésienne, 1872, II, 2etabl., 6, p. 399).
b) ZOOL. Vermillon (végétal). Cochenille du chêne kermès (d'apr. Duval 1959). Synon. kermès (v. ce mot I A).
B. − P. anal.
1. Couleur naturelle d'un ton de rouge éclatant plus ou moins orangé rappelant celui du vermillon. Ce jaune doré, relevé d'un peu de vermillon, forme la couleur de l'aurore proprement dite, et s'élève ensuite, par différentes teintes de rouge, jusqu'au carmin au zénith (Bern. de St-P., Harm. nat., 1814, p. 159).Le vermillon des tuiles, contre le bleu du ciel (Martin du G., Thib., Épil., 1940, p. 942).
[À propos du visage humain, du teint]
[comme signe de santé, de jeunesse ou de fraîcheur] On eût dit que ses joues étoient peintes du vermillon de ces baies d'églantiers qui brillent au milieu des neiges (Chateaubr., Martyrs, t. 1, 1810, p. 292).Comme ses joues étaient du plus beau vermillon, Marc Ribert comparait le visage de mon parrain, dans son vaste faux col, à un bouquet de roses dans du papier blanc (A. France, Vie fleur, 1922, p. 375).
[comme signe d'une vive émotion, d'un sentiment de pudeur, de honte ou de colère, etc.] Le comte qui avait jusque-là salué courtoisement, mais avec une froideur et une impassibilité tout anglaise, fit malgré lui un pas en avant, et un léger ton de vermillon passa comme l'éclair sur ses joues pâles (Dumas père, Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 584).Quoi? fit Grattedoulot... vous dites? Nous le vîmes passer d'un coup du rose tendre qui était sa teinte habituelle au vermillon, puis à l'écarlate (Vialar, Morts viv., 1947, p. 86).
Arg., pop., vieilli. ,,Anglais, à cause de l'habit rouge des soldats de la Grande-Bretagne`` (France 1907).
2. Loc. adj. De vermillon. De la couleur du vermillon, d'un rouge éclatant plus ou moins orangé. Agricol Lambertier (...) jacassait, riait, batifolait avec une jolie fille bien découplée, haute en couleur, à la chair appétissante, aux lèvres de vermillon (Fabre, Barnabé, 1875, p. 305).
3. Adj., gén. inv. De la couleur du vermillon. Ciel, visage vermillon; joues vermillon(nes). Une longue robe de cachemire vermillon (Huysmans, Là-bas, t. 2, 1891, p. 181).Parfois, sur la grève, je tombais sur une basse-cour travestie, sur des oies vermillonnes; des canards bleu-blanc-rouge (Giraudoux, Suzanne, 1921, p. 76).Près du bungalow, un flamboyant flamboie sans feuilles de toutes ses corolles vermillon (Chardonne, Femmes, 1961, p. 35).
[Qualifie la couleur rouge] Poussière d'un rouge vermillon, presque identique avec celle du cinabre (Lapparent, Minér., 1899, p. 615).
Prononc. et Orth.: [vε ʀmijɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1160 vermeillon « poudre fine de cinabre, ou sulfure de mercure, d'un rouge vif tirant sur l'orangé; couleur extraite de cette substance » (Eneas, éd. J.-J. Salverda de Grave, 432: Sanz vermeillon et sanz azur); ca 1165 (Troie, éd. L. Constans, 3071: Azur ne teint ne vermeillon); 1327 (Archives du Nord, B 3271, fo25 rods IGLF: 1 libvre de vermelon); mil. xive(Roques t. 1, IV, no9031: vermiculum vermillon); b) 1854 vermillon d'antimoine (E. Mathieu-Plessy, loc. cit.); 2. ca 1165 « couleur rouge vif » (Troie, 30008: cort mantel D'un vermeillon e freis e bel); ca 1360 (Oresme, Quadripartit, B. N. 1348, fo31 vods Gdf. Compl.: dont la couleur si trait a vermeillon); 3. ca 1200 adj. (Renaut de Montauban, éd. H. Michelant, p. 184, 32: lor mentiaus vermillons; 37: el mantel vermeillon), attest. isolée; à nouv. 1840 (Hugo, Rayons et ombres, p. 1087: cet éventail ailé, pourpre, or et vermillon); 1867 (Goncourt, Man. Salomon, p. 43: des gens qui sont turquoise ou vermillon). Dér. de vermeil*; suff. -on1*. Fréq. abs. littér.: 134. Bbg. Hasselrot 20es. 1972, p. 83. − Thomas (A.) Nouv. Essais 1904, p. 272.

Wiktionnaire

Adjectif - français

vermillon \vɛʁ.mi.jɔ̃\ invariable

  1. Relatif à cette couleur, de cette couleur. — #E34234
    • Dans l'escalier menant aux chambres, le parquet craque sous l'épaisse moquette vermillon et les sérigraphies font sourire. — (Normandie Hoche, « L'hôtel Artist Residence à Londres, l'avis d'expert du Figaro », Le Figaro, 11 septembre 2021)
  2. (Œnologie) Rouge tirant sur l'orangé.
    • La robe brillante et rouge vermillon est annonciatrice de notes acidulées de cerise griotte, légèrement poivrées. — (Katya Pellegrino, « Des flacons à déguster sans attendre », Forbes, 27 septembre 2020)
    • Ce qui envoûte déjà, c’est cette robe vermillon profonde qui, sous la densité du pigment, laisse émerger doucement des arômes tout aussi riches et substantiels de fruit mûr. — (Jean Aubry, « Lirac « Roc-Épine » 2019 », Le Devoir, 25 juin 2021)

Nom commun - français

vermillon \vɛʁ.mi.jɔ̃\ masculin

  1. Sulfure de mercure rouge réduit en poudre et utilisé en peinture comme pigment.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. Couleur rouge vif tirant sur l’orangé. — #E34234
    • Tout cela est crépi à la chaux, et la blancheur des façades est encore avivée par de longues lignes de vermillon qui séparent les maisons et en marquent les étages. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)
    • L’autre lanterne d’un rouge vermillon passé, un vermillon tombé dans les orangés pisseux, un rouge indigent et mistouflard. — (Alphonse Allais, Œuvres anthumes, vol. 1, 1900, page 213)
    • Mes joues ont donc blêmi avant leur temps, car ma gaîté s’est enfuie dans les larmes. Le Chagrin a pâli le vermillon de ma jeune bouche et la Ruine a tiré les rideaux de mon lit. — (Oscar Wilde, La Maison de la Courtisane, 1919, page 98)
    • Les meubles d’un blanc éclatant contrastent avec le vermillon des murs. Cette salle à manger formelle invite à des repas animés. — (Emmanuelle Mozayan-Verschaeve, « Voyage dans le temps à la frontière à Stanstead »,La Presse, 7 décembre 2020)
  3. (Œnologie) Vin rouge éclatant tirant plus ou moins sur l’orangé.
    • J’ai acheté un petit vermillon qui se dégustera très bien avec le repas de ce soir.
  4. (Botanique) (Vieilli) Synonyme de chêne kermès.
    • Te rappelles-tu quand la grand-mère Renaud nous emmenait cueillir du vermillon du côté de Montmajour ? Je t’aimais déjà dans ce temps-là ; et lorsqu’en fouillant les chênes nains, nos doigts se mêlaient sous les feuilles, je ne te disais rien, mais je me sentais frémir. — (Alphonse Daudet, L’Arlésienne, 1872, p. 399)
  5. (Par analogie) (Populaire) (Vieilli) Soldats britanniques, en raison de la couleur de leurs habits.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

VERMILLON (vèr-mi-llon, ll mouillées, et non vèr-mi-yon) s. m.
  • 1Cinabre ou sulfure rouge de mercure. Les Péruviens travaillaient depuis longtemps aux mines de cinabre, sans savoir ce que c'était que le mercure ; ils n'en connaissaient que la mine dont ils faisaient du vermillon pour se peindre le corps ou faire des images, Buffon, Min. t. v, p. 302. Les Romains ne tiraient que d'Espagne le vermillon dont ils faisaient un grand usage pour les arts ; celui de la Bétique était le plus célèbre, Pastoret, Instit. Mém. inscr. et belles-lett. t. v, p. 118. Le vermillon le plus estimé nous vient de Chine ; c'est une couleur très solide, qui résiste à presque tous les agents, Thenard, Traité de chim. t. I, p. 433, dans POUGENS.
  • 2Couleur vive et éclatante qui se tire du vermillon. Mettre du vermillon. La draperie de ce tableau est faite avec de la laque et du vermillon.

    Fig. Le vermillon et les afféteries des derniers Grecs lui plaisent davantage [à César Scaliger] que la santé, que la force, que les grâces des anciens, Guez de Balzac, Dissert. critiques, 7.

  • 3Couleur vermeille des joues et des lèvres. Elle rougit : chose que ne font guère Celles qui sont prêtresses de Vénus ; Le vermillon leur vient d'autre manière, La Fontaine, Courtis. amour. L'autre [Amour] broie en riant le vermillon des moines, Boileau, Lutr. II. Elle [ma santé] n'est pas en état de faire envie ; et cet heureux vermillon, tant célébré par les mauvaises plaisanteries de M. de Vendôme, est bien terni, Chaulieu, à Mme de Bouillon, Si l'on m'écrivait.... t. II, p. 216. À sa maigreur, à sa toux, au vermillon brûlant dont sa joue était colorée, je croyais reconnaître la même maladie dont mon père était mort, Marmontel, Mém. II.
  • 4Graine rougeâtre, qui croît sur une sorte de petit houx, dans nos provinces méridionales, et qui sert à la teinture.

    Vermillon d'Espagne, la fleur du carthame.

  • 5 Terme de botanique. Un des noms sous lesquels on a désigné la phytolaque décandre (chénopodiacées), dite aussi herbe à la laque, morelle des Indes, grande morelle des Indes, morelle en grappes, épinard de Virginie et méchoacan du Canada, tandis que son fruit est appelé raisin d'Amérique ; originaire des États-Unis, cette phytolaque est cultivée dans nos grands parterres, Legoarant
  • 6Un des noms donnés à la poire d'un rouge foncé, dite autrement bellissime d'automne, suprême d'automne et petit cateau.
  • 7 S. f. Nom donné par Lacépède à l'homope aréolé (chéloniens) de Duméril et Bibron (Madagascar, Cap), lequel a été appelé par Daudin aréole, s. f. Cette vermillon était la testudo areolata de Schoepfer, et c'est la testudo pusilla (Inde) de Daudin, Legoarant

HISTORIQUE

XVe s. Je rougiz comme vermeillon, Aussi flambant qu'une estincelle, Orléans, Rondel, 74.

XVIe s. Me frottant la face du jus de vermillon [kermès], La Boétie, 190. Vous trouverez vostre mercure calciné de couleur de vermillon, Paré, XXV, 32.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

VERMILLON, (Chimie.) masse rouge, pesante, compacte, friable, parsemée de lignes argentées ou brillantes, composée de soufre & de vif-argent, unis ensemble par l’art de la Chimie.

Le vermillon après avoir été broyé long-tems sur le porphyre se réduit en poudre très-fine, & d’une des plus belles couleurs rouges qu’il y ait au monde ; lorsqu’en broyant le vermillon on y mêle de l’eau de gomme gutte avec un peu de safran, on empêche le vermillon de noircir ; & c’est-là le rouge que les femmes mettent sur leur visage. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « vermillon »

Dérivé de vermeil ; provenç. vermelho, vermillon, vermeillon ; catal. bermellò ; espagn. bermellon ; portug. vermelhâo ; ital. vermiglione.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XIIIe siècle) Dérivé de vermeil, avec le suffixe -on. De l’ancien français vermeillon, lui-même issu du latin vermiculus (« petit ver, vermisseau »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « vermillon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vermillon vɛrmijɔ̃

Citations contenant le mot « vermillon »

  • En touchant le vermillon, on se salit de rouge. De Proverbe japonais
  • Des motifs vermillon, pourpre et bleu roi décorent les meubles du rez-de-chaussée et du premier étage, qui accueillent les collections féminines, tandis que le deuxième étage est dédié à  l’homme. Des animaux sauvages (tigres d’Abyssinie, éléphants de Siam et lémuriens de Madagascar) peuplent l’espace à travers leurs répliques en papier kraft verni. Au-delà des collections principales de Christian Louboutin, il sera possible de trouver dans cette boutique, en exclusivité, les bottes Levitibotta Strass disponibles en six exemplaires dans le monde, ainsi que la collection des Nudes, pour homme et femme, ligne lancée en 2013 proposant des modèles intemporels déclinés dans différentes teintes de carnation.  FashionNetwork.com, Christian Louboutin s’installe rue Saint-Honoré à Paris - Actualité : distribution (#1232568)
  • Vêtus de leur costume vermillon et or, collerette blanche, chapeau rond, chaussures noires et bas rouge, les « beefeaters » qui gardent la tour de Londres font partie du patrimoine national britannique. Mais pour la première fois depuis la création de ce corps de hallebardiers royaux en 1445, un plan de licenciement est prévu en raison de l'impact du coronavirus sur le tourisme international dans la capitale. Le Point, Covid : plan social chez les « beefeaters », les célèbres gardes de la tour de Londres - Le Point
  • Vêtus de leur costume vermillon et or, collerette blanche, chapeau rond, chaussures noires et bas rouge, les célèbres « beefeaters » qui gardent la Tour de Londres font partie du patrimoine national. Mais pour la première fois depuis la création de ce corps de hallebardiers royaux en 1445, un plan de licenciement est prévu, coronavirus oblige. Le Soir Plus, Le coronavirus envoie les «beefeaters» de la Tour de Londres au chômage - Le Soir Plus
  • Pour apporter un supplément de style au bob, on mise sur une chemise rose poudré et on termine le look avec un rouge à lèvres vermillon. Marie France, magazine féminin, Porter le bob : comment rendre ce chapeau nineties sexy ? 

Traductions du mot « vermillon »

Langue Traduction
Anglais vermilion
Espagnol bermellón
Italien vermiglio
Allemand zinnober
Chinois 朱红
Arabe الزنجفر
Portugais vermelhão
Russe киноварь
Japonais 朱色
Basque gorri
Corse vermilion
Source : Google Translate API

Synonymes de « vermillon »

Source : synonymes de vermillon sur lebonsynonyme.fr

Vermillon

Retour au sommaire ➦

Partager