La langue française

Van

Définitions du mot « van »

Trésor de la Langue Française informatisé

VAN1, subst. masc.

AGRIC. Panier plat (généralement en osier) à deux anses dont on se servait naguère pour séparer la paille et la poussière du bon grain en les projetant en l'air par de petites secousses répétées. Synon. crible1, vanneuse (s.v. vanneur1B).Le village en rumeur vaque aux travaux d'automne. La batteuse en broyant les épis pleins ronronne, Le blé qu'on vanne vole en poudre hors du van, Les fléaux bondissants résonnent; tout à l'heure On versera le grain luisant dans les greniers (Ch. Guérin, Cœur solit., 1904, p. 39).Elle portait un grand van d'osier neuf qui craquait doucement à chaque pas qu'elle faisait (Bosco, Mas Théot., 1945, p. 160).
Van mécanique. Synon. de tarare2.Coupe-racines et hache-paille; van mécanique, égrainoir à maïs, moulin à farine; (...) machine à pétrin, lessiveuse et machine à coudre (Pesquidoux, Livre raison, 1925, p. 199).
Au fig. Ce qui trie, sépare, opère une sélection, retient certains aspects d'une chose au détriment d'une autre qu'on élimine. Ah! toute chose vaine au van de la mémoire (Saint-John Perse, Exil, 1942, p. 217).V. monder ex. de Huysmans, En route, t. 2, 1895, p. 265.
Prononc. et Orth.: [vɑ ̃]. Homon. et homogr. van2, vent, et formes de vendre. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1220 empl. métaph. « ce qui sépare le bon du mauvais » (G. de Cambrai, Barlaam et Josaphat, 3849 ds T.-L.); xiiies. « panier » (var. mss Chrétien de Troyes, Perceval, éd. F. Lecoy, p. 115, vers 53 et Renart, éd. E. Martin, br. VII, t. 1, p. 264, vers 815 [v. éd. M. Roques, vers 14817-14820]); ca 1270 « large panier plat servant à débarrasser le grain d'impuretés plus légères » (Seneschaucie, éd. D. Oschinsky, 38 ds Möhren Landw. Texte 1986, p. 267). Du lat. vannus désignant l'ustensile servant à débarrasser le grain d'impuretés plus légères.
DÉR. 1.
Vannet, subst. masc.,hérald. Meuble d'armoirie représentant une coquille vue dans sa partie creuse. Quelles armes étaient les siennes? Son nom tout autant que son prénom voulait qu'elles portassent des vannets (Queneau, Loin Rueil, 1944, p. 82). [vanε]. Att. ds Ac. 1762, 1798. 1reattest. 1329 vanet « petit van » (Invent. de mad. Ysab. de Mirande, Arch. Vienne ds Gdf.), 1611 p. anal. de forme, hérald. (Cotgr.); de van1, suff. -et*.
2.
Vannette, subst. fém.a) Agric. Petit panier pour vanner. (Dict. xixeet xxes.). b) Hortic. Petit panier dont le fond est à claire-voie et sert à tamiser la terre pour en faire du compost (d'apr. Carrière, Encyclop. hortic., 1862, p. 13). c) Hérald. Synon. de vannet (supra dér. 1). [vanεt]. Att. ds Ac. dep. 1694. 1resattest. a) α) 1680 (Rich.: Vanette, ou vannette s. f. C'est une sorte de corbeille plate et peu creuse dont les cochers et les valets d'écurie se servent pour vaner l'aveine), β) 1862 hortic. (Carrière, loc. cit.), b) 1846 (Besch.: Vannette [...] Conchyl. Coquille en forme de van, dont on voit le fonds); de van1, suff. -ette (v. -et*). Bbg. Vincent (A.). Les Noms d'objet creux comme noms de lieux. Mél. Dauzat (A.) 1951, pp. 395-396.

VAN2, subst. masc.

A. − Remorque fermée, aménagée pour le transport des chevaux de courses. Il est venu à Saumur dans l'espoir de découvrir un cheval (...). Il a même un van derrière sa Minerva (Morand, Extrav., 1936, p. 96).Je ne le quitterai pas, mon cheval (...) Je ferai le voyage avec lui dans le van, sur sa paille (Vialar, Éperon arg., 1952, p. 68).
B. − Fourgon, fourgonnette, mini-bus aménagé en habitat mobile pour les loisirs et les voyages. Du camping-car au van, il y a tout un monde de confort, d'esthétique et d'utilitaire (France Custom, 15 janv. 1989, p. 44).
Prononc. : [vɑ ̃]. Homon. et homogr. van1, vent, et formes de vendre. Étymol. et Hist. 1. 1823 « fourgon, voiture couverte de transport de marchandises » des voitures de roulage qu'on nomme vans (E. D. S. Arcieu, Diorama de Londres, ou Tableau des mœurs britanniques en mil huit cent vingt-deux, 47 ds Höfler Anglic.); 1884 « id. » (J. Vallès, La Rue à Londres, 1880, ibid.), attest. isolées; 2. 1894 (Auscher, Brevet d'invention d'apr. R. V. Ball ds Fr. mod. t. 43, p. 57: Système de voiture spéciale dite: « Van », destinée au relevage et au transport des animaux) (Guérin, Dict. des Dict., 1894 ds Quem. DDL t. 14: Van. s.m. Wagon capitonné pour le transport des chevaux de course); 3. 1982 « fourgon automobile aménagé en véhicule de tourisme » (Elle, 8 mars, p. 126, col. 3). Empr. à l'angl.van « voiture couverte, fourgon », abrév. (att. seulement dep. 1829 ds NED) de caravan (v. caravane étymol. II).
STAT. Van1 et 2. Fréq. abs. littér.: 87. Bbg. Bonn. 1920, p. 164. − Quem. DDL t. 14.

Wiktionnaire

Nom commun 1

van \vɑ̃\ masculin

  1. Instrument d’osier, en forme de coquille, qui a deux anses, et dont on se sert pour secouer le grain, les impuretés, afin de séparer la paille d’avec le bon grain.
    • Nettoyer du grain avec le van.
    • Il savait, au contraire, le peu qu’il était, et le peu qu’on est dans ce monde, où les êtres, agités comme, dans le van, les grains et la balle, sont mêlés et séparés par la secousse du rustre ou du dieu. Encore cette idée du van agricole ou mystique représentait trop bien la mesure et l’ordre pour qu’elle pût s’appliquer exactement à la vie. Il lui semblait que les hommes étaient des grains dans la cuvette d’un moulin à café. — (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, page 309)
    • « Et quand ce sera fini de battre, il faudra vanner, se casser les bras, s’échiner des reins pour balancer le van. — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, page 149)

Nom commun 2

van \vɑ̃\ (remorque à chevaux) ou \van\ (autres sens), masculin (France), féminin (Québec)

  1. (France) Remorque destinée au transport des chevaux.
  2. (France) Camionnette.
  3. Fourgonnette, fourgon.
  4. (Québec) Semi-remorque.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

VAN (van) s. m.
  • 1Instrument d'osier pour séparer la paille et l'ordure d'avec le bon grain. Il prendra le van en main, et il nettoiera son aire, Sacy, Bible, Évang. St Luc, III, 17. Arcadiens, qu'est devenu le temps où les Atrides étaient obligés de vous prêter des vaisseaux pour aller à Troie, et où vous preniez la rame d'Ulysse pour le van de la blonde Cérès ? Chateaubriand, Mart. IV.
  • 2 Terme de métallurgie. Vase qui sert à mesurer le charbon.

HISTORIQUE

XIIIe s. Or y faut et vans et corbeilles, Choses qui faillent en ménage.

XVe s. Son Jhesus, qui si bien venger Le devoit, où est-il alé ? - Je cuide, quant il l'appela Qu'il faisoit ou ven ou corbeilles, Mart. de St Estienne.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

VAN, s. m. (Littérat.) on connoit cet instrument à deux anses, courbé en rond par-derriere, & dont le creux diminue insensiblement sur le devant : ce qui lui donne la forme d’une coquille ; voila la conque célebre des Egyptiens, des Grecs & des Romains ; nous allons dire pourquoi.

L’enfant cheri d’Osiris & d’Isis, & le serpent qu’on y joignoit, passerent d’Egypte à Athenes, qui étoit une colonie venue de Sais, & de-là furent portés bien loin ailleurs. Telle est visiblement l’origine de l’usage qu’avoient les Athéniens de placer les enfans dans un van aussitôt après la naissance, & de les y coucher sur un serpent d’or. Cette pratique étoit fondée sur la tradition, que la nourrice de Jupiter l’avoit fait pour le dieu, & Minerve pour Ericthonius.

De si grands exemples ne pouvoient qu’accréditer dans la Grece l’usage de mettre sur un van les enfans nouvellement nés. C’est pourquoi Callimaque nous dit que Némésis attentive à toutes les bonnes pratiques, posa le petit Jupiter sur un van d’or ; c’étoit en même tems une céremonie fort ordinaire chez les Athéniens, sur tout dans les familles distinguées, d’étendre les petits enfans sur des serpens d’or.

Tout le monde sait encore que le van étoit consacré au dieu du vin ; & mystica vannus lacchi, dit Virgile. Les commentateurs apportent deux raisons de cette consécration du van mystérieux voué à Bacchus, qui sont toutes deux plausibles : l’une, parce qu’Isis avoit ramassé dans un van les membres épars d’Osiris, qui est le même que Bacchus, & que Tiphon avoit mis en pieces. L’autre raison est prise de ce que les vignerons offroient à Bacchus dans un van les prémices de la vendange. (D. J.)

Van, s. m. (terme de Vannters.) instrument d’osier à deux anses, courbé en rond par-derriere qu’il a un peu relevé, dont le creux diminue insensiblement jusque sur le devant. Les vans servent à vanner les grains pour en séparer la menue paille & la poussiere. Ils sont le principal objet du métier des vanniers-cloturiers. (D. J.)

Van, (Géog. mod.) ville & château de la grande Arménie, vers les sources de l’Euphrate, sur les confins des deux empires turc & persan, à 70 lieues au sud-ouest d’Erzeron. Van est aujourd’hui sous la domination du grand-seigneur, & a son château ou sa forteresse sur une montagne voisine ; ses habitans sont pour la plûpart arméniens. Tout près de la ville, est un lac du même nom, l’un des plus grands de l’Asie, & qui peut avoir 50 lieues de circuit. C’est le Mantiana palus de Strabon, l. XI. p. 529. Ce lac de Van est aussi nommé lac d’Actamar ; on n’y trouve qu’une sorte de poisson qui est un peu plus gros que nos sardines, & dont il se fait tous les ans un grand débit en Perse & en Arménie. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « van »

Lat. vannus, van, qui se rattache au radical sanscrit va, souffler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Nom 1) (Date à préciser) Du latin vannus.
(Nom 2) (Date à préciser) De l’anglais van, lui-même issu de caravan.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « van »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
van vɑ̃

Citations contenant le mot « van »

  • L’acteur belge a commencé le tournage d’une comédie d’action avec notamment Alban Ivanov et Éric Judor. «  Le Dernier Mercenaire » sortira sur Netflix. LA VDN, Netflix : Jean-Claude Van Damme prépare un nouveau film
  • Doublé pour Annemiek van Vleuten chez les dames. L'Orient-Le Jour, La revanche de Wout van Aert - L'Orient-Le Jour
  • Ce qui compte dans l'effort, c'est avant tout l'action, plutôt que le résultat. De Ludwig van Beethoven
  • Van Avermaet s’est classé huitième des Strade Bianche samedi, mais a eu du mal à récupérer après la course. « Après la course, je me suis senti très mal », a confié le leader de CCC, 35 ans, avant le départ à Legnano. « J’ai aussi mal dormi. Une sorte de coup de soleil. Avec la chaleur, c’était une course difficile. J’ai dû m’en remettre. Hier, j’ai pris un jour de congé. Peut-être que je ne serai pas remis des Strade aujourd’hui. Heureusement, il ne fait pas si chaud. » Le Soir, Greg Van Avermaet au départ du Gran Trittico Lombardo ce lundi: «Je me sentais mal après les Strade Bianche» - Le Soir
  • Présent sur la Route d'Occitanie avec l'équipe Ineos, le Néerlandais Dylan van Baarle a critiqué l'application du protocole sanitaire lors de l'épreuve. Son équipe n'a pas porté la moindre réclamation. Orange Sports, Route d'Occitanie : Pour Dylan van Baarle, le non-respect du protocole sanitaire ne passe pas
  • Robin van Persie a expliqué comment Ryan Giggs “m'a incité à donner le meilleur de moi-même à l'entraînement”, alors que l'emblématique Gallois approchait de son 40e anniversaire. , Quel joueur rendait fou Van Persie ? | Manchester United - Site Officiel
  • Wayde van Niekerk, qui devait faire sa rentrée sur le meeting de Trieste (Italie) ce samedi, aurait contracté le Covid-19. Selon La Gazzetta dello Sport, le Sud-Africain a été testé positif alors qu'il était en quarantaine à Gemona del Friuli, où il séjourne habituellement lors de la saison européenne. Le recordman du monde du 400 m (43''03) devait courir le 100 m et le 400 m à Trieste, pour son premier rendez-vous européen depuis 2017. L'Équipe, Coronavirus : Wayde van Niekerk testé positif selon « La Gazzetta dello Sport » - Athlé - Coronavirus - L'Équipe

Images d'illustration du mot « van »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « van »

Langue Traduction
Anglais van
Espagnol camioneta
Italien furgone
Allemand van
Chinois 货车
Arabe سيارة نقل
Portugais furgão
Russe фургон
Japonais バン
Basque van
Corse furgone
Source : Google Translate API

Synonymes de « van »

Source : synonymes de van sur lebonsynonyme.fr

Van

Retour au sommaire ➦

Partager