La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « valse »

Valse

Définitions de « valse »

Trésor de la Langue Française informatisé

VALSE, subst. fém.

A. −
1. Danse à trois temps, lente à l'origine, dans laquelle les couples enlacés tournent sur eux-mêmes et autour de la salle. Valse tournoyante; valse à l'envers; mouvement de la valse; tour de valse; aimer, adorer, danser la valse. Elle montra à Stephen le pas de la valse; (...) et, suivant la musique enivrante, il entraîna Joséphine en tourbillonnant à travers les allées (Karr, Sous tilleuls, 1832, p. 209).Une valse de salon aux mouvements simples et perpétuellement repris, liée à la musique étroitement, n'a aucun rapport avec la chorégraphie construite à l'Opéra sur un air de valse (Arts et litt., 1935, p. 44-11).
P. anal. Las de l'effort mental, il s'intéressait au moucheron en valse dans le rai de soleil (Adam, Enf. Aust., 1902, p. 5).
P. métaph. La vie de moi s'écoule à la mort enlacée. Leur valse lente et lourde à l'envers est dansée Chacune dévidant sa sublime raison L'une à l'autre opposée (Genet, Poèmes, 1948, p. 48).
2. Air sur lequel s'exécute cette danse. Valse de guinguette; valse à danser; orchestre, accordéon qui joue, entame une valse. C'est le jour de la fête à Charmes, les valses d'un bal public viennent se perdre jusque sur le cimetière (Barrès, Cahiers, t. 7, 1909, p. 306).Écoute, cette valse... Mon père valsait, tu sais, comme un dieu (Aragon, Beaux quart., 1936, p. 419).
P. méton. Partition de cette musique. Avez-vous là ces valses de Strauss? Prêtez-les moi, si vous n'en faites rien (Musset, Caprice, 1840, 2, p. 179).
3. En partic.
Valse chaloupée*.
Valse lente. Synon. de boston2.Je viens de chanter à tue-tête une valse lente d'avant guerre, amoureuse (Montherl., Lépreuses, 1939, p. 1486).La valse anglaise ou « valse lente » est arrivée en Europe vers les années 1920, venant d'Amérique (de Boston, d'où l'autre dénomination de « boston ») (Mus.1976).
Valse musette. V. musette1.
Valse viennoise. Valse au tempo accéléré et à pas glissés, immortalisée au xixes. par les chefs-d'œuvre de J. Strauss et de ses successeurs. La valse viennoise est fille des Ländler d'Autriche, danse paysanne avant d'être adoptée par la société de la capitale au détriment du menuet (P. Germa, Depuis quand?1982, p. 332).
B. − Composition musicale (ou mouvement d'une œuvre musicale) à trois temps mais non destinée à la danse, écrite pour un ou plusieurs instruments. Valse brillante, mélancolique; valses de Chopin, de Brahms, de Schubert. Elle se leva, ouvrit son piano et se remit à jouer l'Invitation à la valse, jusqu'à ce fameux passage en majeur qui l'arrêtait toujours (Dumas fils, Dame Cam., 1848, p. 143).
P. méton. Partition de cette musique. Laure (...) ouvrit le recueil. C'était la valse en la mineur qu'elle préférait: elle avait lu que Chopin la chérissait lui-même, cette œuvre de la jeunesse (Daniel-Rops, Mort, 1934, p. 77).
C. − Au fig., fam. Valse de + subst.
1. Changement de personnes à intervalles très rapprochés et sur un même poste, dans une même fonction. Valse des ministres. Contribuer à la « valse » des portefeuilles ministériels sans songer réellement au bien public (Jeux et sports, 1967, p. 734).
2. Modification, changement continuel, circulation rapide de choses qui apparaissent et disparaissent. Valse des millions. Le système monétaire international est réformé. Mais la valse des monnaies n'est pas terminée (Le Nouvel Observateur, 12 janv. 1976, p. 31, col. 4).
Valse des étiquettes. Changements fréquents d'étiquetage sur une marchandise, dû à des hausses successives des prix. La « valse des étiquettes » [au Portugal] est si généraleet généreusequ'une « commission de lutte contre la vie chère et le blocage des salaires » s'est créée (Le Nouvel Observateur, 12 janv. 1976, p. 33, col. 2).
REM.
Valse-hésitation, subst. fém.,fam. a) Type de valse caractérisée par des pas en avant puis en arrière. On attaque justement une valse-hésitation. Faites comme ces danseurs. Hésitez mais allez-y (Bourget, Conflits int., 1925, p. 278).b) Au fig. Comportement marqué par des hésitations successives et contradictoires du ou des tenant(s) d'un pouvoir. [Livre] où il est question, noir sur blanc, de notre « masochisme politique » de nos dérobades, couardises, bévues, déboires tissés d'aveuglement, de la valse-hésitation de nos gouvernants (Le Figaro-magazine, 26 sept. 1987, p. 64, col. 3).
Prononc. et Orth.: [vals]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. a) 1787 walz plur. « danse à trois temps dans laquelle les couples tournent sur eux-mêmes en se déplaçant » (P. d'Albis, Lettre ds Trav. Ling. Philol. t. 28, 1990, p. 81); 1800 valse (Boiste); b) 1824 « air, musique qui accompagne cette danse » (Raymond); c) 1824 « morceau de musique instrumentale de forme libre composé sur le rythme de cette danse » (Delécluze, Journal, p. 47); 2. a) 1921 valse-hésitation (Bourget, Drame, p. 139); b) 1964 « suite de décisions, d'actes contradictoires » (Le Canard enchaîné, 29 janv., p. 5, 1 ds Blochw.-Runk., p. 450); 3. a) 1963 « mouvement de choses qui se succèdent et disparaissent rapidement » (ibid., 20 nov., p. 2, 4, ibid.); b) 1964 « succession de titulaires à un poste, intervenant à intervalles rapprochés » (Rob.). Empr. à l'all.Walzer, att. au sens 1 a dep. 1781 (Kluge20), dér. de walzen, att. au sens de « danser en tournant » dep. 1760. Au sens 2 a, cf. l'angl. hesitation waltz, att. dep. 1914 ds NED Suppl.2. Fréq. abs. littér.: 461. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 363, b) 1 032; xxes.: a) 742, b) 655. Bbg. Behrens D. 1923, p. 96. − Boulan 1934, p. 174. − EWFS2, p. 883.

Wiktionnaire

Nom commun - français

valse \vals\ féminin

  1. Danse tournante exécutée par un couple sur un mouvement, habituellement à trois temps.
    • Lorsqu'il a racheté ce petit dancing, en 1986, ce n'était qu'un modeste « parquet » où les sexagénaires des villages entre Narbonne et Béziers aimaient se retrouver le samedi soir pour danser le tango et la valse au rythme d'un orchestre local. — (Eric Brunet, « Combien de verres dans une bouteille ? », dans La Bêtise administrative: Excès absurdités bavures et autres scandales, éd. Albin Michel, 1998)
    • Mes trois aînés avaient en commun un amour exalté de la danse. La polka pointée, la mazurka, la scottish, la valse étourdissante, la valse vertigineuse, le pas des patineurs, les quadrilles, les lanciers…, rien ne leur était inconnu. — (Édouard Bled, J’avais un an en 1900, Fayard, 1987, Le Livre de Poche, page 94.)
    • Joue-moi plutôt une de ces valses allemandes où la Joie et la Douleur, voluptueusement embrassées, semblent tourner doucement et montrer tour à tour une face pâle baignée de larmes et un front rayonnant couronné de fleurs. — (Georges Sand, La Dernière Aldini (1838))
    • Antoine fit une valse avec Charlotte, ce qui l'étourdit passablement car il en avait perdu l'habitude. — (Oscar Casin, Deuil dans la forêt, Cressé : Éditions des Régionalismes, 2014, p. 93)
  2. (Musique) Air sur lequel on exécute cette danse.
    • De leur balcon qu'on atteignait par une échelle,, les musiciens déversaient sans répit sur la foule, des airs de valse, de java, de shimmy, de charleston et tout le monde se trémoussait. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
  3. Parade amoureuse du coq.
  4. Cocktail à base de bière et de sirop de menthe.
    • Servez-moi une valse.


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

VALSE (val-s') s. f.
  • 1Danse tournante à trois temps modérés. Le pas de la valse comprend trois parties, un pas glissé, puis un assemblé, un second pas glissé, ou mieux le pied qui a glissé d'abord se détache de l'autre, qui fait le glissé à son tour ; ces mouvements se font en tournant, et dans ce tournoiement les danseurs décrivent un cercle ou une ellipse selon la forme de la salle. La valse est originaire d'Allemagne, Fétis, Dict. de musique, Valse. La valse que nous avons reprise des Allemands en 1795, était depuis 400 ans une danse française, Castil Blaze, l'Acad. de mus. n° XVIII, t. II, p. 71. Si vous n'avez jamais vu d'un œil de colère La valse impure, au vol lascif et circulaire, Effeuiller en courant les femmes et les fleurs, Hugo, Feuill. d'aut. 23. La valse d'un coup d'aile a détrôné la danse, Musset, à la mi-carême, x.
  • 2L'air à trois temps sur lequel on exécute cette danse.
  • 3Valse à deux temps, nom donné à une valse plus rapide que la première. Le pas consiste à faire en tournant cinq glissés suivis d'un assemblé dans les six temps qui forment deux mesures musicales, de sorte qu'il répond à deux temps ou deux pas de la valse classique.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « valse »

Allem. Walzer, valse, de wälzen, tourner en cercle.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’allemand Walzer (« valse »), issu de wälzen (« tourner en cercle »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « valse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
valse vals

Évolution historique de l’usage du mot « valse »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « valse »

  • La valse est une danse répétitive et agaçante, monotone lorsqu’on n’a pas le droit de changer de partenaire. De Jessica Nelson / Mesdames, souriez
  • On ne valse pas avec un géant, sans qu'il vous écrase un peu les pieds. De Claude Lelouch / Itinéraire d'un enfant très gâté
  • La vie se déroule devant nous comme un album photo. Les multiples couleurs du temps font virevolter une valse de souvenirs intimes. De Marie-Claude Pietragalla
  • Elle est en colère c'est tout. En deuil. C'est vieux comme le monde. Sidération, culpabilité, colère. La valse à trois temps. La danse de ceux qui restent. De Olivier Adam / Peine perdue
  • Et d'envoyer ailleurs valser les bagues et les coeurs en collier car quand on s'aime très fort c'est comme un trésor et ça et ça vaut de l'or. De Zazie / J’envoie valser
  • Les dimanches ratés tournent en robe grise au rythme languissant des valses de l'ennui. De Francis Blanche
  • Il y aura toujours des gens pour faire leurs courses au milieu des bombes, valser tandis que le Titanic s'enfonce, faire l'amour pendant que le Vésuve entre en éruption. De Michiel Heyns / Le Passager récalcitrant
  • 13 nouveaux préfets en janvier, 18 de plus ce 29 juillet, et 15 simplement mutés, la valse est conséquente. On ne peut s’empêcher d’imaginer une reprise en mains, un changement de ligne, la constitution d’un pack de préfets robustes, formatés pour affronter les tempêtes de la rentrée. Ou au contraire la montée en ligne d’une nouvelle […] Présent, Préfets : la valse des recasés - Présent
  • Et c’était déjà une sacrée prouesse musicale et technique qui a permis aux musiciens de l’orchestre de garder le lien et de retrouver le plaisir de jouer ensemble, même à distance. Avec cette valse enjouée pour piano et orchestre, l’orchestre renoue aussi avec le public en lui offrant une petite mélodie du bonheur partagé, à voir et écouter sur Youtube. ladepeche.fr, Castres. Le deuxième épisode de la "Petite Valse" est sorti - ladepeche.fr

Traductions du mot « valse »

Langue Traduction
Anglais waltz
Espagnol vals
Italien valzer
Allemand walzer
Chinois 华尔兹
Arabe الفالس
Portugais valsa
Russe вальс
Japonais ワルツ
Basque vals
Corse vals
Source : Google Translate API

Synonymes de « valse »

Source : synonymes de valse sur lebonsynonyme.fr

Valse

Retour au sommaire ➦

Partager