La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « vérole »

Vérole

[verɔl]
Ecouter

Définitions de « vérole »

Vérole - Nom commun

  • Vérole (): Terme désuet désignant la syphilis, une infection sexuellement transmissible causée par la bactérie Treponema pallidum.

    […] il détermine la conception que l’auteur a de la sexualité ; la femme au sexe béant est souvent identifiée à la vérole porteuse de mort.
    — Alain Corbin, Les Filles de noce

Expressions liées

  • Comme la vérole sur le bas clergé
  • Flanquer, foutre la vérole (provoquer, causer des désordres, des dégâts.)
  • Petite vérole
    La petite vérole volante vaut mieux qu'une autre petite vérole, qui serait déjà préférable à une vérole ni petite ni volante
    — Mallarmé, Correspondance
  • Petite vérole confluente (petite vérole dont les pustules sont très rapprochées.)
    Après vingt-quatre heures de vomissements, une ébullition me couvrit le corps et le visage; une petite vérole confluente se déclara
    — Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe
  • Petite vérole volante (varicelle.)
    La petite vérole volante vaut mieux qu'une autre petite vérole, qui serait déjà préférable à une vérole ni petite ni volante
    — Mallarmé, Correspondance

Étymologie de « vérole »

Du bas-latin variola, attesté dans un texte du VIe siècle (hoc anno morbus validus cum profluvio ventris et variola Galliam et Italiam valde afflixit), du latin varius, signifiant varié, en référence à l'apparence des malades.

Usage du mot « vérole »

Évolution historique de l’usage du mot « vérole » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « vérole » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « vérole »

Citations contenant le mot « vérole »

  • Un amour qui a passé par la jalousie est comme un joli visage qui a passé par la petite vérole : il est toujours un peu grêlé.
    Paul Bourget
  • Le bonheur est comme la vérole : pris trop tôt, il peut gâter complètement la constitution.
    Gustave Flaubert — Correspondance, à Louise Colet, 1853
  • On entend aujourd’hui par fanatisme une folie religieuse, sombre et cruelle. C’est une maladie de l’esprit qui se gagne comme la petite vérole. Les livres la communiquent beaucoup moins que les assemblées et les discours.
    Voltaire — l'Encyclopédie, 1771
  • L'anticléricalisme, comme la vérole, a d'abord été chez nous une maladie bourgeoise.
    Georges Bernanos — Les grands cimetières sous la lune
  • Il faut pourtant que la critique se mêle toujours à l'éloge, le serpent aux fleurs, l'épine aux roses et la vérole au cul.
    Gustave Flaubert — Lettre à Louise Colet
  • La lèpre fut un des maux les plus répandus et les porteurs étaient exclus des villes et villages. Seuls quelques établissements d’accueil, parfois régis par des templiers, les recevaient et les faisaient travailler. On recense les épidémies de peste noire, de petite vérole, de variole…
    Les épidémies en Bretagne : un phénomène qui n'est pas nouveau | Le Penthièvre
  • Une femme peut être sublime en refusant de donner la vérole à celui qu'elle aime.
    Jules Renard
  • La vérole, les conseils, les leçons, les désillusions et les vieilles chaussures sont les seules choses que donnent volontiers les hommes. Plus prodigues, les femmes se donnent aussi ; lorsqu'elles ne réussissent plus à se vendre.
    Georges Elgozy — L'Esprit des mots ou l'antidictionnaire

Traductions du mot « vérole »

Langue Traduction
Anglais pox
Espagnol viruela
Italien vaiolo
Allemand pocken
Chinois
Arabe جدري
Portugais varíola
Russe оспа
Japonais ポックス
Basque pox
Corse varicella
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.