La langue française

Usurpatoire

Définitions du mot « usurpatoire »

Trésor de la Langue Française informatisé

USURPATOIRE, adj.

Qui a le caractère de l'usurpation. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc.: [yzyʀpatwa:ʀ]. Étymol. et Hist. 1762 (J.-J. Rousseau, Émile, l. V, éd. Ch. Wirz ds Œuvres compl., t. 4, p. 838). Empr. au b. lat. jur.usurpatorius « id. » ves. ds Gaff.; dér. de usurpator, v. usurpateur. Bbg. Gohin 1903, p. 275.

Wiktionnaire

Adjectif

usurpatoire \y.zyʁ.pa.twaʁ\

  1. Qui a le caractère de l’usurpation.
    • Les autres forces sont devenues iniques et usurpatoires. — (Jean-Jacques Rousseau, Émile, ou De l’éducation V.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

USURPATOIRE (u-zur-pa-toi-r') adj.
  • Qui a le caractère de l'usurpation. Les autres forces sont devenues iniques et usurpatoires, Rousseau, Ém. v.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « usurpatoire »

Lat. usurpatorius, de usurpator, usurpateur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin usurpatorius de usurpator « usurpateur ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « usurpatoire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
usurpatoire yzyrpatwar

Citations contenant le mot « usurpatoire »

  • Une enquête préliminaire avait été ouverte pour abus de confiance, escroquerie et prise illégale d’intérêt. Dans une enquête très fouillée, le média d’investigation avait dénoncé « les notes de frais léonines, les loyers usurpatoires, les subventions injustifiées, l’entretien captieux des propriétés personnelles, les entourloupettes fiscales, les transferts de données et de fichiers, ou encore la gestion calamiteuse de ressources humaines corvéables à merci ». www.lepopulaire.fr, Affaire Boisdevésy : 12 mois de prison avec sursis requis contre l'ex-délégué de la Fondation du patrimoine en Limousin - Limoges (87000)
  • Pour rappel, dans une enquête très fouillée, le média d’investigation avait dénoncé « les notes de frais léonines, les loyers usurpatoires, les subventions injustifiées, l’entretien captieux des propriétés personnels, les entourloupettes fiscales, les transferts de données et de fichiers, ou encore la gestion calamiteuse de ressources humaines corvéables à merci ». Les journalistes avaient révélé les loyers colossaux réclamés par Jean-Claude Boisdevésy à la fondation du patrimoine qu’il hébergeait dans ses propriétés ainsi que les bons de défiscalisation en faveur de son épouse pour l’entretien du jardin ou des subventions accordés à l’espace de coworking limougeaud géré par son fils. Le mis en cause a toujours farouchement nié ces accusations. Les journalistes, qu’il poursuivait pour diffamation, ont été relaxés le 8 mai dernier. Jean-Claude Boisdevésy sera défendu par Me Vincent Asselineau. Il risque cinq ans de prison et 500.000 € d’amende. www.lepopulaire.fr, Jean-Claude Boisdevésy, jugé devant le tribunal correctionnel de Limoges - Limoges (87000)
  • Traditionnellement, les agents de censure sont politiques ou religieux. Ils sont récemment sournoisement devenus économiques (impératifs d’insertion professionnelle, de recherche appliquée, etc.). Ce qui se passe avec les affaires Chénier ou Eschyle, c’est l’arrivée très préoccupante d’un risque venu d’ailleurs que de ces foyers classiques ou plus récents: de groupes de pression et d’associations communautaires. La liberté académique ne doit certes pas être sans contrôle ; elle est «liberté de poursuivre sa recherche professionnelle à l’intérieur d’une matrice de normes de la discipline définies et appliquées par ceux qui sont compétents pour comprendre et appliquer de telles normes» (O. Beaud). Ce qui revient à dire qu’elle ne connaît qu’une forme de censure légitime, celle réalisable par des pairs à l’intérieur d’un domaine d’expertise partagé, et que toutes celles venues d’ailleurs sont usurpatoires et sapent les fondements de l’université. Le Figaro.fr, Carole Talon-Hugon: «Une nouvelle prohibition étend son contrôle sur l’art»
  • — Je suis favorable à la création d’un nouveau CNR c’est à dire à former un cartel d’organisations dont le Frexit serait l’objectif. L’UPR est loin de ressembler à cela. Il faudrait qu’elle regroupe avec l’UPR au moins le PRCF, le ParDem, le POI, le POID, les Patriotes... Auquel cas j’essaierais d’ailleurs de faire une organisation supplémentaire adhérent à ce nouveau CNR. Cependant, l’UPR est l’organisation qui à l’heure actuelle œuvre le plus vers cet objectif, c’est pourquoi j’en suis adhérent depuis trois ans tout en défendant une politique sur bien des points différente de celle de François Asselineau. Quand je parle d’un nouveau CNR, je ne fais référence d’ailleurs qu’à la première des deux parties de son programme c’est-à-dire à celle qui s’arrête à la libération de la France (pour l’ancien CNR) ou à la réalisation du Frexit (pour le nouveau CNR). Dans ces conditions ma référence au CNR n’a rien d’usurpatoire.— La forme que prend la mise sous tutelle de la France dans le cas de la deuxième guerre mondiale et avec l’UE est certes très différente. Il n’en demeure pas moins que c ’est cette mise sous la dépendance de l’UE et de l’OTAN qui définit toute la politique de la France. Cela apparaît plus concrètement que jamais aujourd’hui avec la mise en œuvre du Brexit. Voir la vidéo : « Suite au Brexit, la France va à la ruine et l’Angleterre renait ». — Vous avez raison de dire que le Frexit n’est pas une fin en soi. Mais, à partir de sa réalisation, je prévois pour ma part un éclatement du nouveau CNR que nous voulons construire avec l’UPR. Il y aura de fortes chances pour que je me démarque alors nettement de la politique de François Asselineau. Il est donc normal qu’il y ait à ce sujet des discours divergents dans ce que vous pouvez appeler la nébuleuse de l’UPR. Ce qui est plus clair dans l’UPR que dans bien d’autres organisations c’est que nous savons exactement sur quoi nous sommes d’accord et sur quoi chacun reste libre de ses opinions et de ses objectifs. Par ailleurs mon action actuellement ne se limite pas à ce que je fais dans l’UPR. Comme vous pouvez le voir au début de l’article j’envisage la création d’une Avant-Garde Internationaliste du Mouvement Ouvrier qui pourrait regrouper des militants de plusieurs autres organisations ou sans aucune autre organisation. Je cherche à discuter pour fixer un programme commun mais il me semble qu’il y aura au minimum le Frexit en commun. Il se peut cependant que des militants pensent que l’adhésion à l’UPR ne soit pas forcément la meilleure voie pour y parvenir. AgoraVox, L'extrême-gauche européiste et les révolutionnaires qui votent Macron - AgoraVox le média citoyen
  • Sauf à prendre le risque d’apporter du crédit à un tel processus usurpatoire, les Algériens, les partis politiques non affiliés au régime, la société civile, les intellectuels et militants n’ont d’autre choix que de rappeler certains fondamentaux démocratiques qui ne sauraient être négociables, devant être inscrits dans ce nouveau texte, censé représenter le contrat social de demain. Le Matin d'Algérie, Pour la reconnaissance officielle de la langue amazighe dans la Constitution algérienne | Débats

Traductions du mot « usurpatoire »

Langue Traduction
Anglais usurpatory
Espagnol usurpatorio
Italien usurpatore
Allemand usurpatorisch
Chinois 篡夺的
Arabe مغتصب
Portugais usurpador
Russe usurpatory
Japonais 放浪の
Basque usurpatory
Corse usurpatore
Source : Google Translate API

Synonymes de « usurpatoire »

Source : synonymes de usurpatoire sur lebonsynonyme.fr

Usurpatoire

Retour au sommaire ➦

Partager