La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « tourte »

Tourte

Variantes Singulier Pluriel
Féminin tourte tourtes

Définitions de « tourte »

Trésor de la Langue Française informatisé

TOURTE, subst. fém.

A. −
1. GASTRONOMIE
a) Tarte circulaire aux bords légèrement élevés, recouverte d'une abaisse, garnie notamment de viandes, de volailles, de quenelles et qui est servie comme entrée chaude. Synon. région. (Canada) tourtière.Tourte à la viande, aux pommes de terre; tourte de godiveaux, de pigeonneaux, de volailles. Lorsqu'on apporta la tourte, large comme une roue de charrue, il y eut un recueillement, les godiveaux impressionnaient (Zola, Terre, 1887, p. 191).Il aimait les nourritures robustes: perdrix aux choux (...), pâtés, tartes, tourtes (Beauvoir, Mém. j. fille, 1958, p. 80).
En partic. Tarte sucrée recouverte d'une abaisse. Tourte aux pommes. La tourte aux confitures grande comme une roue de char (Pourrat, Gaspard, 1922, p. 58).
P. anal. En tourte. En forme de tourte, rond. Miss Charlotte (...), ombragée de son chapeau de paille brun en tourte (Goncourt, Journal, 1858, p. 500).
b) Région. (notamment Sud de la Loire). Pain bis, de forme circulaire. Synon. tourteau1(v. ce mot A 2).Le pépé sortit d'une maie la moitié d'une tourte de huit livres et, la calant contre son estomac, il y coupa de larges tranches de pain bis (R. Sabatier, Les Noisettes sauvages, Paris, Albin Michel, 1974, p. 24).
2. P. compar., pop., péj.
(Rester) comme une tourte. (Rester) immobile, sans réaction. Entre. Fais vite. Ne reste pas là comme une tourte me disait le jeune homme (Vialar, Bon Dieu, 1953, p. 139).
Avoir l'air d'une tourte. Avoir l'air niais, stupide. Il aimait l'entendre [l'agrégé], comme Burette autrefois, expliquant: « Quand on écoute des types comme toi, après on peut causer: on a pus l'air d'une tourte » (Benjamin, Gaspard, 1915, p. 115).
3. P. anal., pop.
a) Péj., vieilli. Femme corpulente ou ridicule. C'est la vieille tourte qui est venue, dit-elle à la grosse Eugénie, qui la questionnait. Elle m'a demandé pourquoi je n'étais pas allée dimanche au patronage (Huysmans, Sœurs Vatard, 1879, p. 328).
b) Personne stupide, lourdaude. Synon. idiot, imbécile.Quelles tourtes, ces examinateurs! L'esprit le plus obtus aurait compris que, par ce temps écrasant, nous composerions en français plus lucidement le matin. Eux, non (Colette, Cl. école, 1900, p. 199).[En interpellation] Mais oui, tourte: « Ça ne coûte rien; c'est sans danger; c'est agréable » (Green, Moïra, 1950, p. 108).
Empl. adj. Stupide, lourdaud, borné. Synon. tarte.Il est tourte. Micheline, qui est très belle fille, riche, élégante, mais plutôt tourte (Aymé, Travelingue, 1941, p. 234).Avoir l'air tourte. Une révérence!... avec mon costume breton... Non! ce que je vais avoir l'air tourte! (Gyp, Souv. pte fille, 1928, p. 26).
B. − Spéc., p. anal. (de forme)
1. AGRIC. Marc de fruits ou de divers grains oléagineux servant d'engrais sous forme de petites masses. (Dict. xixeet xxes.). Synon. tourteau1(v. ce mot B).
2. MÉTALL. ,,Masse provenant de la réduction en poudre d'un minerai d'argent`` (Duval 1959).
3. VERRERIE. ,,Plaque d'argile servant de support à un creuset`` (Peyroux Techn. Métiers 1985).
Prononc. et Orth.: [tuʀt]. Homon. et homogr. tourte (v. tourterelle rem. 1). Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1200 « pain rond » (Aliscans, 92 ds T.-L.: torte); 2. ca 1393 « tarte de forme ronde (à la viande, au poisson...) » (Ménagier de Paris, éd. G. E. Brereton et J. M. Ferrier, 176, 5: tourte); 3. péj. a) 1879 subst. (Huysmans, loc. cit.); b) 1915 adj. (Benjamin, op. cit., p. 48: c'qu'il est tourte, c'mec-là!). Du b. lat. torta « pain rond, tourte », att. dans l'expr. torta panis (v. Blaise Lat. chrét.), fém. subst. du lat. class. tortus « tordu », v. tort. Fréq. abs. littér.: 64. Bbg. Quem. DDL t. 20. − Tracc. 1907, pp. 173-174.

Tourte, subst. fém.,synon. (supra A 2 b).[Avec valeur hypocor.] La Gouvernante: Hé! Dis! Je ne veux pas mordre sur ton époux. Lui te façonnera, ma jolie tourte, ma jolie tourterelle (Audiberti, Mal court, 1947, I, p. 136).

Wiktionnaire

Nom commun 2 - français

tourte \tuʁt\ féminin

  1. (Désuet) (Ornithologie) Variante de tourtre.
    • Un vol de tourtes.
  2. (Poétique) Tourterelle.
    • Ma jolie tourte, ma jolie tourterelle. — (Audiberti, Mal court, 1947)

Nom commun 1 - français

tourte \tuʁt\ féminin

  1. (Pâtisserie) Pâtisserie généralement salée contenant des viandes, des quenelles, etc.
    • Il invitait le voyageur las des routes solitaires à entrer et à se réconforter avec du café fumant et des gâteaux chauds, du quatre-quart et de délicieuses tourtes faites avec les produits d'un sol gras; […]. — (Francis D. Grierson, « La Cabane » : nouvelle, traduit par Léon Bazalgette, dans La Phalange: revue de littérature et d'art, 1912, page 247)
    • – Avant de mourir, dit-il, je veux manger encore une fois de la tourte à la viande, comme ma petite sœur Gabrielle seule sait la faire.
      Gabrielle (c’était ma grand-mère maternelle qui avait alors dix-huit ans), tout en larmes, se mit à la pâte, coupa menue la chair, l’arrosa de cognac et après la cuisson enveloppa le tout bien précieusement de quatre linges pour empêcher que son chef-d’œuvre ne se refroidît, pendant le trajet, dans la voiture à âne qu’elle menait elle-même et qui la conduisit bride abattue auprès de son frère bien-aimé.
      — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, pages 110-111)
    • François trouvait qu’il y avait trop de tourtes et pas assez de plats de poisson au troisième service. — (Michèle Barrière, Meurtre au café de l’Arbre-Sec, 2010)
  2. (Par analogie) (Technique) Masse issue du broyage en poudre du minerai d'argent.
    • Une trop faible quantité de magistral fait perdre de l'argent, un excès fait perdre du mercure transformé en chlorure. On ajoute ensuite du mercure en pluie fine sur toute la surface de la tourte. — (Henri Moissan, Traité de chimie minérale, volume 5, éditions Masson, Paris 1905)
  3. (Technique) Plaque d'argile sur laquelle est posé le creuset des verriers et des fondeurs de métaux.
    • Le mélange fut tassé pour environner de toute part les rognures de clous, et le creuset placé sur sa tourte au milieu de la forge,[...]. — (Procès-verbaux des séances de l'Académie tenues depuis la fondation de l'Institut jusqu'au mois d’Août 1835, éditions l'Observatoire d'Abbadia, 1910)
  4. (Péjoratif) Idiot, en particulier s’agissant d’une femme.
    • « Allons, venez, maintenant, espèce de vieille tourte ! Et tâchez de prendre garde où vous posez vos pieds !... » — (Samivel, L’amateur d’abîmes, 1940, réédition Le Livre de Poche, page 212)
    • « On ne peut pas toujours suivre le conseil de ce vieux grigou de Benjamin Franklin.
      – Benjamin Franklin ? répéta son interlocuteur.
      – Mais oui, tourte : « Ça ne coûte rien ; c’est sans danger ; c’est agréable. »
      — (Julien Green, Moïra, 1950, réédition Le Livre de Poche, page 105)
    • Quelle tourte ! Quelle tourte ! se désola Krùhl. Ne dirait-on pas que je suis cet être repoussant dont parle l’Apocalypse ? — (Pierre MacOrlan, Cavalière Elsa, Gallimard, 1967, page 11)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TOURTE (tour-t') s. f.
  • 1Se dit, dans quelques provinces, d'un pain en forme de disque. Une tourte de pain bis. Une tourte de pain blanc.
  • 2Pièce de pâtisserie, dans laquelle on met des viandes, du poisson, etc. et qu'on sert chaude. En mangeant une tourte de pigeons, Sévigné, 273. Mon appétit s'ouvre, Et mon œil découvre Les portes d'un Louvre En tourte arrondi, Béranger, Cocagne.
  • 3Il se dit quelquefois abusivement pour tarte. Elle ordonna à son grand écuyer de lui faire une tourte de confitures, Voltaire, Zadig, 18.
  • 4 Terme de métallurgie. Espèce de pain provenant de la réduction du minerai d'argent en poudre.
  • 5Marc de noix.
  • 6Plaque d'argile qui sert de support à un creuset, dans les verreries.

    Pièce de la lanterne d'un moulin.

HISTORIQUE

XIVe s. Tourtes lombardes, il y a des oiselets parmi la farce, Ménagier, II, 4. Le suppliant dit à sa femme qu'elle preist un grant pain fetiz, dit tourte, et en feist des pieces, et les donnast aus poures pour Dieu, Du Cange, panis tornatus.

XVIe s. Adjoutans que point à eulx n'appartenoit manger de ces belles fouaces, mais qu'ils se debvoient contenter de gros pain ballé [où restent les balles du grain] et de tourte, Rabelais, Garg II, 25.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TOURTE, voyez Tourterelle.

Tourte, s. f. terme de Pâtissier ; c’est une piece de pâtisserie qu’on fait cuire dans une tourtiere, & qui est faite de pigeonneaux, de béatille, de moelle ou de fruits. (D. J.)

Tourte, terme de Verrerie ; c’est une plate-forme de figure ronde, sur laquelle posent les pots ou creusets, dans lesquels on met la matiere de verre.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « tourte »

Berry, tourte, pain bis de forme ronde et pesant de 30 à 40 livres ; bourg. torte ; espagn. et ital. torta ; du lat. torta, gâteau plat, tourte, de tortus, tordu, tourné en rond, part. passif de torquere, voy. TORDRE. Le celtique a le même mot : kimry, torth ; bas-bret. tors, pain rond ; gaél. et irl. tort, petit pain.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XIIe siècle) Du latin torta panis (« pain rond »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tourte »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tourte turt

Citations contenant le mot « tourte »

  • Très simple et rapide à réaliser, la tourte au poulet est la recette idéale pour un dîner délicieux. Choisissez de l'associer à de nombreux ingrédients et il y en aura pour tous les goûts ! Femme Actuelle, Nos meilleures recettes de tourtes au poulet : Femme Actuelle Le MAG
  • Craquez pour ces tourtes aux saveurs du sud, à déguster sucrée, comme à Nice, ou salées avec du fromage, du jambon cru ou des anchois. Femme Actuelle, 7 recettes de tourtes aux blettes sucrées ou salées : Femme Actuelle Le MAG
  • L’année dernière, la Fête de la tourte, première en son genre, a connu un grand succès ; hélas, le coronavirus a eu raison de l’édition prévue en 2020. Rendez-vous est donc fixé pour l’an prochain. Toutefois, les organisateurs n’ont pas voulu baisser complètement les bras et ont souhaité maintenir une journée d’animation en lien avec la tourte. Aussi, le dimanche 2 août, Galan accueillera-t-elle un grand marché gourmand de la tourte. De 9 heures à 13 heures, au cœur de la bastide, de nombreux producteurs pyrénéens exposeront et proposeront à la dégustation et à vente leurs multiples variétés de cette pâtisserie typiquement bigourdane. Des étals seront également dédiés aux autres produits de bouche locaux et à l’artisanat d’art. Diverses possibilités de restauration sur place seront offertes. Cette manifestation se tiendra dans le strict respect des consignes sanitaires. ladepeche.fr, Galan. Grand marché de la tourte - ladepeche.fr
  • À l’approche des premiers froids, nous sommes tous à la recherche d’un peu de réconfort en cuisine. Pour vous réchauffer le cœur et le corps, laissez-vous tenter par les tourtes aux pommes de terre, des recettes économiques et très gourmandes. Femme Actuelle, Nos recettes faciles de tourtes aux pommes de terre : Femme Actuelle Le MAG
  • Elle est présente sur toutes les tables et pour tous les goûts, nature comme celle de la recette proposée aujourd’hui, ou parfumé ou encore aux myrtilles, framboises ou éclats de chocolat, la tourte se déguste sur tous les tons et à toutes les sauces. Elle est également présente sur tous les marchés et sous les halles des villes de Bigorre. ladepeche.fr, La tourte bigourdane ou tourte d’Asté - ladepeche.fr
  • Maurice Petit, le chef de L'Auberge Obschel à Labaroche, vous suggère une tourte à la volaille. , Magazine Gastronomie et Vins | Recette facile : la tourte à la volaille
  • L’assemblage. Mélanger les blettes revenues, le riz mi-cuit, le parmesan. Ajouter 2 œufs entiers et 1 blanc, fouettés ensemble (on garde 1 jaune pour la déco). Saler, poivrer et bien mélanger. Etendre les deux pâtons au rouleau, l’un un peu plus large que l’autre : tapisser un moule à tarte de la pâte la plus large, piquer légèrement à la fourchette. Ajouter le mélange aux blettes, refermer la tourte avec la deuxième abaisse. Fouetter le jaune restant avec une goutte d’eau et passer la tourte au jaune d’œuf avec un pinceau, pour la faire dorer. Creuser une petite cheminée au centre de la tourte pour que la vapeur s’échappe. Enfourner à 180 °C pendant 30 à 40 minutes (selon l’épaisseur de la tourte et de la pâte). Le Monde.fr, La tourte aux blettes : la recette de Gilles Pérole

Images d'illustration du mot « tourte »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tourte »

Langue Traduction
Anglais pie
Espagnol tarta
Italien torta
Allemand kuchen
Chinois 馅饼
Arabe فطيرة
Portugais torta
Russe пирог
Japonais パイ
Basque tarta
Corse torta
Source : Google Translate API

Synonymes de « tourte »

Source : synonymes de tourte sur lebonsynonyme.fr

Tourte

Retour au sommaire ➦

Partager