Torrentueux : définition de torrentueux


Torrentueux : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TORRENTUEUX, -EUSE, adj.

A. − Relatif à un torrent. Synon. plus usuel torrentiel.
1. Propre à un torrent. Courant, flots torrentueux; bruit torrentueux; violence torrentueuse (d'un cours d'eau). Le château de Théus, quoique campagnard, était plein d'attraits et ses terrasses rustiques dominaient le cours le plus torrentueux de la Durance, devant un décor de montagnes extravagant (Giono, Hussard, 1951, p. 388).
2. Rare. Où il y a un/des torrent(s). Cette terre torrentueuse où la duchesse m'apprenait à pêcher la truite (Proust, Guermantes 1, 1920, p. 13).
B. − P. anal. Qui est très abondant; qui progresse avec impétuosité. Vent torrentueux. Ce fleuve (...) me fait penser aux anciennes migrations des barbares, à leurs cours torrentueux (Michelet, Chemins Europe, 1874, p. 511).Le ciel semblait charrier derrière l'embarcadère des nuées plus torrentueuses et plus lourdes (Huysmans, Sœurs Vatard, 1879, p. 120).
C. − Au fig.
1. [En parlant d'un inanimé] Qui vient en abondance; qui est particulièrement intense; qui entraîne irrésistiblement, submerge. Synon. impétueux, irrésistible, torrentiel.Pensées torrentueuses; joie torrentueuse; musique torrentueuse. Elle évoque devant lui la misère des quartiers qu'elle a traversés (...): le moindre détail remarqué sur la route, grossi par sa torrentueuse faconde, devient une accusation (Céard, Soir. Médan, Saignée, 1880, p. 219).Dans son imagination affolée se mêlaient (...) ses sensations journalières, ses grandes douleurs d'enfant (...) et les instincts sexuels, troubles et torrentueux, qui lui venaient des siens (Rolland, J.-Chr., Buisson ard., 1911, p. 1295).
Rare. Existence, vie torrentueuse. Vie agitée, tumultueuse. Vous devriez (...) ne pas vous fâcher si, parfois, je ne vous écris que deux fois par mois. Cette vie torrentueuse est mon excuse (Balzac, Lettres Étr., t. 1, 1834, p. 216).
2. [En parlant d'une pers.] Débordant d'activité dans le domaine physique ou intellectuel. Le grand Bach, torrentueux, était reçu, assagi, dans le giron de l'Église. Sa musique subissait dans le cerveau scholastique une transformation analogue à celle de la Bible furibonde et sensuelle dans des cerveaux d'Anglais (Rolland, J.-Chr., Foire, 1908, p. 695).[Le boxeur René Baff] a trouvé en Henri Ravaud ce vieux lion, toujours sur la brèche, et le torrentueux Nordiste Frank Harsène, de précieux camarades d'entraînement (L'Auto, 26 déc. 1941, p. 56).
REM.
Torrentueusement, adv.,littér. À la manière d'un torrent. Synon. impétueusement.Levé de bonne heure (...), le corps sain, une sève de vie coulant torrentueusement aux artères (Barb. d'Aurev., Memor. 2, 1838, p. 242).À huit heures du matin la frontière enfin fut ouverte et le flot se précipita torrentueusement, tant autos que piétons (Gide, Journal, 1940, p. 25).
Prononc.: [tɔ ʀ ɑ ̃tɥø], fém. [-ø:z]. Étymol. et Hist. 1. 1823 « qui a l'impétuosité d'un torrent » (Boiste); 1876 empl. subst. le torrentueux de l'eau (Goncourt, Journal, p. 1142); 2. fig. 1835 existence torrentueuse (Balzac, Fille yeux d'or, p. 338). Dér. de torrent*; suff. -(u)eux*. Fréq. abs. littér.: 29. Bbg. Darm. 1877, p. 203. − Quem. DDL t. 20 (s.v. torrentueusement).

Torrentueux : définition du Wiktionnaire

Adjectif

torrentueux \tɔ.ʁɑ̃.tɥø\

  1. (Rare) Qui a la rapidité, l’impétuosité d’un torrent.
    • (Par hyperbole)Il faisait un temps affreux ; la nature, désolée, se fondait en pluie, de cette pluie froide et torrentueuse qui annonce l’hiver. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes, 1849)
    • (Figuré)On académisait les pensées avancées. Le grand Bach, torrentueux, était reçu, assagi, dans le giron de l’Église. — (Romain Rolland, Jean-Christophe, 1904-1912)
    • En bas, il y a une rivière un peu torrentueuse qui coule en bruissant. — (Raymond Queneau, Loin de Rueil, Gallimard, 1944, Édition Folio, 2003, p. 86)
    • Bénéfique pour la vitalité et la pérennité de l’écosystème forestier, la dynamique torrentueuse du Rhin sauvage provoquait, lors d’inondations séculaires, des catastrophes. — (Référentiel des habitats naturels reconnus d’intérêt communautaire de la bande rhénane, 2004 & 2007)
    • Certaines de ses amies lui avaient raconté leurs amours torrentueuses, leurs corps exalté[s], leurs jouissances pléthoriques. — (Pierre Bordage, Les chemins de Damas. Vauvert : éd. Au diable Vauvert, 2005. 496 p. ; 20 cm. ISBN 2-84626-082-6. La citation se trouve en page 199.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Torrentueux : définition du Littré (1872-1877)

TORRENTUEUX (tor-ran-tu-eû, eû-z') adj.
  • 1Qui se transforme en torrent ; qui en a l'impétuosité. Un ruisseau torrentueux.

    Un lit torrentueux, lit d'un cours d'eau embarrassé et rétréci.

  • 2Qui a les effets d'un torrent. La marche torrentueuse d'une rivière.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « torrentueux »

Étymologie de torrentueux - Littré

Torrent. Au XVIe siècle, on disait torrentin.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de torrentueux - Wiktionnaire

(1823) → voir torrent
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « torrentueux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
torrentueux tɔrɑ̃tµø play_arrow

Citations contenant le mot « torrentueux »

  • Il n'est pas toujours facile de comprendre très clairement les écrits torrentueux de Valère Novarina. Qui n'a jamais perdu pied en écoutant ses «personnages»? Bien sûr, comme cela arrive pour tous les grands écrivains, certains interprètes sont en plus grande intimité avec son univers. Il y a des acteurs «raciniens», «claudéliens». Il y a des acteurs faits pour porter la langue impétueuse et nerveuse de l'auteur du Babil des classes dangereuses, du Vivier des noms ou du Drame de la vie. Le Figaro.fr, Notre parole: Valère Novarina dans le monde
  • Accroché à ses obsessions, Van Morrison continue de racler le fond de son être sans le moindre signe d’essoufflement. Au fil torrentueux d’un parcours musical qui tient plus de l’épopée que de la simple carrière, on en est arrivé à se faire à cette douce certitude que rien ­ strictement rien ­ ne pouvait ébranler […] Les Inrockuptibles, The Healing game
  • Le caractère torrentueux de la rivière, longtemps baptisée Ointel, en a fait la petite sœur du Rhône. La Rhonelle ainsi rebaptisée a perdu son accent circonflexe dans les méandres administratifs, mais rien de son charme, resté intact dans l’entrelacs des chemins pavés d’Aulnoy-lez-Valenciennes. LA VDN, Au cœur du Valenciennois, la balade de la vallée de la Rhonelle

Images d'illustration du mot « torrentueux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « torrentueux »

Langue Traduction
Corse torrenziale
Basque uholde
Japonais 激しい
Russe проливной
Portugais torrencial
Arabe غزير
Chinois 滂沱
Allemand sintflutartig
Italien torrenziale
Espagnol torrencial
Anglais torrential
Source : Google Translate API

Synonymes de « torrentueux »

Source : synonymes de torrentueux sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires