La langue française

Torrentiel

Définitions du mot « torrentiel »

Trésor de la Langue Française informatisé

TORRENTIEL, -ELLE, adj.

A. −
1. Qui est propre aux torrents, caractéristique d'un torrent. Synon. plus rare torrentueux.Rapidité torrentielle. Les eaux torrentielles, concentrées dans un bassin de réception en forme de cirque, s'écoulent d'habitude par un étroit couloir (Lapparent, Abr. géol., 1886, p. 24).Le rapport entre le débit d'un cours d'eau correspondant aux plus hautes eaux et le débit d'étiage est un élément intéressant à connaître; une valeur élevée de ce rapport caractérise une rivière à régime torrentiel (Bourde, Trav. publ., 1929, p. 330).
2. Qui prend le caractère d'un torrent, qui constitue un torrent. M. le curé venait, que ce fût le jour ou la nuit (...), apportant le Saint-Sacrement à travers les rivières torrentielles du printemps, sur la glace traîtresse, par les mauvais chemins emplis de neige (Hémon, M. Chapdelaine, 1916, p. 226).
3. Qui provient d'un torrent. Dépôt torrentiel. On a calculé par l'addition des apports torrentiels (...) que l'ensemble du versant nord des Alpes est usé par l'érosion mécanique (...) d'une hauteur moyenne annuelle de 0,57 millimètre, soit environ 1 mètre en 17 000 ans (Combaluzier, Introd. géol., 1961, p. 78).
B. − P. anal.
1. [En parlant d'une masse liquide, d'un fluide] Qui coule, se déverse en abondance, violemment. Synon. diluvien.La terre, détrempée par plusieurs jours de pluie torrentielle, glissait traitreusement sous les pieds (Verlaine, Œuvres compl., t. 4, L. Leclercq, 1886, p. 158).
P. anal. [En parlant d'une foule de pers. ou de véhicules ou de son mouvement] La plèbe (...), bientôt, en habits de gala, se précipita, torrentielle, vers les antiques arènes romaines (Cladel, Ompdrailles, 1879, p. 174).
2. [En parlant d'un bruit] Qui se répand avec force. La négresse elle-même, au passage le plus drôle, partit tout à coup d'un tel rire, d'un rire si bruyant, roulant, torrentiel, que le cheval excité fit un petit temps de galop (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Boitelle, 1889, p. 277).Les villes chinoises n'ont ni usines, ni voitures: le seul bruit qui y soit entendu quand vient le soir (...) est celui de la voix humaine (...). C'est une clameur à la fois torrentielle et pétillante, sillonnée de brusques forte (Claudel, Connaiss. Est, 1907, p. 43).
C. − Au fig. Qui évoque l'abondance, l'impétuosité des eaux des torrents.
1. Qui est particulièrement abondant ou intense. Les étourdissements du vin, développés par la chaleur torrentielle qui ruisselait autour d'elle, faisaient saluer sur son passage tous les arbres de la berge (Maupass.,Contes et nouv., t. 1, Partie camp.,1881,p. 378).21 février.Bavardage torrentiel du doyen qui, non content de lire le mandement de l'évêque dont j'ai la chance de ne pas saisir un mot, parle, avant et après, interminablement (Bloy, Journal, 1904, p. 217).V. fleuve ex. 6.
2. Qui agit, se développe avec la force d'un torrent, qui entraîne irrésistiblement. Enthousiasme, lyrisme torrentiel; verve torrentielle. Un fait est venu brusquement bouleverser mes idées, puis leur imposer un cours nouveau, torrentiel (Frapié, Maternelle, 1904, p. 110).Cette éloquence torrentielle [de Mirabeau] qui allait tout balayer (Barrès, Mystère, 1923, p. 155).
Littér. Vie torrentielle. Vie agitée, mouvementée, remplie d'occupations, d'obligations sans nombre. Synon. vie torrentueuse*.Depuis sept ans, je n'ai jamais pu relire une seule des lettres que je vous ai écrites, tant ma vie est torrentielle (Balzac, Lettres Étr., t. 2, 1844, p. 413).Sa vie torrentielle n'est que la peur d'être prise sur le fait et le moyen d'improviser une surprenante beauté pour cacher une grimaçante impuissance (Morand, Clef souterr., 1956, p. 71).
3. Littér. [En parlant d'une pers.] Ardent, passionné. Âme torrentielle. L'homme cultivé, raffiné, cependant torrentiel et joyeux, que je suis, que nous sommes (G. Bataille, Exp. int., 1943, p. 119).
Prononc. et Orth.: [tɔ ʀ ɑ ̃sjεl]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. 1832 « qui est produit par les torrents » eaux torrentielles (Raymond); 2. a) 1844 « qui coule à flot comme un torrent » (Balzac, loc. cit.); b) 1850 pluie torrentielle (Flaub., Corresp., p. 108). Dér. de torrent*; suff. -(i)el*. Fréq. abs. littér.: 88.
DÉR.
Torrentiellement, adv.,littér. a) Avec l'abondance et la violence d'un torrent; avec une force irrésistible. Déboucher torrentiellement. Ces trous, ces déchirures, ces écluses, par lesquels se précipitent torrentiellement la faune, la flore et les projecteurs des cieux, voilà les seules fenêtres dont Greco daigne aérer ses nombreuses chambres closes (Cocteau, Poés. crit. I, 1959, p. 199).b) De façon mouvementée. On y vit si torrentiellement [à Paris], qu'on ne va pas plus voir deux êtres qui demeurent place Royale ou rue de Ponthieu, que s'ils étaient au Groënland (Balzac, Lettres Étr., t. 2, 1843, p. 146). [tɔ ʀ ɑ ̃sjεlmɑ ̃]. 1resattest. 1843 id.; de torrentiel, suff. -ment2*.

torrentiel « relatif au torrent, qui caractérise, concerne le torrent »

Wiktionnaire

Adjectif

torrentiel \tɔ.ʁɑ̃.sjɛl\

  1. Qui est produit par les torrents.
    • Ajoutons que la formation de ces grès a été et reste encore très discutée : d'aucuns leur attribuent une origine torrentielle ; d'autres y voyaient un dépôt d'eau profonde. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 11)
  2. Qui a le caractère d’un torrent.
    • Des pluies torrentielles ont fait monter le Rhône de 4 mètres. L’île de la Barthelasse à Avignon et la promenade de l’Oulle sont inondées. Le rhonomètre marquait 4m,75. On s’attendait à une crue plus considérable. — (Inondations de 1846 : Relation complète et officielle, recueilli et mis en ordre par A. Berger, Paris : chez L. Maison, 1846, page 42)
    • Le temps, cependant, ne tarda pas à devenir pluvieux ; mais les passagers, confortablement installés dans la chambre de la chaloupe, n’eurent aucunement à souffrir des pluies torrentielles, très-communes pendant cette saison. — (Jules Verne, Aventures de trois Russes et de trois Anglais - 1872)
    • L’atmosphère avait été lourde pendant toute la journée, et le soir un orage terrible se déclara. Les coups de tonnerre se succédaient sans interruption ; la pluie tombait, torrentielle. — (Octave Mirbeau, La Chambre close, Ernest Flammarion, Paris, 1920)
    • J’ai à peine terminé que l’obscurité arrive avec une pluie torrentielle. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TORRENTIEL (tor-ran-si-èl, è-l') adj.
  • Qui est produit par les torrents, qui appartient aux torrents.

    Pluie torrentielle, pluie extrêmement abondante et impétueuse.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « torrentiel »

 Dérivé de torrent avec le suffixe -iel.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « torrentiel »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
torrentiel tɔrɑ̃sjɛl

Citations contenant le mot « torrentiel »

  • Deux personnes avaient disparu après une coulée de boue à Chamoson, dans le canton du Valais en Suisse. Elles avaient été emportées dans leur véhicule. La voiture était à l’arrêt à proximité du lit de la Losentze, une rivière de type torrentiel. La mère de la petite et un quatrième passager adulte étaient à l’extérieur du véhicule lorsque la coulée est survenue. Le corps du second occupant de la voiture, un Suisse de 37 ans, n’a toujours pas été retrouvé. , catastrophes | Coulée torrentielle à Chamoson : le corps de la fillette française retrouvé un an après
  • De type torrentiel, cette rivière est un affluent (On appelle affluent un cours d'eau qui va se jeter dans un cours d'eau au débit plus important, au niveau d'un point de confluence. (Synonyme : tributaire).) du Rhône qui s'écoule de la rive droite. Elle prend sa source entre le Petit Muveran et le Grand Muveran. Pour rejoindre le Rhône, elle passe par un premier cirque - le Plan Salentze à 2100 m - puis un second - le Plan Coppel à 1900 m - et enfin un troisième palier - celui de la Saille. Elle coule alors en direction du sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) et franchit les gorges du même nom, longues de 2 km. A cet endroit émerge une source d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) chaude à ~20°C. C'est dans ces gorges que, vers la fin de 1880, le faux monnayeur Farinet fut bloqué par la police et y trouva la mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant par exemple la mort des étoiles)....). Techno-Science.net, 🔎 Salentse - Définition et Explications
  • En 1265, les marchands de la ville décident de construire un pont pour doper l’activité commerciale."Ils réussissent une prouesse extraordinaire puisqu’en 44 ans, jusqu’en 1309, ils construisent un pont de près de 1000 mètres de long qui ne confond pas le chenal navigable du Rhône avec le lit torrentiel", relate Alain Girard. Le pont Saint-Esprit est solidement outillé pour résister aux flots impétueux du fleuve. midilibre.fr, Pont-Saint-Esprit : 700 ans de secrets bien gardés et de résistance héroïque à l'usure du temps. - midilibre.fr
  • Un arrêté apporte de nouveaux ajustements aux textes concernant la gestion du risque inondation, notamment dans les cas de crues torrentielles et submersions marines. Détails des principales modifications. Actu-Environnement, Gestion des inondations : des ajustements pour les crues torrentielles et submersion marines
  • Trafic torrentiel et P2P Marseille News .net, comment regarder la NBA en ligne ce soir de n'importe où - Marseille News .net

Images d'illustration du mot « torrentiel »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « torrentiel »

Langue Traduction
Anglais torrential
Espagnol torrencial
Italien torrenziale
Allemand sintflutartig
Chinois 滂沱
Arabe غزير
Portugais torrencial
Russe проливной
Japonais 激しい
Basque uholde
Corse torrenziale
Source : Google Translate API

Synonymes de « torrentiel »

Source : synonymes de torrentiel sur lebonsynonyme.fr

Torrentiel

Retour au sommaire ➦

Partager