La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « torque »

Torque

Variantes Singulier Pluriel
Masculin torque torques

Définitions de « torque »

Trésor de la Langue Française informatisé

TORQUE1, subst. masc.

ARCHÉOL. Collier porté par les Celtes puis, à titre honorifique, par les soldats romains, formé d'une épaisse tige métallique ronde, généralement terminée en boule à ses deux extrémités et plus ou moins travaillée, ornée. Cette tombe était enfouie dans un tumulus où l'on recueillit plus tard trois torques en bronze (J. Déchelette, Manuel archéol. préhist., celt. et gallo-romaine, t. 3, 1914, p. 167).L'archéologie nous a restitué un nombre incalculable de bijoux exhumés du sol gaulois (...). Le torque gaulois, caractéristique de l'art de la Tène [civilisation celtique du deuxième âge du fer], avec ses extrémités bouletées, n'orne plus que le cou des divinités (A. Pelletier, La Femme dans la société gallo-romaine, 1984, p. 53).
Prononc.: [tɔ ʀk]. Homon. et homogr. torque2. Étymol. et Hist. Ca 1210 (Dolop., 2896, Bibl. Elz. ds Gdf.) − xves., ibid.; à nouv. au xixes. 1832 (Raymond). Empr. au lat.torques « collier ».

TORQUE2, subst. fém.

A. − TECHNOL. ,,Botte de fil de laiton plié en cercle`` (Peyroux Techn. Métiers 1985).
B. − HÉRALD. ,,Bourrelet d'étoffe torsadée, aux deux principaux émaux de l'écu, placé sur le heaume ou entre celui-ci et le cimier`` (Thiébaud Blason 1982). Synon. bourrelet, tortil.
C. − Région. (Provence). Pain en forme de couronne. (Dict. xixeet xxes.).
D. − Vx. Tabac à chiquer, présenté en forme de rouleau. (Dict. xxes.).
Prononc. et Orth.: [tɔ ʀk]. Homon. et homogr. torque1. Att. ds Ac. 1762, 1798. Étymol. et Hist. 1250 torke « ballot (de drap) » (Douai ds Espinas-Pirenne, Rec., II, 81 d'apr. De P œrck t. 2, p. 205), rare, subsiste dans qq. empl.; 1419 « rouleau de fil de fer » (Exéc. test. des époux de le Forge, Arch. Tournai ds Gdf.); 1690 hérald. (Fur.); 1876 (Lar. 19e: Torque. Nom donné en Provence à des pains en forme de couronne). Forme pic. de torche* au sens premier de « ballot »; au sens de « pain en forme de couronne » cf. le prov. touerquo subst. fém. « sorte de gâteau que les paysans font lors des fêtes des villages » 1785 (Achard, Dict. de la Provence).
DÉR.
Torquette, subst. fém.a) Panier d'osier servant à transporter du poisson de mer, du gibier, de la volaille. (Dict. xixeet xxes.). b) ,,Gâteau ou pain avec des œufs ayant la forme d'une couronne`` (Littré Suppl. 1877). − [tɔ ʀkεt]. Att. ds Ac. 1694-1878; Ac. 1694: torquete. − 1resattest. 1526 « petit bouchon de paille » (Lille, ap. La Fons, Gloss. ms., Bibl. Amiens ds Gdf. Compl.), att. au xvies., v. Gdf., s.v. torchete; subsiste dans des domaines techn., 1694 (Ac.: Torquete. Certaine quantité de marée entortillée dans de la paille), 1877 (Littré Suppl.: Torquette, supra); de torque2, suff. -ette*.
BBG.Arv. 1963, pp. 477-478 (s.v. torquette). − Baldinger (K.). Zur Entwicklung der Tabakindustrie... In: [Mél. Piel (J. M.)]. Heidelberg, 1969, p. 52 (s.v. torquette).

Wiktionnaire

Nom commun 2 - français

torque \tɔʁk\ féminin

  1. (Héraldique) Ornement extérieur représentant une sorte de bourrelet d'étoffe torsadée. Les couleurs font directement référence aux couleurs les plus importantes des armoiries (généralement deux mais il peut y en avoir plus). Elle est placée entre le casque ou l’écu et le cimier.
    • En cimier, un diadème de reine d’or serti de rubis et de saphirs posé sur une torque d’or et d’azur.
    • Écu : de gueules à deux barres d’or accompagnées de deux étoiles du même, une en chef, une en pointe ; En cimier, cinq plumes d’autruches posées sur une torque d’or et de gueules, qui est de la maison Bonaparte → voir illustration « torque surmontée de plumes d’autruche »
  2. Ballot, botte de fil de laiton pliée en cercle.
  3. (Vieilli) Tabac à chiquer présenté sous forme de rouleau.

Nom commun 1 - français

torque \tɔʁk\ masculin

  1. Collier formé d’une tige de métal.
    • Bijou typique de la civilisation celtique, le torque est un collier rigide généralement fait d’une tige en métal, bronze, or ou argent qui est rigide aux deux extrémités et terminées par deux tampons sphériques. On le met en écartant ces deux extrémités. D’abord porté; par les Celtes, le torque est par la suite adopté par les Romains. Les torques féminins accompagnent leur propriétaire dans sa sépulture et sont donc bien connus. Tel n’est pas le cas pour les torques masculins, connus par des figurations et des exemplaires votifs. (arbre-celtique.com)
    • On nous montre dans une maison voisine un collier d’or, un torques gaulois, qu’on y a trouvé. — (Hippolyte Taine, Carnets de voyage : Notes sur la province, 1863-1865, Hachette, 1897)
    • Torque argent- Magnifique collier rigide argent 925/1000 - Largeur 7 mm. - Ce torque peut se porter tout seul ou supportant un pendentif. - N’étant pas fermé, il s’adapte à toutes les tailles.
  2. Figure de voltige aérienne.
    • Torque: L’avion grimpe à la verticale puis au sommet à très basse vitesse, il commence à tourner grâce au couple gyroscopique. Puis il redescend sur la queue tout en tournant puis bascule vers l’avant comme dans une cloche. Cette figure nécessite un avion très puissant pour qu’elle soit bien réussie.
  3. (Héraldique) Meuble représentant le bijou du même nom dans les armoiries. Il est généralement représenté ouverture vers la pointe (quand elle est vers le chef, on le dit versé).
    • De gueules à une montagne d’or posée sur une rivière d’argent mouvant de la pointe, chargée de trois corneilles de sable et surmontée d’un torque d’or, qui est de la commune de Tournecoupe du Gers → voir illustration « armoiries avec un torque »
  4. (Boulangerie) (Provence) Pain en forme de couronne.
    • En Provence, une torque est un pain en forme de couronne. — (André Cherpillod, Difficultés et subtilités de la langue française, Éd. de la Blanchetière, 2002)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TORQUE (tor-k') s. f.
  • 1 Terme de blason. Bourrelet d'étoffe tortillée, des deux principaux émaux de l'écu, lequel se place quelquefois pour cimier sur le heaume qui couronne les armoiries.
  • 2Botte de fil de laiton pliée en cercle.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TORQUE, s. f. (terme de Blason.) se dit d’un bourrelet de figure ronde, tant dans sa circonférence, que dans son tortil, étant composé d’étoffe tortillée, comme le bandeau dont on charge la tête de more qui se pose sur les écus. La torque est toujours de deux principaux émaux, qui sont le gros des armoiries, aussi-bien que les lambrequins ; mais c’est le moins noble des enrichissemens qui se posent sur le heaume pour cimier. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « torque »

Autre forme de torche dans le sens de chose tordue.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Nom 1) Du latin torquere (« tordre »).
(Nom 2) Du picard[1]. Variante de torche au sens premier de « ballot ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « torque »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
torque tɔrk

Citations contenant le mot « torque »

  • Global torque Marché est une recherche complète qui fournit des informations sur la taille du marché torque, les tendances, la croissance, la structure des coûts, la capacité, les revenus et les prévisions 2025. Ce rapport comprend également l’étude globale de la part de marché torque avec tous ses aspects influençant la croissance du marché. Ce rapport est une analyse quantitative exhaustive de l’industrie du torque et fournit des données pour élaborer des stratégies visant à augmenter la croissance et l’efficacité du marché de torque. Le rapport étudie et évalue en outre le paysage actuel du secteur des entreprises en constante évolution et les effets présents et futurs du COVID-19 sur le marché torque. , Marché torque par: taille de l’industrie, croissance, tendances, analyse, opportunités et prévisions jusqu’en 2025 – Énergies Renouvelables Afrique
  • Ce rapport se concentre sur le volume et la valeur du marché torque 2020-2024 au niveau mondial, régional et au niveau de l’entreprise. D’un point de vue mondial, ce rapport représente la taille globale du marché torque en analysant les données historiques et les perspectives futures. Au niveau régional, ce rapport se concentre sur plusieurs régions clés: l’Amérique du Nord, l’Europe, la Chine et le Japon, etc. , Marché torque 2020 Analyse des fabricants, croissance, tendances régionales, état du développement, revenus des ventes et prévisions jusqu’en 2024 – The Fordactu
  • Eltorque, CreosysLtd, Sturtevant Richmont, Crane Electronics, IMADA, Torque IT Solutions, HYTORC, SCS Concept, Mecmesin, Hydratight, Tecware, Incorporated, Launch Tech USA, Magtrol and Elm Electronics INFO DU CONTINENT, Logiciel Torque Marché avec impact de COVID-19 | Analyse objective, taille et perspectives de croissance jusqu'en 2026 - INFO DU CONTINENT

Images d'illustration du mot « torque »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « torque »

Langue Traduction
Anglais torque
Espagnol esfuerzo de torsión
Italien momento torcente
Allemand drehmoment
Chinois 扭力
Arabe عزم الدوران
Portugais torque
Russe крутящий момент
Japonais トルク
Basque momentua
Corse torque
Source : Google Translate API

Synonymes de « torque »

Source : synonymes de torque sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot torque au Scrabble ?

Nombre de points du mot torque au scrabble : 15 points

Torque

Retour au sommaire ➦

Partager