La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « tonnage »

Tonnage

[tɔnaʒ]
Ecouter

Définitions de « tonnage »

Tonnage - Nom commun

  • Capacité de charge d’un navire ou déplacement d'eau qu'il provoque, mesurée en tonnes.

    droit de tonnage, droit que paie un navire de commerce en raison de sa capacité.
  • Ensemble du poids total, exprimé en tonnes, des vaisseaux d’une flotte ou des cargaisons transportées par les navires entrant dans un port ou en sortant.

    Que, dix ans après sa naissance, ou plutôt après son ouverture, le canal de Panama ait servi de route à un tonnage annuel supérieur à celui de Suez − lequel a été lui-même, en belle croissance − voilà qui manifeste la crue universelle du trafic par mer.
    — Brunhes, Géogr. hum.
  • (Par extension) Quantité totale exprimée en tonnes pour des matériaux pondéreux ou la masse totale d'un véhicule et son chargement.

    Le midi aquitain produit près de 4 500 tonnes de conserves de petits pois et près de 3 500 tonnes de conserves... <> Industr. conserves <> 1950

Expressions liées

  • Droit de tonnage (droit payé par un navire en fonction de sa capacité.)
  • Le tonnage du port de marseille
  • Navire de gros, de petit tonnage
  • On distingue le tonnage brut du tonnage net (le tonnage brut s'applique à la capacité totale du navire.)
  • Tonnage brut (capacité intérieure totale d'un navire.)
  • Tonnage de port en lourd (Nombre de tonnes qu'un navire peut porter sans s'immerger en eau salée au delà de son tirant d'eau maximal)
  • Tonnage net (capacité intérieure d'un navire utilisable commercialement.)
    Mais, dans cette capacité, certains emplacements sont occupés par les machines ou les appartements des passagers. Il n'en reste qu'une partie pour les marchandises: c'est elle qui constitue le tonnage net
    — Albitreccia, Grands moyens de transport

Étymologie de « tonnage »

Composé de tonne, tonneau et -age. Apparaît vers 1300 avec le sens de « droit payé pour le vin en tonneau » ; en 1656, droits de tonnage et pondage signifie « droits payés par un navire selon sa capacité de transport ». Le mot est emprunté à l'anglais tonnage (« capacité de transport d'un navire ») attesté en ce sens en 1633, lui-même emprunté au français.

Usage du mot « tonnage »

Évolution historique de l’usage du mot « tonnage » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « tonnage » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « tonnage »

Citations contenant le mot « tonnage »

  • C’est donc une jeune équipe (moyenne d’âge 30 ans) de 9 personnes qui devraient rejoindre Paimpol. Ce qui en fera l’un des 5 ou 6 lieux en France où peuvent être construits des navires en bois de ce tonnage.
    Bateaux de pêche en bois : bientôt un chantier naval à Paimpol ? | La Presse d'Armor

Traductions du mot « tonnage »

Langue Traduction
Anglais tonnage
Espagnol tonelaje
Italien tonnellaggio
Allemand tonnage
Chinois 吨位
Arabe حمولة
Portugais tonelagem
Russe тоннаж
Japonais トン数
Basque tona
Corse tonalità
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.