La langue française

Tiser

Sommaire

  • Définitions du mot tiser
  • Étymologie de « tiser »
  • Phonétique de « tiser »
  • Citations contenant le mot « tiser »
  • Images d'illustration du mot « tiser »
  • Traductions du mot « tiser »
  • Synonymes de « tiser »

Définitions du mot tiser

Wiktionnaire

Verbe

tiser \ti.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Arts) (Vieilli) Introduire du combustible dans un four de fusion.
    • Mais si dans les verreries à charbon, l’on tisoit pour garantir le verre de venir ambité, la poussière du charbon tomberoit sur le verre ; elle le feroit bouillir, & les bouillons ou petites vessies occasionnées de cette manière, gâteroient les marchandises ; & d’un autre côté, si l’on n’étoit pas assidu à tiser, le verre viendroit ambité. — (« VERRERIE », dans l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, dirigée par swahili et Jean le Rond d'Alembert, 1re éd., tome 17, 1751 , p. 107)
    • […], et il serait à préférer qu'on le construisît ainsi que le fourneau d'une forme carrée plutôt que ronde; cette disposition convient mieux pour l'ajustement dans les douves de la chaudière ; le feu est plus facile à tiser et à gouverner ; […]. — (R. O'Reilly, « Description d'un Alambic avec des Chaudières de bois pour économiser le combustible, ainsi que d'un appareil distillatoire pour rectifier l'esprit-de-vin (alcool) » , dans les Annales des arts et manufactures ou mémoires technologiques, tome 5, Paris : Imprimerie des Annales, s.d., p. 142)
    • La méthode de tiser le feu , en se servant de landiers, procure une infinité d'avantages dont voici les principaux. — (Abbé Rozier, Observations sur la physique, sur l'histoire naturelle et sur les arts, tome 20, Paris : au bureau du Journal de Physique, 1782, p. 187)
  2. (Argot) Boire de l’alcool.
    • Avant de remonter au front : « Les vieux cons de fachos comme vous, ils tisent de l’alcool et jouent aux boules ! Leurs enfants, ils font pareil! Nous, nos pères, tu ne les trouve pas dans les cafés ... » — (Christian Duplan, Mon village à l'heure Le Pen, Éditions du Seuil, 2003, p. 193)
    • S'il n'y a pas de « chouille », on peut décider d'aller « tiser » : se réunir chez l'un, apporter des bouteilles, boire, discuter, écouter de la musique. On dit d'ailleurs la « tise » pour l'alcool. Différence avec la chouille : quand on tise, on boit, « mais le but n'est pas de finir bourré », précise Ingrid. — (Marc Mahuzier, « Les jeunes et l'alcool : comment ils en parlent », màj le 27/09/2013, sur le site d'Ouest-France (www.ouest-france.fr))
    • On traîne, on tise, on cherche à vivre des histoires fantastiques. — (Orelsan, Sous influence)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TISER (ti-zé) v. a.
  • Introduire du combustible dans un four de fusion.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « tiser »

Voy. TISON.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(sens 1) (Date à préciser) → voir tison
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tiser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tiser tize

Citations contenant le mot « tiser »

  • Une branche de la biotechnologie, connue sous le nom « biotechnologie blanche », est consacré à ce sujet. Il utilise des cellules vivantes de levure, les moisissures, les bactéries et les plantes et les enzymes pour synthétiser des produits qui sont facilement dégradable, nécessitent moins dénergie et créent moins de déchets lors de leur production. Il fournit une analyse clé sur létat du marché des fabricants La biotechnologie blanche avec les meilleurs faits et des chiffres, ce qui signifie, la définition, lanalyse SWOT, avis dexperts et les derniers développements à travers le monde. Le rapport calcule également la taille du marché, La biotechnologie blanche ventes, le prix, les revenus, la marge brute et part de marché, la structure des coûts et le taux de croissance. Le rapport estime que les revenus générés par les ventes de ce rapport et technologies par divers secteurs dapplication. , La biotechnologie blanche Marché 2020 Global Industry Brève analyse par pays Top données avec la taille du marché devrait voir la croissance de 21210 millions USD Jusquà 2026 – Derrière-l'Entente.com
  • Familièrement, «tiser» revient à dire qu'on boit de l'alcool. Pourtant, à l'origine, le mot n'a aucun rapport avec la boisson dans laquelle on noie son chagrin. «Tiser», qui vient du mot latin titio apparu au Ier siècle, est un verbe ancien utilisé dans le jargon de la verrerie. Il signifie «introduire du combustible dans le four de fusion», explique Aurore Vincenti. Avec le temps, le sens littéral de cette action a laissé place au sens figuré: «Comme on bourre le four, on se bourre la gueule», résume-t-elle. Le Figaro.fr, «Bobo», «daron»... Ces mots plus vieux qu'ils n'y paraissent
  • Verbe de plus en plus connu, « tiser » veut dire « boire de l’alcool ». Tout simplement. Par extension, si on vous parle de « tise », il s’agit d’alcool. , Top 30 des mots chelous utilisés par les ados pour qu'on ne les comprenne pas - Terrafemina

Images d'illustration du mot « tiser »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tiser »

Langue Traduction
Anglais suck
Espagnol chupar
Italien succhiare
Allemand saugen
Chinois
Arabe مص
Portugais chupar
Russe сосать
Japonais 吸う
Basque zurrupatu
Corse succhia
Source : Google Translate API

Synonymes de « tiser »

Source : synonymes de tiser sur lebonsynonyme.fr
Partager