La langue française

Tétrarque

Définitions du mot « tétrarque »

Trésor de la Langue Française informatisé

TÉTRARQUE, subst. masc.

HIST. ANC.
A. − Chef d'une tétrarchie dans la phalange ou dans la cavalerie grecques. (Dict. xixeet xxes.). P. anal. [Mâtho] s'était engagé au service de Carthage. On l'avait nommé tétrarque à la prise de Drépanum. La république lui devait quatre chevaux (...) et la solde d'un hiver (Flaub., Salammbô, t. 1, 1863, p. 28).
B. − Celui qui était à la tête d'une tétrarchie territoriale.
1. Gouverneur d'une des quatre divisions d'une région. Au VIes. av. J.-C., Aleuas organisa (...) [la Thessalie] en quatre tétrarchies, dans le cadre d'une confédération aux institutions assez lâches. Les chefs étaient les quatre tétrarques (Lar. encyclop., s.v. Thessalie).
2. Titre donné par Rome à des princes trop peu importants pour être appelés rois. [À la mort d'Hérode, Antipas] fut nommé « tétrarque » de Galilée et de Pérée (C. Roth, Hist. du Peuple juif, trad. par R. Schatzman, Paris, 1948, p. 111).
Prononc. et Orth.: [tetʀaʀk]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1213 tetrache « gouverneur d'une tétrarchie » (Faits des Romains, éd. L.-F. Flutre et K. Sneyders de Vogel, 525, 15); 1547 tétrarque (Marguerite de Navarre, L'Adoration des trois rois, 835 ds Comédies, éd. F. E. Schnéegans, p. 73); 2. 1842 tétrarque « chef d'une tétrarchie dans la phalangue grecque » (Ac. Compl.). 1 empr. au lat. tetrarches « gouverneur d'une tétrarchie », lui-même empr. au gr. τ ε τ ρ α ́ ρ χ η ς « chef d'une région sur quatre dans une province, chef avec trois autres » et aussi « chef d'un détachement de soixante-quatre hommes » d'où le sens 2. Fréq. abs. littér.: 58.
DÉR.
Tétrarc(h)at,(Tétrarcat, Tétrarchat) subst. masc.,hist. anc. Dignité, fonctions de tétrarque; exercice, durée de ses fonctions. Jésus-Christ a vécu sous le tétrarchat d'Hérode Antipas (Lar. Lang. fr.). [tetʀaʀka]. Ac. 1878: tétrarchat ou tétrarcat (id. ds Lar. Lang. fr. et Rob. 1985); 1935: tétrarchat (id. ds Littré). Prop. Catach-Golf. Orth. Lexicogr. 1971, p. 220: tétrarcat. 1resattest. a) [1750 (d'apr. Pt Rob. 1980 et Rob. 1985)] 1771 « état gouverné par un tétrarque » (Trév.), b) 1812 « durée des fonctions d'un tétrarque » (Mozin-Biber); de tétrarche, var. de tétrarque* (sens 1), suff. -at*; cf. aussi tetrarcion hapax « état gouverné par un tétrarque » (1530 éd.], Batailles judaïques, II, 7 ds Gdf.).

tétrarque .« Gouverneur d'une des quatre divisions (appelées tétrarchies) d'une région » (fréq. abs. littér. : 58)

Wiktionnaire

Nom commun

tétrarque \te.tʁaʁk\ masculin

  1. (Histoire) (Antiquité) Titre par lequel on désignait des souverains du second ordre, subordonnés à une puissance supérieure, et ainsi nommés parce que leurs états étaient censés faire à peu près la quatrième portion d’un royaume démembré.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TÉTRARQUE (té-trar-k') s. m.
  • 1 Terme d'antiquité. Prince dépendant d'une puissance supérieure, et dont les États étaient censés faire la quatrième partie d'un royaume démembré. L'ancien sénat de Rome, qui accordait des titres de roi et de tétrarque, Voltaire, Mœurs, 52.
  • 2Chef d'une tétrarchie, dans la phalange grecque.

HISTORIQUE

XIIIe s. Puis le fist occire [saint Jacques] à un coutel Herodes li tetrarches, Latini, Trésor, p. 71.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TÉTRARQUE, (Critiq. sacrée & Littérat.) τετράρχης ; ce mot grec signifie proprement celui qui gouverne la quatrieme partie d’un état. Hérode le tétrarque ouit la renommée de Jesus. Matth. xiv. 1. Cet Hérode, dont parle l’Ecriture, étoit Antipas, fils du fameux Hérode, qu’Auguste avoit gratifié de la quatrieme partie du royaume de son pere, sous le nom de tetrarchiæ. Il en avoit donné une seconde à Philippe, avec la même qualité de tétrarque ; & les deux autres à Archélaüs, sous le titre d’ethnarque, qu’Hérode porte aussi sur les médailles ; cependant il est nommé roi, au vers. 9. quoiqu’il n’eût point cette dignité, & que ce fût pour l’avoir ambitionné qu’il se perdit ; mais les Latins donnoient eux-mêmes le titre de rois aux tétrarques, comme il paroît par l’oraison de Cicéron pour Déjotarus, qui n’étoit que tétrarque. Les Hellénistes abusoient aussi de ce titre, & le prodiguoient même aux gouverneurs de province, comme on le voit I. des Macch. ch. j. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « tétrarque »

Via le latin tetrarches, du grec ancien τετράρχης, tetrarkhes (« chef d’une tétrarchie »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Τετράρχης, de tétra…, et ἄρχειν, commander.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « tétrarque »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tétrarque tetrark

Citations contenant le mot « tétrarque »

  • Fou amoureux de la belle princesse Camma, le puissant Synorix n’a pas hésité à tuer son mari Sinatus, roi de Galatie, afin de pouvoir la demander en mariage… Sauf que la veuve ne l’entend pas de cette oreille ! Au fil du temps, et pour mieux ourdir sa vengeance, elle va toutefois faire mine de céder aux avances du tétrarque, jusqu’à accepter de l’épouser. En tant que prêtresse de Diane, elle l’invite donc à venir célébrer leur union dans le temple de la divinité la plus respectée des Gaulois. À qui libation est faite au pied de l’autel, avant que Camma ne boive une partie de la liqueur contenue dans la coupe… et ne la tende à Synorix. Elle sait parfaitement qu’elle va mourir, puisqu’elle a soigneusement empoisonné l’hydromel. Mais lui pas encore, du moins au moment représenté ici par Charles Poerson. Le peintre, né à Metz ou à Vic-sur-Seille en 1609, mort à Paris en 1667, signe en latin sur la base de l’autel cette huile sur toile toute en contrastes, dont le format presque carré (128 x 121 cm) n’est pas sans évoquer les travaux de tapisseries et de grands décors qui lui ont valu une belle renommée. Pour illustrer le thème des « Femmes illustres », ou « Femmes fortes », qui était en plein développement au XVIIe  siècle dans l’art et la littérature, l’artiste a donc choisi cette histoire tragique de vengeance et de fidélité racontée par Plutarque. Celle de Camma, femme forte, courageuse… et vertueuse. Mais celle de Diane aussi, évoquée en arrière-plan par la statue, en partie représentée, d’Actéon, le chasseur qui l’avait surprise nue dans son bain, et qu’elle a donc transformé en cerf. Dans l’Antiquité, la vengeance ne semblait décidément pas être un vilain défaut… , Le Mag | Décrypt’ art : «L’Empoisonnement de Camma et Synorix» de Charles Poerson (c. 1650)
  • Il semble originaire de Capharnaüm où il est publicain, chargé de la collecte des impôts. A ce titre, il tient le bureau de péage, qui tient lieu à la fois de  douane, de barrière d’octroi et de péage entre les états du roi Hérode Antipas et de son frère, le tétrarque Philippe.  FSSPX.Actualités / FSSPX.News, Saint Matthieu apôtre et évangéliste - FSSPX.Actualités / FSSPX.News
  • – C’est le prévenu de Galilée ? L’affaire a-t-elle été soumise au tétrarque ? , Le Maître et Marguerite (1) - Rencontre avec Satan - La Revue des Ressources
  • Jésus s'est engagé à la suite de Jean. Il est devenu son disciple. Combien de temps ? On l'ignore. Mais l'empreinte de ce maître fut forte. Comme Jean, il annoncera la venue proche du règne de Dieu, il prêchera la conversion et dira qu'une croyance non vérifiée par les actes reste vide. Le respect que Jésus lui voue ne faiblira pas, et le Nazaréen attendra l'exécution du Baptiseur par le tétrarque Hérode Antipas pour s'émanciper et se mettre à prêcher. L'Obs, La liberté de Jésus

Traductions du mot « tétrarque »

Langue Traduction
Anglais tetrarch
Espagnol tetrarca
Italien tetrarca
Allemand tetrarch
Chinois 毛r
Arabe رباعية
Portugais tetrarca
Russe тетрарх
Japonais テトラチ
Basque tetrarcha
Corse tetrarcu
Source : Google Translate API

Tétrarque

Retour au sommaire ➦

Partager