Sveltesse : définition de sveltesse


Sveltesse : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SVELTESSE, subst. fém.

Qualité de ce qui est svelte.
A. − [Corresp. à svelte A]
1. [Corresp. à svelte A 1; à propos des personnages de la peint. ou de la sculpt.] Légèreté, finesse, délicatesse. Les statues placées dans les niches, quoique courtes et trapues, ont un caractère de force et de puissance qui rachète bien leur défaut de sveltesse (Gautier, Tra los montes, 1843, p. 52).Nymphes à la fois immobiles et fuyantes, un peu spectrales dans leur sveltesse lumineuse, qu'évoque en ses fresques Sandro Botticelli (Lorrain, Sens. et souv., 1895, p. 305).
2. [Corresp. à svelte A 2] Élégance, finesse des formes. Sveltesse ionique. De longues colonnes évidées, d'une extrême sveltesse, pareilles aux hampes qui portent des étendards (Gautier, Rom. momie, 1858, p. 140).Il y a des flèches majestueuses (...) et d'autres d'une sveltesse toute féminine, telle l'aiguille qui surmonte le transept de « Notre-Dame » (Griveau, Élém. beau, 1892, p. 179).
B. − [Corresp. à svelte B; à propos d'un animé]
1.
a) [Corresp. à svelte B 1 a] Minceur, légèreté. Sveltesse délicate, distinguée, élégante, excessive, féline, juvénile; sveltesse d'archange, d'un corps enfantin ; sveltesse de la taille. Je sors ravi de ce cours de danse (...). Nul doute qu'un entraînement quotidien de ce genre ne donne au corps qui s'y soumet, sveltesse, grâce et décision (Gide, Journal, 1941, p. 90).
b) [Corresp. à svelte B 1 c; à propos de différentes parties du corps] Qualité de ce qui est dégagé, délié, plein de prestance. Sveltesse du cou, du torse. La cuisse un peu creuse, le genou saillant, la cheville menue et le mollet attaché haut avaient une sveltesse élégante (Richepin, Glu, 1881, p. 34).Bien calée dans l'entassement de mes bouées de graisse, je disparais presque au ras de la table et le buste élancé de l'Étudiant me domine de toute sa sveltesse (Cl. Tardat, Une Mort sucrée, 1986, p. 63).
c) [À propos d'une pers., de ses mouvements légers, bondissants] [Aloyse] avait quelque sveltesse dans le sautillement (Adam, Enf. Aust., 1902, p. 487).Par la sveltesse hardie, les bonds qui les arrachent au sol, les deux danseurs sont pareils (Colette, Jumelle, 1938, p. 70).
2. [Corresp. à svelte B 2; à propos d'animaux] Minceur liée à la souplesse et à la rapidité. Leur sveltesse, jointe à leurs reflets soyeux et bariolés et à leurs mouvements joyeux et souples, leur a fait donner en France le nom de « demoiselles » [aux libellules] (Coupin, Animaux de nos pays, 1909, p. 338).Son équilibre musculaire [du renard] est significatif. [La bête] garde assez de sveltesse pour rester véloce, assez de masse pour rester puissante (Pesquidoux, Chez nous, 1923, p. 132).
C. − [Corresp. à svelte C]
1. [Corresp. à svelte C 1; à propos d'un objet] Qualité de ce qui est délié, élancé. Sveltesse d'armures; sveltesse d'un vase. Le château de Hauquetot contemplait ses arbres et ses parterres de ses tristes fenêtres, qui ne comptaient que par leur hauteur, leur sveltesse (La Varende, Homme aux gants, 1943, p. 329).
2. [Corresp. à svelte C 2; à propos de la parole, du style ou de l'expr. musicale] Légèreté, vivacité. Cette langue délicate jusqu'à la sveltesse et presque immatérielle de spiritualité (Bloy, Femme pauvre, 1897, p. 37).
Prononc. et Orth.: [svεltεs], [zvεl-]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1765 en it. dans le texte (Dandré Bardon, Traité de peint., p. 2 ds Brunot t. 6, p. 787, note 8), attest. isolée; 1843 (Gautier, Tra los montes, p. 52). Empr. à l'ital.sveltezza (dep. 1remoit. du xvies., Serlio ds Tomm.-Bell.), dér. de svelto (svelte*). Fréq. abs. littér.: 36. Bbg. Duch. Beauté 1960, pp. 152-153.

sveltesse .« Essentiellement qualité physique qui implique la minceur avec cependant, en général, une impression de légèreté, d'élégance, de souplesse »

Sveltesse : définition du Wiktionnaire

Nom commun

sveltesse \svɛl.tɛs\ féminin

  1. Caractère de ce qui est svelte.
    • Le vieux Jean-Claude avait eu son enfance bercée au récit des légendes de la Vouivre, […]. Sa grand’mère lui avait affirmé […] l’avoir vue de ses propre yeux, les soirs de clair de lune et les nuits d’étoiles, promener par les près humides de la Moraie sa sveltesse robuste de serpent ailé. — (Louis Pergaud, L’assassinat de la Vouivre, dans Les Rustiques, éd. 1930)
    • Elle estime pouvoir manger de tout et à volonté sans attenter à sa sveltesse. — (Philippe Delaroche, Caïn et Abel avaient un frère, Éditions de l'Olivier / Le Seuil, 2000, p. 302)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Sveltesse : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SVELTESSE. n. f.
Caractère de ce qui est svelte.

Sveltesse : définition du Littré (1872-1877)

SVELTESSE (svèl-tè-s') s. f.
  • Qualité de ce qui est svelte. Quatre vases d'une sveltesse hardie, Th. Gautier, Journ. offic. 6 juin 1871.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

SVELTESSE. Ajoutez : L'emploi de métal [dans les chapiteaux égyptiens] explique seul la sveltesse des colonnes et la longueur exagérée donnée aux architraves, Maspero, Rev. crit. 9 déc 1876, p. 375.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « sveltesse »

Étymologie de sveltesse - Littré

Ital. sveltezza.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de sveltesse - Wiktionnaire

(Date à préciser) Dérivé de svelte avec le suffixe -esse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sveltesse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sveltesse svɛltɛs play_arrow

Citations contenant le mot « sveltesse »

  • Plus jeune, il avait l’élégance de Roger Moore dans James Bond, la légèreté brillante des héros de Fitzgerald, le regard perçant de Sami Frey et, à vélo, la sveltesse d’Hugo Koblet, le « pédaleur de charme ». C’était dans les années 1980. Il habitait alors place Saint-Sulpice – de sa vaste table de travail, je m’en souviens, il tutoyait la vieille église comme ses petits personnages narguent des ciels immenses – et dessinait le story-board de « Sempé SDF » pour convaincre sa voisine Catherine Deneuve de l’accueillir chez elle, dans le cas où il serait viré de son appartement par le nouveau propriétaire. L'Obs, Sempé : la grâce, plus que jamais
  • Les V-strom sont discrètes dans le paysage, peinant à se faire une place dans le mot incontournable. Alors Suzuki a décidé de frapper fort, net emblématique, en plongeant le crayon de ses designers dans le passé pour guider leur main. De là est née une réinterprétation de la DR 750. Les nostalgiques apprécieront, les autres composeront avec ce mélange de cubisme et d'angles arrêtés. La sveltesse semble oubliée, la robustesse suggérée, la provocation assumée. Suz a repris la thématique couleur et les graphismes de ses trails des années 90, avec du pop-fun digne d'Andy Warhol. Autant la DL 1000 se veut discrète, autant la XT se repère à 1 km. , Suzuki 1050 V-Strom XT 2020 - Fiche moto - Motoplanete

Traductions du mot « sveltesse »

Langue Traduction
Corse slenderness
Basque slenderness
Japonais 細身
Russe субтильность
Portugais esbelteza
Arabe النحول
Chinois 苗条
Allemand schlankheit
Italien snellezza
Espagnol esbeltez
Anglais slenderness
Source : Google Translate API

Synonymes de « sveltesse »

Source : synonymes de sveltesse sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « sveltesse »


Mots similaires