La langue française

Succursale

Sommaire

  • Définitions du mot succursale
  • Étymologie de « succursale »
  • Phonétique de « succursale »
  • Citations contenant le mot « succursale »
  • Images d'illustration du mot « succursale »
  • Traductions du mot « succursale »
  • Synonymes de « succursale »

Définitions du mot « succursale »

Trésor de la Langue Française informatisé

SUCCURSALE, adj. et subst. fém.

I. − Adj. [En parlant d'un établissement] Qui dépend d'un autre et où s'exercent les mêmes activités. Synon. annexe.
A. − RELIG., vieilli. Église succursale. Église adjointe à une église paroissiale devenue insuffisante pour accueillir les fidèles de la paroisse. Ce n'est pas une paroisse, ce n'est qu'une église succursale (Ac.1835, 1878).
B. − P. ext. Qui peut suppléer, servir d'annexe. Son ermitage du Poitou devint une des solitudes succursales de Port-Royal, dont le nombre çà et là se multipliait (Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 1, 1840, p. 467).Deux grandes villes, Lyon et Nancy, ont accepté en 1949, pour leurs écoles nationales succursales, une convention qui les lie à l'État plus étroitement (Enseign. mus., 1, 1950, p. 16).
Vx. Qui supplée. Synon. supplétif.Armée succursale du roi d'Espagne.
II. − Subst. fém.
A. − RELIG. Église succursale. Le desservant de la succursale (Ac.). Aucune partie du territoire français ne pourra être érigée en cure ou en succursale sans l'autorisation expresse du Gouvernement (Convention entre le gouvernement fr. et sa sainteté Pie VII, 1801ds Doc. hist. contemp., p. 109).
B. − Établissement annexe rattaché à un établissement principal. Synon. antenne.Certains monastères importants possédaient une succursale à leur infirmerie: c'était une maison de campagne destinée au rétablissement des malades (Lenoir, Archit. monast., 1856, p. 391).Certaines des écoles de musique sises en province portent bien le titre de « succursales du Conservatoire de Paris »: elles ne peuvent (...) procurer la même consécration. Elles lui servent plutôt de pépinières (Arts et litt., 1936, p. 80-6).
P. anal. Ce qui tient lieu de. Cette chambre était une succursale de la bibliothèque de mon oncle, pour lors absent (Toepffer, Nouv. genev., 1839, p. 87).J'avais fait de mon appartement une succursale du sien, j'avais vécu selon son goût pour n'être par rien séparé d'elle (J. Bousquet, Trad. du sil., 1936, p. 157).
C. − COMM. ,,Établissement dépendant d'un autre, créé pour le même objet, mais jouissant d'une certaine autonomie`` (Cap. 1936). Synon. agence, antenne, comptoir, filiale.Ouvrir une succursale; avoir une succursale en Amérique. Le commerce international du film était dominé par Pathé; dans chaque pays, ses succursales ou filiales menaçaient d'écraser leurs rivales (Sadoul, Cin., 1949, p. 52).
Magasin, société à succursales (multiples). Établissement commercial, société regroupant de nombreux points de vente et dont la gestion est assurée par un organisme central. La succursale d'une société à succursales multiples, approvisionnée directement en fabrique ou par l'intermédiaire de groupements d'achats (Brunerie, Industr. alim., 1949, p. 210).Quant à la formule des magasins d'alimentation à succursales de quartiers, elle semble due à Félix Potin (Lesourd, Gérard, Hist. écon., 1966, p. 384).
Succursale de banque. Il existe également à Londres des succursales de banques des dominions ou des colonies (Baudhuin, Crédit et banque, 1945, p. 207).Ce qu'il vous faudra en premier lieu (...) c'est d'aller retirer de l'argent à votre compte dans la succursale du Banco di Roma sur le Corso (Butor, Modif., 1957, p. 50).
Prononc. et Orth.: [sykyʀsal]. Att. ds Ac. dep. 1718 (1718: adj. des deux genres, -al, -ale et subst. fém.). Étymol. et Hist. 1. Subst. a) 1675 « lieu qui dépend d'un autre et où s'exercent les mêmes activités » (P. D. Huet cité ds Fr. mod. t. 14, p. 289: puisqu'Arles était comme une succursale de Trèves, ces deux villes ne pouvaient entretenir leur correspondance qu'en faisant servir Lyon d'entrepôt); b) 1813 comm. (Jouy, Hermite, t. 3, p. 163 [en parlant d'un établissement du Mont-de-Piété]); 2. adj. a) 1690 Église succursale (Fur.); b) 1765 espèce succursale (d'animaux) (Buffon, Hist. nat., t. 13, p. 28); c) 1817 « auxiliaire » (Staël, Consid. Révol., t. 2, p. 200). Dér. sav. du lat. médiév. succursus « aide, support, secours » (déb. xies.) et « suppléance du service (pendant la vacance de la charge du curé) » (1170, v. Nierm.), du lat. succurrere littéral. « courir sous » d'où « affronter » et « courir vers » d'où « porter secours ». Fréq. abs. littér.: 90.
DÉR.
Succursaliste, subst. masc. et adj.a) Subst. masc., relig. Prêtre qui dessert une église succursale. Il y aurait (...) centralisation plus grande (...) si le peuple, dans chaque paroisse avait le droit de choisir lui-même ses curés et succursalistes (Proudhon, Confess. révol., 1849, p. 232).b) Adj. et subst. masc., comm., écon. α) Adj. Relatif au système d'organisation du commerce de détail s'appuyant sur des magasins à succursales multiples. Commerce, système succursaliste. Trois grandes sociétés succursalistes s'engagent dans une concurrence (La Croix, 22 oct. 1969ds Gilb. Mots contemp. 1980). β) Subst. masc. Gérant de magasin dans une société à succursales multiples. Leur contrat de gérance leur permet de considérer leurs succursalistes non comme des employés mais bien comme des entrepreneurs de gestion (B. mens. du syndicat gén. des maisons et sociétés d'alim., févr. 1918, nos37 et 38, p. 10, col. 1). [sykyʀsalist]. Att. ds Ac. dep. 1835. 1resattest. a) α) 1815 « prêtre qui dessert une succursale » (L. Pingaud, La Franche-Comté en 1815, p. 32 ds Quem. DDL t. 18), β) 1832 fig. « personne responsable d'un établissement annexe d'un autre » (L. de Cormenin, Libelles polit., III, p. 14 ds Quem. DDL t. 12), b) α) 1913 comm. « gérant d'une succursale » (Arrêt de la Cour d'Appel de Riom ds B. mens. du Syndicat gén. des maisons et soc. d'alimentation à succursales de France, 1reannée, no5, p. 88), β) 1936 « entreprise qui confie ses magasins en gestion à des gérants » (G. Normand, Hist. des maisons à succursales en France, p. 10); de succursale, suff. -iste*.
BBG.Blochw.-Runk. 1971, p. 168 (s.v. succursaliste). − Quem. DDL t. 7, 20, 31.

Wiktionnaire

Adjectif

succursale \sy.kyʁ.sal\ masculin et féminin identiques

  1. (Didactique) Qui supplée.
  2. (Spécialement) (Religion) Qualifie l'église qui supplée à l’insuffisance de l’église paroissiale.

Nom commun

succursale \sy.kyʁ.sal\ féminin

  1. Tout établissement subordonné à un autre et créé pour le seconder.
    • Une à une les succursales des magasins de luxe parisiens, londoniens ou berlinois fermaient, devant rouvrir, l'été, dans les stations chic : Chamonix, Royat, ou Aix-les-Bains. — (Paul Margueritte, Jouir, 1918, T.2, p.260)
    • Toutes sortes de firmes, par le moyen de leurs succursales, lancent vers lui, ou plutôt vers son escarcelle, leurs tentacules émoustillants, titillants et aspirants. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Toute personne morale demandant son immatriculation au registre du commerce et des sociétés doit justifier de la jouissance du ou des locaux où elle installe, seule ou avec d'autres, le siège de l'entreprise, ou, lorsque celui-ci est situé à l'étranger, l'agence, la succursale ou la représentation établie sur le territoire français. — (Article L123-11; Code de commerce, France, 2009)
    • La réalité est que le couple qui tenait la succursale du Primistère, amusé et surpris de notre démarche, n'avait pu tenir sa langue. — (Alain René Poirier, Souvenirs mélangés d'un Parisien malgré lui, Paris : BoD/Books on Demand, 2017, p. 87)
  2. (Spécialement) (Religion) Église et paroisse secondaires rattachées à une paroisse principale.
    • Il vicaria à la campagne jusqu'au mois de Janvier 1692, époque où il fut pourvu de la cure d’Étrépigny et de But, sa succursale. — (Rudolf Charles, Préface de Le testament de Jean Meslier, tome 1, page XXXV, édition R.C. Meijer, 1864)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SUCCURSALE. adj. f.
Qui supplée. Il n'est guère usité que dans cette expression : Église succursale, Église qui supplée à l'insuffisance de l'église paroissiale. Il s'emploie aussi comme nom féminin. Le desservant de la succursale. Il se dit, par extension, de Tout établissement subordonné à un autre et créé pour le seconder. Cet hôpital a une succursale. On a établi une succursale de la Caisse d'épargne dans tel quartier. Une succursale de la Banque de France. Cette maison de commerce a de nombreuses succursales en province.

Littré (1872-1877)

SUCCURSALE (su-kur-sa-l') adj. f.
  • Église succursale, église qui supplée à l'insuffisance de l'église paroissiale.

    Substantivement. Une succursale.

    Par extension, établissement dépendant d'un autre et créé pour le même objet. La Banque est obligée par la loi d'établir des succursales dans tous les départements, De Waru, Enquête sur la Banque, 1867, p. 235.

    Fig. Les pacos ou vigognes sont aux lamas une espèce de succursale, à peu près comme l'âne est au cheval, Buffon, Quadrup. t. VI, p. 63.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SUCCURSALE, adj. (Gram.) église bâtie pour servir de secours à une paroisse trop étendue pour le service des ecclésiastiques, & les besoins des paroissiens.

Succursale, s. f. (Gram.) ne se dit que de l’église d’une paroisse qui sert de secours à une autre trop étendue. Ainsi S. Joseph est succursale de S. Eustache.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « succursale »

Provenant du latin succursus, supin de succurrere, « secourir ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dérivé du lat. succursus, secours (voy. ce mot).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « succursale »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
succursale sykyrsal

Citations contenant le mot « succursale »

  • Le cinéma n'a jamais fait partie de l'industrie du spectacle, mais de l'industrie des cosmétiques, de l'industrie des masques, succursale elle-même de l'industrie du mensonge. De Jean-Luc Godard / Le Monde - 15 décembre 1994
  • Comme les autres succursales, des mesures sanitaires ont été mises en place pour contrer la COVID-19. La voix du sud, La Pralinière ouvre une quatrième succursale - La voix du sud
  • La réorganisation devrait entraîner un nombre de suppressions de postes "limité". Mais une vingtaine de succursales seront fermées en Suisse, pour n'en conserver "qu'environ une centaine". rts.ch, Credit Suisse se réorganise et supprime des succursales en Suisse - rts.ch - Economie
  • La succursale suisse était un héritage de la Banque Bruxelles Lambert et avait été reprise dans les années 90 par le groupe bancaire néerlandais. L'Echo, ING Belgique perd sa succursale helvétique | L'Echo
  • La SQDC informe que la succursale sera située au 1557, boul. des Promenades. Rappelons que l’autre magasin à  Longueuil avait ouvert ses portes en pleine pandémie, le 16 mars dernier, laissant croire que les affaires roulent pour le détaillant spécialisé en produits du cannabis. Les commerces de la SQDC ont été considérés comme essentiels par le gouvernement, expliquant pourquoi ils n’ont pas été fermés temporairement pendant le confinement au printemps, contrairement à d’autres entreprises. Le Reflet, Une 3e succursale de la SQDC ouvrira ses portes dans la région - Le Reflet
  • MONTRÉAL, le 24 juill. 2020 /CNW Telbec/ - Le Syndicat des employé-es de la restauration (SER-CSN), affilié à la Fédération du commerce (FC-CSN), est heureux d'accueillir une quarantaine de nouveaux travailleuses et travailleurs dans ses rangs. Une requête en accréditation a été déposée aujourd'hui afin de syndiquer les serveuses, les plongeurs et les cuisiniers de la succursale La Cage Brasserie Sportive de Saint-Jérôme, dans les Laurentides. , COVID-19 - Des employé-es d'une succursale de la Cage se syndiquent à la CSN!
  • «On a eu peur, mais on a connu des situations plus rocambolesques. On a fait face à ce défi avec optimisme, et l’important, pour nous, était de bien gérer la situation. Il fallait revenir à la base, se réorganiser et être là pour la clientèle», a-t-elle expliqué lors d’un entretien téléphonique. Copropriétaire avec son conjoint Martin Granger, le couple en a vu d’autres. En août 2009, ils faisaient l’acquisition de la Librairie Raffin et de ces cinq succursales en faillite.  Le Journal de Montréal, Les librairies Raffin étaient prêtes à affronter la pandémie | JDM
  • Une éclosion de COVID-19 parmi ses employés force la Société des alcools du Québec (SAQ) à fermer de manière préventive trois succursales dans les Laurentides. Le Devoir, La SAQ ferme trois succursales dans les Laurentides à cause de la COVID-19 | Le Devoir
  • Hier, en fin d'après-midi, la Société québécoise du cannabis (SQDC) a annoncé l'ouverture de quatre nouvelles succursales dès cet automne au Québec. Nightlife, La SQDC ouvrira quatre nouvelles succursales au Québec cet automne | Nightlife

Images d'illustration du mot « succursale »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « succursale »

Langue Traduction
Anglais branch
Espagnol rama
Italien ramo
Allemand ast
Chinois
Arabe فرع شجرة
Portugais ramo
Russe филиал
Japonais ブランチ
Basque adar
Corse ramu
Source : Google Translate API

Synonymes de « succursale »

Source : synonymes de succursale sur lebonsynonyme.fr
Partager