La langue française

Stand

Sommaire

  • Définitions du mot stand
  • Étymologie de « stand »
  • Phonétique de « stand »
  • Citations contenant le mot « stand »
  • Images d'illustration du mot « stand »
  • Traductions du mot « stand »
  • Synonymes de « stand »

Définitions du mot « stand »

Trésor de la Langue Française informatisé

STAND1, subst. masc.

I.
A. − HIPP., vx. Dans les hippodromes, tribune où prennent place les spectateurs. Le stand d'Epsom est encombré par les hauts personnages (Petiot1982).
B. − COMM. Emplacement réservé dans une exposition à un exposant ou à une catégorie de produits; ensemble des installations et des produits présentés par un exposant à l'attention du public. Stand de dégustation, de démonstration, d'exposition, de promotion; monter, installer un stand; hôtesse d'un stand. Ces chiffres ne concordent pas tout à fait avec les renseignements qui furent affichés au stand roumain au Pavillon de la presse de l'Exposition de 1937 (Civilis. écr.,1939, p. 32-12).
C. − SPORTS
1. AUTOMOB., MOTOCYCL. Stand de ravitaillement ou, p. ell., stand. Emplacement aménagé en bordure de piste, réservé à un concurrent, à une écurie, pour le ravitaillement, les réparations, etc. Il est près de 16 h 30 lorsque j'atteins enfin les stands d'Alpine. Il y a un stand par voiture, et chaque stand a une porte qui ouvre directement sur le dos des bâtiments (B. Claveldans Lar. Lang. fr.).
2. CYCL. ,,Emplacement couvert en bordure de route, réservé à chaque équipe participant à une épreuve officielle en circuit`` (Sudres Cycl. 1984).
II. − TECHNOLOGIE
A. − Tablette destinée à recevoir une machine de bureau. (Dict. xxes.).
B. − ,,Dispositif destiné à maintenir vertical un instrument de musique dont on ne joue pas`` (Rob. 1985). Stand de contrebasse, de saxophone (Rob. 1985).
Prononc. et Orth.: [stɑ ̃:d]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1833 « tribune de spectateurs de course » (Mémories et voyages du prince Packler Muskau, II, 162 ds Höfler Anglic.), attest. isolée; 1853 (E. Chapus, Le Turf ou les courses de chevaux en France et en Angleterre, 118, ibid.); 2. [1866 « champ de foire » (Amiel, Journal, p. 313), attest. isolée] 1883 « emplacement aménagé pour la présentation, l'exposition ou la vente de quelque chose » (Haussonville, A Trav. les États-Unis, p. 134 ds Bonn., p. 143); 1893 « espace réservé à un exposant dans une exposition » (Rousseau, Vélo, 20 janv., p. 1, c. 2, ibid.); 1939 sport automob. stand de ravitaillement (Paris-Soir, 10 juillet, 9c ds Höfler Anglic.). Empr. à l'angl.stand, subst. du verbe to stand « se tenir debout » qui est issu du vieil-angl. standan, att. dep. ca 1300 au sens de « endroit pour se tenir debout, place où l'on se tient » d'où « plate-forme où se tiennent les spectateurs d'une activité se déroulant en plein air » (dep. 1615) et « baraque, loge de foire, boutique » (dep. 1508) ou « emplacement, installation pour disposer, présenter ou exposer quelque chose » (1664), v. NED.

STAND2, subst. masc.

TIR. Stand de tir ou, p. ell., stand. Emplacement aménagé pour le tir de précision à la cible. Stand de tir à l'arc, au pistolet, à la carabine. Ce soir, clôture du grand concours ouvert par la société de tir. Toute la semaine, le Stand a été très animé (Petit Marseillais,29 mai 1881ds Larchey, Dict. hist. arg., 2eSuppl., 1883, p. 150).La Suisse est toujours le berceau du tir; le moindre village a le devoir de posséder son stand de tir à trois cents mètres, chaque homme est tenu d'exécuter chaque année des tirs d'entraînement (Jeux et sports,1967, p. 1462).
Prononc. et Orth. V. stand1. Étymol. et Hist. 1878 (Lar. 19eSuppl.); 1935 stand de tir (Ac.). Mot de Suisse romande (où il est att. dep. 1542: stan ds Pierreh.; en 1606 standt ds Fr. mod. t. 20, 1952, p. 297), empr. à l'aléman. Stand, de même sens que le fr., all. Stand « position; place, emplacement; poste de tir »; encore donné comme mot de Suisse ds Littré Suppl. 1877. Fréq. abs. littér.: 45.

Trésor de la Langue Française informatisé

STAND1, subst. masc.

I.
A. − HIPP., vx. Dans les hippodromes, tribune où prennent place les spectateurs. Le stand d'Epsom est encombré par les hauts personnages (Petiot1982).
B. − COMM. Emplacement réservé dans une exposition à un exposant ou à une catégorie de produits; ensemble des installations et des produits présentés par un exposant à l'attention du public. Stand de dégustation, de démonstration, d'exposition, de promotion; monter, installer un stand; hôtesse d'un stand. Ces chiffres ne concordent pas tout à fait avec les renseignements qui furent affichés au stand roumain au Pavillon de la presse de l'Exposition de 1937 (Civilis. écr.,1939, p. 32-12).
C. − SPORTS
1. AUTOMOB., MOTOCYCL. Stand de ravitaillement ou, p. ell., stand. Emplacement aménagé en bordure de piste, réservé à un concurrent, à une écurie, pour le ravitaillement, les réparations, etc. Il est près de 16 h 30 lorsque j'atteins enfin les stands d'Alpine. Il y a un stand par voiture, et chaque stand a une porte qui ouvre directement sur le dos des bâtiments (B. Claveldans Lar. Lang. fr.).
2. CYCL. ,,Emplacement couvert en bordure de route, réservé à chaque équipe participant à une épreuve officielle en circuit`` (Sudres Cycl. 1984).
II. − TECHNOLOGIE
A. − Tablette destinée à recevoir une machine de bureau. (Dict. xxes.).
B. − ,,Dispositif destiné à maintenir vertical un instrument de musique dont on ne joue pas`` (Rob. 1985). Stand de contrebasse, de saxophone (Rob. 1985).
Prononc. et Orth.: [stɑ ̃:d]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1833 « tribune de spectateurs de course » (Mémories et voyages du prince Packler Muskau, II, 162 ds Höfler Anglic.), attest. isolée; 1853 (E. Chapus, Le Turf ou les courses de chevaux en France et en Angleterre, 118, ibid.); 2. [1866 « champ de foire » (Amiel, Journal, p. 313), attest. isolée] 1883 « emplacement aménagé pour la présentation, l'exposition ou la vente de quelque chose » (Haussonville, A Trav. les États-Unis, p. 134 ds Bonn., p. 143); 1893 « espace réservé à un exposant dans une exposition » (Rousseau, Vélo, 20 janv., p. 1, c. 2, ibid.); 1939 sport automob. stand de ravitaillement (Paris-Soir, 10 juillet, 9c ds Höfler Anglic.). Empr. à l'angl.stand, subst. du verbe to stand « se tenir debout » qui est issu du vieil-angl. standan, att. dep. ca 1300 au sens de « endroit pour se tenir debout, place où l'on se tient » d'où « plate-forme où se tiennent les spectateurs d'une activité se déroulant en plein air » (dep. 1615) et « baraque, loge de foire, boutique » (dep. 1508) ou « emplacement, installation pour disposer, présenter ou exposer quelque chose » (1664), v. NED.

STAND2, subst. masc.

TIR. Stand de tir ou, p. ell., stand. Emplacement aménagé pour le tir de précision à la cible. Stand de tir à l'arc, au pistolet, à la carabine. Ce soir, clôture du grand concours ouvert par la société de tir. Toute la semaine, le Stand a été très animé (Petit Marseillais,29 mai 1881ds Larchey, Dict. hist. arg., 2eSuppl., 1883, p. 150).La Suisse est toujours le berceau du tir; le moindre village a le devoir de posséder son stand de tir à trois cents mètres, chaque homme est tenu d'exécuter chaque année des tirs d'entraînement (Jeux et sports,1967, p. 1462).
Prononc. et Orth. V. stand1. Étymol. et Hist. 1878 (Lar. 19eSuppl.); 1935 stand de tir (Ac.). Mot de Suisse romande (où il est att. dep. 1542: stan ds Pierreh.; en 1606 standt ds Fr. mod. t. 20, 1952, p. 297), empr. à l'aléman. Stand, de même sens que le fr., all. Stand « position; place, emplacement; poste de tir »; encore donné comme mot de Suisse ds Littré Suppl. 1877. Fréq. abs. littér.: 45.

Wiktionnaire

Nom commun

stand \stɑ̃d\ masculin

  1. (Armement) Lieu disposé pour le tir sportif.
    • Stand de tir.
  2. (Commerce) Partie réservée à l’étalage d’un produit ou des produits d’une même maison de commerce dans une exposition commerciale.
    • Puis ce fut le Salon de l’Aéronautique. La recordwoman du monde est, bien entendu, la fée du stand Caudron-Renault. — (Jacques Mortane, Hélène Boucher, aviatrice, Plon, Paris, 1936, p. 88)
    • Sur le trottoir, devant l’école primaire, tous les après-midi, un groupe de six à huit femmes installait un stand de petites tables bancales. — (Françoise Vergès, À vos mangues !, traduction de Dominique Malaquais, dans Politique africaine, 2005/4, n° 100, p. 315)
  3. Tablette ou support pour machine de bureau, clavier musical ou instrument de musique.
    • Le clavier est livré avec son stand.
  4. (Automobile) Garage pour l’arrêt ravitaillement pendant une course.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Verbe 1

stand \ˈstænd\

  1. Être debout, se lever.
    • Stop sitting and stand up.
    • Stand over there while I clean the floor.
    • A house divided against itself cannot stand. — (Abraham Lincoln, avant la Guerre Civile Américaine)
  2. Tolérer.
  3. Résister.
    • The works of Shakespeare have stood the test of time.
  4. Soutenir, supporter.
    • I can’t stand all the smoke in the room.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

STAND. (On prononce le D.) n. m.
Mot emprunté de l'anglais. Lieu disposé pour le tir. Stand de tir. Il désigne aussi, dans une exposition commerciale, une Partie réservée à l'étalage d'un même produit ou des produits d'une même maison de commerce, Le stand de la librairie à la Foire de Paris.

Littré (1872-1877)

STAND (stand') s. m.
  • Nom, dans la Suisse, des endroits disposés pour un tir. Les bourgs ont souvent plusieurs de ces sociétés [de tir] et possèdent des stands très bien établis : abris pour les tireurs, couverts pour les cibles…, Journ. offic. 15 janv. 1875, p. 373, 1re col. À onze heures, un déjeuner de quatre-vingt-sept couverts réunissait, dans le stand même, les tireurs étrangers et lyonnais, ib. 13 mai 1877, p. 3550, 1re col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « stand »

(Date à préciser) De l’anglais stand.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du moyen anglais standen.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « stand »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
stand stɑ̃d

Citations contenant le mot « stand »

  • Condoléances aux proches des victimes. Même pas peur. United we stand, divided we fall.
  • Le fest-noz de l’association Biiga ne Mona, prévu initialement le 8 août prochain n’aura pas lieu. Afin de pouvoir continuer ses actions sur le terrain, les membres de l’association qui sont les jeudis sur le marché afin de vendre de l’artisanat envisagent une nouvelle action : la confection et la vente de crêpes bio solidaires les 12 et 13 août prochains. Le mercredi 12 août après-midi sera consacré à la confection et empaquetage au petit gymnase. Les ventes se feront le 13 août sur le marché au stand d’artisanat Biiga. L’association lance un appel aux bonnes volontés pour tourner les crêpes le mercredi après-midi et le jeudi matin en fonction de la demande. Le Telegramme, Biiga ne Mona : un stand d’artisanat sur le marché et des crêpes bio - Huelgoat - Le Télégramme
  • Le jeune, âgé de 23 ans, se balance d’une jambe à l’autre, visiblement mal à l’aise, puis se détend au fil des blagues de Redouane et des éclats de rire dans la salle. Entre conseils et railleries, le stage de stand-up commence. Made in Marseille, Redouane Bougheraba et Ahmed Sparrow initient les jeunes Marseillais au stand-up
  • Kayak Med propose des locations de "stand-up paddle" depuis le quartier du pont-levis, une manière originale et ludique de découvrir l'étang de Thau, en glissant debout sur l'eau. midilibre.fr, Les sports de l'été à Sète : le stand-up paddle, l'évasion au fil de l'eau - midilibre.fr
  • Concerts, stand-up, cirque... Voici 5 idées de sortie dans les Alpes-Maritimes ce jeudi Nice-Matin, Concerts, stand-up, cirque... Voici 5 idées de sortie dans les Alpes-Maritimes ce jeudi - Nice-Matin
  • Cet été, l'agence Pôle emploi Le Mans Gare se délocalise et installe un stand mobile dans le quartier Chaoué, à Allonnes, en partenariat avec le CCAS de la ville. L'objectif : remotiver les demandeurs d'emploi déjà inscrits et en rencontrer de nouveaux, de manière moins stressante et moins formelle. France Bleu, Allonnes : un stand Pôle emploi hors les murs pour rencontrer les demandeurs d'emploi
  • Le stand-up paddle permet de glisser sur des vagues aussi bien en mer, dans les embouchures de fleuves, qu’en remontant ces fleuves. Sur le territoire de la Côte fleurie, il est fréquent que l’on y croise des pratiquants aux allures de gondoliers. , Les spots. Stand-up paddle sur la Côte fleurie : où se balader ou glisser sur les vagues ? | Le Pays d'Auge

Images d'illustration du mot « stand »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « stand »

Langue Traduction
Anglais stand
Espagnol estar
Italien in piedi
Allemand stand
Chinois
Arabe يفهم
Portugais ficar de pé
Russe стоять
Japonais スタンド
Basque zutik egon
Corse stà
Source : Google Translate API

Synonymes de « stand »

Source : synonymes de stand sur lebonsynonyme.fr
Partager