La langue française

Spécialiser

Définitions du mot « spécialiser »

Trésor de la Langue Française informatisé

SPÉCIALISER, verbe trans.

A. − Rendre quelqu'un ou quelque chose apte à un emploi précis, déterminé, restreint. Devant un tribunal que dire de « il a refusé de porter arme ». Voyez-vous un acquitté rentrant à la caserne. Le délit de droit commun, le vol, le donner au tribunal. A notre époque où on spécialise la justice. L'officier aime le soldat (Barrès, Cahiers, t. 5, 1906, p. 70).La ville américaine a son appareil de circulation permettant de spécialiser les quartiers, de séparer la ville des affaires de la ville du home, d'interposer entre elles d'immenses parcs, d'avoir sa campagne à l'intérieur (Vidal de La Bl., Princ. géogr. hum., 1921, p. 295).
Empl. abs. Restreindre par souci d'approfondissement un domaine de connaissance et ses applications. Si l'infirmité de notre entendement nous porte à morceler et à spécialiser pour mieux comprendre les choses, la tendance de notre esprit vers les causes nous porte à généraliser et chercher par cette analyse même la loi qui nous représente la cause idéale (Cl. Bernard, Princ. méd. exp., 1878, p. 135).
B. − Empl. pronom.
1. [Le suj. désigne un animé] Se consacrer à une occupation, à une recherche, à un métier déterminé. Baudelaire ne fut peut-être qu'un esprit laborieux qui sentit et comprit par Poe des choses nouvelles et se raidit toute sa vie pour se spécialiser (Blanche, Modèles, 1928, p. 15).Les Canadiens ont, pour leur part, continué de se spécialiser dans l'étude des réacteurs à uranium naturel modérés à eau lourde (Goldschmidt, Avent. atom., 1962, p. 139).
2. [Le suj. désigne un inanimé] Être limité à un emploi spécial, restreint. Les fonctions politiques, administratives, judiciaires, se spécialisent de plus en plus. Il en est de même des fonctions artistiques et scientifiques (Durkheim, Divis. trav., 1893, p. 2).
Prononc. et Orth.: [spesjalize], (il) spécialise [-li:z]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. Ca 1535 « préciser » (G. De Selve, Vies de Plutarque), attest. isolée; 2. 1819 « indiquer, désigner spécialement » (Boiste); 1823 se spécialiser « être désigné d'une manière particulière » (ibid.); 3. 1826 spécialiser « donner un emploi spécial, déterminé et restreint » (Comte, Opuscules de Philos. soc., 5eopuscule, mars, Paris, Leroux, 1883, p. 262); 1843 se spécialiser « se cantonner dans une branche particulière d'études, de recherches » (Balzac, Illus. perdues, p. 667). Dér. de spécial*; suff. -iser*. Fréq. abs. littér.: 101.

Wiktionnaire

Verbe

spécialiser \spe.sja.li.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se spécialiser)

  1. Affecter à un rôle, à une fonction, à un usage spécial.
    • Spécialiser une machine dans la fabrication des petites séries.
  2. (Pronominal) Se cantonner dans une branche spéciale d’études.
    • Ce critique d’art s’est spécialisé dans l’étude de la peinture espagnole.
    • Ce juriste s’est spécialisé dans le droit international.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SPÉCIALISER (SE). v. pron.
Se cantonner dans une branche spéciale d'études. Ce critique d'art s'est spécialisé dans l'étude de la peinture espagnole. Ce juriste s'est spécialisé dans le droit international.

Littré (1872-1877)

SPÉCIALISER (spé-si-a-li-zé) v. a.
  • Néologisme. Indiquer d'une manière spéciale.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « spécialiser »

Spécial.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Dérivé de spécial avec le suffixe -iser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « spécialiser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
spécialiser spesjalize

Citations contenant le mot « spécialiser »

  • La machine conduit l’homme à se spécialiser dans l’humain. De Jean Fourastié / Le Grand Espoir du XXe siècle
  • Je n'aime pas les spécialistes. Pour moi, se spécialiser, c'est rétrécir d'autant son univers. De Claude Debussy / Monsieur Croche, antidilettante
  • Ces cellules prélevées dans un embryon au premier stade de son développement intéressent la recherche car elles peuvent se spécialiser, c’est-à-dire se transformer en n’importe quel type de cellules du corps (muscles, sang, peau…). Ce qui pourrait ouvrir « une perspective de nouvelles voies thérapeutiques, comme la médecine régénérative », explique l’Agence de biomédecine. La Croix, Loi de bioéthique : les députés valident la facilitation de la recherche sur l’embryon
  • Ce qu’il faut savoir sur cette femme de 42 ans, c’est qu’elle est diplômée de l’École supérieure de journalisme de Lille. Elle avait débuté dans le milieu en tant que journaliste reporter sur France 3, avant de se spécialiser sur la sexualité et la répartition des rôles hommes-femmes.  amomama.fr, Maïa Mazaurette, la nouvelle chroniqueuse de "Quotidien" : aperçu de sa carrière

Traductions du mot « spécialiser »

Langue Traduction
Anglais specialize
Espagnol especializarse
Italien specializzarsi
Allemand spezialisieren
Chinois 专攻
Arabe تخصص
Portugais especializar
Russe специализироваться
Japonais 専門にする
Basque espezializatu
Corse spicializà
Source : Google Translate API

Synonymes de « spécialiser »

Source : synonymes de spécialiser sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « spécialiser »

Spécialiser

Retour au sommaire ➦

Partager