Soûlaud : définition de soûlaud

chevron_left
chevron_right

Soûlaud : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SOÛLAUD, -AUDE, SOÛLOT, -OTTE, subst.

Pop. Personne qui a l'habitude de s'enivrer. Synon. pop. picoleur, poivrot, soûlard.[Gédéon] refusait de quitter la place, sans méchanceté, en soûlaud bon enfant, l'œil noyé et farceur, la bouche baveuse, retroussée par le rire (Zola, Terre, 1887, p. 357).Deux petits verres seulement, mamzelle, on boira vite (...). Fichez-moi la paix, on ne vend que du vin ici, c'est pas pour les soûlots (Dorgelès, Croix de bois, 1919, p. 111).
[Terme d'injure] V'là ma femme qui commence à me harceler. « Hein, ton casque à mèche! Va donc, soûlot!... » (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Trou, 1886, p. 578).
En appos. à valeur d'adj. Il a plu à deux frangins soûlots de fêter [leur réconciliation] (La Petite lune, 1878-79, n o45, p. 4).
REM. 1.
Soûlon, subst. masc.,région. (notamment Est de la France et Suisse), synon. de soûlaud, soûlot.C'est drôle quand même que j'aie ainsi du rouge par la figure, comme un soûlon (Ramuz, A. Pache, 1911, p. 292).
2.
Soûlotteur, subst. masc.,pop., vieilli, synon. de soûlaud, soûlot.Il n'y avait pas à dire, il était gentil, mais c'était peut-être un mauvais sujet, un soulotteur prompt aux disputes (Huysmans, Sœurs Vatard, 1879, p. 69).
Prononc.: [sulo], fém. [-lo:d], [lɔt]. Étymol. et Hist. a) 1736 soulaud (Marivaux, Télémaque Trav., p. 121); 1883 (A. Daudet, Évangéliste, p. 96); b) 1878-79 soûlot (La Petite lune, loc. cit.). Dér. de soûl*; suff. -aud* et -ot*. Bbg. Quem. DDL t. 17. − Thomas (A.) Nouv. Essais 1904, pp. 161-162 (s.v. soulote).

Soûlaud : définition du Wiktionnaire

Adjectif

soûlaud \su.lo\ masculin (orthographe traditionnelle)

  1. Variante, dans l'orthographe traditionnelle, de soulaud (orthographe rectifiée de 1990).

Nom commun

soûlaud \su.lo\ masculin (pour une femme on dit : soûlaude) (orthographe traditionnelle)

  1. Variante, dans l'orthographe traditionnelle, de soulaud (orthographe rectifiée de 1990).
    • Le menuisier ne vint pas lui-même : il envoya Limousin, son ouvrier. Celui-ci était un de ces soûlauds qui ne se plaisent qu’auprès d’une bouteille de vin. — (Charles-Louis Philippe, Dans la petite ville, 1910, réédition Plein Chant, page 165)
    • Il y a bien eu un soûlaud qui cherchait la bagarre et qui a fait une scène terrible, il y a deux mois, mais c’était pa grand-chose. — (James Hadley Chase, Méfiez-vous, fillettes !, Première partie, ch. 4, traduit de l’anglais par Jacques Legris, Gallimard, coll. « Série noire », no 41, 1949)

Forme d’adjectif

soûlaude (orthographe traditionnelle)

  1. Féminin singulier de soûlaud.

Forme d’adjectif

soûlaude (orthographe traditionnelle)

  1. Féminin singulier de soûlaud.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « soûlaud »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
soûlaud sulo play_arrow

Citations contenant le mot « soûlaud »

  • Barbe Bleu n’a rien perdu de son sadisme,  ni le bûcheron de sa violence, ni la bête de sa jalousie. Le tendre petit cochon rose a des airs de soûlaud sur le retour, clope au bec et groin boudeur, et Crapaud a toutes les peines à s’offrir apparence humaine. Bref, ambiance délicieusement pesante. Sans compter que l’enquête nous permet aussi de remonter quelques siècles en arrière, alors que Wolf tentait de faire amende honorable dans des conditions qui n’étaient pas toujours idéales. Malgré un dessin aléatoire, la signature étant collective (ce qui n’empêche pas de très belles planches parfois), l’ensemble s’offre en une lecture captivante, où l’on voit l’enchantement s’évanouir… au profit du cauchemar ! , Livres - BD | Bigby - Le retour du grand méchant loup
  • Les jeunes Français qui devront se battre pour ne pas être minoritaires sur la terre des ancêtres, l'État français devenu l'instrument du remplacement du peuple français par un autre peuple, une autre civilisation, l'alliance de la djellabah et la kalachnikov, et d'autres remugles de soûlaud politique proférés d'une voix rauque, caverneuse de fin des temps: voilà Zemmour, qu'en faites-vous maintenant? Slate.fr, Il faut remercier LCI pour la diffusion du discours d'Éric Zemmour | Slate.fr

Images d'illustration du mot « soûlaud »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « soûlaud »

Langue Traduction
Corse ebriatu
Basque mozkortuta
Japonais 酔った
Russe пьяный
Portugais bêbado
Arabe سكران
Chinois
Allemand betrunken
Italien ubriaco
Espagnol borracho
Anglais drunk
Source : Google Translate API

Synonymes de « soûlaud »

Source : synonymes de soûlaud sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires