La langue française

Sonnailler

Définitions du mot « sonnailler »

Trésor de la Langue Française informatisé

SONNAILLER, verbe intrans.

Fam., péj. Sonner, tinter comme des sonnailles; sonner légèrement et à petits coups; sonner souvent et inutilement. Joseph tira le lourd trousseau de clefs qui sonnaillait toujours dans sa poche et tenait à sa ceinture par une chaînette d'acier (Duhamel,Passion J. Pasquier, 1945, p. 68).
REM.
Sonnaillant, -ante, part. prés. en empl. adj.Qui fait sonner ses sonnailles; qui tinte comme des sonnailles; p. ext., péj., qui résonne avec un bruit métallique désagréable. Il précipite d'un bout à l'autre du clavier poussif une vertigineuse gamme chromatique; la voix lointaine, sonnaillante du vieux piano s'essouffle à suivre les doigts (Martin du G.,Devenir, 1909, p. 31).
Prononc. et Orth.: [sɔnɑje], [-a-], (il) sonnaille [-ɑ:j], [-aj]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. I. 1762 fam. « sonner souvent et sans besoin » (Ac.). II. 1. 1909 part. prés. adj. (Martin du G., loc. cit.); 1945 « faire entendre un bruit métallique désagréable » (Duhamel, loc. cit.); 2. 1920 mules sonnaillantes (Claudel, Père humil., p. 492). I dér. de sonner*; suff. -ailler*. II dér. de sonnaille*; dés. -er; le part. prés. adj. est relevé antérieurement au verbe.

Wiktionnaire

Verbe

sonnailler \sɔ.nɑ.je\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) Sonner souvent et sans utilité.
    • Par instant une clameur s'élevait ; ils se courbaient en un effort commun ; les grelots des quatre chevaux sonnaillaient ; […]. — (René Bazin, De toute son âme, Paris : Nelson, 1932, p.114)
    • Le tram arrivait en sonnaillant, rouge et jaune, éclairé, comme les cafés, avec des têtes qui dodelinaient à chaque cahot. — (Georges Simenon, Les Autres, Les Presses de la Cité, 1962, ch. 3)
    • La voie de Luçon était débloquée ; mais si à Nantes Charette avait sonnaillé en avance, les Angevins et les Poitevins sonnailleront trop tard à Saint-Gemmes. — (Jean Silve de Ventavon, Jean Chouan: le paysan rebelle, 1757-1794, Éditions Albatros, 1985, p.101)

Nom commun

sonnailler \sɔ.nɑ.je\ masculin (pour une femelle on dit : sonnaillère)

  1. Animal qui porte une sonnaille, et qui va en tête du troupeau.
    • Le troupeau marchait en masse compacte, le sonnailler devant, et, près de lui, la brebis birane, faisant tinter leur clarine au milieu des bêlements. — (Jules Verne, Le Château des Carpathes, J. Hetzel et Compagnie, 1892, p. 1-16)
    • Et le bélier s'est enfui avec la flamme dans sa toison, le sonnailler avec la sonnaille, le feu, le fracas et les cornes battaient la clôture derrière laquelle il s'était caché ; […]. — (Dobrica Ćosić, Racines, Lausanne : L'Âge d’Homme, 1992, p.123)
    • […] on se trouvait nez à nez avec le troupeau allant au pâturage ou en revenant , la sonnaillère en tête et le fameux taureau fermant la marche. — (L'Écho des Alpes, A. Jullien, 1878, p.146)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SONNAILLER. v. intr.
Sonner souvent et sans utilité. On ne fait que sonnailler dans ce couvent. Il est familier.

Littré (1872-1877)

SONNAILLER (so-nâ-llé, ll mouillées, et non so-nâ-yé) s. m.
  • L'animal qui, dans un troupeau, va le premier avec la clochette au cou.

HISTORIQUE

XVIe s. Mouton sonnaillier, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « sonnailler »

Sonnaille.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Nom) (1379) De sonnaille.
(Verbe) (1748) De sonner, avec un suffixe péjoratif -ailler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sonnailler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sonnailler sɔnaje

Citations contenant le mot « sonnailler »

  • Les agriculteurs des Bouches du Rhône manifestent depuis 7 h ce lundi sur la commune d'Arles au niveau du Mas du sonnailler, route de Gimeaux, contre la politique agricole qui selon eux "pénalise toutes les agricultures : élevage, riziculture et grandes cultures, fruits et légumes"… France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur, Arles : manifestation d'agriculteurs en colère contre la PAC et les problèmes de compétitivité

Images d'illustration du mot « sonnailler »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « sonnailler »

Langue Traduction
Anglais to ring persistently
Espagnol sonar persistentemente
Italien suonare in modo persistente
Allemand beharrlich klingeln
Chinois 持续响
Arabe أن يرن باستمرار
Portugais tocar persistentemente
Russe настойчиво звонить
Japonais しつこく鳴る
Basque etengabe deitzeko
Corse a sonu persistente
Source : Google Translate API

Synonymes de « sonnailler »

Source : synonymes de sonnailler sur lebonsynonyme.fr

Sonnailler

Retour au sommaire ➦

Partager