La langue française

Sinoque, sinoc

Sommaire

  • Définitions du mot sinoque, sinoc
  • Étymologie de « sinoque »
  • Phonétique de « sinoque »
  • Citations contenant le mot « sinoque »
  • Traductions du mot « sinoque »
  • Synonymes de « sinoque »

Définitions du mot sinoque, sinoc

Trésor de la Langue Française informatisé

SINOQUE, SINOC, adj. et subst.

Arg., pop. (Celui, celle) qui est fou (folle), imbécile. Synon. cinglé.Il n'y a pas de dingos dans ta famille, dans la mienne non plus. C'est malheureux parce qu'il n'y a rien de tel pour vous donner du génie que d'avoir un oncle cinglé ou une grand'mère sinoque (Queneau, Loin Rueil, 1944, p. 37).Que de prisonniers rongés de mélancolie ont fini par sombrer dans le dérangement cérébral et par devenir ce que le langage populaire désigne sous les noms de « cinglés », de « mabouls », de « synoques » et de « marteaux »! (Ambrière, Gdes vac., 1946, p. 250).− Foutons le camp, les gars, cria Lubéron. − T'es pas sinoc? Ils nous ont vus, y a pus qu'à les attendre (Sartre, Mort ds âme, 1949, p. 146).
REM.
Sinoqué, -ée, adj.,arg., pop. [En parlant d'une pers.] Rendu sinoque. Ses babines (...) jactèrent au sculpteur sinoqué d'amour et d'émotion: « Je t'aime, chéri... » (P. Devaux, Les Dieux verts, Paris, Nouv. R. crit., 1943, p. 173).
Prononc. et Orth.: [sinok]. Rob. 1985: ,,La var. cinoque semble plus tardive``. Autres var. sinocque (Sartre, Sursis, 1945, p. 327 et Stollé, Contes, Belle au bois dormant, 1947, p. 2), synoque (Ambrière, loc. cit.; également ds Queneau selon Rob. 1985 qui explique cette graph. ,,par jeu étymologique``). Étymol. et Hist. 1926 arg. milit. sinoc (sold. à Fez ds Esn. 1966); 1935 arg. cour. id. (Simonin, J. Bazin, Voilà taxi! p. 216); 1936 sinoque (Céline, Mort à crédit, p. 691). Orig. peu claire; peut-être (cf. Esn.) empr. au savoy. sinoc « bille à jouer » (A. Constantin, J. Desormaux, Dict. savoy., Paris-Annecy, 1902; v. aussi FEW t. 22, 1, p. 193a: Thônes, sinoc « bille (de pierre ou de marbre) ») empl. dans la lang. milit. avec une évol. parallèle à celle de bille signifiant « tête », puis « niais ».

Wiktionnaire

Adjectif

sinoque \si.nɔk\ masculin et féminin identiques

  1. Maboul, timbré, cinglé.
    • C’est malheureux parce qu’il n’y a rien de tel pour vous donner du génie que d’avoir un oncle cinglé ou une grand-mère sinoque. — (Raymond Queneau, Loin de Rueil, Gallimard, 1944, Édition Folio, 2003, p. 34)

Nom commun

sinoque \si.nɔk\ masculin et féminin identiques

  1. (Populaire) Personne un peu folle, dérangée, qui n’a pas toute sa tête.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Forme de verbe

sinoque \si.nɔk\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de sinoquer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de sinoquer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de sinoquer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de sinoquer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de sinoquer.

Nom commun

sinoc \si.nɔk\ masculin et féminin identiques

  1. (Populaire) Homme un peu fou, dérangé, qui n’a pas toute sa tête.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Adjectif

sinoc \si.nɔk\ masculin et féminin identiques

  1. (Populaire) Un peu fou, dérangé, qui n’a pas toute sa tête.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

sinoc \si.nɔk\ masculin et féminin identiques

  1. (Populaire) Homme un peu fou, dérangé, qui n’a pas toute sa tête.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Adjectif

sinoc \si.nɔk\ masculin et féminin identiques

  1. (Populaire) Un peu fou, dérangé, qui n’a pas toute sa tête.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

sinoc \si.nɔk\ masculin et féminin identiques

  1. (Populaire) Homme un peu fou, dérangé, qui n’a pas toute sa tête.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Adjectif

sinoc \si.nɔk\ masculin et féminin identiques

  1. (Populaire) Un peu fou, dérangé, qui n’a pas toute sa tête.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

sinoc \si.nɔk\ masculin et féminin identiques

  1. (Populaire) Homme un peu fou, dérangé, qui n’a pas toute sa tête.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Adjectif

sinoc \si.nɔk\ masculin et féminin identiques

  1. (Populaire) Un peu fou, dérangé, qui n’a pas toute sa tête.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

sinoc \si.nɔk\ masculin et féminin identiques

  1. (Populaire) Homme un peu fou, dérangé, qui n’a pas toute sa tête.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Adjectif

sinoc \si.nɔk\ masculin et féminin identiques

  1. (Populaire) Un peu fou, dérangé, qui n’a pas toute sa tête.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

sinoc \si.nɔk\ masculin et féminin identiques

  1. (Populaire) Homme un peu fou, dérangé, qui n’a pas toute sa tête.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Adjectif

sinoc \si.nɔk\ masculin et féminin identiques

  1. (Populaire) Un peu fou, dérangé, qui n’a pas toute sa tête.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « sinoque »

(1926) Origine obscure ; le mot apparaît dans l’argot militaire dans l’entre-deux-guerres. Peut-être de sinoquet, « tête », lui-même du régionalisme sinoc, « bille à jouer ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sinoque »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sinoque sɛ̃ɔk

Citations contenant le mot « sinoque »

  • Il n'y a rien de tel pour vous donner du génie que d'avoir un oncle cinglé ou une grand-mère sinoque. De Raymond Queneau / Loin de Rueil

Traductions du mot « sinoque »

Langue Traduction
Anglais sinoque
Espagnol sinoque
Italien sinoque
Allemand sinoque
Chinois 中国风
Arabe سينوك
Portugais sinoque
Russe sinoque
Japonais シノケ
Basque sinoque
Corse sinoque
Source : Google Translate API

Synonymes de « sinoque »

Source : synonymes de sinoque sur lebonsynonyme.fr
Partager