La langue française

Dingue

Définitions du mot « dingue »

Trésor de la Langue Française informatisé

DINGUE, adj. et subst.

Fam., pop.
A.− Arg. des hôpitaux. Aliéné mental.
1. Emploi adj. Le voilà de nouveau dingue. Ces gens qui, cinq minutes auparavant, n'eussent pas mis en doute ses facultés, trouveront désormais bizarres ses gestes les plus simples (H. Bazin, Tête contre murs,1949, p. 173).
2. Emploi subst. Tu sais où ça [la cocaïne] va t' conduire, non? Aux dingues que tu vas finir (Le Breton, Rififi,1953, p. 81).À vivre comme un dingue depuis le début de cette histoire, la notion du temps m'avait lâché (Simonin, Touchez pas au grisbi,1953, p. 197).
B.− Usuel, adj. Fou, folle. Rendre dingue; il est complètement dingue. Elle se fait chier chez ses beaux-parents; elle en devient dingue (Sartre, Mort ds âme,1949, p. 178).
Rem. 1. Dingue est un mot à la mode, avec le sens de « bizarre, extraordinaire, saugrenu »; il peut être mélioratif. C'est dingue; une discussion, une maison, une soirée dingue (cf. Gilb. 1971). 2. On rattache parfois à ce mot le subst. arg. dingue « fièvre paludéenne » (de l'esp. dengue « fièvre coloniale », lui-même d'orig. souahéli), réinterprété au sens de « qui rend fou » (cf. Esn. 1966). 3. On rencontre ds la docum. le dér. dinguerie, subst. fém., fam. Caractère ou acte d'une personne au comportement dingue. L'émouvante cicatrice qui est, si j'enlève ma gourmette de suicidée ratée, la seule séquelle visible de ce temps de dinguerie dont on ne parlera plus jamais, bien sûr (A. Sarrazin, La Traversière, J.-J. Pauvert, Paris, 1966, p. 128).
Prononc. et Orth. : [dε ̃:g]. Homon. dengue. Étymol. et Hist. 1915 pas dingue (ds Esn.); 1916 (Barbusse, Feu, p. 15 : t'es pas dingue, non?). Prob. dér. régr. de dinguer* « aller de-ci de-là, divaguer »; cf. 1890 la dingue « le paludisme » (ds Esn.). Bbg. Rigaud (A.). La Vraie cour des miracles Vie Lang. 1969, p. 399.

Wiktionnaire

Adjectif

dingue \dɛ̃ɡ\ masculin et féminin identiques

  1. (Familier) Fou, fada.
    • Elle se fait chier chez ses beaux-parents ; elle en devient dingue. — (Jean-Paul Sartre, La Mort dans l’âme, 1949)
    • Elle a peur, elle est vissée sur son siège, elle attend une heure correcte pour partir, chaque parole qu’elle dit, elle essaye d’en dire, la rend dingue de trouille […]. — (Christine Angot, La peur du lendemain, nouvelle, supplément au magazine « Elle », 2000, page 18.)
    • La souffrance extrême ne rend pas docile. Elle rend dingue. — (Sylvain Tesson, Une vie à coucher dehors, Gallimard (folio), 2009, p. 40.)
  2. Bizarre, extraordinaire, saugrenu ; il peut être mélioratif en ce sens.
    • C’est dingue ce que tu me dis, là !
  3. Enjoué au plus haut point ; fanatique.
    • Elle était dingue des fringues de créateur et ne kiffait pas trop mon style vestimentaire, tendance récupération. Mais elle ne désespérait pas qu'un jour je prenne exemple sur elle : […]. — (Marie-Claire Boucault, Le mystère de la tombe Gaylard, Nathan, 2010)

Nom commun

dingue \dɛ̃ɡ\ masculin et féminin identiques

  1. (Familier) Personne folle, fada, aliéné mental.
    • À vivre comme un dingue depuis le début de cette histoire, la notion du temps m’avait lâché. — (Albert Simonin, Touchez pas au grisbi !, 1953)
  2. Variante de dengue, avec métanalyse et le sens réinterprété de « maladie qui rend fou ».

Forme de verbe

dingue \dɛ̃ɡ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de dinguer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de dinguer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de dinguer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de dinguer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de dinguer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « dingue »

(1915) Probablement issu de dinguer (« aller de-ci de-là, divaguer ») avec l’influence de dengue attesté antérieurement et le sens réinterprété de « maladie qui rend fou » :
  • Et le remède à la dengue ? [Le docteur impatienté] : L’envoyer dinguer, voilà tout ! — (Aristide Bruant, Léon de Bercy, L’Argot au XXe siècle : Dictionnaire français-argot, ‎1905)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dingue »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dingue dɛ̃g

Évolution historique de l’usage du mot « dingue »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dingue »

  • Le mot long est plus court que le mot court, c’est dingue non ? De Philippe Geluck / Le Chat
  • Un type qui se trouve pile sur le pôle Nord, dans n’importe quelle direction qu’il reparte, il ira forcément vers le Sud, c’est dingue ! De Philippe Geluck / Ma langue au chat
  • Ce ne sont pas les choses qui nous arrivent mais celles qui vont nous arriver qui nous rendent presque dingues. De Kathleen Norris
  • Discrète, humble, toujours disponible, la jeune femme férue de tennis continue à 42 ans d’épauler l’équipe féminine saint-gaudinoise inscrite en championnat DQDN4. Elle aime jouer et elle fait chaque jour partager sa passion, sans limite, parfois jusqu’à l’épuisement, complètement dévouée à son nouveau club. « Marion couvre un travail de dingue, s’esclaffe le président Michel Burnet ». Cet été, la belle Dauphinoise n’envisage pas le simple encadrement quotidien des stages d’été, elle s’est aussi engagée à assurer tous les cours des adhérents reportés depuis mars à cause du confinement. Toujours utile et très agréable, Marion donne, sans guère recevoir. Les personnes comme elle sont aujourd’hui très rares. Petite République.com, Tennis club de Saint-Gaudens : Tennis, un boulot de dingue | Petite République.com
  • Cette bonne performance est clairement à mettre au crédit de notre modèle social. En France, les 10 % les plus pauvres touchent 281 euros par mois avant redistribution, et 821 euros après. Le « pognon de dingue » dénoncé par Emmanuel Macron n’est finalement pas si mal dépensé. Alternatives Economiques, Un modèle social de dingue ! | Alternatives Economiques
  •  « Des témoins ont vu un homme qui roulait à bord d’une Laguna un peu ancienne », raconte-t-il. « Il arrivait de Burie et allait vers Saint-Bris-des-Bois. Il a doublé plusieurs voitures comme un dingue à la sortie de Burie », ajoute l’élu. « Ces mêmes témoins l’ont retrouvé deux kilomètres plus loin, il a percuté de plein fouet la voiture d’un couple qui arrivait en face. » Selon nos informations, l’homme au volant de cette Laguna était originaire de Saint-Césaire, un village de Saintonge non loin des lieux de l’accident. Il a été éjecté de son véhicule. Les tentatives de réanimations ont été vaines. Dans le véhicule en face, le conducteur est également décédé. Il a dû être désincarcéré par les secours. Sa compagne, très sérieusement blessée a été héliportée en état d’urgence absolue vers le CHU de Poitiers par l’hélicoptère de Dragon 17. Ce couple, serait quant à lui originaire de Burie. « Il y avait douze véhicules de pompiers et du Samu sur place », rapporte également le maire de Saint-Bris-des-Bois, qui précise que cet accident s’est produit dans une ligne droite. CharenteLibre.fr, Accident mortel à Saint-Bris-des-Bois : "il a doublé comme un dingue" - Charente Libre.fr

Images d'illustration du mot « dingue »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dingue »

Langue Traduction
Anglais crazy
Espagnol loco
Italien pazzo
Allemand verrückt
Chinois
Arabe مجنون
Portugais louco
Russe псих
Japonais クレイジー
Basque zoro
Corse loca
Source : Google Translate API

Synonymes de « dingue »

Source : synonymes de dingue sur lebonsynonyme.fr

Dingue

Retour au sommaire ➦

Partager