La langue française

Simplesse

Sommaire

  • Définitions du mot simplesse
  • Étymologie de « simplesse »
  • Phonétique de « simplesse »
  • Citations contenant le mot « simplesse »
  • Images d'illustration du mot « simplesse »
  • Traductions du mot « simplesse »
  • Synonymes de « simplesse »

Définitions du mot simplesse

Trésor de la Langue Française informatisé

SIMPLESSE, subst. fém.

Vx. Caractère doux et ingénu, candeur naturelle de quelqu'un; caractère non complexe de quelque chose. Synon. naturel, simplicité.Ce fut le sort des anciens habitants du Danube et de ceux de l'Helvétie, de se distinguer au temps de l'innocence par les mêmes qualités, la fidélité et la simplesse; et par les mêmes vices au jour de la corruption, l'amour du vin et la soif de l'or (Chateaubr.,Litt. angl., t. 1, 1836, p. 298).Ce sont de bonnes pierres [les antiquités égyptiennes], d'une grande simplesse d'esprit, qui en savent moins long qu'on veut le dire (Zola,Contes Ninon, 1864, p. 209).
En partic. Simplicité d'esprit confinant à la niaiserie. [Victor Hugo] vise à la grâce et à la simplicité, et il va jusqu'à la mignardise et à la simplesse (Sainte-Beuve,Prem. lundis, t. 1, 1827, p. 179).
Prononc.: [sε ̃plεs]. Étymol. et Hist. a) Ca 1175 « naïveté » (Ducs Normandie, éd. C. Fahlin, 43679); b) ca 1195 « bonté, douceur » (Ambroise, Guerre sainte, 9115 ds T.-L.), qualifié de ,,vieilli`` ou de ,,populaire`` dans la lexicogr. dep. Rich. 1680. Dér. de simple*; suff. -esse*. Fréq. abs. littér.: 29. Bbg. Gohin 1903, p. 309.

Wiktionnaire

Nom commun

simplesse \sɛ̃plɛs\ féminin

  1. (Vieilli) Simplicité naturelle ; ingénuité accompagnée de douceur et de facilité.
    • Joseph dont le caractère avait cette simplesse qui surabonde au début de la vie dans l’âme des artistes, élevé d’ailleurs dans une certaine admiration de son grand frère, loin de se choquer de la préférence de sa mère, la justifiait en partageant ce culte pour un brave qui avait porté les ordres de Napoléon dans deux batailles, pour un blessé de Waterloo. — (Honoré de Balzac, La Rabouilleuse, Furne, Paris,1843)
    • Vous me l'aviez donné ; je vous le rends très pur,
      Tout pétri de vertu, d'amour et de simplesse.
      C'est pourquoi, pardonnez, Terrible, à celui sur
      Le cœur de qui, Dieu fort, sévit cette faiblesse.
      — (Paul Verlaine, Lucien Létinois - I,)
    • Ainsi l’améthyste, miroir de l’humilité, de la simplesse presque enfantine, s’adapte dans la Bible à Zabulon qui était un être docile et sans orgueil et dans l’Evangile à Saint Matthias qui fut également un homme doux et naïf ; […]. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Conan, une fois de plus, avait raison : « dans son idée, on ne pouvait pas lui donner tort. » Mais son « idée » restait pour moi d’une simplesse monstrueuse !… — (Roger Vercel, Capitaine Conan, Albin Michel, 1934, collection Le Livre de Poche, page 230.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SIMPLESSE. n. f.
Simplicité naturelle, ingénuité accompagnée de douceur et de facilité. Elle a de la simplesse. On ne trouvait en lui qu'amour et simplesse. Il est vieux.

Littré (1872-1877)

SIMPLESSE (sin-plè-s') s. f.
  • Naturel sans déguisement, doux et facile. Pourquoi non ? c'est erreur de la simplesse humaine, Régnier, Dial. Vous m'annoncez quelqu'un si facile, si bon ! D'une ingénuité, d'une simplesse extrême, Collin D'Harleville, Malice pour malice, I, 3.

    Il ne demande qu'amour et simplesse, il n'est pas d'humeur à quereller qui que ce soit.

HISTORIQUE

XIIe s. Si disoient : nos morrons tuit en nostre simplece, Machab. I, 2.

XIIIe s. Se cil biaus vis [visage] plains de simplece, Lai de l'ombre. Quant ce fut fet, li baillif reconnurent par devant le roi lor folie, et li meres ausint [aussi], et requistrent pardon de lor simplece, Liv. de jost. 51. Car orgueux ne doit pas regner En chevaliers, ne demorer, Mais adès à simpleche tendre, Barbazan, Fabliaux, I, 66.

XIVe s. Et veu par lesdiz maistres l'ignorance, la simplesse et la juenesse dudit Jaquet, Charte de 1343, dans Trés. des chartes 1174, f° 100, verso, p. 167.

XVe s. C'estoit grant simplesse de croire paroles volans si legerement, Froissart, II, II, 9.

XVIe s. Tant il sceut finement ma simplesse abuser, Desportes, Imitation de la complainte de Bradamant.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « simplesse »

Simple ; provenç. et espagn. simpleza ; ital. semplicezza.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Dérivé de simple avec le suffixe -esse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « simplesse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
simplesse sɛ̃plɛs

Citations contenant le mot « simplesse »

  • "La plus part des philosophes se treuvent avoir ou prevenu par dessein ou hasté et secouru leur mort. Combien voit-on de personnes populaires, conduictes à la mort, et non à une mort simple, mais meslée de honte et quelque fois de griefs tourmens, y apporter une telle asseurance, qui par opiniatreté, qui par simplesse naturelle, qu’on n’y apperçoit rien de changé de leur estat ordinaire : establissans leurs affaires domestiques, se recommandans à leurs amis, chantans, preschans et entretenans le peuple : voire y meslans quelque-fois des mots pour rire, et beuvans à leurs cognoissans, aussi bien que Socrates. Un qu’on menoit au gibet, disoit que ce ne fut pas par telle rue, car il y avoit danger qu’un marchant luy fist mettre la main sur le collet, à cause d’un vieux debte. Un autre disoit au bourreau qu’il ne le touchast pas à la gorge, de peur de le faire tressaillir de rire, tant il estoit chatouilleux. L’autre respondit à son confesseur, qui luy promettoit qu’il soupperoit ce jour là avec nostre Seigneur : Allez vous y en, vous, car de ma part je jeusne. Un autre, ayant demandé à boire, et le bourreau ayant beu le premier, dict ne vouloir boire apres luy, de peur de prendre la verolle." AgoraVox, Indispensable orthographe ! - AgoraVox le média citoyen
  • Dans ma naïve simplesse, j’étais loin de soupçonner leur prégnance et leur puissance. AgoraVox, Affaire Jacqueline Sauvage : le syndrome de la femme (ou de l'homme) battue - AgoraVox le média citoyen

Images d'illustration du mot « simplesse »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « simplesse »

Langue Traduction
Anglais simplicity
Espagnol sencillez
Italien semplicità
Allemand einfachheit
Chinois 简单
Arabe بساطة
Portugais simplicidade
Russe простота
Japonais シンプルさ
Basque soiltasuna
Corse simplicità
Source : Google Translate API

Synonymes de « simplesse »

Source : synonymes de simplesse sur lebonsynonyme.fr
Partager