La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « sérum »

Sérum

Variantes Singulier Pluriel
Masculin sérum sérums

Définitions de « sérum »

Trésor de la Langue Française informatisé

SÉRUM, subst. masc.

A. − Vx. Partie liquide qui se sépare de la masse coagulée quand on fait cailler du lait. Synon. lactosérum, petit-lait (cour.).Dans le lait, le développement est rapide; en 24-28 heures, parfois plus tôt, le lait est transformé en un bloc compact, résistant, d'où exsude, les jours suivants, un sérum incolore, limpide, très acide (Nocard, Leclainche, Mal. microb. animaux, 1896, p. 800).
B. − MED., BIOCHIM.
1. Sérum (sanguin). ,,Partie liquide du plasma sanguin, de couleur ambrée, transparente, exempte d'éléments figurés et qui surnage après la séparation du caillot sanguin par coagulation du fibrinogène en fibrine`` (Man.-Man. Méd. 1980). Le sérum d'animal adulte ralentit nettement la croissance des cultures, et le sérum d'un animal vieux la ralentit encore davantage. Cette modification du sérum tient à deux causes: d'une part, il s'appauvrit en substances stimulantes; d'autre part, il s'enrichit en substances toxiques (J. Rostand, La Vie et ses probl., 1939, p. 119).
2. Sérum (thérapeutique). Préparation à base de sérum d'un animal (en particulier du cheval) qui contient un anticorps spécifique à une maladie microbienne ou une substance toxique, et qui est utilisée en injections à titre curatif ou préventif. Si l'on affaiblit les défenses immunitaires de la souris − en lui injectant le sérum anti-lymphocyte utilisé dans les greffes d'organes −, une seule cellule cancéreuse suffira à provoquer la leucémie (Le Point, 9 févr. 1976, p. 46, col. 1):
... il était naturel que le vieux Castel mît toute sa confiance et son énergie à fabriquer des sérums sur place, avec du matériel de fortune. Rieux et lui espéraient qu'un sérum fabriqué avec les cultures du microbe même qui infestait la ville aurait une efficacité plus directe que les sérums venus de l'extérieur, puisque le microbe différait légèrement du bacille de la peste, tel qu'il était classiquement défini. Camus, Peste, 1947, p. 1326.
SYNT. Injecter un sérum; le sérum immunise; sérum antibiotique, anticharbonneux, anticholérique, anticoquelucheux, antidysentérique, antigangréneux, antiglobuline, antigrippal, antilymphocytaire, antimicrobien, antirabique, antituberculeux, antivenimeux.
Maladie du sérum. ,,Ensemble des réactions de type allergique survenant, immédiatement ou tardivement, après une injection thérapeutique de sérum`` (Méd. 1966).
3. P. anal. Sérum-artificiel. ,,Toute solution aqueuse renfermant, à des concentrations semblables, certaines des composantes (sels, glucose) du sérum sanguin`` (Méd. Biol. t. 3 1972). Sérum physiologique*.
Spéc. Sérum de vérité. Synon. de penthotal (s.v. pent(a)-, pent(é)- I A 5).Il s'agissait pour les « chercheurs ésotériques » d'abord, les expérimentateurs ensuite, de découvrir le fameux sérum de la Vérité, le produit miracle qui permettrait aux SS d'interroger sans qu'ils s'en rendent compte, les militaires allemands, car ce détecteur de mensonge avant la lettre, était en priorité réservé aux officiers en mal de complot (Chr. Bernadac, Les Médecins maudits, 1969 [1967], p. 77).
REM.
Sérum-, élém. formant[entrant dans la constr. de qq. subst. sav. appartenant au vocab. de la biol. et de la méd.] a)
Sérum(-)albumine,(Sérum albumine, Sérum-albumine) subst. fém.,,Substance albuminoïde se trouvant en abondance dans le plasma et le sérum sanguin`` (Garnier-Del. 1972). Synon. de sérine2.
b)
Sérumglobuline, subst. fém.,,Globuline présente dans le sérum sanguin. Les immunoglobulines en font partie`` (Lend.-Delav. Biol. 1979).
c)
Sérum-protéines, subst. fém. plur.,,Ensemble des protéines du sérum sanguin`` (Méd. Biol. t. 3 1972).
d)
Sérum-test, subst. masc.,,Réactif utilisé pour déterminer les groupes sanguins`` (Méd. Biol. t. 3 1972).
e)
Sérumthérapie, subst. fém.Synon. de sérothérapie (d'apr. Méd. Biol. t. 3 1972).
Prononc. et Orth.: [seʀ ɔm]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1. 1478 serot « petit-lait » (N. Panis, trad. de Guy de Chauliac, Guidon en françois, f o48 ds Sigurs); 1538 serum (Canappe, Le Guidon en françois, f o72, ibid.); 2. 1564 « partie séreuse du sang » (Paré, Œuvres, éd. J.-Fr. Malgaigne, t. 2, p. 497); 3. 1888 « liquide que l'on extrait du sang de divers animaux ou que l'on prépare artificiellement pour divers emplois thérapeutiques » (J. Héricourt et Ch. Richet, De la transfusion péritonéale et de l'immunité qu'elle confère ds C. r. de l'Ac. des sc., t. 107, p. 749); 4. 1904 sérum physiologique (Nouv. Lar. ill.). Mot lat. serum « petit-lait », « liquide séreux ». Fréq. abs. littér.: 152.

Wiktionnaire

Nom commun - français

sérum \se.ʁɔm\ masculin

  1. (Anatomie) Liquide qui surnage lorsque le sang se coagule.
  2. (En particulier) liquide que l’on extrait du sang ou que l’on prépare artificiellement pour divers emplois thérapeutiques.
    • M. le docteur Marmorek m'a fourni, pour documenter et illustrer mes leçons sur le sérum antistreptococcique, les observations et les tracés qui viennent à l'appui de ses travaux; […]. — (Louis Landouzy, Les Sérothérapies, Paris : chez Georges Carré & C. Naud, 1898, p.XIV)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SÉRUM. (UM se prononce OME.) n. m.
T. didactique emprunté du latin. Liquide qui surnage lorsque le sang se coagule. Il désigne particulièrement le Liquide que l'on extrait du sang ou que l'on prépare artificiellement pour divers emplois thérapeutiques. Sérum antitétanique. Sérum antipesteux.

Littré (1872-1877)

SÉRUM (sé-rom') s. m.
  • Terme de physiologie. Liquide qui se sépare du caillot du sang quelque temps après la coagulation de ce liquide.

    Sérum de lait ou petit-lait, liquide limpide, inodore, de saveur douce, sucrée, un peu acide, formant les neuf dixièmes du lait, duquel il se sépare par la coagulation spontanée ou artificielle du caséum.

HISTORIQUE

XVIe s. La faculté segregatrice du serum, Paré, XV, 51. Le serum du laict, Paré, XX, 23.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « sérum »

Lat. serum, petit-lait, de même radical que ὀρὸς ou ὀῤῥὸς, petit-lait, ionien, οὐρὸς, d'où οὖρον, urine (voy. ce mot) ; russe, sir, lait caillé ; sanscr. sara, lait caillé.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « sérum »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sérum serym

Citations contenant le mot « sérum »

  • Le théâtre est le premier sérum que l'homme ait inventé pour se protéger de la maladie de l'Angoisse. De Jean-Louis Barrault / Nouvelles réflexions sur le théâtre
  • Sans cesse en quête du nouveau produit miracle qui arrivera à nous débarrasser des quelques imperfections de notre peau, ce sérum semble conquérir le cœur et le derme de milliers de personnes. , Ce sérum anti-imperfections se vend toutes les 10 minutes en France - Elle
  • La tentation est parfois trop grande. Devant le miroir, l’apparition d’un point noir ou d’un comédon nous donne l’envie irrésistible de venir l’examiner, le toucher pour enfin le percer. On a beau savoir que ce n’est surtout pas la bonne solution, le piège se referme sur nous. Résultat ? Des rougeurs, une jolie marque et parfois même une petite croûte qui pose ses bagages sur notre visage pendant plusieurs jours. Un locataire dont on se serait bien passé. Si de nombreux patchs anti-point noir existent, un sérum exfoliant de la marque française, Caudalie, serait le remède miracle. C’est en tout cas ce que laissent penser plusieurs célébrités. Parmi elles, le clan Kardashian. Dans une interview accordée à « Harper’s Bazaar », Kourtney Kardashian n’a cessé de vanter les mérites du sérum « Vinopure anti-imperfections » de Caudalie. « Il est important pour moi d’utiliser des produits aussi propres que possible », a-t-elle déclaré. La formule de ce soin se compose à 97% d’ingrédients d’origine naturelle. Et comme tous les produits Caudalie, il ne possède ni parabènes ni phénoxyéthanol, phtalates, huiles minérales et d’ingrédients d'origine animal. Si l’aînée des enfants Kardashian a réussi à convaincre ses sœurs, Blake Lively ou encore Margot Robbie en sont également fans.  , Blake Lively, Margot Robbie... Ce sérum français dont elles raffolent - Elle
  • Produits biologiques, ResearchBovine sérum, FBS, Autres , La taille du marché mondial du Sérum est prête pour une croissance régulière à l’avenir 2020-2025 – InFamous eSport

Images d'illustration du mot « sérum »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « sérum »

Langue Traduction
Anglais serum
Espagnol suero
Italien siero
Allemand serum
Chinois 血清
Arabe مصل
Portugais sérum
Russe сыворотка
Japonais 血清
Basque suero
Corse serum
Source : Google Translate API

Synonymes de « sérum »

Source : synonymes de sérum sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « sérum »

Sérum

Retour au sommaire ➦

Partager