La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « se compromettre »

Se compromettre

Définitions de « se compromettre »

Wiktionnaire

Verbe - français

se compromettre \sə kɔ̃.pʁɔ.mɛtʁ\ pronominal 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Forme pronominale de compromettre.
    • Il est certaines situations dont bénéficient seuls les gens tarés. Ils fondent leur fortune là où des hommes mieux posés et plus influents n’auraient point osé risquer la leur. Certes, Roudier, Granoux et les autres, par leur position d’hommes riches et respectés, semblaient devoir être mille fois préférés à Pierre comme chefs actifs du parti conservateur. Mais aucun d’eux n’aurait consenti à faire de son salon un centre politique ; leurs convictions n’allaient pas jusqu’à se compromettre ouvertement ; en somme, ce n’étaient que des braillards, des commères de province, qui voulaient bien cancaner chez un voisin contre la République, du moment où le voisin endossait la responsabilité de leurs cancans. — (Émile Zola, La Fortune des Rougon, G. Charpentier, Paris, 1871, ch. III ; réédition 1879, p. 95-96)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « se compromettre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
se compromettre sœ kɔ̃prɔmɛtr

Citations contenant le mot « se compromettre »

  • Parler avec l’adversaire, c’est déjà se compromettre. De Jean Lecanuet / Cannes - 27 Septembre 1984
  • Vous ne percerez jamais son mystère, c’est son fonds de commerce. Elle ne laisse entrer personne dans son intimité. Chasse gardée ! Vous ne l’enfermerez dans aucune prison dorée. Si elle daigne vendre son image depuis quarante ans dans des publicités internationales, c’est pour mieux se libérer des contraintes. L’argent ne lui fait pas peur. Elle n’en a pas honte. Elle va le chercher là où il se trouve, sans minauder, ni jouer les artistes maudits. Elle n’a jamais été, ni ne sera sous le joug d’un mentor, encore moins d’un homme. Catherine n’est la marionnette de personne. Son inflexibilité est un signe d’espoir dans une société du spectacle si prompte à se lamenter et à quémander un peu d’amour. Catherine ne dégouline pas de bons sentiments et de prudences assassines. Elle a horreur des confessions calculées pour satisfaire l’audimat. Elle ne se dépoitraille pas l’égo pour se conformer aux désirs des majorités. Son individualisme est une leçon de maintien pour nous tous. Elle ne regrette jamais ce qu’elle dit. Cette vérité qui peut paraître carnassière dans sa bouche est, au contraire, une source d’émerveillement et de jubilation pour un public tellement habitué aux simagrées. Catherine est une Marianne qui ne mâche pas ses mots. La tête haute et la parole claire. Elle assène son opinion avec le calme et la précision des filles qui ont quitté le foyer pour convoler avec un réalisateur de quinze ans son aîné. Vadim venait de découvrir BB et roulait, à la ville comme à la plage, en Ferrari Spider California, ce sont deux raisons suffisantes pour arrêter le lycée. Là, réside tout son potentiel érotique. Dans une forme de pudeur qui ne triche pas, d’absence totale de louvoiement et un goût prononcé pour la fantaisie. Catherine ne s’allonge pas sur le divan des Français pour se plaindre. Elle conserve pieusement ses malheurs et que personne ne s’avise de salir, pervertir ou vienne seulement marchander les blessures de sa vie. Catherine ne se livre pas sur commande, elle ne s’explique pas à la veillée des chaumières, elle ne tente pas de convaincre comme un politicien en campagne. Elle a trop le sens des valeurs pour se compromettre dans ce genre de déballages.  Causeur, Gloire à la reine Catherine! - Causeur

Images d'illustration du mot « se compromettre »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Se compromettre

Retour au sommaire ➦

Partager