La langue française

Scalde

Sommaire

  • Définitions du mot scalde
  • Étymologie de « scalde »
  • Phonétique de « scalde »
  • Citations contenant le mot « scalde »
  • Traductions du mot « scalde »
  • Synonymes de « scalde »

Définitions du mot scalde

Trésor de la Langue Française informatisé

SCALDE, subst. masc.

HIST. DE LA LITT. Poète scandinave qui récitait ou chantait des poésies d'abord transmises oralement, puis recueillies dans les sagas et dans l'Edda (recueils de poèmes islandais), en l'honneur des héros ou des personnages illustres. Ces visions poétiques, qui ne se retrouvent que dans les récits des scaldes, conservés dans les sagas islandaises (Bonstetten, Homme Midi, 1824, p. 69).L'aède, bien qu'il ne fît guère que des récits légués par la tradition et ne parlât jamais de soi, y insérait certains morceaux de son cru (...). L'aède est bien déjà un littérateur. Pour la même raison, et plus encore, le récitant des chansons de geste et, quoi qu'on en ait dit, le barde breton, le scalde scandinave (Benda, Fr. byz., 1945, p. 152).
Prononc. et Orth.: [skald]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1752 (Trév., s.v. Edda). Empr. aux lang. scand. (norv., suéd.skald, de l'a. nord., a. isl. skáld). NED, s.v. skald. Fréq. abs. littér.: 10.

Wiktionnaire

Nom commun

scalde \skald\ masculin

  1. (Histoire) (Poésie) Nom que les anciens Scandinaves donnaient à leurs poètes.
    • Le feu s’était rapidement étendu dans toutes les parties du château, lorsque celle qui avait allumé l’incendie parut au sommet d’une tour, costumée comme une des anciennes furies de la mythologie scandinave, et hurlant des chants de guerre qu’avaient l’habitude d’entonner sur les champs de bataille les scaldes des Saxons encore païens. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Devant le roi et sa suite guerrière (truste, Gefolschaft), le scalde déclame son poème qui s'envole d'une bataille peuplée d'êtres fantastiques et qui s'adapte aux structures sociales et mentales du groupe : […]. — (Patrick Louth, La civilisation des Germains et des Vikings, Genève : éd. Famot, 1976, p.243)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SCALDE. n. m.
Nom que les anciens Scandinaves donnaient à leurs poètes.

Littré (1872-1877)

SCALDE (skal-d') s. m.
  • Nom que les anciens Scandinaves donnaient à leurs poëtes.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « scalde »

Scandin. skâld, poëte, qu'on tire soit de scald, sacré, soit de scellan, retentir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Des langues germaniques septentrionales skald (« même sens »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « scalde »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
scalde skald

Citations contenant le mot « scalde »

  • Ce qui reste aux historiens, c’est encore et toujours cette littérature poétique, si prolifique, si difficile à interpréter, mais qui demeure la seule source historique fiable, car la seule contemporaine du temps des Vikings. Une poésie belliqueuse et mystique, exaltant l’esprit guerrier et glorifiant les mythes. Une poésie essentiellement masculine, donc, par ce qu’elle raconte, mais aussi par et pour qui elle était écrite (par le scalde du chef dans sa maison-halle, pour les guerriers, notamment lors de célébrations avant ou après un long voyage). Anders Winroth fait d’ailleurs de la poésie son principal terreau de références, n’hésitant pas à illustrer ses chapitres de quelques vers traduits du vieux norrois, qui nous en apprenaient bien sûr sur les périples navals, mais aussi sur les relations amoureuses, la dureté du travail agricole, le rapport à la mort et aux dieux, l’héroïsme des guerriers, etc. L’auteur consacre un chapitre entier à l’analyse linguistique de la poésie viking ainsi que de leur alphabet runique, permettant de mieux comprendre aussi bien les traces de cet héritage dans la culture anglo-saxonne actuelle, que la façon de cristalliser des sentiments, des archétypes voire des dieux dans des symboles courts aux vertus magiques. Car si l’époque contemporaine est si friande de mythologie viking, c’est que ces hommes venus du nord ont toujours fasciné : loin d’être de simples brutes arriérées, ils étaient déjà très modernes (en termes de stratégie militaire, de technique navale, d’exploration et d’alliances commerciales) ; mais ils conservaient en eux un esprit fondamentalement littéraire, ouvert aux mythiques et aux légendes, digne de personnages romanesques. LeMagduCine, Au temps des Vikings, d'Anders Winroth : plongée au cœur du peuple qui n'en fut jamais un | LeMagduCine
  • Sous la forme d'une lettre adressée par le fils du Roi-scalde Jorunn à un contact dans le Bordeciel occidental, on en apprend plus sur l'histoire de cette farouche guerrière nordique, avant de revenir sur certains de ses exploits (à noter que cette présentation évite de trop spoiler) . The Elder Scrolls Online, The Elder Scrolls Online - Présentation de Lyris Titan et de Svargrim - The Elder Scrolls Online
  • Si la logique avait voulu l’emporter, les Français de Skáld auraient dû s’appeler scaldes, la traduction littéral du norrois skáld. Mais qu’est-ce qu’un scalde me direz-vous ? C’est tout simplement l’équivalent scandinave de l’aède grec, du barde breton ou de l’oblaire irlandais, à savoir un poète notamment versé dans les mythes, les contes et les légendes. Et pourquoi ce nom de groupe ? Tout simplement parce que les mythes nordiques sont le terreau dans lequel ont poussé 14 titres du bien nommé Chant des Vikings, album qui en contient 18, nous reviendrons plus tard sur cette étrangeté.  krinein.com, Le chant des Vikings de Skáld - Krinein Musique
  • Une fois sur place, entamez la conversation avec la version bouffonne du Roi-scalde, de la reine Ayrenn ou encore du haut-roi Émeric (nous avons été informés de source sûre que les véritables chefs d'Alliance ne se formalisaient pas de la supercherie) et accomplissez la quête d'introduction pour recevoir la puissante et délicieuse tourte du Désordre. L’utilisation de ce savoureux mémento pendant l’événement vous procurera un bonus de 100 % d'EXP pendant deux heures ! Si vous avez déjà effectué cette quête lors d'un précédent festival, il n'est pas utile de la refaire, il vous suffit de retrouver le mémento dans votre collection. The Elder Scrolls Online, The Elder Scrolls Online - Le Festival des Bouffons revient - The Elder Scrolls Online
  • « Après avoir interrompu les tempêtes mortelles invoquées par les sorcières de Crève-Nève et empêché une attaque contre le roi-scalde dans son propre palais, Lyris Titan a découvert que les sorcières s’étaient aussi établies dans le royaume de Bordeciel occidental, » explique Begel. « Jorunn le roi-scalde, dirigeant du Pacte de Cœur-ébène, l’a chargée de dissiper cette menace qui pèse sur Bordeciel, mais ses émissaires ne sont pas les bienvenus sur les terres du haut-roi Svargrim, et les racines de cette conspiration s’étendent encore plus loin que Griffenoire elle-même. » The Elder Scrolls Online, The Elder Scrolls Online - Petit guide de Greymoor - The Elder Scrolls Online
  • La faction du Pacte de Coeurébène regroupe les peuples Nordiques, Dunmers (elfes noirs) et Argoniens. Une alliance improbable qui s'explique historiquement, au travers du récit de la vie de Jorunn le Roi-scalde. The Elder Scrolls Online, The Elder Scrolls Online - L'histoire de Jorunn le Roi-scalde, ou la formation du Pacte de Coeurébène - The Elder Scrolls Online

Traductions du mot « scalde »

Langue Traduction
Anglais scalde
Espagnol escaldado
Italien scalde
Allemand scalde
Chinois 烫伤
Arabe سكالدي
Portugais escalde
Russe scalde
Japonais スカルデ
Basque scalde
Corse scaldinu
Source : Google Translate API

Synonymes de « scalde »

Source : synonymes de scalde sur lebonsynonyme.fr
Partager