La langue française

Sauvagement

Définitions du mot « sauvagement »

Trésor de la Langue Française informatisé

SAUVAGEMENT, adv.

A. − Littér. Avec un caractère rude, grandiose, inhospitalier propre à la nature vierge. Le granit se dresse sauvagement en pointes acérées (Michelet, Chemins Europe, 1874, p. 75).Les parois des montagnes, vues d'ici, étaient plus sauvagement énormes et leur muraille plus morne (Jouve, Scène capit., 1935, p. 232).
B. − D'une manière propre aux peuples primitifs ou qui évoque les coutumes de ces peuples. Danser sauvagement. Ce dépit ne diminua point quand elle vit le capitaine, enchanté de la bohémienne (...) pirouetter sur le talon en répétant (...) − Une belle fille, sur mon âme! − Assez sauvagement vêtue, dit Diane de Christeuil (Hugo, N.-D. Paris, 1832, p. 286).Faut-il qu'ils soient beaux, les yeux de Damia, pour résister à un malencontreux maquillage vert-bleu, gras, cru, sauvagement étalé (Colette, Jumelle, 1938, p. 153).
C. − D'une manière qui ignore les usages de la société, qui évite les contacts humains. Il vivait fort retiré et sauvagement (Ac.1878-1935).La Marie (...) cache sauvagement sa petit tête dans les jupes de sa protectrice (Malègue, Augustin, t. 1, 1933, p. 47).Certaines sautes d'humeur vite maîtrisées et cette espèce de mystère où il se renferme sauvagement (Arnoux, Solde, 1958, p. 191).
D. − D'une manière farouche, rude voire brutale. Étreindre sauvagement; personnage sauvagement individualiste. Depuis cette discussion fameuse qui avait failli se terminer en coups de poing, les deux anciens amis (...) se haïssaient sauvagement (Mirbeau, Journal femme ch., 1900, p. 88).Avec une terrible tendresse elle frotte son visage, sauvagement, sans un sanglot, contre les plaies (Malraux, Conquér., 1928, p. 137).
E. − D'une manière féroce, inhumaine, barbare. Dévaster sauvagement un pays; traiter sauvagement des prisonniers. Sans cesse elle revoit le pauvre Gacougnol mourant, frappé sauvagement par le compagnon abominable de sa mère (Bloy, Femme pauvre, 1897, p. 187).Sénac, un balai dans les mains, pourchassait les araignées, les cloportes et les fourmis. Il écrasait, d'un seul coup, sauvagement, tout être vivant qui lui tombait sous les yeux (Duhamel, Désert Bièvres, 1937, p. 175).
Prononc. et Orth.: [sovaʒmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. a) 1176-84 « avec passion » Parlé en ont sauvagement (Gautier d'Arras, Eracle, éd. G. Raynaud de Lage, 6408); b) 1911 « avec une violence sauvage, brutale » liberté... si sauvagement désirée (Gide, Isabelle, p. 670); 2. fin xives. « avec le caractère sauvage de certains sites naturels » païs... fermé estrangement et sauvagement de hautes forest (Froissart, Chron., éd. Kervyn de Lettenhove, t. 15, p. 169); 3. av. 1370 « d'une manière brutale » gouverna... moult salvagement (Jean le Bel, Chron., éd. J. Viard et E. Deprez, t. I, p. 5); 4. 1554 « de façon retirée, à l'écart de la société » (Gruget, Div. leç., I, XIII ds Gdf. Compl.). Dér. de sauvage*; suff. -ment2*. Fréq. abs. littér.: 101.

Wiktionnaire

Adverbe

sauvagement \sɔ.vaʒ.mɑ̃\

  1. D’une manière sauvage ; avec sauvagerie.
    • L’infortuné n’avait pas eu le temps de presser ce bouton. Déjà ses assaillants le frappaient, sauvagement, par derrière. — (Francis Carco, Les Hommes en cage, Éditions Albin Michel, Paris, 1936, p. 120)
    • M. Boileau [non le poète] vivait claquemuré et le plus sauvagement du monde dans son cloître Saint-Honoré, — (Louis de Rouvroy, 87, 130. — cité par Littré)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SAUVAGEMENT. adv.
D'une manière sauvage. Il vivait fort retiré et sauvagement.

Littré (1872-1877)

SAUVAGEMENT (sô-va-je-man) adv.
  • D'une manière sauvage. M. Boileau [non le poëte] vivait claquemuré et le plus sauvagement du monde dans son cloître Saint-Honoré, Saint-Simon, 87, 130.

HISTORIQUE

XIIIe s. Sire, si sauvagement Onc parler ne vous vi, Bibl. des ch. 4e série, t. V, p. 28.

XVe s. [Édouard II] fut couronné après lui, qui point ne le ressembla de sens ne de prouesse, ainçois gouverna et maintint son royaume moult sauvagement par le conseil d'autrui, Froissart, I, I, 2. Irlande est un des malaisés païs du monde à guerroyer et à soumettre ; car il est fermé estrangement et sauvagement de hautes forests, de grosses eaux…, Froissart, liv. IV, p. 200, dans LACURNE.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

SAUVAGEMENT. - HIST. Ajoutez :

XIVe s. [Roi] qui pas ne le ressembla [son père] de sens ne de proesse, ains gouverna et maintint son regne moult salvagement, J. Lebel, Vrayes chroniques, t. I, p. 5.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « sauvagement »

Dérivé de sauvage avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Sauvage, et le suffixe ment ; provenç. salvatjamen.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « sauvagement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sauvagement sɔvaʒmɑ̃

Citations contenant le mot « sauvagement »

  • Il a été sauvagement agressé à la gare Jan Palach sud, à Curepipe. lexpress.mu, Un ado sauvagement agressé par des «camarades» | lexpress.mu
  • Le réseau de transports en commun du Grand Avignon rendra hommage ce mercredi soir au chauffeur de bus sauvagement agressé dimanche à Bayonne. L'homme est en état de mort cérébrale depuis. Bus et Tram marqueront une minute d'arrêt à 19 h30. France Bleu, Le réseau de transport Orizo rend hommage au chauffeur sauvagement agressé à Bayonne
  • Un enfant de sept ans originaire de la Californie repose dans un état grave aux soins intensifs après avoir été sauvagement attaqué par un voisin le week-end dernier. TVA Nouvelles, Un enfant de 7 ans sauvagement attaqué par un voisin en Californie | TVA Nouvelles
  • La nuit suivante, la petite « S » est tombée évanouie quasiment à l’heure où elle a été sauvagement agressée. Ramenée à l’hôpital, elle a été placé sous perfusion mais elle n’a pas été vu par un psychologue. il semble qu’il n’y en a pas un seul dans ce petit coin assez enclavé. Sa maman serait aussi bloquée dans un site de production pétrolière. GABONACTU.COM, Un prédateur sexuel viole sauvagement son bébé d’un an et sa sœur de 6 ans à Gamba – GABONACTU.COM

Traductions du mot « sauvagement »

Langue Traduction
Anglais savagely
Espagnol salvajemente
Italien ferocemente
Allemand brutal
Chinois 野蛮地
Arabe بوحشية
Portugais selvagemente
Russe свирепо
Japonais 野蛮に
Basque basati
Corse salvaticamente
Source : Google Translate API

Synonymes de « sauvagement »

Source : synonymes de sauvagement sur lebonsynonyme.fr

Sauvagement

Retour au sommaire ➦

Partager