La langue française

Salien

Définitions du mot « salien »

Trésor de la Langue Française informatisé

SALIEN1, -IENNE, adj.

HIST. ROMAINE
A. − Prêtres saliens. Prêtres recrutés dans les familles patriciennes et consacrés particulièrement au culte du dieu Mars. Les chants des prêtres saliens étaient accompagnés de danses qui leur étaient particulières (Ac.1798-1878).Paulus (...) heurta la porte close. « Qui frappe?... − Ouvrez. (...) − Tout est plein » Comme le ventre rond d'un prêtre salien (Bouilhet, Melaenis, 1857, p. 16).
Absol., empl. subst. masc. plur. Les Saliens. Le collège des douze prêtres saliens. Au 1ermars, les Saliens (...) célébraient par des chants et des danses, le dieu de la vie et de la mort (Michelet, Hist. romaine, t. 1, 1831, p. 28).Nul autre que le patricien ne pouvait remplir les fonctions sacerdotales dans la cité; c'était dans la caste sacrée qu'il fallait choisir exclusivement les vestales, les pontifes, les saliens, les flamines, les augures (Fustel de Coul., Cité antique, 1864, p. 322).
B. − Chants, poèmes, vers saliens. Poèmes composés en latin primitif, dédiés au dieu Mars et chantés en son honneur par les (prêtres) saliens. (Dict. xixeet xxes.).
C. − Qui appartient aux prêtres saliens, qui les concerne. Synon. saliaire (infra rem.).Danse salienne; repas salien.
Vierges saliennes. Jeunes filles qui assistaient les prêtres saliens et prenaient part aux processions (Dict. xixeet xxes.).
REM.
Saliaire, adj.,hist. romaine. Qui appartient, qui est relatif aux prêtres saliens (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth.: [saljε ̃], fém. [-jεn]. Homon. et homogr. salien2. Ac. 1762-1835: saliens, adj. masc. plur.; 1878: salien, -ienne. Étymol. et Hist. 1. 1721 subst. « prêtre de Mars » (Trév.); 2. 1721 Vierges Saliennes (ibid.). Dér. du lat. Salius « prêtre de Mars », dér. de salire « sauter », à cause des danses que ces prêtres exécutaient (v. OLD).

SALIEN2, -IENNE, subst. masc. et adj.

HIST. (Haut Moy. Âge)
I. − Subst. masc.
A. − Subst. masc. plur. Francs Saliens, Saliens. Peuple franc établi dans le delta du Rhin au début de notre ère et qui conquit la Gaule. La tribu des Saliens, dont Pharamond est le chef, a presque toujours l'honneur de commander, parce qu'elle passe parmi les Barbares pour la plus noble (Chateaubr., Martyrs, t. 2, 1810, p. 20).Les Francs (...) conquirent d'abord le Nord de notre pays, puis, au VIesiècle, toute la Gaule. Leurs coutumes nationales comportaient des nuances, selon qu'ils étaient Saliens ou Ripuaires (Fr. Olivier-Martin, Hist. du dr. fr., 1984 [1950], p. 14).
B. − Subst. masc. sing. Franc Salien, Salien. Celui qui appartient à ce peuple. Clovis est un Franc Salien; il appartient à cette branche des Francs qui s'infiltra dans les îles Zélandaises et le long des rives de la mer du Nord. L'autre branche des Francs, celle des Francs Ripuaires, ainsi appelés parce qu'ils s'étaient installés sur les deux bords du Rhin, s'était glissée à son tour dans la région de Trèves et de Metz. Clovis règne sur tous les Francs (Fr. Olivier-Martin, Hist. du dr. fr., 1984 [1950], p. 8).
II. − Adj. Qui appartient, qui est relatif aux Francs Saliens. Coutumes saliennes. L'orgueil naturel aux vainqueurs fit préférer la loi barbare à la loi romaine. Cette préférence eût conduit, après l'expansion franque, à l'hégémonie du droit salien. En définitive, l'équité prévalut et l'on appliqua la loi personnelle du défendeur (Fr. Olivier-Martin, Hist. du dr. fr., 1984 [1950], p. 15).
Prononc. et Orth.: [saljε ̃], fém. [-jεn]. Ac. 1878: saliens, adj. masc. plur. Étymol. et Hist. 1. 1589 [éd.] subst. ethnol. (Vigenère, Les Trois Livres de la Guerre civile contre Pompée, Paris, A. L'Angelier, f o147 r o, 1recol.); 2. 1756 adj. seigneur salien (Voltaire, Essai sur l'hist. gén., p. 118). Dér. du subst. b. lat. Salii, n. d'une tribu de Francs riverains de la Sala [l'Yssel]; suff. -ien*.
STAT.Salien1 et 2. Fréq. abs. littér.: 17.

Wiktionnaire

Adjectif

salien \sa.ljɛ̃\

  1. (Histoire romaine) Relatif au culte du dieu Mars.
    • Prêtre salien, chants saliens.
  2. (Histoire) Qui appartient, qui est relatif aux Francs Saliens, peuple établi dans le delta du Rhin au début de notre ère et qui conquit la Gaule.
    • Les Francs saliens.
    • Coutume salienne.
  3. (Géographie) Qui concerne la ville de Sale, en Angleterre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « salien »

(Siècle à préciser) Du latin Salius (« prêtre du dieu Mars »), de salire (« sauter »), à cause des danses que ces prêtres exécutaient.
(Siècle à préciser) Du nom d’une tribu germanique, du nom latin Sala de l’IJssel, bras du Rhin.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « salien »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
salien saljɛ̃

Citations contenant le mot « salien »

  • Les Francs saliens (en jaune) et rhénans ou ripuaires (en orangé) dans la première moitié du Vème siècle , Clovis, Roi des Francs

Traductions du mot « salien »

Langue Traduction
Anglais salien
Espagnol salien
Italien salien
Allemand salien
Chinois 萨利恩
Arabe salien
Portugais salien
Russe salien
Japonais エイリアン
Basque salien
Corse salien
Source : Google Translate API

Synonymes de « salien »

Source : synonymes de salien sur lebonsynonyme.fr

Salien

Retour au sommaire ➦

Partager