La langue française

Russe

Sommaire

  • Définitions du mot russe
  • Étymologie de « russe »
  • Phonétique de « russe »
  • Citations contenant le mot « russe »
  • Images d'illustration du mot « russe »
  • Traductions du mot « russe »
  • Synonymes de « russe »

Définitions du mot russe

Trésor de la Langue Française informatisé

RUSSE, adj. et subst.

A. − De Russie.
1. Adj. et subst.
a) (Personne) qui est originaire de Russie (pays d'Europe orientale et d'Asie septentrionale qui est aujourd'hui une des quinze républiques de l'U.R.S.S.: la République socialiste fédérative soviétique de Russie − R.S.F.S.R.) ou qui en a la nationalité. Moujik, nihiliste, paysan, prince russe. [La femme de l'éditeur Faure] les cheveux poudrés, l'air d'une vieille guenon hystérique, poudrée, je ne sais quoi d'une Russe de boutique (Goncourt, Journal, 1865, p. 126).Elle avait (...) cette voix chaleureuse des femmes russes qui semble monter du plus profond de leur chair intime (Cendrars, Bourlinguer, 1948, p. 69).
[En parlant d'une collectivité] Peuple, population, prolétariat russe. Le soulèvement des peuples asiatiques contre l'impérialisme permettra à la révolution qui a anéanti la bourgeoisie russe de s'attaquer victorieusement à la bourgeoisie internationale (Billotte, Consid. strat., 1957, p. 40-9).L'abolition du servage n'a modifié que la structure sociale et juridique du paysannat russe, mais les transformations techniques et économiques furent beaucoup plus lentes et plus tardives (Lesourd, Gérard, Hist. écon., 1966, p. 317).
En partic., subst. Russe(-)blanc (p. oppos. à soviétique). Émigré russe hostile à la révolution de 1917. Quelle bande! se disait Bernard. Ces gens sont impossibles. Les Lyons sont des porcs, les Plessis des idiots, la Russe blanche a fait le trottoir à Bucarest et à Pera. Foutons le camp! (Nizan, Conspir., 1938, p. 138).
b) Abusivement. (Personne) qui est originaire d'U.R.S.S., d'Union soviétique ou qui en a la nationalité. On raconte que lorsque les écoliers russes visitent une église et qu'on leur décrit les cérémonies qui s'y déroulaient, ils sont saisis d'un inextinguible fou-rire... Inutile de faire auprès d'eux de la propagande antireligieuse (Vailland, Drôle de jeu, 1945, p. 71):
1. ... nous sommes très franchement avec les Russes puisqu'ils combattent les Allemands. Ce ne sont pas les Russes qui écrasent la France, occupent Paris, Reims, Bordeaux, Strasbourg, pillent et démoralisent notre pays (...). Les avions, les chars et les soldats allemands que les Russes détruisent et détruiront ne seront plus là pour nous empêcher de libérer la France. De Gaulle, Mém. guerre, 1954, p. 541.
SYNT. Auteur, compositeur, écrivain, poète russe; savant, scientifique russe; gouverneur, ministre, souverain russe; bolchevik, communiste, révolutionnaire, socialiste russe; réfugié russe.
2. Adj. [En parlant d'un animal] Qui est originaire de ce pays, qui y vit.
Lapin russe. Lapin domestique, à yeux rouges, à poil blanc à l'exception du nez, des oreilles, de la queue et des pattes qui sont noirs et qui est élevé pour sa chair et sa fourrure. [Le] gros ou grand lapin russe (...) n'est autre qu'un gros modèle du lapin petit-russe, dont [il] dérive et dont [il] possède, la taille mise à part, toutes les caractéristiques (Lar. encyclop.).
Chien d'ours russe. Chien massif et vigoureux à poil long et fauve foncé, utilisé dans les régions septentrionales de l'Europe pour la chasse à l'ours et à l'élan. (Dict. xixeet xxes.).
Lévrier russe. Lévrier à poil long. C'était un grand lévrier qu'il avait gagné au prince Stémof, dans une nuit de jeu, un lévrier russe, de pure race, blanc comme la neige de Sibérie (Châteaubriant, Lourdines, 1911, p. 168).
3. Adj. [En parlant d'une chose] Qui est propre à la Russie, et, abusivement, à l'U.R.S.S.; qui appartient à la Russie, qui la caractérise. Âme russe. Riche, sonore, accentuée (...) habile à exprimer les nuances les plus délicates et les plus subtiles (...) la langue russe semble faite pour la poésie (Mérimée, Ét. litt. russe, t. 1, 1870, p. 5):
2. Le discours de Roosevelt fait miroiter la productivité des usines américaines qui (...) produisent maintenant, à elles seules, plus de sous-marins que celles de l'Allemagne, de l'Italie et du Japon réunies (...). À quoi bon donner tous ces chiffres? Staline était habile à cacher les siens; de sorte que la puissance de l'armée russe a surpris le monde entier et l'Allemagne. Gide, Journal, 1943, p. 169.
Danse russe. Danse folklorique dans laquelle le danseur accroupi lance alternativement une jambe puis l'autre en avant et sur le côté. [Il] s'était (...) éclipsé, reparut coiffé du feutre tyrolien de Naroumof. Il esquissait un pas de danse russe. Cette confusion de folklores (...) excitèrent le rire (Radiguet, Bal, 1923, p. 192).
Église russe. Église orthodoxe de rite grec. L'Église russe aurait-elle, en face d'une nouvelle réforme tentée par Rome, une autre attitude que celle qu'elle a maintenue contre l'œuvre grégorienne? (Chauve-Bertrand, Question calendrier, 1920, p. 104).
L'Asie russe. La Sibérie. On ne se doutait pas qu'en occupant la Sibérie, ils [les Moscovites schismatiques] se préparaient eux aussi un empire colonial: l'Asie russe ne comptait guère encore qu'un demi-million d'habitants (Lefebvre, Révol. fr., 1963, p. 7).
HÉRALD. Croix russe. Croix à trois traverses, dont la plus basse est orientée dans le sens de la barre. (Dict. xixeet xxes.).
SYNT. Architecture, art, ballet, civilisation, culture, film, folklore, histoire, icône, littérature, musique, peinture, poésie, prose, roman, théâtre russe; collectivisme, communisme, kolkhoze, révolution, régime russe; budget, commerce, économie, emprunt, industrie, monnaie russe; État, état-major, gouvernement, politique russe; capitale, fleuve, frontières, plaine, ville russe(s).
LING., subst. masc. sing. Langue (appartenant à la branche slave des langues indo-européennes), parlée dans la plus grande partie de l'U.R.S.S., écrite en alphabet cyrillique et qui constitue avec l'ukrainien et le biélorusse le groupe des langues slaves de l'Est. Apprendre, parler le russe. Le russe est une langue faite pour la poésie, d'une richesse extraordinaire et remarquable surtout par la finesse de ses nuances (Mérimée, Ét. litt. russe, t. 2, 1870, p. 237).Le russe (...) est incontestablement la plus importante langue de la branche slave. Il est parlé non seulement dans la partie européenne de l'URSS, mais aussi en Sibérie (J. Verguinds Langage, 1968, p. 1137).
En compos. Blanc-russe. Ensemble des parlers formant la langue officielle de la Biélorussie. Le russe, encore appelé « grand russe », forme avec l'ukrainien (...) et le biélorusse ou blanc-russe (...) le groupe des langues slaves de l'Est (Lar. encyclop.).
Petit-russe. Synon. vieilli de ruthène.
B. − Adj. [En parlant d'une chose] Qui présente, possède des caractéristiques, des particularités propres à la Russie, au peuple russe. [Armance] était remarquable par ce que j'appellerais, si je l'osais, la beauté russe: c'était (...) un singulier mélange de la beauté circassienne la plus pure et de quelques formes allemandes un peu trop prononcées (Stendhal, Armance, 1827, p. 57).Quand nous allions de compagnie [avec le baron] dans certains bars plus ou moins russes où (...) la fête avait un caractère étrange et pathétique (Carco, De Montmartre au Quartier latin, 1927, p. 226).
Billard russe. Billard où l'on pousse une bille qui doit éviter des quilles, passer sous des arceaux, se loger dans des trous. Quelques bistrots et bureaux de tabac qui se sont mis à la mode, et qui n'ont plus ni bois ni charbons, mais des billards russes, des dixièmes de la loterie nationale, des briquets (Fargue, Piéton Paris, 1939, p. 68).
Casserole russe. ,,Casserole ronde à bord vertical, munie d'une queue, qui peut recevoir un couvercle emboîtant et sert aux cuissons dans un liquide`` (Courtine Gastr. 1984).
Chaussettes russes. Bandes de toile qui entourent le pied. Leurs larges pantalons se creusaient, faisaient lits à de petits lacs d'eau dont le suintement, dégoulinant à l'intérieur, ruisselait sur leurs mollets velus, s'allait perdre en l'emmaillotement de leurs chaussettes russes (Courteline, Train 8 h 47, 1888, p. 147).
Montagnes russes. V. montagne.
Roulette russe. Duel ou jeu suicidaire qui se pratique avec un revolver à barillet chargé d'une seule cartouche dont l'emplacement est ignoré du tireur. Les faits (...) aberrants doivent être examinés. C'est d'abord qu'on ait donné le nom de roulette russe à un certain type de suicide aléatoire, dont le modèle originaire s'exécute avec un pistolet à barillet ne contenant qu'une seule cartouche (Jeux et sports, 1967, p. 449).
ART CULIN. Salade russe. Mélange de légumes variés, cuits ou crus, coupés en petits morceaux et assaisonné de mayonnaise. Une forte salade russe arrosée d'un joli vin de Crescia (A. Daudet, Tartarin de T., 1872, p. 87).
Loc. adv. À la russe. À la manière des Russes. Ils attendirent encore quelque temps en buvant dans des verres du thé avec des ronds de citron. − Est-ce que vous aimez au moins le thé à la russe? disait-elle (Nizan, Conspir., 1938, p. 59).
Boire à la russe. Vider son verre d'un trait et le jeter par-dessus son épaule. Et il commença par vider à la russe un verre d'eau-de-vie d'Armagnac (D'Esparbès, Ceux de l'an 14, 1917, p. 181).
ART CULIN. [En parlant de crustacés ou de poissons (gén. en médaillon)] Accompagné d'une sauce faite de mayonnaise additionnée de caviar et mélangée avec les parties crémeuses d'un homard et d'une langouste et relevée d'une pointe de moutarde (d'apr. Courtine Gastr. 1984). Côtelette de saumon à la russe.
REM.
Ruskof, russekof, russkof, adj. et subst.,arg., pop. (Celui, celle) qui est originaire d'U.R.S.S.; (ce) qui concerne l'U.R.S.S. Ils ne sont pas désagréables [les prisonniers franco-belges]. Un peu concons. L'officier russkoff n'avait finalement pas tellement tort (Fr. Cavanna, Les Russkoffs, 1985 [1979], p. 395).Empl. subst. masc. sing. Langue russe. On se défendait assez bien pour baragouiner le ruskof (A. Sergent, Je suis un mauvais garçon, 1946, p. 211 ds Cellard-Rey 1980).
Prononc.: [ʀys]. Étymol. et Hist. 1. 1671 subst. « langue slave parlée en Russie » la langue du Nord & le Russe (P. de La Martiniere, Voy. des pays septentrionaux, 83 sqq. [Vendosme] ds Quem. DDL t. 7); 2. a) 1715 adj. « habitant ou originaire de Russie » une femme russe (Mém. Des Miss. de Lev. ds Trév. 1732); 1922 russe-blanc (Giraudoux, Siegfried et Lim., p. 218); b) av. 1732 subst. « id. » (Fleury, Hist. Eccl., L. VI ds Trév. 1732); 3. 1763 « qui appartient à la Russie ou à ses habitants » l'armée russe (Voltaire, Hist. Russie, p. 206); en partic. a) 1763 l'Église russe (Id., ibid., p. 172: sans plaire à l'Empereur de Russie ni à l'Église russe); b) 1814 vert russe (d'apr. D'Esparbès, Lég. aigle, 1893, p. 52); c) 1816 montagne russe, v. montagne; d) 1822 à la russe (Obs. modes, t. 8, pl. 206); e) 1910 lapin russe (Renard, Journal, p. 749); f) 1911 lévrier russe (Châteaubriant, Lourdines, p. 229). Dér. régr. du topon. Russie, n. donné naguère à l'empire des tsars qui s'étendait des rives de la Baltique au Pacifique, et, de nos jours, principale république de l'U.R.S.S.; a remplacé moscovite*. Fréq. abs. littér.: 3 134. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 2 875, b) 4 390; xxes.: a) 3 357, b) 6 504. Bbg. Greimas Mode 1948, p. 48. − Quem. DDL t. 26.

Wiktionnaire

Adjectif

russe \ʁys\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à la nationalité russe.
  2. (Par extension) De la Russie, relatif à la Russie.
    • À l’instant où von Greim transmet l’ordre de Hitler d’ouvrir une brèche dans les lignes russes avec l’aviation, le pavillon rouge des Soviets flotte sur les trois-quarts de Berlin. — (Georges Blond, L’Agonie de l'Allemagne 1944-1945, Fayard, 1952, page 326)
    • Je n’ai jamais entendu dire d’un ami qui venait à la maison qu’il était autre chose que russe ou bien français. — (Nathalie Sarraute, Enfance, Gallimard, 1983, collection Folio, page 236)
    • Rassemblant des écrits d’éducateurs et de parents de jeunes nobles russes, ce livre fait pénétrer au cœur de ce phénomène. — (Vladislav Rjéoutski, Quand le français gouvernait la Russie, 2016)
  3. Relatif au russe, à la langue russe.

Nom commun 1

russe \ʁys\ masculin

  1. (Linguistique) (masculin singulier) Langue slave parlée en Russie et qui s’écrit avec l’alphabet cyrillique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

RUSSE (ru-s') adj.
  • Qui appartient aux Russes. L'empire russe.

    S. m. Le russe, langue parlée en Russie ; c'est une langue slave.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « russe »

→ voir Russe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « russe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
russe rys

Citations contenant le mot « russe »

  • Impossible n'est pas français. Inviolable n'est pas russe. De Georges-Armand Masson / L'amour de ah ! jusqu'à zut !
  • Ce qui, en français, a l'air de sonner bien traduit en russe peut être très vilain. De Alexandre Soumarokov / Épître sur la langue russe
  • La révolution russe, c'est la révolution française qui arrive en retard, à cause du froid. De Salvador Dali
  • La tragédie russe a ceci de spécifique que d'abord elle suscite le rire, ensuite l'horreur, et enfin une indifférence obtuse. De Alexandre Zinoviev / L'Avenir radieux
  • Le cerveau russe est humide, il ne flambe pas du feu de l'intelligence, et quand tombe en lui l'étincelle du savoir, il fume et s'éteint. De Maxime Gorki / Les Ennemis
  • J'admire Houellebecq, il a aussi l'âme russe De Gérard Depardieu / Le Figaro.fr, 23 décembre 2015
  • Pour Bruno Drweski, spécialiste du monde slave, le régime d'Alexandre Loukachenko n'approche pas, pour l'heure, de son terme. Le président biélorusse sait que la population ne veut pas d'une instabilité politique comme la vie l'Ukraine voisine.  Franceinfo, Manifestations en Biélorussie : il y a une opposition surtout "pro-russe" face à laquelle la population est "très hésitante" estime un historien
  • Dans un communiqué, l'Union indique avoir ciblé le département des technologies spéciales au sein du service russe du renseignement militaire, qu'elle accuse d'avoir mené en juin 2017 deux cyberattaques ayant affecté plusieurs compagnies d'Europe et provoqué pour celles-ci d'importantes pertes financières. usinenouvelle.com/, L'UE sanctionne un service du renseignement russe pour des cyberattaques présumées - Infos Reuters
  • De son côté, Moscou a démenti les affirmations de l’armée américaine et a qualifié le communiqué de l’US Space Force de “propagande anti-russe”. Les hauts gradés du Pentagone ont à leurs tours dénoncé “l’hypocrisie de la Russie qui milite pour une limitation de la course à l’armement dans le domaine spatial mais qui ne respecte aucune des restrictions établies”. En outre, Washington a assuré avoir la preuve de cette fameuse arme antisatellite. Encore aujourd’hui, les militaires américains continuent de suivre depuis leurs radars, un projectile lancé depuis le satellite russe Cosmos 2543. Baptisé “Objet E” par l’US Space Force, il aurait une vitesse de 200 mètres par seconde. Cependant, il n’a pas touché de satellites orbitant autour de notre planète. Capital.fr, La Russie a testé une arme antisatellite selon l'US Space Force - Capital.fr
  • La petite amie russe de l'accusé, Alina Tsyboulnik, a éclaté en sanglots après l'énoncé de la sentence. "Etes-vous sérieux ?" a-t-elle hurlé. "Mais qu'est-ce que vous faites, merde !", a-t-elle ajouté, avant d'être évacuée de la salle d'audience par deux policiers. Le Point, Russie: un Américain condamné à neuf ans de prison pour l'agression de policiers - Le Point
  • L’avenir de l’athlétisme russe n’a longtemps tenu qu’à un fil. Depuis jeudi 30 juillet, on en connaît l’espérance de vie : un peu plus de deux petites semaines. Passé ce délai, sa fédération, la RusAF, et ses athlètes, pourraient bien disparaître du paysage. Francs Jeux, Francs Jeux Pour l’athlétisme russe, dernier sursis avant la fermeture
  • Cette manœuvre avait pour but de permettre aux athlètes russes de passer entre les mailles du filet dressées par l'agence mondiale antidopage. Devant le refus catégorique des autorités américaines d'autoriser le stationnement du bateau dans le port, la Russie a donc préféré tourner le dos à cette édition olympique. RTL.fr, Dopage : le scientifique à l'origine du scandale russe sort son autobiographie
  • La Russie espère entamer la production industrielle de deux vaccins contre le coronavirus respectivement en septembre et en octobre, a annoncé mercredi 29 juillet la vice-Première ministre russe, Tatiana Golikova. Deux vaccins conçus par des chercheurs russes «sont aujourd'hui les plus prometteurs», a déclaré Mme Golikova, au cours d'une réunion par visioconférence avec le président Vladimir Poutine, consacrée à la pandémie de Covid-19. Le Figaro.fr, Coronavirus : la Russie espère une production industrielle d'un vaccin dès septembre
  • Les députés impliqués dans le comité à l’origine du rapport ont notamment critiqué le gouvernement pour son inaction face à une suspicion d’ingérence russe. Ce dernier doit désormais se concentrer sur la manière dont la démocratie britannique peut être protégée. The Conversation, Influence russe au Royaume-Uni : comment protéger la démocratie britannique
  • Lors d’une audition parlementaire, le secrétaire d’État a été interrogé à plusieurs reprises par des sénateurs démocrates sur l’affaire des « primes russes », à savoir la certitude du renseignement américain, rapportée par plusieurs médias, que la Russie a payé des récompenses à des talibans pour tuer des soldats américains en Afghanistan. La Presse, Pompeo invoque la mort de 300 Russes en Syrie pour prouver la fermeté américaine
  • MOSCOU, 31 juillet (Xinhua) -- Le ministère russe des Affaires étrangères a promis vendredi de répondre au coup pour coup aux nouvelles sanctions prises par l'Union européenne (UE) contre un certain nombre de citoyens et d'agences gouvernementales russes sous le prétexte de leur implication dans des cyber-attaques. , La Russie va répondre au coup pour coup aux sanctions de l'UE_French.news.cn

Images d'illustration du mot « russe »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « russe »

Langue Traduction
Anglais russian
Espagnol ruso
Italien russo
Allemand russisch
Chinois 俄语
Arabe الروسية
Portugais russo
Russe русский
Japonais ロシア
Basque errusiako
Corse russu
Source : Google Translate API

Synonymes de « russe »

Source : synonymes de russe sur lebonsynonyme.fr
Partager