La langue française

Roupiller

Sommaire

Définitions du mot roupiller

Trésor de la Langue Française informatisé

ROUPILLER, verbe intrans.

Pop., fam.
A. − Vieilli. Sommeiller à demi. Les vieillards, assis sur les banquettes de frêne fixées dans les encoignures de la vaste cheminée, roupillent doucement (Fabre,Courbezon, 1862, p. 119).
B. − Dormir. Un type (...) que j'ai rencontré rue Aubry-Le-Boucher. Je lui ai dit que je cherchais un garni. Mais pas dans un hôtel. Parce qu'il m'arrivait souvent de travailler la nuit; et que pour roupiller le jour dans un hôtel, c'était impossible, à cause des allées et venues (Romains,Hommes bonne vol., 1932, p. 246).Je roupille à la façon des marmottes, à peine le nez sur le traversin (Arnoux,Rêv. policier amat., 1945, p. 145).
Prononc. et Orth.: [ʀupije], (il) roupille [-pij]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1597 (M. Papillon de Lasphrise, Les Premières œuvres poét., Sonnet en authentique lang. soudardant, p. 459: et de noir roupillant, Sur la gourde fretille). Prob. issu d'un rad. onomat. roup- évoquant un ronflement saccadé. Roupiller est également att. dans plusieurs dial. aux sens de « ronfler; grommeler; râler, etc. » (FEW t. 10, pp. 578-579, s.v. rupp-; Sain. Sources t. 2, pp. 9-10). Fréq. abs. littér.: 45.
DÉR.
Roupilleur, -euse, subst.,pop., fam. Personne qui roupille. Je pensais au niston, ce petit voyou de roupilleur qui dormait sur sa maman la nuit de l'orage (Giono,Baumugnes, 1929, p. 138). [ʀupijœ:ʀ], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1740. 1reattest. 1740 (Ac.); de roupiller, suff. -eur2*.
BBG.Chautard Vie étrange Argot 1931, p. 146. − Dauzat Ling. fr. 1946, p. 283. − Schmidt 1914, § 88, 89.

Wiktionnaire

Verbe

roupiller \ʁu.pi.je\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) Dormir, faire un somme.
    • Il roupille à poings fermés.
    • Il n’y a rien qui me berce comme le bruit de la pluie qui tombe. Je commence donc à roupiller. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
    • Les vieillards, assis sur les banquettes de frêne fixées dans les encoignures de la vaste cheminée, roupillent doucement. — (Fabre, Courbezon, 1862)
    • – Et tu t’es tirée pendant qu’il roupillait encore. — (Raymond Queneau, Zazie dans le métro, Gallimard, Paris, 1959)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ROUPILLER. v. intr.
Il s'emploie dans le langage populaire pour signifier Dormir. Il roupille à poings fermés. Il est allé roupiller.

Littré (1872-1877)

ROUPILLER (rou-pi-llé, ll mouillées, et non roupi-yé) v. n.
  • Sommeiller à demi. Il roupille après son dîner.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

    Activement. Après avoir bu deux coups d'une main et autant de l'autre, je vais chercher à roupiller un somme dans le jardin à la belle étoile, Comte de Caylus, Hist. de M. Guillaume, Œuv. t. X, p. 50.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « roupiller »

Dérivé de roupille, casaque : s'envelopper dans sa casaque et dormir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1597) D’une onomatopée évoquant le ronflement.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « roupiller »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
roupiller rupije

Citations contenant le mot « roupiller »

  • Il n’est pas encore disponible, mais ouvrez l’œil. Et le bon. Car ce tawny est, après ses 22 années à roupiller en gros fûts, une petite merveille vendue à prix ridiculement bas. C’est comme ça. Robe acajou-fauve lumineuse, nez ample, puissant ouvrant sur la tire-éponge, le cèdre, etc., puis une bouche grasse, intense, alliant profondeur et finale tranchante, bien sèche. (10+) Explication des cotes Le Devoir, Colheita 1998, Feist, Porto, Douro, Portugal | Le Devoir
  • Une fois le tour du propriétaire réalisé, il est temps de s’extirper de Boulogne-Billancourt. Avec le mode Normal enclenché, c’est l’occasion de réaliser à quel point cette Alpine A110 est facile à vivre. La boîte auto double-embrayage est douce sans roupiller et la suspension encaisse le bitume urbain sans sourciller, la visibilité avant et latérale inspire confiance et la position de conduite rend le pilotage aisé. La direction reste docile sans être trop effacée dans ce mode. Le rétroviseur central laisse apercevoir une meurtrière assez étroite à l’arrière mais l’essentiel est visible. , Essai routier : nouvelle Alpine A110, la ballerine française ‹ Monsieur Vintage – la référence Vintage
  • Mais ça, c’est le bar de Pascal à côté. Nos vigiles sont complices, c’est sûr. Ils doivent roupiller. Va falloir se résoudre à les, secouer !... SenePlus, MENACES SUR DRAAK (1) | SenePlus
  • Dans la nouvelle mouture, cette condition a disparu : le praticien sénior n’aura plus à être joignable et pourra donc roupiller tranquilou, pendant que, en période nocturne, le docteur Junior apprendra seul la dureté et la solitude du métier… What's Up Doc, Docteur junior : les praticiens seniors vont pouvoir roupiller en paix | What's Up Doc
  • La nouveauté, qui détrône le coude et lui donne un répit bien mérité, c’est le masque. Toussez dans votre masque tout le monde. C’est là que doivent aller les gouttelettes. N’empêche que l’articulation du bras n’est pas près de retourner roupiller, le voilà non seulement sur toutes les affiches de consignes d’hygiène du monde, il sert maintenant aussi de poignées de main ! L’actualité, Le coude | L’actualité

Images d'illustration du mot « roupiller »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « roupiller »

Langue Traduction
Anglais snooze
Espagnol dormitar
Italien sonnellino
Allemand dösen
Chinois 打盹
Arabe غفوة
Portugais soneca
Russe вздремнуть
Japonais スヌーズ
Basque errepikapen
Corse snooze
Source : Google Translate API

Synonymes de « roupiller »

Source : synonymes de roupiller sur lebonsynonyme.fr
Partager