La langue française

Rouche

Sommaire

  • Définitions du mot rouche
  • Étymologie de « rouche »
  • Phonétique de « rouche »
  • Citations contenant le mot « rouche »
  • Traductions du mot « rouche »
  • Synonymes de « rouche »

Définitions du mot rouche

Trésor de la Langue Française informatisé

ROUCHE, subst. fém.

Région. (Ouest). Plante du genre carex, poussant dans des lieux humides et marécageux. Dans un pays où la pierre est rare, la bourrine s'harmonise et se confond avec le sol argileux et la rouche des fossés (J. Rouillé, Les Mystères du Marais Vendéen, 1971, p. 109 ds Réz. Ouest 1984).
REM. 1.
Rauche, subst. fém.,var. (Centre). Il y avait le mur de la berge, un haut talus chevelu d'herbes fines que frangeaient, au ras de l'eau, des touffes de rauches (Genevoix, Avent. en nous, 1952, p. 6).
2.
Roucheux, -euse, adj.,rare. Couvert de rouches. C'était toujours le bois, les sapinettes, (...) Dans les bas-fonds roucheux, une mince taie de glace s'écrasait sous leurs semelles (Genevoix, Laframboise, 1942, p. 24).
Prononc.: [ʀuʃ]. Étymol. et Hist. 1303 (doc. ds Clouzot, Les Marais de la Sèvre niortaise et du Lay du 10eà la fin du 16es., p. 107). Terme dial. de l'Ouest (en partic. Poitou, Saintonge), issu de l'a. b. frq. *rusk- « iris », que l'on peut restituer d'apr. le m. néerl. et le m. h. all. rusch, de même sens (FEW t. 16, p. 745a; Réz. Ouest 1984).

Trésor de la Langue Française informatisé

ROUCHE, subst. fém.

Région. (Ouest). Plante du genre carex, poussant dans des lieux humides et marécageux. Dans un pays où la pierre est rare, la bourrine s'harmonise et se confond avec le sol argileux et la rouche des fossés (J. Rouillé, Les Mystères du Marais Vendéen, 1971, p. 109 ds Réz. Ouest 1984).
REM. 1.
Rauche, subst. fém.,var. (Centre). Il y avait le mur de la berge, un haut talus chevelu d'herbes fines que frangeaient, au ras de l'eau, des touffes de rauches (Genevoix, Avent. en nous, 1952, p. 6).
2.
Roucheux, -euse, adj.,rare. Couvert de rouches. C'était toujours le bois, les sapinettes, (...) Dans les bas-fonds roucheux, une mince taie de glace s'écrasait sous leurs semelles (Genevoix, Laframboise, 1942, p. 24).
Prononc.: [ʀuʃ]. Étymol. et Hist. 1303 (doc. ds Clouzot, Les Marais de la Sèvre niortaise et du Lay du 10eà la fin du 16es., p. 107). Terme dial. de l'Ouest (en partic. Poitou, Saintonge), issu de l'a. b. frq. *rusk- « iris », que l'on peut restituer d'apr. le m. néerl. et le m. h. all. rusch, de même sens (FEW t. 16, p. 745a; Réz. Ouest 1984).

Wiktionnaire

Nom commun 1

rouche \ʁuʃ\ féminin

  1. Nom vulgaire et générique des laiches, du roseau et de l'iris des marais. Ces espèces indésirables, trop dures et sèches, se retrouvent dans les mauvais foins des terres marécageuses, des terres humides proches des rivages maritimes ou souvent plus récemment dans les prairies irriguées mal aménagées. Il existait aussi des rouchères ou marais producteurs de rouches, comme les marais du pays de Retz, les anciens marais poitevins, ou le marais breton en Vendée.
  2. Matière préparée à base de rouche et mise en formes diverses. Tressée à sec, la rouche matière végétale permettait de fabriquer des parois, des paravents ou des couvertures de toit, comme celles des petites maisons que sont les « bourines » du Poitou, également nommées « rouchines » en Vendée de la fin du XVe siècle[1].
  3. (Botanique) (Régionalisme) Carex, laîche.
    • Dans un pays où la pierre est rare, la bourrine s'harmonise et se confond avec le sol argileux et la rouche des fossés. — (J. Rouillé, Les Mystères du Marais Vendéen, 1971, page 109 ds Réz. Ouest 1984)

Nom commun 2

rouche \ʁuʃ\ féminin

  1. (Marine) Carcasse de bateau en chantier.
  2. Vous voyez cette rouche ! disait justement Béjard à Mlle Dobouziez, non loin de Laurent, en lui indiquant des chantiers établis sur la rive droite. Pardon, mademoiselle, rouche est un mot technique qui veut dire la carcasse d'un navire en construction. — (Georges Eekhoud, La Nouvelle Carthage, Éd Communaute Française de la Belgique, 2016)

Nom commun 1

rouche \Prononciation ?\ féminin

  1. Variante de roche.

Nom commun 2

rouche \Prononciation ?\ féminin

  1. Variante de rousche.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ROUCHE (rou-ch') s. f.
  • Terme de marine. Carcasse d'un navire sur le chantier.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rouche »

C'est le même que ruche.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « rouche »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rouche ruʃ

Citations contenant le mot « rouche »

  • Il faut dire qu’il y a longtemps que la famille Louis-Dreyfus n’est plus actionnaire du club rouche. Le nom était donc devenu un peu obsolète. DH Les Sports +, L’Académie des rouches change de nom - DH Les Sports+
  • Un partage (1-1) et une défaite (0-1) lors du double amical face à OHL. La dernière sortie rouche, samedi dernier, n’aura pas été la meilleure depuis le début de la préparation. Mais l’avenir nous dira si elle n’a pas été l’une des plus importantes. DH Les Sports +, Notre consultant Alex Teklak analyse le système testé par les Rouches: "La défense à trois est une vraie alternative" - DH Les Sports+

Traductions du mot « rouche »

Langue Traduction
Anglais rouche
Espagnol rouche
Italien rouche
Allemand rouche
Chinois 肉饼
Arabe روش
Portugais rouche
Russe руш
Japonais ルーシュ
Basque rouche
Corse rouche
Source : Google Translate API

Synonymes de « rouche »

Source : synonymes de rouche sur lebonsynonyme.fr
Partager