Rimailler : définition de rimailler


Rimailler : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RIMAILLER, verbe intrans.

Péj. Faire de mauvais vers. Voltaire et les autres sont encore à rimailler, à s'entêter à être des poètes à chevilles et sans poésie (Goncourt,Journal,1889, p. 1088).
REM. 1.
Rimasser, verbe intrans.,synon. de rimailler.J'ai pris en grand dégoût la foule qui rimasse Pour son style fardé qui minaude en grimace (Pommier,Crâneries,1842, p. 152).
2.
Rimaillerie, subst. fém.Vers de rimailleur (infra dér.). Synon. rimaille (dér. s.v. rimer).Quant (...) à la rimaillerie mnémonique, ç'avait été œuvre de poëte qu'on avait réservée au maître (Sainte-Beuve,Port-Royal, t. 2, 1842, p. 330).
Prononc. et Orth.: [ʀimɑje], [-ma-], (il) rimaille [-mɑ:j], [maj]. Voy. ouverte considérée unanimement comme post., sauf Martinet-Walter 1973: [-ɑ-], [-a-], 5/12. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1564 rithmailler (Rabelais, Cinquiesme Livre, éd. Ch. Marty-Laveaux, chap. 46, p. 174); 1649 [éd.] rimailler (Scarron, Virgile travesti, livre IV, Paris, p. 66). Dér. de rimer*; suff. -ailler*.
DÉR.
Rimailleur, -euse, subst.Poète sans talent. Synon. rimeur, versificateur.Prenez garde, lui dis-je, vous avez attaqué ce rimailleur avec vos armes, il peut vous répondre avec ses rimes: il fera une chanson sur la vertu (Stendhal,Rouge et Noir,1830, p. 397). [ʀimajœ:ʀ], fém. [-ø:z]. 1reattest. 1518-19 (Marot, Petite Epistre au Roy, 3 ds Les Epitres, éd. C. A. Mayer, p. 97); de rimailler, suff. -eur2*. Fréq. abs. littér.: 10.
BBG. Gohin 1903, p. 243 (s.v. rimaillerie).

rimailler , verbevieilli, « faire de mauvais vers »

Rimailler : définition du Wiktionnaire

Verbe

rimailler \ʁi.mɑ.je\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) Faire de mauvais vers.
    • Il ne fait que rimailler.
    • […] je rimaillai de nouveau à tire-larigot dans l’ombre du dortoir, faute de pouvoir prendre par les cornes le pauvre bélier que j’étais. — (Guy Goffette, Presqu’elles, Gallimard, 2009, page 109)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Rimailler : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RIMAILLER. v. intr.
Faire de mauvais vers. Il ne fait que rimailler. Il est familier.

Rimailler : définition du Littré (1872-1877)

RIMAILLER (ri-mâ-llé, ll mouillées, et non rimâ-yé) v. n.
  • Terme familier. Faire de mauvais vers. Mais j'ai peur de vous ennuyer, Depuis le temps que je rimaille, Scarron, Poés. div. Œuv. t. VII, p. 256, dans POUGENS. Je t'ai vu rimailler et traduire sous moi, Chapelain décoiffé, 1. dans les Œuvres de BOILEAU. À demain, maître fou ! si jamais tu rimailles, Ce ne sera, morbleu, qu'entre quatre murailles, Piron, Métrom. III, 9.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rimailler »

Étymologie de rimailler - Littré

Rimaille.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de rimailler - Wiktionnaire

(Avant 1553) rithmailler. (1649) De rimer avec le suffixe péjoratif -ailler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rimailler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rimailler rimaje play_arrow

Conjugaison du verbe « rimailler »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe rimailler

Images d'illustration du mot « rimailler »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rimailler »

Langue Traduction
Corse rima
Basque errima
Japonais
Russe рифма
Portugais rima
Arabe قافية
Chinois
Allemand reim
Italien rima
Espagnol rima
Anglais rhyme
Source : Google Translate API

Synonymes de « rimailler »

Source : synonymes de rimailler sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires