La langue française

Rhapsodie

Définitions du mot « rhapsodie »

Trésor de la Langue Française informatisé

RHAPSODIE, subst. fém.

I.
A. − ANTIQ. GR. Suite de poèmes épiques chantés par les rhapsodes. Il y a eu la narration épique primitive, la rhapsodie homérique, ce qu'au moyen âge on appelait la chanson de geste, une branche de récit qui se racontait en public, souvent avec accompagnement de musique (Sainte-Beuve, Virgile, 1857, p. 83).
B. − Péj., vieilli. Ouvrage en vers ou en prose fait de morceaux divers, mal liés entre eux. Prenant alors un ouvrage qui traitait de nos dernières campagnes, il l'a parcouru quelque temps, puis l'a jeté, disant: « C'est une véritable rapsodie, un tissu de contresens et d'absurdités » (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 2, 1823, p. 9).
II. − MUS. Œuvre instrumentale ou orchestrale de forme libre, composée de thèmes juxtaposés, d'inspiration populaire ou régionale. Rhapsodies hongroises de Liszt. Ce fut une musique indigène, celle de Wéber et de Spohr, dont on avait entendu dès l'enfance les rhapsodies errantes le soir à la porte des villes, une mélodie faite à demi de chants populaires, de soupirs dérobés aux murs fendus et aux lichens des vieux châteaux du Rhin (Quinet, All. et Ital., 1836, p. 39).
Prononc. et Orth.: [ʀapsɔdi]. Ac. 1694-1762: rapsodie; 1798-1878: rapsodie, rh-; 1935: rh-. Rapsodie chez Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 2, 1842, p. 444; Lemaitre, Contemp., 1885, p. 338; France, Orme, 1897, p. 113. Étymol. et Hist. 1. a) 1580 antiq. gr. rapsodie (L. Trippault, Celt-Hellénisme, p. 262 ds Mél. Baldinger t. 2, p. 607); b) 1587 péj. (P. Crespet, Discours de l'ame. − 1604, I, á 5 v ods R. Philol. fr. t. 45, p. 147); 2. 1836 mus. (Quinet, loc. cit.); cf. Mus. qui précise: ,,C'est le Tchèque V. J. Tamasek qui fut le premier à publier quelque 50 ans avant F. Liszt 6 fantaisies pour piano sous le titre de Rhapsodies``. Empr. au gr. ρ ̔ α ψ ω δ ι ́ α « récitation d'un poème épique » et « récit usé », dér. de ρ ̔ α ψ ω δ ο ́ ς, v. rhapsode; cf. la forme rapsoderie, de même sens 1614 (Pièce ds Variétés hist. et littér., t. 9, p. 140). Fréq. abs. littér.: 52.
DÉR. 1.
Rhapsoder, verbe trans.,péj. Compiler et citer en désordre, mal arranger; parler, écrire à tort et à travers. Je suis bien peu en poésie pour le moment; j'étouffe et suis en vraie langueur physique. Je rhapsode et recouds à travers cela de vieux articles pour une publication de portraits (Sainte-Beuve, Corresp., t. 6, 1845, p. 210). [ʀapsɔde]. Parfois rapsoder, v. rhapsode, rhapsodie. 1resattest. 1666 rapsodier « mal arranger » (Furet., Rom. bourg., II, 107 ds DG), 1671 rhapsoder (Mmede Sévigné, Corresp., 21 juin, éd. R. Duchêne, t. 1, p. 275); de r(h)apsodie, dés. -er. Cf. rapsodier « réciter comme un rapsode, répéter » 1579 (Paré, Œuvres, éd. J.-F. Malgaigne, livre XIX, chap. 32, t. 3, p. 66), v. aussi Hug.
2.
Rhapsodique, adj.a) [Corresp. à supra I B] Qui est décousu, désordonné. Une procession magnifique et bigarrée de pensées désordonnées et rapsodiques (Baudel., Paradis artif., 1860, p. 373);b) [Corresp. à supra II] Qui tient de la rhapsodie musicale. Vingt mesures seulement précèdent le lever du rideau [Pelléas, acte I]. Il faut tout de même y voir un prélude symphonique (...) une ouverture rhapsodique, qui évoque (...) les motifs principaux de l'ouvrage (Emmanuel, Pelléas, 1929, p. 144). [ʀapsɔdik]. Rapsodique chez Baudel., loc. cit. V. rhapsode, rhapsodie. 1resattest. a) 1842 (Ac. Compl.: Rhapsodique. Qui est formé de lambeaux), b) 1875 (Lar. 19e: Rapsodique ou rhapsodique. Qui a le caractère d'une rapsodie); de rhapsodie, suff. -ique*. Cf. le gr. ρ ̔ α ψ ω δ ι κ ο ́ ς « qui concerne les rhapsodes ». Au sens a l'angl. rhapsodical est att. dep. 1659 ds NED.

Wiktionnaire

Nom commun

rhapsodie \ʁap.sɔ.di\ féminin

  1. (Antiquité) Chez les Grecs, morceaux détachés de l’Iliade et de l’Odyssée, que chantaient les rhapsodes.
  2. (Figuré) Mauvais ramas, soit de vers, soit de prose.
    • Je n’ai jamais vu pareille rhapsodie.
    • Tout son discours n’était qu’une mauvaise rhapsodie.
    • Uranie : Voulez-vous que l’on vous délace ?
      Climène : Mon Dieu, non. Ah !
      Uranie : Quel est donc votre mal, et depuis quand vous a-t-il pris ?
      Climène : Il y a plus de trois heures, et je l’ai apporté du Palais-Royal.
      Uranie : Comment ?
      Climène : Je viens de voir, pour mes péchés, cette méchante rapsodie de l’
      École des femmes. Je suis encore en défaillance du mal de cœur que cela m’a donné, et je pense que je n’en reviendrai de plus de quinze jours. — (Molière, La Critique de L’École des femmes (scène III))
  3. (Par extension) Mauvais ramas de choses.
    • Tout idéal congédié, la politique se réduirait à une rhapsodie de faits. — (Laurent Fleury, Max Weber, Presses Universitaires de France, 2016 (première édition 2001), page 106)
  4. (Musique) Œuvre composée de plusieurs motifs présentés les uns après les autres.
    • Les Rhapsodies de Liszt.

Forme de verbe

rhapsodie \ʁap.sɔ.di\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de rhapsodier.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de rhapsodier.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de rhapsodier.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de rhapsodier.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de rhapsodier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RHAPSODIE. n. f.
Il se disait, chez les anciens Grecs, des Morceaux détachés des poésies d'Homère, que chantaient les rhapsodes. Il se dit, figurément et familièrement, d'un Mauvais ramas, soit de vers, soit de prose. Je n'ai jamais vu pareille rhapsodie. Tout son discours n'était qu'une mauvaise rhapsodie. En termes de Musique, il se dit d'une Œuvre composée de plusieurs motifs présentés les uns après les autres. Les Rhapsodies de Liszt.

Littré (1872-1877)

RHAPSODIE (ra-pso-die) s. f.
  • 1Chez les anciens, morceaux détachés des poésies d'Homère que les rhapsodes chantaient. Une suite de vers dont l'ensemble complétait un sujet formait une rhapsodie, et c'est ce même titre que portent encore aujourd'hui les différents livres d'Homère, Lévesque, Instit. Mém. sc. mor. et pol. t. II, p. 32.
  • 2 Fig. et familièrement. Ramas de mauvais vers, de mauvaise prose. Je viens de voir, pour mes péchés, cette méchante rhapsodie de l'École des femmes ; je suis encore en défaillance du mal de cœur que cela m'a donné, Molière, Critique, 3. Ne laissez pas de m'envoyer les rhapsodies du jour ; elles amusent parce qu'elles sont nouvelles, Voltaire, Lett. Mme Denis, 20 mars 1751. Certes il ne sera pas dit qu'avec ce cortége de vertus surannées et des rhapsodies de mœurs antiques, Phocion sera assez fort pour corriger la plus aimable nation de l'univers, Barthélemy, Anach. chap. 61.
  • 3Il se dit aussi quelquefois de toute affaire ridicule. Cavoie écrivit au roi une rhapsodie sur sa santé et ses affaires, et demanda la permission de se défaire de sa charge, Saint-Simon, 34, 140. M. de Larochefoucauld se faisait mener chez le roi pour l'intérêt de quelques valets ou pour quelque autre rhapsodie, Saint-Simon, 299, 122.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RHAPSODIE, s. f. (Belles-Lettres.) nom qu’on donnoit dans l’antiquité aux ouvrages en vers qui étoient chantés ou récités par les rhapsodes. Voyez Rhapsodes.

Quelques auteurs pensent que rhapsodie signifioit proprement un recueil de vers, principalement de ceux d’Homere, qui ayant été long tems dispersés en différens morceaux, furent enfin mis en ordre, & réunis en un seul corps par Pisistrate, ou par son fils Hipparque, & divisés en livres, qu’on appella rhapsodies, terme dérivé des mots grecs ραπτω, coudre, & ᾠδή, chant, poëme, &c.

Le mot rhapsodie est devenu odieux, comme le remarque M. Despréaux dans sa troisieme réflexion critique sur Longin, & l’on ne s’en sert plus que pour signifier une collection de passages, de pensées, d’autorités rassemblées de divers auteurs, & unies en un seul corps. Ainsi le traité de Politique de Juste-Lipse est une rhapsodie, dans laquelle il n’y a rien qui appartienne à l’auteur, que les particules & les conjonctions. C’est pour avoir pris ce mot dans ce dernier sens, & à dessein de faire passer les poëmes d’Homere pour une collection ainsi faite des ouvrages de différens auteurs, que M. Perrault a fait une bevue en disant, dans ses paralleles : « Le nom de rhapsodies, qui signifie un amas de plusieurs chansons cousues ensemble, n’a pu être raisonnablement donné à l’Iliade & à l’Odyssée, que sur ce fondement que c’étoit une collection de plusieurs petits poëmes de divers auteurs, sur différens événemens de la guerre de Troie. Jamais poëte, ajoute-t-il, ne s’est avisé, malgré l’exemple & l’autorité d’Homere, de donner le nom de rhapsodie à un seul de ses ouvrages ».

A cela M. Despréaux répond, après avoir rapporté les diverses étymologies dont nous avons parlé au mot Rhapsodes, « que la plus commune opinion est que ce mot vient de ραπτειν ωδας, & que rhapsodie veut dire un amas de vers d’Homere qu’on chantoit, y ayant des gens qui gagnoient leur vie à les chanter, & non pas à les composer, comme M. Perrault se le veut bisarrement persuader. Il n’est donc pas surprenant qu’aucun autre poëte qu’Homere n’ait intitulé ses vers rhapsodies, parce qu’il n’y a jamais eu proprement que les vers d’Homere qu’on ait chantés de la sorte. Il paroît néanmoins que ceux qui dans la suite ont fait de ces parodies, qu’on appelloit centons d’Homere, ont aussi nommé ces centons rhapsodies ; & c’est peut-être ce qui a rendu le mot de rhapsodie odieux en françois, où il veut dire un amas de méchantes pieces recousues ».

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « rhapsodie »

Ῥαψῳδία, de ῥαψῳδὸς, rhapsode.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin rhapsodia, emprunté au grec ancien ῥαψῳδία, rhapsôidía (« récitation d’un poème épique »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rhapsodie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rhapsodie rapsɔdi

Citations contenant le mot « rhapsodie »

  • The Assault Lily Project est une franchise multimédia basée sur des figurines d’action à l’échelle 1/12 conçues par le fabricant de poupées Azone International et le groupe créatif acus en 2013. Le slogan sur le site Web de l’anime se lit comme suit: « Une rhapsodie de pétales dansant sur la ligne de front. » Le thème du projet est centré sur les batailles menées par de belles filles avec des armes.eval(ez_write_tag([[336,280],'urban_fusions_fr-medrectangle-3','ezslot_3',109,'0','0'])); Urban Fusions, Assault Lily Bouquet Anime Première le 1er octobre - Actualités | Mangas
  •   Urrugne confiera son grand orgue de 4 claviers aux doigts magiciens d’un des plus fameux organistes anglais, le grand Jonathan Scott. L’organiste de Manchester, mondialement célèbre, interprétera plusieurs œuvres du répertoire orchestral, transcrites pour l’orgue et particulièrement adaptée à la riche palette sonore de l’orgue d’Urrugne. Les noces de Figaro de Mozart, les quatre saisons de Vivadi, l’ave Maria de Schubert, une rhapsodie hongroise de Liszt, seront convoqués pour souhaiter un joyeux anniversaire à Beethoven : « Zorionak Ludwig ! ». Unidivers, FestiOrgues : concert Zorionak Ludwig! par Jonathan SCOTT Urrugne dimanche 2 août 2020
  • Une soixantaine de concerts et de récitals sont programmés en Europe et aux Etats-Unis, avec de nouveaux programmes pour chaque saison. Mais Rachmaninov a conscience qu'il doit se ménager et prendre soin de son corps qui continue de le faire souffrir. Et surtout, il a envie de composer. Le succès de la rhapsodie lui a donné confiance. rts.ch, La Villa Senar, havre de paix de Sergueï Rachmaninov en Suisse - rts.ch - Musiques

Images d'illustration du mot « rhapsodie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rhapsodie »

Langue Traduction
Anglais rhapsody
Espagnol rapsodia
Italien rapsodia
Allemand rhapsodie
Chinois 狂想曲
Arabe افتتان
Portugais rapsódia
Russe рапсодия
Japonais ラプソディー
Basque rhapsody
Corse rapsodia
Source : Google Translate API

Synonymes de « rhapsodie »

Source : synonymes de rhapsodie sur lebonsynonyme.fr

Rhapsodie

Retour au sommaire ➦

Partager