Retentissant : définition de retentissant


Retentissant : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RETENTISSANT, -ANTE, part. prés. et adj.

I. − Part. prés. de retentir*.
II. − Adjectif
A. − Dont le son puissant se fait largement entendre. Après s'être un peu défendue pour le principe, l'enfant tendit sa main et alors, dans un engloutissement de marrons grillés, dans une versée de vin blanc, ils échangèrent le retentissant baiser des fiançailles (Huysmans, Sœurs Vatard, 1879, p. 287).Hurluret, à la vérité, était (...) empli pour ses hommes d'une grosse tendresse brutale, une tendresse de garçon boucher pour le bulldog dont il cingle les fesses de claques sonores et retentissantes (Courteline, Train 8 h 47, 1888, 1repart., III, p. 36).
[P. méton.; en parlant de pers.] Bruyant; qui fait beaucoup de bruit. En septembre, l'architecte, craignant de ne pas être prêt, se décida à faire travailler la nuit (...) Et (...) le chantier agrandi par cette clarté lunaire (...) grouillait d'ombres noires, d'ouvriers retentissants (Zola, Bonh. dames, 1883, p. 597).
En partic.
D'une sonorité aux effets puissants et remarquables. Les Parnassiens le reconnaissent [José Maria de Heredia] volontiers comme celui qui a poussé la facture le plus loin. Son vers est retentissant, les syllabes rendent une sonorité de bronze (Zola, Doc. littér., Poëtes contemp., 1881, p. 141).
Avec nuance péj. Des sonorités vides et retentissantes. La voix s'éleva: − « Malheur à vous, Pharisiens et Sadducéens, race de vipères, outres gonflées, cymbales retentissantes! » (Flaub., Hérodias, 1877, p. 171).
B. − Plein de bruit; où les bruits et les sons se propagent et se répercutent avec ampleur. Je vois encore le mélange majestueux des eaux et des bois de cette antique abbaye (...) j'erre encore au déclin du jour dans ces cloîtres retentissans et solitaires (Chateaubr., Génie, t. 1, 1803, p. 422).
Retentissant de + subst. spécifiant la nature du bruit.Cros, Villiers de l'Isle-Adam, deux génies (...) comptèrent parmi les assidus de ces nuits toutes retentissantes de poésie et de musique (Verlaine, Œuvres compl., t. 5, Confess., 1895, p. 142).
C. − Qui provoque dans l'opinion publique un fort mouvement d'intérêt, de curiosité. Échec, succès retentissant. Depuis que la Vierge, à Lourdes, l'avait guéri d'une maladie d'yeux par un miracle retentissant dont on parlait toujours, sa croyance était devenue encore plus aveugle et plus attendrie (Zola, Lourdes, 1894, p. 59).[Déroulède] venait lui demander [à Rochefort] de lancer dans le public, par un article retentissant, l'idée d'une alliance avec la Russie (Tharaud, Déroulède, 1914, p. 43).
Prononc. et Orth.: [ʀ ətɑ ̃tisɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1694. Fréq. abs. littér.: 522. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 667, b) 738; xxes.: a) 1 003, b) 650.

Retentissant : définition du Wiktionnaire

Adjectif

retentissant \ʁə.tɑ̃.ti.sɑ̃\

  1. Qui retentit.
    • Cédric était plongé dans ses rêveries, quand il en fut tout à coup tiré par le son retentissant' d’un cor, […]. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Par notre Dieu Kô ! s’écria le bushman d’une voix retentissante, vous seriez homme à attendre que le Gariep ne précipite plus ses eaux retentissantes dans cet abîme ! — (Jules Verne, Aventures de trois Russes et de trois Anglais - 1872)
    • La fête se termina par des réjouissances bruyantes : musique, sonneries de clairons, roulements de tambours, fantasias échevelées, décharges retentissantes d’artillerie et de mousqueterie, — une orgie de couleurs, de mouvement et de bruit. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 132)
    • Il sollicita le garçon d’un timbre retentissant, en cognant bruyamment ses vastes pattes. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 11)
    • Après plusieurs essais écrits dans la même veine, il sort en 1996 à compte d’auteur un retentissant pamphlet, Les Mythes fondateurs de la politique israélienne, qui lui vaut le soutien de l'abbé Pierre, un ami de longue date, et un procès pour injure raciale et négation de crime contre l’humanité […]. — (Michaël Prazan, Une histoire du terrorisme, Éditions Flammarion, 2012)

Forme de verbe

retentissant \ʁə.tɑ̃.ti.sɑ̃\

  1. Participe présent de retentir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Retentissant : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RETENTIR. v. intr.
Rendre, renvoyer un son éclatant. Cette voûte retentit du bruit des trompettes. Les échos retentissaient, l'air retentissait de cris d'allégresse. Fig., Toute l'Europe, toute la terre retentit de ses louanges. Tout retentit du bruit de ses exploits, de ses grandes actions. Il signifie aussi Faire ou produire un bruit éclatant. Ce coup de tonnerre a retenti dans toutes les vallées des environs. Faire retentir sa voix. Fig., Ses louanges retentissent dans tout l'univers. Il signifie, par extension et figurément, Produire dans l'âme une forte impression. Ses paroles ont retenti en moi.

Retentissant : définition du Littré (1872-1877)

RETENTISSANT (re-tan-ti-san, san-t') adj.
  • Qui retentit. Voûte retentissante. Tout est lui ; parle-t-il ? le moi retentissant Dans sa bouche en une heure est cent fois renaissant, Millevoye, Jalous. littér. Des mots retentissants résonnent en leurs bouches : Gloire, honneur, liberté, grandeur, droit des humains…, Lamartine, Harold, X.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « retentissant »

Étymologie de retentissant - Wiktionnaire

→ voir retentir
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « retentissant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
retentissant rœtɑ̃tisɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « retentissant »

  • Grâce à ce sacre, le KF Tirana va donc disputer le tour préliminaire de la Ligue des Champions. Et espérer se qualifier pour les phases de poules de la plus prestigieuse coupe en Europe. Un exploit retentissant pour l’entraineur de 46 ans. Africa Top Sports, Albanie : L’exploit retentissant d’un entraineur africain
  • Accusations mutuelles de violences, consommation de drogues, soupçons d'infidélités... L'examen de cette affaire retentissante a donné lieu à un grand déballage de la vie du couple que formait la star de Pirates des Caraïbes avec l'actrice américaine Amber Heard devant la Haute Cour de Londres, alimentant les Unes des journaux avec des détails parfois scabreux.   LExpress.fr, Après un procès retentissant, l'avocat de Johnny Depp demande de "laver son nom" - L'Express
  • Si l'on veut vivre d'une vie humaine extérieure et retentissante, il ne faut ouvrir que quelques fenêtres de son cerveau, et laisser fermées les autres. De Jules Renard / Journal 1893 - 1898

Traductions du mot « retentissant »

Langue Traduction
Corse riassuntu
Basque galantak
Japonais 響き渡る
Russe звучащие
Portugais retumbante
Arabe مدوية
Chinois 高亢
Allemand hallend
Italien clamoroso
Espagnol rotundo
Anglais resounding
Source : Google Translate API

Synonymes de « retentissant »

Source : synonymes de retentissant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « retentissant »


Mots similaires